AccueilAccueil  TUMBLR D'HC  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM.

Partagez | 
 

 Une clandestine au Casino

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ellie Preston
GRYFFINDOR
the braves lay here
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 23/04/2015
⚡ Missives : 86
Trouble likes me
⚡ Fizwizbiz : 357
⚡ Âge du personnage : 16 ans
⚡ Nature du sang : Sang-mêlée
MessageSujet: Une clandestine au Casino   Mer 13 Mai - 6:25
Une clandestine au Casino
Ellie&Shawn


La journée avait été longue pour Ellie.

Aussi rebelle puisse-t-elle être, elle voulait quand même avoir de bonnes notes à ses examens, alors  elle avait passé la majorité de la journée assise dehors, dans le parc, avec ses grimoires et ses parchemins, à étudier pour son cours d’arithmancie, qu’elle détestait par-dessus tout. Heureusement, le temps était clément et le soleil brillait doucement dans le ciel bleu en ce doux samedi. Quand, au bout d’interminables heures de dur labeur, le soleil commença à décliner, la jeune femme ferma le grimoire qu’elle étudiait depuis une éternité et soupira en fermant les yeux. Des notions d’arithmancie dansaient dans ses paupières closes et les phrases qu’elle venait de lire tourbillonnaient dans sa tête sans relâche. Son ventre gargouilla, lui rappelant qu’elle devait manger, et elle commença à ramasser ses affaires. Elle lança pêle-mêle toutes ses choses dans son sac à dos et retourna nonchalamment au château, un petit sourire mystérieux au coin des lèvres.

Elle remonta sans se presser au dortoir des filles de la tour de Gryffondor et laissa tomber son sac au coin de son lit. Puis, elle redescendit manger à la Grande Salle, mais fit cela tellement rapidement qu’elle parla à peine à ses amis. Elle disparut rapidement, sans que qui que ce soit ne sache où elle était passée. Bien sûr, Ellie avait dit à Opale où elle comptait aller, mais pour le reste, elle avait préféré rester discrète. C’était d’ailleurs bien le seul élément de sa vie qu’elle essayait de garder pour elle-même … c’est qu’elle ne voulait pas se faire prendre.

Elle remonta subtilement au dortoir et sortit sa valise. Elle l’ouvrit et sourit en farfouillant parmi les vêtements qu’elle avait amenés. Son choix s’arrêta sur une ample camisole noire, un legging en cuir et une paire de magnifique stilettos rouges et brillants. Elle fourra les vêtements dans un sac, enfila une paire de baskets et mit sa cape pour éviter d’avoir froid. Puis elle sortit silencieusement du dortoir, ne croisa personne dans la salle commune et descendit jusqu’au hall telle une ombre. Patiemment, elle attendit que personne ne puisse la voir, puis elle sortit en douce du château, aussi discrète que d’habitude, et se fondit dans l’obscurité du parc.

Elle atteignit rapidement le chemin qui menait à Pré-Au-Lard, après avoir habilement escaladé la barrière, loin des regards. Ellie était devenue une experte pour entrer et sortir du château sans être vue. De toute façon, lorsqu’elle sortait, elle ne faisait jamais rien de terrible. Rien qui mette la vie de qui que ce soit en danger, en tout cas ! Toujours silencieuse, elle parcouru dans le noir la route qui séparait Poudlard de Pré-Au-Lard. L’excitation montait en elle, comme chaque fois qu’elle faisait une bêtise. Ce sentiment, combiné à la hâte de voir son frère, qu’elle n’avait pas vu depuis au moins un mois, lui donnait des ailes. Elle parcouru la distance entre le château et le village en beaucoup moins de temps que d’habitude. Comme une ombre, elle traversa le village, toujours animé, même en soirée. Des sorciers et sorcières sortaient des Trois-Balais en discutant à voix forte, d’autres entraient discrètement à la Tête de Sanglier, certains commerçants commençaient à fermer leur établissement et une grande quantité de gens allaient et venaient dans les rues sans se douter de la présence illégale de la demoiselle au village. Passant devant toutes les enseignes sans s’arrêter, Ellie se rendit jusqu’à la cabane hurlante, où elle s’installa près de son arbre. Elle déposa son sac entre ses racines et en sortit ses vêtements. Elle enleva son uniforme de Poudlard, insouciante des regards indiscrets qui pourraient peut-être l’apercevoir, puis enfila les vêtements plus festifs qu’elle avait emportés. Son uniforme aurait beaucoup trop détoné dans le décor du casino de son frère, et elle n’aurait pas du tout été sexy …

Elle rangea sa robe de sorcière dans le sac, qu’elle cacha à côté de l’arbre. Enfilant ses chaussures vertigineuses, elle repoussa ses cheveux derrière ses épaules et se dirigea, confiante et la tête haute, vers le casino Dice n’ Magic.
En arrivant en face de l’établissement, elle en admira un moment la façade. Elle aimait cet endroit. Elle se sentait chez elle, sans doute parce que son frère était propriétaire et qu’elle connaissait pratiquement tous les employés de l’endroit ! Inspirant profondément, savourant cette liberté qu’elle s’octroyait elle-même, elle se dirigea vers l’entrée secondaire, où un videur prenait sa pause.

« Salut, Sam ! »

L’homme d’une vingtaine d’année se retourna, surpris, et sourit en voyant arriver la jeune femme.

« Tiens, Ellie Preston ! Ça faisait un bail … je commençais à croire que la sécurité à Poudlard avait été renforcée ! »

« Pfft … tu sous-estime mes capacités ! On ne me garde pas enfermée facilement … »

Le videur leva les yeux au ciel en lui ouvrant la porte et la demoiselle lui offrit un sourire étincelant en entrant.

L’ambiance était électrique, comme tous les samedis soirs. L’endroit était bondé, les sorciers ayant tous besoin de se détendre et de se divertir en ces temps troublés. Éblouissante dans ses vêtements et juchée sur ses talons hauts, la brunette mineure se dandina outrageusement jusqu’au bar, où elle décida de jouer son petit numéro, puisque son frère n’était nulle part en vue. Le barman qui travaillait ce soir-là devait avoir été embauché tout récemment, parce qu’Ellie ne le connaissait pas. Un peu peinée de constater que Noah ne travaillait pas, elle ne se laissa pas démonter. Elle posa un genou sur le banc de cuir devant le bar et, d’un élan à peine perceptible, elle se retrouva assise sur le bar, les jambes croisées. Un large sourire aux lèvres, elle balaya la salle du regard et, se penchant vers l’arrière, elle saisit une bouteille de tequila. Le barman la regarda, un peu incertain de la réaction à avoir, et Ellie lui fit un clin d’œil.

« T’en fais pas, c’est la maison qui paie. »

Et sur ces paroles, elle déboucha la bouteille et en pris une longue gorgée. Elle grimaça à peine, son orgueil l’en empêchant. Elle la reposa derrière le bar, satisfaite des regards posés sur elle : son numéro avait eu l’effet escompté. Le barman la regardait toujours avec les yeux écarquillés, et ouvrit la bouche pour dire quelque chose, mais Ellie pivota sur ses fesses et se retrouva les jambes derrière le bar, face au pauvre homme qui ne savait pas quelle attitude adopter. Parce que d’un côté, dans l’ambiance enfumée et sombre du casino, il la trouvait magnifique, mais … elle venait de voler de la tequila. Et il ne savait pas qui elle était … Ellie trouvait ça encore plus marrant.

« Un problème ? »

Avec un grand sourire, elle saisit une cerise au marasquin et la mangea sans se presser, le regard fixé sur le barman. Rien ne lui faisait plus plaisir que de constater, jour après jour, à quel point personne ne remarquait jamais son âge. Parce que son attitude rachetait son visage juvénile. Elle se comportait comme une adulte … et les gens la prenaient pour une adulte. Jubilante, Ellie offrit une petite moue amusée au barman, qui finit par sourire, ne trouvant rien de mieux à faire.


Code by Silver Lungs


Dernière édition par Ellie Preston le Sam 16 Mai - 4:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shawn Preston
WIZARD
it's a kind of magic
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t4369-i-ll-never-back-down-ca
Hominum revelio
⚡ Registration : 09/04/2015
⚡ Missives : 309

⚡ Fizwizbiz : 983
⚡ Âge du personnage : 30 ans
⚡ Nature du sang : Sang-Mêlé
Une clandestine au casino
Ellie & Shawn


« Tu as tout intérêt à nous donner ce qu'on veut si tu ne veux pas savoir combien tu pèses sans tes dents.
- Il va parler, Noah. Fais-moi confiance... »

La dernière victime de Shawn et son groupe les avait menés dans la banlieue de Dublin. L'homme qui avait tout d'abord refusé de collaborer avait finalement cédé sous la torture, bien qu'ils n'en aient pas beaucoup appris sur les motivations de Caldwell. Il leur avait simplement donné la piste d'un groupe qui sévissait en Irlande, ajoutant qu'un des membres principaux de ce gang était une connaissance personnelle de celui qui avait fait un coup d'état sur le Ministère de la Magie, la cible des résistants. Ils s'étaient donc rendus sur place, et avaient mis la main sur la personne qu'ils espéraient attraper après deux journées intensives de recherche.

Ca n'avait pas été de tout repos, mais ils avaient tout de même réussi à réduire à néant le groupe de mangemorts et à capturer leur cible, bien qu'ils aient été inférieurs en nombre. Shawn ne s'en était pas sorti sans égratignure, mais il collectionnait les entailles comme des trophées de chasse. Anastasia serait encore une fois exaspérée en le voyant rentrer à la maison, mais comme à l'ordinaire, elle ne poserait aucune question sur les raisons qui l'avaient amené à se blesser. Elle avait toujours accepté sa double-vie et savait que ce qu'il faisait avec la résistance n'avait rien de très catholique, mais elle avait toujours été claire sur le fait qu'elle ne voulait rien savoir. Une des raisons était à cause de sa sensibilité, mais il y avait aussi le fait que moins elle en savait, et plus en sécurité elle serait. Après tout, si Shawn se faisait coincer un jour, les mangemorts de Caldwell remonteraient jusqu'à Anastasia qui travaillait toujours pour le Ministère de la Magie. Sous l'effet du veritaserum, toute personne révèle ses secrets les plus intimes. Il valait donc mieux qu'elle n'en sache pas trop...

« Si je parle, je suis mort d'un côté comme de l'autre... Vous me tuerez, ou Caldwell le fera.
- Tuer quelqu'un qui nous a renseigné n'a jamais fait partie de notre mode opératoire... »

Il disait vrai. En général, ils préféraient de loin leur effacer la mémoire et les relâcher dans un endroit perdu. Shawn n'était pas un tueur. Il le faisait parce que c'était nécessaire, et dans le cas des mangemorts, il n'avait pas le choix. C'était soit lui, soit eux. Il laissait donc la pitié de côté et faisait ce qu'il jugeait nécessaire.

Attaché à un arbre, le mangemort avait décidé de ne pas coopérer. Un des résistants avait déjà pris soin de détruire sa baguette. Shawn s'approcha de lui, suivi de très près par Noah, son bras droit et ami. L'ex-Auror lui asséna un coup de tête dans le nez, le faisant vaciller. Le sang coula sur sa bouche jusque dans son cou, mais il ne broncha pas. La vue du sang avait le don de le rendre fou. Il n'était plus capable d'arrêter de frapper, et Noah devait intervenir. Ce jeune homme qu'il voyait comme un petit frère avait la faculté de le calmer.

Il recula alors, et fit les cent pas devant le prisonnier. Ce dernier en profita pour pencher la tête de côté et arracher une pression située sur son épaule. Un compartiment s'ouvrit et il absorba ce qui ressemblait à une pilule. Ils n'eurent pas le temps de réagir que le corps se désintégrait. Cet homme avait préféré s'ôter la vie que de dénoncer son maître. Shawn frappa violemment contre l'arbre en hurlant de rage.

Ils avaient fait tout cela pour rien. Travailler tout ce temps, en arrivant si près du but, pour au final se faire avoir comme des débutants. Shawn avait entendu parler des mangemorts qui se donnaient la mort par absorption, mais il n'en avait jamais été témoin. Une chose était certaine, il ne ferait pas la même erreur deux fois. Complètement désemparé et en colère, il fit signe à son groupe de se préparer à partir. Noah vint à sa rencontre et lui tapota l'épaule amicalement.

« Ce n'est pas grave, Shawn... On va continuer à chercher, et on trouvera, ne t'inquiète pas. »

En guise de réponse, Shawn se contenta d'émettre un petit grognement. Il jeta un dernier regard à l'arbre où était ligoté le mangemort quelques instants auparavant et se tourna vers son groupe qui attendait son feu vert. Déterminé à ne pas abandonner, il leur donna le signal pour partir. Seuls Noah et lui restaient.

« Prends ta soirée. On va se débrouiller au casino... »

Noah le remercia et transplana. Shawn l'imita, mais réapparut dans son bureau du Dice N' Magic. Il retira le faux gallion de sa poche et le rangea dans le premier tiroir - il avait adopté le même mode de communication que l'AD du temps d'Harry Potter pour contacter ses camarades. Il se rendit ensuite dans la salle de bain adjacente à son bureau et se regarda dans le miroir. Son visage ruisselait d'un mélange de sueur et de saleté, combiné aux traces de combat. Il ôta ses vêtements et embarqua dans la douche.

Lorsqu'il en sortit, son sentiment de rancœur était toujours présent, mais il se sentait un peu plus apaisé. Il revêtit une tenue plus appropriée pour un patron de casino, et descendit voir ce qui s'y passait avant de rentrer à la maison. Il salua deux ou trois connaissances qu'il croisa et avança en direction du bar. Arrivé à mi-chemin, il s'arrêta. La scène qui se déroulait devant ses yeux le laissa sans voix. Une jeune fille qu'il identifia immédiatement comme sa petite soeur de seize ans se trouvait devant le comptoir, alors qu'elle ne devait pas être là. La voir boire à la bouteille dans son casino était inacceptable. Elle donnait une mauvaise image des Preston. Le barman, qu'il avait engagé en début de semaine, la regardait en souriant, l'air amusé. C'en était trop. Shawn accéléra le pas et vint s'appuyer contre le comptoir. Il s'adressa au barman, le regard perçant.

« Tu prends tes affaires et tu t'en vas. T'es viré.
- Mais... Qu'est-ce que j'ai fait de mal ?
- Tu as servi de l'alcool à une mineure, et c'est ma soeur. Tu dégages avant que je te défigure à un point où même ta mère ne te reconnaîtra pas. »

Le barman posa son torchon sur le comptoir, et partit, l'air penaud. Shawn se tourna vers Ellie, et sans cacher sa déception lui dit.

« Qu'est-ce que tu fous là ? »

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Ellie Preston
GRYFFINDOR
the braves lay here
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 23/04/2015
⚡ Missives : 86
Trouble likes me
⚡ Fizwizbiz : 357
⚡ Âge du personnage : 16 ans
⚡ Nature du sang : Sang-mêlée
Une clandestine au Casino
Ellie&Shawn


« Tu prends tes affaires et tu t’en vas. T’es viré. »

Ellie se figea en entendant cette voix qu’elle aimait par-dessus tout. Un mélange d’amusement et de découragement, ainsi qu’une infime trace de honte se peignirent sur son visage. Un sourire en coin éclairait ses traits harmonieux et elle secoua la tête en regardant le barman s’en aller, déconfit et confus. Elle lui lança un regard désolé, un peu l’air de dire « j’voulais pas que tu sois viré, seulement … j’aime faire flipper mon frère ! ». Elle se sentait mal pour le pauvre homme, mais en même temps … elle avait obtenu l’effet escompté. Autant elle avait espéré que son frère ne se pointe qu’une fois son petit numéro terminé, autant elle avait souhaité qu’il arrive et qu’il la prenne la main dans le sac. Ellie avait parfois une fascination malsaine pour les réactions de son grand frère préféré. Elle voulait le choquer, le surprendre, en même temps qu’elle voulait le rendre fier et suivre ses traces. C’était une relation complexe et paradoxale que la jeune femme ne s’expliquait pas vraiment elle-même. Une chose était sûre, elle voulait son attention et elle avait réussi : son frère avait réagi exactement de la manière qu’elle attendait. Les Preston étaient des gens impulsifs et ils réagissaient généralement vivement aux situations qui les contrariaient. Shawn, en digne Preston qu’il était, ne faisait pas exception à la règle – au contraire – il avait pratiquement inventé la règle lui-même.

Lentement, levant les yeux au ciel, la brunette se retourna pour faire face à son frère. Il avait l’air très en colère, et une pointe de déception se lisait dans son regard. Ellie se mordit la lèvre. Elle n’aimait pas tellement le décevoir, mais … c’était inévitable ! Faire des bêtises ne nous amenait pas toujours l’approbation ou la fierté des gens. Et quand son frère la surprenait à boire, draguer ou agir trop outrageusement, il perdait un peu la tête. Ellie avait compris, depuis le temps, qu’il ne voulait pas la voir devenir une femme. Pourtant, la demoiselle n’y pouvait rien … elle vieillissait, comme tout le monde. Le hic, c’est qu’Ellie aimait bien foutre son frère en rogne … et elle avait bien vite compris que le regard des hommes sur elle mettait définitivement son frère en rogne. Alors … elle en profitait un peu.

« Qu’est-ce que tu fous là ? »

Ellie fit une petite moue boudeuse.

« Tout d’abord, moi aussi je suis contente de te voir ! »

Elle esquissa un petit sourire angélique et, dans ses yeux, il y avait une lueur qui ressemblait presque à un « je m’excuse, j’ai encore dépassé les bornes ». Mais ces quasi excuses furent bien vite balayées par la répartie de la demoiselle.

« Ensuite, techniquement, ce barman ne m’a rien servi du tout. Je suis une fille très autonome, tu sais ? Je me suis servie toute seule ! »

Son sourire angélique laissa place à un grand sourire victorieux. Elle savait que son frère avait fait des bêtises bien pires. Elle ne connaissait pas l’étendue de ses méfaits, mais elle se doutait bien qu’il avait lui aussi bu avant la majorité, et il avait fort probablement dépucelé bien des jolies filles également : avec la gueule de rebelle qu’il avait, il avait dû briser un tas de cœur à l’époque où il fréquentait Poudlard. Alors Ellie savait bien qu’en fait, elle ne faisait rien de pire que lui.

« Et finalement, je serai majeure l’an prochain. Donc c’est vraiment pas la fin du monde si je picole un peu … »

Elle papillonna des cils légèrement, avant d’abattre sa dernière carte.

« Je suis là parce que tu m’as manqué, Shawn ! L’école, c’est bien, mais à part quelques réunions de l’AD et des retenues plus ou moins rock’n’roll, il ne se passe pas grand-chose … »

Son frère lui avait réellement manqué. Ellie était tellement proche de Shawn, malgré leur grande différence d’âge, qu’il ne se passait pas beaucoup de temps avant qu’elle ne ressente, dans son cœur, un vide béant que seul son frère pouvait combler. Elle aimait l’écouter lui raconter ses aventures de jeunesse, quelques-unes de ses bêtises les plus mémorables et même, parfois, quand il était de bonne humeur, quelques chasses à l’homme qu’il effectuait pour la résistance. C’était ce que la demoiselle préférait : elle fermait les yeux et visualisait Shawn et Noah en train de capturer une ordure, de le faire parler par tous les moyens possibles … Elle rêvait d’avoir un jour l’aplomb de son frère, son charisme et sa prestance. Elle voulait, elle aussi, devenir une figure forte dans la résistance et mener les gens qu’elle aimait vers la paix qu’ils méritaient tous. Dans ses pensées, le visage de Noah, le bras droit et ami de son frère, flotta une demi-seconde trop longtemps pour que ce soit vraiment normal, mais elle n’en fit pas de cas. Elle ne voulait pas trop réfléchir à tout ça … Et sur le moment, elle voulait seulement que son frère se calme, la pardonne, rigole de sa connerie et passe du temps avec elle. Après tout, elle avait risqué de se faire prendre en quittant illégalement l’école dans le but premier de venir le voir ! Bon, certes, elle s’était amusée en même temps, question de faire d’une pierre deux coups, mais elle se fichait bien du pauvre barman. Elle s’en voulait de son renvoi, mais elle n’aurait jamais rien fait avec lui. Depuis un moment, la jeune femme n’avait plus autant de conquêtes … il faut croire que son cœur commençait à être pris par un autre !

« Tu veux bien me raconter ta journée, mon grand frère préféré que j’aime de tout mon cœur ? »

Elle fit une moue adorable et, dans son regard, brillait une nette lueur d’admiration, d’amour et, tout au fond, une minuscule pointe de regrets. À chaque bêtise, elle avait un peu peur d’aller trop loin, et que Shawn soit vraiment en colère, ou vraiment déçu. Alors à chaque fois, c’était un stress supplémentaire pour la jeune femme. Mais chaque fois, l’adrénaline l’appelait si fort qu’elle ne pouvait refuser … Alors chaque fois, elle poussait la bêtise un peu plus loin.



Code by Silver Lungs


Dernière édition par Ellie Preston le Lun 1 Juin - 8:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shawn Preston
WIZARD
it's a kind of magic
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t4369-i-ll-never-back-down-ca
Hominum revelio
⚡ Registration : 09/04/2015
⚡ Missives : 309

⚡ Fizwizbiz : 983
⚡ Âge du personnage : 30 ans
⚡ Nature du sang : Sang-Mêlé
MessageSujet: Re: Une clandestine au Casino   Dim 17 Mai - 21:36
Une clandestine au casino
Ellie & Shawn


« Tout d’abord, moi aussi je suis contente de te voir ! »

Le sarcasme, c'était de famille chez les Preston. Et la pomme n'était pas tombée loin de l'arbre en ce qui concernant Ellie. Plus il l'étudiait, et plus il se demandait comment il était possible qu'elle n'ait pas rejoint la noble maison de Salazar Serpentard, tout comme lui des années auparavant. Elle avait la même fougue et prestance qu'il avait au même âge. En d'autres mots, elle était sa copie conforme au féminin, et bien que ça déplaise à certains, Shawn était plutôt fier de ce qu'était devenue sa petite protégée. Cependant, elle avait la même répartie que lui, il était donc difficile d'avoir le dernier mot avec eux deux, et ça pouvait créer des flammèches.

« Ensuite, techniquement, ce barman ne m’a rien servi du tout. Je suis une fille très autonome, tu sais ? Je me suis servie toute seule ! »
« Ellie... Tu me décourages... »

Shawn secoua la tête de gauche à droite, exaspéré. Il venait de congédier un employé en pensant qu'il avait servi à boire à une mineure alors que c'était elle qui s'était servie. Sans l'ombre d'un remords cependant, il croisa les bras. Après tout, le barman avait trouvé amusant que la jeune fille soit assez extravertie. Bien que ça n'ait probablement pas été l'intention première d'Ellie de le faire renvoyer, Shawn était satisfait. Il n'avait pas besoin de pervers qui pensent avec leur entrejambe au lieu de se concentrer sur leur travail. Bien entendu, tout homme n'était pas fait en bois, et sa soeur était objectivement une très jolie jeune femme, mais il y avait un temps pour tout. De plus, elle était mineure, et bien qu'elle ne paraisse pas son âge, Shawn détestait lorsqu'il apprenait que les hommes tournaient autour d'elle. Sa femme lui disait souvent qu'il ne fallait pas qu'ils aient de fille lorsqu'ils penseraient à avoir un enfant, car le connaissant, il ne la laisserait pas vivre.

« Et finalement, je serai majeure l’an prochain. Donc c’est vraiment pas la fin du monde si je picole un peu … »
« C'est mon business ici, chérie. Tout le monde te connait et sait que tu es mineure ici... Quelle image est-ce que je donnerais à ma clientèle en te laissant boire alors que je suis supposé montrer l'exemple et l'interdire ? »

Ce qui est bon pour minou est aussi bon pour pitou. Shawn savait que même s'il disait ça, elle n'en ferait qu'à sa tête. Elle était définitivement aussi rebelle que lui.

« Ta présence est acceptée ici si tu ne nuis pas à la réputation du casino. »

La dernière chose qu'il souhaitait était de vexer sa petite soeur. Il voulait seulement lui faire comprendre qu'il avait bâti cet empire et qu'il travaillait dur pour qu'il tienne debout. En des temps comme celui qu'ils vivaient, ce n'était pas chose aisée, et il pouvait s'estimer heureux que l'endroit soit plein en permanence. Il leva les yeux au ciel alors qu'elle poursuivait, en beurrant très épais.

« Je suis là parce que tu m’as manqué, Shawn ! L’école, c’est bien, mais à part quelques réunions de l’AD et des retenues plus ou moins rock’n’roll, il ne se passe pas grand-chose … »

Ben voyons, tu m'en diras tant. Il savait qu'il y avait une part de vérité là-dedans, car il avait toujours eu une relation très proche avec Ellie, mais à l'instant même, elle cherchait à l'amadouer. Le pire, c'est que la plupart du temps, cela fonctionnait à merveille. Il était incapable de lui dire non, et c'était de sa faute. Il l'avait toujours pourrie gâtée quand elle était petite. Pas étonnant qu'elle soit aussi capricieuse aujourd'hui.

« Toi... Tu m'énerves... Tu ne perds rien pour attendre ! » clôtura t-il avec une pointe d'amusement.

« Tu veux bien me raconter ta journée, mon grand frère préféré que j’aime de tout mon cœur ? »

« Milo ! » cria t-il à l'un des hommes derrière le bar. « Peux-tu t'occuper du bar tout seul ? Michael a du rentrer chez lui... »

Il lui fit signe de le suivre. Tant qu'à discuter, autant qu'ils le fassent en privé. Les clients du casino n'avaient pas besoin de savoir ce qu'ils se disaient. Il monta alors les marches menant à la mezzanine, suivi de la jeune Gryffondor. Une fois dans la pièce, il ferma la porte et alla s'asseoir derrière son bureau. La vitre sans teint située derrière lui donnait une vue d'ensemble sur son business. Il ouvrit un de ses tiroirs, prit deux verres et une bouteille de scotch, et leur en servit chacun un. Après avoir tendu le sien à sa soeur avec un petit clin d'oeil, il reprit la conversation là où elle s'était terminée au rez-de-chaussée.

« Ma journée ? Ne m'en parle pas... » Il leva son verre et en but une gorgée avec une légère grimace. « Nous avons démantelé un réseau de mangemorts et avons capturé notre cible, un irlandais nommé McAllister qui savait où se trouvait Caldwell. Sauf qu'il s'est donné la mort d'une manière théâtrale - digne de la mafia italienne, avant que nous ne puissions lui tirer les vers du nez. Bref, journée de merde, as-tu fait mieux ? »

L'avantage avec Ellie, c'est qu'il n'y avait aucun secret entre eux et qu'ils se disaient vraiment tout, sauf lorsqu'il s'agissait de ses histoires de coeur et qu'elle souhaitait garder ses petits-amis. Il pouvait donc lui parler de ses activités avec la résistance sans retenue. Ils se parlaient toujours comme deux adultes, et Ellie était très mature. Cela lui faisait toujours du bien de pouvoir se confier sur sa double vie à quelqu'un qu'il connaissait...


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Ellie Preston
GRYFFINDOR
the braves lay here
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 23/04/2015
⚡ Missives : 86
Trouble likes me
⚡ Fizwizbiz : 357
⚡ Âge du personnage : 16 ans
⚡ Nature du sang : Sang-mêlée
Une clandestine au Casino
Ellie&Shawn


« Ellie … tu me décourages … »

Arf. La demoiselle se mordit la lèvre en affichant un petit air repentant qui paraissait étrangement déplacé dans son visage. Il faut dire que les Preston n’avaient pas l’habitude de se confondre en excuses ou de laisser voir leurs regrets. Alors les beaux traits d’Ellie semblaient presque déformés par la légère trace de remord qu’elle laissa transparaitre une fraction de seconde. Mais bien vite, son sourire sarcastique et ses grands yeux pétillants reprirent leurs droits dans son visage. De toute façon, son frère s’était déjà radouci, alors il n’y avait plus de soucis à se faire. Ellie savait que dès que le mot « chérie » sortait de la bouche de Shawn, elle était tirée d’affaires. Elle pencha la tête sur le côté pendant qu’il parlait, écoutant attentivement.

« C’est mon business ici, chérie. Tout le monde te connait et sait que tu es mineure ici … Quelle image est-ce que je donnerais à ma clientèle en te laissant boire alors que je suis supposé montrer l’exemple et l’interdire ? Ta présence est acceptée ici si tu ne nuis pas à la réputation du casino. »

Ellie se mordit l’intérieur des joues, pensive. Mouais. Donner l’exemple … réprimant un petit fou rire, la jeune fille leva les yeux au ciel.

« Donner l’exemple, donner l’exemple … c’est vraiment surfait, de toute façon ! Et puis, tu es sensé être encore plus rebelle que moi ! »

Elle fit semblant d’être scandalisée, mais au fond, elle comprenait bien. Son but n’était jamais de faire de tort à la réputation du casino, évidemment, parce qu’elle ne supporterait pas que Shawn soit dans l’eau chaude à cause d’elle.

« Je sais que tu as déjà fait bien pire. Alors … je suis effectivement ton exemple ! Seulement, je suis très sélective sur le genre d’exemple qui me convient … »

Elle éclata de rire. Ces petites joutes oratoires entre elle et son frère pouvaient durer éternellement, puisque l’un comme l’autre avait une très bonne répartie et pouvait s’armer d’une patience légendaire pour avoir le dernier mot. Mais au bout d’un petit moment, son frère mit un terme à leur « querelle » en utilisant son arme fatale : la fausse menace. Ellie se contentait toujours de lever les yeux au ciel en souriant quand Shawn terminait ainsi une conversation, sachant pertinemment qu’au final, il ne se mettrait jamais assez en colère contre elle pour en venir à mettre à exécution ses innombrables menaces imaginaires. Cependant, elle savait aussi très bien que lorsqu’il jouait cette carte, il valait mieux changer de sujet : inutile de pousser le bouchon trop loin !

Quand Shawn demanda à un employé de s’occuper du bar, Ellie afficha un large sourire. Mission accomplie : elle aurait son frère pour elle toute seule. Et en prime, elle aurait peut-être un récit pimenté à propos de la résistance, tout dépendamment de la réussite ou de l’échec de l’interrogatoire de la journée. Elle suivit donc son frère en silence, admirant pour la millième fois le somptueux décor du casino. Ellie ne pouvait s’empêcher de se sentir chez elle dans cet endroit et tout dans le bâtiment lui réchauffait l’âme. Il faut dire que le casino tout entier reflétait Shawn … Et rien au monde, ou presque, ne donnait à Ellie le sentiment d’être à la maison autant que le sourire de son grand frère. Quand Shawn s’installa derrière son bureau, la demoiselle s’installa à califourchon sur le bureau et offrit son plus beau sourire à son frère lorsqu’il lui tendit le verre de scotch. Il n’y avait vraiment que lui pour la sermonner sur sa consommation d’alcool seulement quelques instants avant de l’autoriser à boire … Ellie n’aurait échangé son étrange famille de résistants rebelles pour rien au monde.

Avant même que Shawn n’ouvre la bouche, Ellie pouvait dire avec certitude que sa journée ne s’était pas déroulée comme il l’avait prévu. Un petit pli au coin de son œil l’avait vendu : il était visiblement un peu découragé.


« Ma journée ? Ne m’en parle pas … Nous avons démantelé un réseau de mangemorts et avons capturé notre cible, un irlandais nommé McAllister qui savait où se trouvait Caldwell. »


Ellie fronça les sourcils. Tout cela lui semblait pourtant être d’excellentes nouvelles !

« Sauf qu’il s’est donné la mort d’une manière théâtrale – digne de la mafia italienne – avant que nous ne puissions lui tirer les vers du nez. Bref, journée de merde, as-tu fait mieux ? »

Ellie afficha une mine contrite, désolée pour son frère que ses efforts n’aient mené à rien.

« Bah, outre le fait que j’ai tellement étudié mon cours d’arithmancie que je pourrais sûrement te réciter tout le grimoire de mémoire, ma journée a été plutôt tranquille. Aucune course-poursuite pour attraper un mangemort, pas d’interrogatoire mouvementé, pas même une petite réunion de l’AD ! C’était le calme plat … c’était nul. »

Ellie secoua la tête. Elle rêvait d’action, d’adrénaline, de frisson d’excitation et de danger. Pas pour rien qu’elle faisait autant de conneries … elle cherchait ce petit frémissement, cette étincelle qui lui donnait l’impression d’être plus vivante et plus entière. Il ne faut pas croire qu’elle était malheureuse le reste du temps, seulement elle carburait aux émotions intenses et c’était ce qui donnait, selon elle, un sens à sa vie. Elle aimait relativement aller à l’école et passer du temps tranquille avec sa famille ou ses amis, mais ce qu’elle aimait par-dessus tout, c’était la sensation de l’illégalité et de l’illicite, qui lui donnait l’impression d’être la reine du monde.

En écoutant Shawn et ses histoires de résistance, elle avait un peu l’impression de vivre son excitation par procuration … elle ressentait faiblement le petit frisson de peur, de rage et une bonne dose de courage et de fierté quand Shawn lui racontait ses plus grands faits d’arme.

« Je suis sûre que tu trouveras un autre informateur qui saura où se terre Caldwell. Je ne sais pas comment tu fais, mais tu réussis toujours à trouver le maillon faible qui te mènera sur une piste … Et puis le principal, c’est que tu vas bien ! J’aurais été horripilée si tu avais été blessé … Qui je pourrais venir embêter au travail si tu devais te faire avoir ? »

Elle tournait cela à la blague, parce qu’Ellie était une demoiselle pleine d’humour et qu’elle partageait ce trait de caractère avec son frère, mais au fond, elle avait toujours un peu peur qu’il soit pris de cours par un sortilège trop rapide ou un truc du genre . Et clairement … si Shawn devait mourir, Ellie ne s’en remettrait pas.
C’est ce que la brunette trouvait le plus difficile dans le fait d’avoir des êtres chers dans la résistance : elle devait rester derrière, impuissante, alors qu’eux allaient se battre et risquer leur vie. Elle aussi, elle voulait prendre des risques et œuvrer dans l’ombre pour faire tomber le gouvernement corrompu ! Mais tout le monde avait une bonne raison de la garder à l’écart : trop jeune, pas assez expérimentée, pas assez forte, trop si, trop ça …

Mais Ellie ne serait pas toujours mise de côté, oh non. Pour le moment, elle gardait profil bas, elle faisait comme si tout cela ne la dérangeait pas, comme si elle était une adolescente rebelle et un peu insouciante, mais au fond, elle enregistrait tout dans un seul but : devenir aussi indispensable à la cause résistante que son frère. Elle savait pertinemment qu’au moment même où elle passerait le cap des 17 ans et qu’elle sortirait de Poudlard, elle donnerait tout son temps à la résistance. Elle avait d’ailleurs déjà de beaux plans d’avenir pour couvrir son travail clandestin. Elle était prête.


Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Shawn Preston
WIZARD
it's a kind of magic
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t4369-i-ll-never-back-down-ca
Hominum revelio
⚡ Registration : 09/04/2015
⚡ Missives : 309

⚡ Fizwizbiz : 983
⚡ Âge du personnage : 30 ans
⚡ Nature du sang : Sang-Mêlé
Une clandestine au casino
Ellie & Shawn



Plus il y pensait, et plus il se disait qu'Ellie était sur le bord de le surpasser. Il avait toujours été un élément perturbateur que ce soit à Poudlard ou en dehors, et sa soeur suivait ses traces. Il aurait du être exaspéré de le remarquer, mais au contraire, il en était plutôt fier. Sa répartition à Gryffondor avait été une vraie surprise, lui qui s'attendait à ce qu'elle rejoigne la maison des Serpentard, à l'instar de son frère qu'elle idolâtrait parfois un peu trop. Elle devait avoir un petit plus qu'il n'avait pas, probablement cette once de bonté naturelle qu'on ne retrouvait pas chez lui. Shawn n'était pas quelqu'un de méchant, loin de là, mais il n'avait pas les délicates attentions que pouvait avoir sa jeune soeur.

« Je sais que tu as déjà fait bien pire. Alors… je suis effectivement ton exemple ! Seulement, je suis très sélective sur le genre d’exemple qui me convient… »

Il reconnaissait bien là la fougue des Preston. La majorité des membres de la famille avait hérité de ce trait de caractère. Shawn et Ellie étaient presque des copies conformes. John, leur père, avait toujours été un peu provocateur, arrogant et impulsif. La pomme n'était vraiment pas tombée loin de l'arbre. Hilary, leur mère, était la plus sage de la famille. Bien qu'elle ait un caractère fort bien à elle, elle avait ce côté délicat qu'on retrouvait également chez Matthew. Matthew... Il était un peu le mouton noir de cette famille, non pas en raison d'un quelconque rejet, mais plutôt parce qu'il était parfaitement différent des autres. Lorsqu'ils étaient plus jeunes, Shawn le taquinait en lui disant qu'il avait sûrement été adopté parce que leurs parents pensaient qu'ils ne pouvaient pas avoir d'enfants. A chaque fois, Matthew réagissait au quart de tour et lui courait après partout dans la maison. Mais Shawn était toujours trop rapide et endurant pour lui.

En y repensant, servir un verre de scotch à sa soeur après l'avoir en quelque sorte disputée était contraire à l'entendement. Il brisait toute l'autorité qu'il essayait d'exercer. C'était comme gronder son chien qui avait fait des dégâts dans la maison et lui donner une gâterie quelques instants plus tard. L'animal ne se dompterait jamais et recommencerait, associant le geste à la récompense. Cependant, aussi imposant et intimidant qu'il puisse paraître, Shawn n'avait jamais eu la mainmise sur Ellie, ce que lui avait souvent reproché leur mère qui lui disait encore de temps à autres qu'un grand frère était supposé donner l'exemple aux cadets, et qu'elle ferait mieux de s'inspirer de Matthew. Shawn trouvait toujours cela très amusant. Il aimait beaucoup son grand frère, mais savait qu'il pourrait faire un effort pour retirer le balai qu'il avait entre les fesses par moments.

« Bah, outre le fait que j’ai tellement étudié mon cours d’arithmancie que je pourrais sûrement te réciter tout le grimoire de mémoire, ma journée a été plutôt tranquille. Aucune course-poursuite pour attraper un mangemort, pas d’interrogatoire mouvementé, pas même une petite réunion de l’AD ! C’était le calme plat … c’était nul. »

« L'arithmancie... Le cours le plus soporifique auquel j'ai participé. Mais bon, c'était soit ça, soit la divination, alors le choix a été vite fait... »

A l'époque où il étudiait à Poudlard, Trelawney occupait le poste de professeur de divination, et elle lui avait toujours fait peur dans le sens où il pensait qu'elle était vraiment folle. Certains professeurs semblaient bizarres pendant leurs cours, mais en dehors de la classe, ils étaient parfaitement différents, un peu comme le professeur McGonagall qui avait toujours été de loin son enseignante préférée. Sauf qu'avec Trelawney c'était différent. Elle ne semblait pas avoir de vie en dehors de sa boule de cristal, et elle semblait toujours possédée ou absente mentalement.

« Un jour viendra où tu pourras choisir ta voie, petit chat. Mon coeur de grand frère te dissuadera de rejoindre la résistance, mais je sais déjà que ton idée est faite et que quoi que je dise, tu ne m'écouteras pas. »

Avec sa fougue légendaire, elle serait à coup sûr un élément précieux pour la résistance, mais Shawn se connaissait très bien. Il ne la lâcherait pas d'une semelle et ça pourrait être dangereux pour le groupe, car il baisserait sa propre garde pour la protéger.

« Le seul conseil que je peux te donner est de profiter au maximum de ton temps à Poudlard. Je donnerais n'importe quoi pour passer ne serait-ce qu'une année supplémentaire à l'école... »

A l'époque, Shawn se sentait tellement bien à Poudlard qu'il avait failli rater ses ASPIC pour pouvoir redoubler et rester une année de plus au château. Sauf que pour devenir Auror, il fallait réussir les examens du premier coup avec d'excellentes mentions, alors il dut faire un choix.

« Je suis sûre que tu trouveras un autre informateur qui saura où se terre Caldwell. Je ne sais pas comment tu fais, mais tu réussis toujours à trouver le maillon faible qui te mènera sur une piste … Et puis le principal, c’est que tu vas bien ! J’aurais été horripilée si tu avais été blessé… Qui je pourrais venir embêter au travail si tu devais te faire avoir ? »

« Tu pourrais toujours aller embêter Matt, mais je ne suis pas certain qu'il raffolerait à l'idée que tu débarques à l'hôpital avec ta bonne humeur. Tu risquerais de les froisser, lui et son grimoire... »

Shawn adressa un petit clin d'oeil à la jeune femme et but une gorgée de son scotch.

« Plus sérieusement, je n'avais pas eu d'aussi bonne piste depuis des semaines, donc je trouve ça regrettable. C'est sûr que je pourrais dénicher d'autres informations pertinentes en creusant bien mais je ne peux pas prévoir combien de temps ça va prendre... Les informateurs ne courent pas les rues, et ces temps-ci il est difficile de trouver quelqu'un de confiance sans avoir peur qu'il ne se retourne contre toi. Chacun pour sa gueule, la dure loi de la jungle. »


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Ellie Preston
GRYFFINDOR
the braves lay here
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 23/04/2015
⚡ Missives : 86
Trouble likes me
⚡ Fizwizbiz : 357
⚡ Âge du personnage : 16 ans
⚡ Nature du sang : Sang-mêlée
MessageSujet: Re: Une clandestine au Casino   Sam 20 Juin - 6:46
Une clandestine au Casino
Ellie&Shawn


Ellie ne se lassait jamais d’écouter Shawn parler.

Il pouvait raconter l’histoire la plus nulle qui soit, Ellie ne s’en rendrait probablement même pas compte. Et entendre Shawn se remémorer son temps à Poudlard était, pour la jeune femme, un moment de pur délice. Il lui semblait toujours irréel d’imaginer son grand frère, avec sa gueule de rebelle et son caractère fougueux, arpenter les couloirs de l’école et assister à ses cours. Pourtant, elle savait pertinemment que Shawn avait été  un élève brillant et qu’il avait obtenu d’excellentes notes tout au long de son parcours scolaire, ce qui lui avait valu de devenir Aurore, et un très bon, en plus. Mais c’était comme si, pour la jeune Gryffondor, son frère était trop imposant, trop grand pour cadrer dans son petit quotidien, parfois monotone, d’étudiante. D’un autre sens, cela la réconfortait : si Shawn était passé par là et était devenu ce qu’il était aujourd’hui, alors elle n’avait rien à craindre de l’avenir ! La brunette rigola quand Shawn mentionna la divination. Le professeur Trelawney n’enseignait plus à Poudlard, mais sa réputation était restée bien ancrée au château. Les fantômes, les tableaux et les enseignants actuels en parlaient encore : Sybille Trelawney, loufoque et presque dingue, avait pourtant été celle qui avait tout prédit à propos d’Harry Potter et de la chute du seigneur des ténèbres. Ellie n’aimait pas plus la divination que son frère, mais elle ne pouvait s’empêcher d’admirer légèrement cette femme qui, derrière son air absent et dérangé, avait tout de même aidé beaucoup de monde grâce à son don. Certes, elle ne semblait pas le maitriser le moins du monde et ses cours devaient être du grand n’importe quoi, mais quand même …

« Ouais, c’est sûr qu’entre lire l’avenir dans une boule de cristal vide ou essayer de prédire l’avenir avec des nombres, le choix le plus évident, c’est les nombres ! Les tasses de thé et les lignes de la main, très peu pour moi. Au moins, avec l’arithmancie, j’ai l’impression qu’il y a une forme de logique derrière tout ça … n’empêche que c’est aussi une forme de divination et que ça ne me servira à rien dans la vie ! Je ne suis décidément pas le genre à tenter de prédire l’avenir. En fait, je préfère être en action et le créer, mon avenir … »

La jeune femme bu une gorgée de son scotch sans grimacer et savoura l’alcool qui coulait dans sa gorge. Comme son père et son frère, elle deviendrait certainement une amatrice et une fine connaisseuse en alcool ! Elle jeta un œil à son frère. Elle savait que la mention de l’action le mettrait peut-être un peu sur la défensive : il n’aimait pas s’imaginer que sa jeune sœur finirait par rejoindre les rangs de la résistance, et elle le savait. Mais elle n’y pouvait rien : elle ne désirait rien d’autre que de suivre les traces de son frère jusque dans le danger.

« Un jour viendra où tu pourras choisir ta voie, petit chat. Mon cœur de grand frère te dissuadera de rejoindre la résistance, mais je sais déjà que ton idée est faite et que quoi que je dise, tu ne m’écouteras pas. »

Ellie ne put s’empêcher de baisser les yeux sur son verre quand son frère l’appela « petit chat ». Il n’y avait que lui qui puisse la surnommer ainsi et ne pas se prendre une baffe ! Même qu’au fond, elle aimait bien ce petit surnom. Mais bien sûr, elle ne le dirait jamais ouvertement. Ellie laissa son regard se perdre dans les reflets moirés de son scotch. Elle savait que son frère tenterait tout de même de la faire changer d’idée, quand le moment viendrait.

« Non, je ne t’écouterai pas. Évidemment que je ne t’écouterai pas ! Quelle Preston serais-je si je me laissais dissuader si aisément ? Je suis une battante, Shawn. Pas une petite créature fragile qu’il faut protéger parce qu’elle risque de se briser au moindre coup de vent. Je suis solide, je suis capable de me battre. Et tu le sais ! »

« Le seul conseil que je peux te donner est de profiter au maximum de ton temps à Poudlard. Je donnerais n’importe quoi pour passer ne serait-ce qu’une année supplémentaire à l’école … »

Ellie hocha la tête de haut en bas, pensive. Elle savait qu’il avait raison. Déjà, elle approchait de la fin de sa sixième année d’études à l’école de sorcellerie. Dans un peu plus d’un an, elle sortirait diplômée et devrait faire sa vie à l’extérieur des murs rassurants et familier du château. Dans un peu plus d’un an, elle pourrait enfin réaliser son rêve d’ouvrir une petite boutique de tatouage magique pour camoufler ses véritables activités : la résistance. Juste un peu plus d’un an …

Une lueur indéchiffrable s’était allumée dans le regard de la demoiselle. Une lueur de détermination, de désir de prouver sa valeur, d’excitation, de hâte. Une lueur qui, peu à peu, prenait des allures de brasier …

« Je sais, Shawn. Je sais. Je profite, je t’assure ! C’est juste que … malgré tout le plaisir que j’ai à étudier et vivre au château, ça manque parfois de … de piquant. D’action, tu vois ? Au bout d’un moment, les retenues deviennent lassantes et l’adrénaline n’y est plus … Mais je te jure que je prends ton conseil très au sérieux et que je vais essayer de vivre plus intensément le moment présent. Je vais savourer mes dernières années à Poudlard. Promis. »

La conversation s’allégea doucement et Ellie rigola de bon cœur à la boutade de Shawn à propos de leur aîné, Matthew. Il était vrai que Matt’ avait toujours eu une relation quasi fusionnelle avec son foutu grimoire …

« Ce serait définitivement moins marrant … Et moins arrosé. »

Elle lui fit un clin d’œil espiègle et, tout sourire, elle leva son verre en murmurant :

« Cheers ! »

Puis elle but une petite gorgée en écoutant Shawn parler des derniers évènements de la résistance. Elle réalisa qu’il devait se sentir bien seul, en fait. À par à Noah et elle, à qui pouvait-il confier ses peurs, ses angoisses, ses frustrations ? Pas à sa femme, c’était certain. Anastasia était neutre – des foutaises, selon Ellie. Comment être neutre quand la guerre qui se tramait concernait des sujets aussi cruciaux ? Comment être neutre quand tout pouvait basculer dans l'ombre, à tout moment ? Pour Ellie, être neutre revenait tout bonnement à être lâche. À choisir la facilité plutôt que le combat. Plutôt que le bien ! Mais Shawn ne voulait pas entendre parler de sa femme, et Ellie avait bien compris la leçon la première fois. Alors elle la bouclait et ne disait rien, mais à l’intérieur … elle bouillait.

La jeune femme posa une main sur le bras de son frère.

« Tu peux me faire confiance, à moi. Et à Noah, aussi. Ce n’est pas tout le monde qui ne pense qu’à lui. Je sais que ce n’est pas facile … mais je sais que tu réussiras à trouver des informateurs de confiance. Tu réussis toujours tout, Shawn ! Rien ne te résiste. »

La jeune brunette, en cet instant, ressemblait à s’y méprendre à la petite fille qu’elle était des années auparavant. Quand le monde n’était pas aussi noir et que son frère n’avait qu’à sourire pour que ses peurs s’envolent. Pour Ellie, son frère ne pouvait pas connaitre l’échec. Il ne pouvait donc que réussir … Les Mangemorts n’avaient qu’à bien se tenir.


Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Shawn Preston
WIZARD
it's a kind of magic
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t4369-i-ll-never-back-down-ca
Hominum revelio
⚡ Registration : 09/04/2015
⚡ Missives : 309

⚡ Fizwizbiz : 983
⚡ Âge du personnage : 30 ans
⚡ Nature du sang : Sang-Mêlé
MessageSujet: Re: Une clandestine au Casino   Lun 10 Aoû - 2:12
Une clandestine au casino
Ellie & Shawn



« Ouais, c’est sûr qu’entre lire l’avenir dans une boule de cristal vide ou essayer de prédire l’avenir avec des nombres, le choix le plus évident, c’est les nombres ! Les tasses de thé et les lignes de la main, très peu pour moi. Au moins, avec l’arithmancie, j’ai l’impression qu’il y a une forme de logique derrière tout ça … n’empêche que c’est aussi une forme de divination et que ça ne me servira à rien dans la vie ! »

La divination était réellement la matière scolaire la plus ennuyeuse qui soit. Une part de lui croyait à la voyance, mais une autre lui rappelait toutes les diseuses de bonne aventure qui faisaient ça uniquement pour l'argent. Escroquerie. Sauf que lorsqu'il était plus jeune, une dame qu'il connaissait, amie de la famille, le tirait aux cartes de temps à autres et lui révélait son avenir proche et à long terme. Et il s'était avéré que toutes ses prédictions s'étaient réalisées. Shawn était fasciné par ce genre de révélations, mais à l'école, il avait toujours trouvé ça ennuyant, et ce probablement en raison de la monotonie de Trelawney.

« Je ne suis décidément pas le genre à tenter de prédire l’avenir. En fait, je préfère être en action et le créer, mon avenir … »

« Je te reconnais là, petite soeur, même si cette réponse ne me réjouit pas. Comprends moi, j'ai toujours tout fait pour te protéger, alors il est normal que je souhaite te préserver. Je tiens beaucoup trop à toi pour te voir tomber sur un champ de bataille. »

Il était évident qu'il ne pourrait pas l'empêcher de vivre sa vie éternellement. S'il la serrait trop fort contre lui, elle finirait par étouffer et chercherait un moyen définitif de se détacher de lui. Et ce jour là, il serait probablement trop tard. Il ne souhaitait pas en arriver là...

« Non, je ne t’écouterai pas. Évidemment que je ne t’écouterai pas ! Quelle Preston serais-je si je me laissais dissuader si aisément ? Je suis une battante, Shawn. Pas une petite créature fragile qu’il faut protéger parce qu’elle risque de se briser au moindre coup de vent. Je suis solide, je suis capable de me battre. Et tu le sais ! »

...Mieux valait lui donner la chance de voler de ses propres ailes, au risque de la voir chuter quelques fois. Lorsqu'elle serait enfin prête, son envol n'en serait que plus beau et Shawn ne pourrait être que plus fier d'elle encore.

« Tu as probablement raison... » termina t-il sans conviction, prenant une gorgée de son whisky.

Ellie avait définitivement le caractère des Preston. Le caractère des Preston du côté de John, donc celui de Shawn. L'ancien Auror aurait beau lui dire tout ce qu'il voudrait, prendre toutes les mesures possibles, si l'idée de la jeune fille était déjà faite, il ne pourrait pas l'en dissuader.

« Je sais, Shawn. Je sais. Je profite, je t’assure ! C’est juste que… malgré tout le plaisir que j’ai à étudier et vivre au château, ça manque parfois de… de piquant. D’action, tu vois ? Au bout d’un moment, les retenues deviennent lassantes et l’adrénaline n’y est plus … Mais je te jure que je prends ton conseil très au sérieux et que je vais essayer de vivre plus intensément le moment présent. Je vais savourer mes dernières années à Poudlard. Promis. »

Habituellement, lorsqu'Ellie terminait ses phrases par "promis", c'était une manière de l'amadouer, qui fonctionnait à chaque fois, comme pour lui dire de lui foutre la paix. Elle ne respectait pas toujours ses promesses, surtout à son frère. Après, elle faisait ce qu'elle voulait, mais il savait que d'ici quelques années, elle viendrait le voir pour lui dire qu'il avait raison et qu'elle regrettait de ne pas l'avoir écouté. Il ne dirait donc rien de plus à ce sujet aujourd'hui, car l'heure n'était pas à la querelle.

« Tu peux me faire confiance, à moi. Et à Noah, aussi. Ce n’est pas tout le monde qui ne pense qu’à lui. Je sais que ce n’est pas facile … mais je sais que tu réussiras à trouver des informateurs de confiance. Tu réussis toujours tout, Shawn ! Rien ne te résiste. »

Ce n'est pas tout le monde qui ne pense qu'à lui. Cette phrase l'attaquait personnellement. Non, elle ne parlait pas de lui, mais bien d'Anastasia, sa femme. Shawn avait toujours pensé qu'Ellie ne l'appréciait pas trop. C'était sûr que le fait qu'elle décide de ne pas se mouiller dans la guerre, qu'elle travaille au Ministère de la Magie et qu'elle ne veuille rien savoir des activités de son mari pouvait être frustrant, mais ça n'en faisait pas une mauvaise personne pour autant. Ana avait toujours été là pour lui dans les bons et mauvais moments, et il lui en serait toujours redevable. Mais il était certain qu'il aurait été qu'elle soit de son côté, et non pas entre deux.

« Seul l'avenir nous le dira... Pour l'instant je vis au jour le jour. On ne sait pas de quoi sera fait demain... »

Il posa son verre sur la table et décida de changer de sujet de conversation. Il ne voulait pas s'éterniser sur ce genre d'affaires. Il ne voyait pas sa soeur aussi souvent qu'il ne voudrait, alors autant profiter de sa présence tant qu'elle était là. Il posa ses pieds sur le coin de son bureau et sourit à sa jeune soeur.

« Sinon à part ça, comment ça va pour toi côté coeur ? Est-ce qu'il y a certains mecs qui veulent savoir combien ils pèsent sans leurs dents ? »

Lorsqu'il s'agissait de relations, Shawn était très protecteur avec sa soeur. Il savait qu'elle n'était pas une sainte et qu'elle avait probablement déjà bien profité de la vie, après tout elle était une très jolie jeune fille. Sauf que tant qu'il ne savait pas de qui il s'agissait, il ne pourrait rien faire, surtout qu'elle s'arrangerait toujours pour ne pas lui en parler. Et Ellie ferait toujours en sorte qu'il ne le découvre pas. C'était déjà arrivé une fois durant les vacances d'été, et le gars n'avait plus jamais approché Ellie après. Shawn n'était pourtant pas si effrayant que cela. Si ?


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Portus
Hominum revelio
Revenir en haut Aller en bas
 

Une clandestine au Casino

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HOGWARTS • CHRONICLES ` :: Highlands :: Pré-au-Lard :: Dice N' Magic-