AccueilAccueil  TUMBLR D'HC  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM.

Partagez | 
 

 — INTRIGUE 5 : opération Sauvetage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hogwarts Chronicles
PNJ ⚡ the puppet master
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 26/12/2010
⚡ Missives : 1844

⚡ Fizwizbiz : 3613
⚡ Âge du personnage : plus vieux que le monde.
⚡ Nature du sang : rouge.


Opération Sauvetage
Groupe 2 : Maxim, Sévan, Lena, Kelyan & Devram.

Contexte
Dans l'obscurité, lié par les poignets et forcé de se tenir debout dans une position plus qu'inconfortable depuis des heures, Maxim somnolait. Il lui était impossible de dormir ainsi mais parfois, la fatigue et la douleur étaient telles qu'il sombrait dans l'inconscience pour quelques heures, seul répit auquel il avait droit.
La porte de son cachot s'ouvrit alors brusquement mais il n'avait pas tellement la force de lancer un regard noir à l'un de ses bourreaux. « Oh Merlin, » fit alors une voix qu'il n'avait pas entendue depuis longtemps. Le jeune homme consentit finalement à lever les yeux lorsque l'alerte du Ministère se mit à résonner dans ses oreilles. « Maxim, c'est Sévan, on va te sortir de là, » murmura une voix près de son oreille. Il sentit les liens à ses poignets se défaire, le libérant d'une douleur insoutenable mais l'empêchant également de se tenir debout. Ses jambes ne pouvaient plus supporter son poids. Mais Sévan et Kelyan s'empressèrent de le rattraper, passant un bras sous ses épaules pour le soutenir, tandis que Lena faisait déjà des commentaires sur son état de santé. C'était fini. Enfin, c'était terminé.

Explications

Sévan, Kelyan et Lena sont venus chercher Maxim, ce dernier est vraiment mal en point et ils doivent faire vite car déjà, l'alarme a prévenu tous les Mangemorts que le Ministère était attaqué. Devram n'a pas tardé à comprendre que la cible ne pouvait être que ce cachot en particulier et s'y précipite déjà, baguette en main.

Souvenez-vous que ça doit aller vite, privilégiez donc les RPs courts et n'hésitez pas à vous amuser un peu, nous interviendrons avec le PNJ mais si vous avez des idées, c'est le moment de vous lâcher !

Pas d'ordre, vous pouvez poster autant de fois que vous voulez, tant que ça fait avancer le rp. Après tout ça, amusez-vous bien !

Bonus points

Et parce que c'est plus amusant avec ça et que ça rajoute de la motivation, nous avons décidé de faire comme pour les grosses intrigues et de rajouter des bonus points en fonction du temps de réponse Noeils brillants (aa N'oubliez donc pas d'aller réclamer vos points ici !

— vous postez en moins de 2h = 150 points.
— vous postez en moins de 4h = 140 points.
— vous postez en moins de 6h = 120 points.
— vous postez en moins de 8h = 110 points.
— vous postez en moins de 10h = 100 points.
— vous postez en moins de 12h = 75 points.
— vous postez en moins de 14h = 50 points.
— vous postez en plus de 14h = 10 points.
Revenir en haut Aller en bas
Devram Ceallaigh
MINISTRY OF MAGIC
respect my authority
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 07/01/2014
⚡ Missives : 247

⚡ Fizwizbiz : 493
⚡ Âge du personnage : 39 ans
⚡ Nature du sang : Né moldu mais tout le monde le pense de sang pur
Appuyé sur le rebord de la fenêtre de mon bureau, je tire une latte sur ma cigarette et regard la cendre se laisser porter par la brise nocturne quelques secondes avant de disparaître.
Et voilà. Encore une journée passée à… Pas grand chose en fait. C’est vrai qu’en dehors des périodes d’examens, ce boulot est vraiment -trop ?- tranquille. J’aurais mieux fait d’intégrer un département plus animé. Celui d’Ehren aurait sûrement été plus intéressant parce que là…

Je tire une dernière bouffée sur ma clope et la jette avant de m’affaler dans mon fauteuil et de réfléchir à une manière intelligente de m’occuper.
Je pourrais aller voir Ehren à la limite. Même s’il est occupé, rien que le fait d’aller jusqu’à son bureau m’aura fait passer un peu le temps.

Je me relève péniblement et sursaute au moment où les alarmes du bâtiment se mettent en route. Qu’est ce que c’est que ce merdier ? Aucun exercice n’était prévu à ma connaissance donc ce doit être autre chose. Une attaque ? La résistance serait-elle enfin passée à l’action ?

Je franchis rapidement la porte de mon bureau, baguette en main et me dirige, à grandes enjambées, vers l’ascenseur le plus proche. Une fois à l’intérieur je le met en route pour le niveau un, afin de voir si Caldwell est au courant de ce qu’il se passe, mais arrivé à la “hauteur” du quatrième niveau, des bruits de combats me font changer d’avis.
Alors c’est bien la résistance. Bien ! Au moins nous n’aurons plus à les traquer et pourrons en finir dès ce soir !

Soudain, une idée me vient en tête et j’arrête immédiatement l’ascenseur. Newton. C’est évident qu’ils sont là pour lui ! J’enclenche donc l’interrupteur vers le deuxième étage et prends plusieurs grandes inspirations afin de me préparer. Qui sait sur qui je vais tomber là bas. A condition que mes doutes soient fondés bien entendu.

Arrivé à destination, les sirènes d’alarmes -plus fortes à cet étage- me font penser que mon intuition était bonne et je me dirige silencieusement vers la cellule de Maxim, ma baguette fermement ancrée dans ma main.

J’emprunte le dernier couloir qui me sépare de ma destination et m’immobilise lorsque je vois la porte de la cellule hors de ses gonds.
Je me plaque contre le mur,un sourire sur le visage. Ça fait tellement longtemps que je n’ai plus eu l’occasion de participer à un duel et je dois bien dire que ça me manquait. Terriblement.

Amplifiante ma voix d’un Sonorus je m’adresse aux résistants qui se trouvent avec Newton, -parce qu’ils sont toujours là, je le sais- une pointe d’amusement dans la voix. « Félicitations ! Je dois bien avouer que je suis impressionné ! Votre diversion au quatrième étage a parfaitement fonctionné ! Du moins sur certains de mes collègues ! Mais malheureusement, la partie s’arrête ici pour vous ! » Je prends quelques secondes, le temps que mes paroles fassent effet. Mon dieu que j’aimerai voir les expressions sur leurs visages. Ils ne s’attendaient sûrement pas à ça. « Maintenant vous allez sortir de cette cellule, calmement et avec vos mains bien en évidences ! »

J’annule le Sonorus et invoque dans la foulée un Patronus pour l’envoyer dans le bureau de Caldwell le prévenir de la situation. Même si je suis loin de l’approuver, c’est toujours lui le ministre et le seul en mesure de m’envoyer des renforts. Parce que les amis de Newton ne savent sûrement pas que je suis tout seul, mais si nous devons en venir aux sorts, ils vont très rapidement s’en rendre compte.

Je me surprends à penser à Liadan et presque immédiatement je sens mon estomac se nouer. Est ce qu’elle est toujours dans le ministère ? Si oui, j’espère vraiment qu’elle va bien...


"No world can be destroyed just because someone else enters into it. It just gets bigger, that's all! And if your world is ever, in the slightest way, threatened, I will protect it. I bet you wouldn't ordinarily believe anyone who talks like me. But then, I'm not ordinary."
Revenir en haut Aller en bas
Lena Blackadder
THE WANTED
Like the wind
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t4190-lena-lately-i-ve-been-l
Hominum revelio
⚡ Registration : 15/03/2015
⚡ Missives : 457

⚡ Fizwizbiz : 2148
⚡ Âge du personnage : Vingt-Sept ans
⚡ Nature du sang : Sang Pur
L'alarme sonnait, assourdissante, stridente, insupportable à mes oreilles alors que je pressais mes camarades de mission de se dépêcher. J'allais trop rarement au ministère de la magie mais ça n'était pas pour autant que je m'attardais face à toutes les oeuvres ou étrangetés accrochées au mur. Bien que je ne pense pas que ce soit ce que mes compagnons fassent, je ne savais pas pourquoi, j'avais l'impression qu'ils étaient lents ... trop lents ...

Dépêchez-vous les gars ... même avec un tarentallegra j'irais plus vite ...

Le bâtiment pourtant sensé représenter un idéal sorcier et une protection certaine au sein du monde dans lequel j'évoluais, il ne m'avait jamais paru aussi dangereux, aussi peu accueillant ... Et pour cause, nous nous y étions infiltré sans autorisation préalable. Après tout, pourquoi aurions-nous du demander l'autorisation lorsqu'il s'agissait de porter une main secourable à l'un des nôtres ? De plus, j'avais passé assez de temps enfermée à Saint James pour ne pas me permettre de courir comme une gazelle au pas léger et à la vitesse libératrice. J'aimais ça. J'aimais la course. J'étais endurante, comme jamais. Chaque pas me rapprochant de mon but faisait monter cette poussée d'adrénaline s'infiltrant au sein de mon être et me poussant à être plus vive que n'importe quel animal au galop. Au moins, moi j'étais silencieuse ... J'ignorais si on pouvait dire la même chose d'un cheval au galop.

Vous pensez qu'on est encore loin ? Sevan, tu penses qu'on est encore loin ?

Et dire que j'étais sensée être l'aînée ... Je jetais un coup d’œil impatient à mon frère alors que je m'attendais à me prendre un "tu vas te taire ?" en pleine face mais le ralentissement de nos pas me prouvait que nulle réponse n'allais être apportée à ma question puisque, arrivés au second étage, je savais la cellule proche. Mes yeux s'ouvrirent puis se fermèrent à une vitesse impressionnante alors que je n'en pouvais plus d'attendre. Sevan venait de plonger à l'intérieur du cachot. Étrangement, tout s'était enchaîné trop facilement ... Aux aguets, je laissais les homme entrer afin de soutenir le pauvre Maxim. Ma baguette brandit vers la porte que nous venions d'ouvrir, j'effectuais un volte-face afin de prévoir toute attaque venue par derrière après avoir observé d'une façon critique le souffre-douleur du moment des Mangemorts. Et dire que j'étais moi aussi passée par là et que j'avais vu ma vie défiler devant mes yeux alors que mon frère avait ouvert la porte de mon cachot et ... Oh mon Dieu, je ne souhaitais y repenser !

Ils auraient pu le nourrir au moins ... Vous avez vu son état ? Je suis sûre qu'il va vomir ... oh et moi aussi ...

Je retenais un haut le cœur en sentant monter à mon nez l'odeur rance et de sueur qui émanait du pauvre résistant. Mes pieds n'en pouvaient plus d'attendre alors que je les entendais s'afférer derrière moi et ma baguette frémissais entre mes doigts tremblant. Et cette foutue alarme ... elle va avoir raison de son cerveau ... Oh pauvre Maxim ... Les traits de mon visage s'affaissent et mon teint devient aussi pâle que celui de notre acolyte mal en point alors que j'entends une voix inconnue et rauque s'élever dans le couloir duquel je m'éloigne en rentrant de nouveau dans la cellule de peur de me manger un sortilège en pleine face.

« Félicitations ! Je dois bien avouer que je suis impressionné ! Votre diversion au quatrième étage a parfaitement fonctionné ! Du moins sur certains de mes collègues ! Mais malheureusement, la partie s’arrête ici pour vous ! » Mince ... nous avions été surpris et devancés. Ce foutu Mangemort, il avait tout compris et allait avertir Caldwell ... Je jetais un regard interrogateur à mes compagnons. Je considérais Sevan comme le cerveau de la cause résistante et ne prendrait aucune initiative stupide avant d'en avoir reçu l'approbation. L'homme repris. Il devait être fier ce Scroutt à Pétard ... « Maintenant vous allez sortir de cette cellule, calmement et avec vos mains bien en évidences ! » Il était bien entendu hors de question que nous nous exécutions. La rage s'emparait de mes pupilles alors que je pensais à toute les façons dont nous pouvions prendre le dessus. Nous pouvions très bien faire mine de nous rendez et l'anéantir. N'étions-nous pas quatre contre un ? Trois ... rectifions, Maxim était loin d'être opérationnel. J'osais chuchoter après avoir lancé un sortilège d'insonorisation sur la pièce. Qu'il était bon de pouvoir se servir à nouveau de sa baguette ...

On pourrait se séparer, il a l'air d'être seul ... si on brouillait les pistes en prenant chacun une direction différente ... ha mais je n'avais pas pensé à Maxim ... Ou alors un d'entre nous pourrait y aller et le distraire ...

Les idées s'enchaînaient à une vitesse alarmante dans mon esprit et je me forçais à parler le plus discrètement possible même si mon sortilège informulé avait fait effet. Qui sait ce que les autres avaient en tête ? Qui sait ce que nous pourrions faire pour nous échapper avant que les renforts n'arrivent ... Et si il y avait d'autres forces Mangemorts dans le bâtiment pour nous prendre à revers ...
Revenir en haut Aller en bas
Sévan Blackadder
WANTED
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 03/06/2011
⚡ Missives : 295

⚡ Fizwizbiz : 605
⚡ Âge du personnage : 25 ans.
⚡ Nature du sang : sang pur.
opération sauvetage
we'll free you from this hell


Il avait accepté que Maxim devienne un agent double. Il l’avait envoyé dans cet enfer, se persuadant à l’époque que tout irait bien. Que rien ne pourrait lui arriver. Merlin ce qu’il avait pu être stupide. Si le jeune Newton se retrouvait là à présent, c’était entièrement de sa faute. Alors il avait imaginé ce plan, qui donnait à la Résistance toutes les chances de réussir sans qu’ils perdent encore quelqu’un. Parce qu’il ne pouvait pas le laisser entre les griffes mais surtout parce qu’il avait promis à Linda de prendre soin de ses petits frères. Il avait échoué une première fois lorsque Terrence était mort des mains de Caldwell, il ne pouvait pas perdre Maxim à son tour. Pas alors qu’avec Lena, ils formaient la seule famille qu’il lui restait encore. « Dépêchez-vous les gars ... même avec un tarentallegra j'irais plus vite ... » fit alors la voix de Lena à côté de lui et Sévan ne releva même pas. Il adorait son aînée, mais il était incapable de répondre à son humour en cet instant. Principalement parce qu’il était d’accord avec elle, ils n’allaient pas assez vite. « Vous pensez qu'on est encore loin ? Sevan, tu penses qu'on est encore loin ? » questionna-t-elle et Sévan secoua la tête. Lena connaissait peu le Ministère mais lui avait appris chacun de ses recoins par cœur. Encore un couloir, puis à droite, tout droit et...  La gorge nouée, Sévan tira sa baguette et ouvrit la porte devant lui avant de s’avancer dans la cellule de Maxim. Il retint la vague de rage qui s’empara de lui en voyant l’état dans lequel il se trouvait et entreprit de le détacher, puis avec un signe de tête en direction de Kelyan, il aida Maxim à rester debout.
« Ils auraient pu le nourrir au moins ... Vous avez vu son état ? Je suis sûre qu'il va vomir ... oh et moi aussi ... » Cette fois-ci, Sévan ne parvint pas à retenir un sourire. C’était peut-être pour ça, qu’il avait absolument tenu à ce que Lena soit avec lui. « Hé, c’est pas toi qui le porte, » marmonna-t-il avec un regard en direction de Kelyan. « Et cette foutue alarme ... elle va avoir raison de son cerveau ... Oh pauvre Maxim ... » Le jeune homme s’apprêta à demander un peu de silence à sa sœur lorsqu’une voix qu’il connaissait bien retentit dans le couloir, devant eux. « Félicitations ! Je dois bien avouer que je suis impressionné ! Votre diversion au quatrième étage a parfaitement fonctionné ! Du moins sur certains de mes collègues ! Mais malheureusement, la partie s’arrête ici pour vous ! » Sévan poussa un juron mais garda son sang-froid. Il avait pensé à cela, il n’était pas stupide, il savait que des Mangemorts allaient accourir jusqu’ici. Tous ne pouvaient pas être complètement cons et ne pas comprendre ce qu’ils visaient. « Maintenant vous allez sortir de cette cellule, calmement et avec vos mains bien en évidences ! » Ils n’entendaient qu’une voix, celle de Ceallaigh, mais ça ne signifiait pas qu’il n’avait pas toute une bande de copains avec lui. Se jeter la tête la première dans un piège, c’était terminé pour Sévan Blackadder.
« On pourrait se séparer, il a l'air d'être seul ... si on brouillait les pistes en prenant chacun une direction différente ... ha mais je n'avais pas pensé à Maxim ... Ou alors un d'entre nous pourrait y aller et le distraire ... » Sévan leva une main presque sèchement, pour faire signe à sa sœur de se taire. « Si on se sépare, on est morts, » siffla-t-il entre ses dents. Il n’y avait qu’une issue, le couloir dans lequel se trouvait Ceallaigh. S’il était seul, ce serait aisé, mais s’il avait appelé des copains… Il fouilla dans ses poches et en tira une potion qu’il avait demandé à Severus de concocter. D’un liquide ambré, une odeur sucrée s’en dégagea dès lors qu’il fit sauter le bouchon avant d’aller plaquer la fiole contre les lèvres de Maxim. « J’ai besoin de toi Max, » souffla-t-il en s’assurant qu’il buvait bien la potion. Elle allait lui donner un peu d’énergie, jamais assez longtemps ni efficacement pour sortir de là sans encombres, mais ils avaient besoin d’une baguette supplémentaire, là. Il en tira donc une de sa poche et la glissa entre les mains du jeune homme avant de s’assurer qu’il tenait sur ses jambes.
« Ceallaigh ! s’exclama-t-il alors. Je ne pensais pas qu’un homme comme vous s’abaisserait à travailler pour un assassin. Vous êtes pourtant bien placé pour savoir ce que les Mangemorts sont capables de faire ! » Pure provocation dans le but de le pousser à faire une erreur. Les rumeurs allaient vite, dans le monde sorcier. Pour avoir tenté un temps de trouver les monstres qui s’en étaient pris à Ellie Ceallaigh, avant d’apprendre que son père et Eberhart avaient fait justice eux-mêmes, il connaissait parfaitement l’affaire sombre qui devait encore tourmenter Devram. Allez, sors de ta cachette…


fade to black
Life it seems, will fade away, drifting further every day. Getting lost within myself, nothing matters no one else. I have lost the will to live, simply nothing more to give. There is nothing more for me, need the end to set me free. (⚡️) metallica.
Revenir en haut Aller en bas
Maxim Newton
WANTED
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t4314-maxim-improve-yourself-
Hominum revelio
⚡ Registration : 19/11/2011
⚡ Missives : 583

⚡ Fizwizbiz : 955
⚡ Âge du personnage : dix-neuf ans.
⚡ Nature du sang : pur
Depuis combien de temps était-il là ? Il ne le savait pas. Il n’avait aucun repère temporel, il pouvait très bien être enfermé dans cet endroit depuis trois jours qu’il ne s’en rendrait pas compte. Il avait réussi à calculer que ça ne faisait pas si longtemps que ça puisqu’il serait déjà mort dans le cas contraire. Lui qui refusait d’ouvrir la bouche et qui préférait envoyer chier ses geôliers plutôt que se montrer coopératif. Il s’était promis qu’il ne dirait plus un mot, qu’il ne lâcherait plus un nom parce qu’il n’avait pas envie de blesser plus de personnes. Il n’avait pas supporté savoir que ses amis résistants avaient morflé le jour où il avait porté allégeance à Caldwell. Il lui arrivait de faire encore des cauchemars où il voyait le visage de ces résistants qui se battaient pour un monde meilleur le visage tuméfié et un regard brillant de haine à son encontre. Sévan lui avait assuré qu’ils ne lui en voulaient aucunement, mais il ne pouvait pas s’empêcher de culpabiliser. Maintenant que c’était à son tour de se faire passer à tabac, il comprenait l’importance du silence. Ce qu’il comprenait moins, c’était pourquoi les sbires du Ministre ne prenaient pas la peine de lui faire boire du Véritaserum ou utiliser encore une fois ce qu’ils avaient utilisé et qui lui avait coûté sa place voire sa vie. Maxim tenta de bouger, mais il sentait ses blessures s’ouvrir un peu plus. Il laissa échapper un cri de douleur et ferma les yeux en essayant de reprendre sa respiration. Il avait tellement mal. Sa tête recommença à bourdonner. Tout son corps redevenait douleur. Il en était même venu à se demander quand est-ce qu’ils allaient l’achever.

La porte de son cachot s’ouvrit brutalement et alla se fracasser contre le mur. Il n’avait pas envie de lancer une réplique acerbe à son futur bourreau, il n’était pas sûr d’avoir encore de la voix tellement il était épuisé. Il se contenta de redresser maladroitement la tête, sachant pertinemment qu’il ne verrait presque rien à cause du sang qui avait séché et qui maculait une bonne partie de son visage. « Oh Merlin, » Cette voix. Il était sûr de la connaître. Puis il songea à la femme qui avait pris la voix de Terrence et préféra se dire que ce n’était qu’une blague de plus pour le rendre fou au lieu de se faire de faux espoir. L’alarme du ministère se mit alors à sonner férocement dans tout le bâtiment. Maxim cligna plusieurs fois des yeux. Et si cette fois-ci ce n’était pas un rêve ? Une bouffée d’espoir envahit sa poitrine. « Maxim, c'est Sévan, on va te sortir de là, » Maxim sentit qu’on le détachait, il bascula en avant incapable de tenir sur ses jambes et deux paires de bras l’attrapèrent doucement. Merlin, merci. Songea-t-il en sentant des larmes monter jusqu’à ses yeux. color=indianred]Et cette foutue alarme ... elle va avoir raison de son cerveau ... Oh pauvre Maxim ...[/color] Le brun avait envie de répondre que ça irait, mais il en était incapable. Il avait déjà beaucoup de mal à s’accrocher à ses camarades alors parler…

« Félicitations ! Je dois bien avouer que je suis impressionné ! Votre diversion au quatrième étage a parfaitement fonctionné ! Du moins sur certains de mes collègues ! Mais malheureusement, la partie s’arrête ici pour vous ! » Son cœur manqua un battement. Pas déjà. « Maintenant vous allez sortir de cette cellule, calmement et avec vos mains bien en évidences ! » Non. Maxim tenta un geste, un malheureux geste. Il voulait repousser les deux hommes qui le tenaient. Il avait peur. La trouille suprême de se faire attraper de nouveau, il n’était pas question pour lui de retourner dans sa cellule. « Mmmh. » C’était le seul son qu’il pouvait produire alors qu’il avait envie de hurler qu’on ne le laisse pas ici. Il sentit qu’on pressait quelque chose contre ses lèvres, il voulut se débattre avant de se souvenir qu’il était avec la résistance là, que c’était Sévan qui était à ses côtés et pas un foutu mangemort. « J’ai besoin de toi Max, » Maxim sentit une chaleur se rependre dans son corps et une nouvelle énergie l’envahir. Il prit appui sur les épaules de Sévan et Kelyan et se redressa, sa tête lui tourna un peu dans les premières secondes puis il finit par s’écarter de ses deux acolytes. Sévan glissa une baguette entre ses doigts. « Ceallaigh ! Je ne pensais pas qu’un homme comme vous s’abaisserait à travailler pour un assassin. Vous êtes pourtant bien placé pour savoir ce que les Mangemorts sont capables de faire ! » L’ancien Gryffondor mit du temps avant de comprendre les mots de Sévan : provoquer pour obliger à réagir. « Et maintenant ? » Réussit-il à dire d’une voix totalement cassée et rauque. Il ne le montrait pas, mais il était terrorisé. Son corps entier s'était mis à trembler d'appréhension. Il n’était pas question qu’ils se fassent attraper. Pas à cause de lui.


Spoiler:
 


refonte de la signature Heart
Revenir en haut Aller en bas
Hogwarts Chronicles
PNJ ⚡ the puppet master
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 26/12/2010
⚡ Missives : 1844

⚡ Fizwizbiz : 3613
⚡ Âge du personnage : plus vieux que le monde.
⚡ Nature du sang : rouge.


Opération Sauvetage
Groupe 2 : Maxim, Sévan, Lena, Kelyan & Devram.

Contexte
Roy était de plus en plus fatigué (outre le fait que sa peau tombait littéralement). Il était méconnaissable et toutes les personnes suffisamment proches de lui pour pouvoir le voir dans cet état s’inquiétaient de plus en plus. Qu’allait-il advenir de leur Ministre s’il continuait ainsi ? Ils avaient peur pour lui, c’était un fait, mais ils avaient surtout peur pour le gouvernement entier. Certains avaient des places qu’ils leur convenaient totalement alors changer… ça n’était pas prévu au programme. Alecto poussa la porte du bureau de son Ministre lui apportant ses potions du jour pour le maintenir en vie en attendant de trouver une solution pour dompter Vérité. Elle posa le plateau sur la table lorsqu’un patronus se matérialisa dans la pièce. « Des intrus dans le niveau deux. Ils sont venus pour Newton » Alecto se tourna vers Roy qui avait pâli. Des intrus. Il n’avait pas entendu l’alarme du Ministère parce qu’il avait insonorisé son bureau afin qu’aucun son ne lui parvienne et qu’aucun ne sorte. Il lui arrivait d’avoir des crises terribles le faisant hurler de douleur et afin de ne pas éveiller les soupçons sur son état, il avait décidé d’insonoriser totalement son bureau à l’aide d’un sort très puissant. « J’y vais. » Fit Alecto voyant Roy tentant de se lever. Il la fusilla du regard, attrapant sa baguette et se levant avec difficulté. Ça faisait longtemps qu’il n’avait pas été dans un combat et Vérité semblait le laisser tranquille aujourd’hui.

Alecto et lui se rendirent au niveau deux. Des échanges de sorts leur parvinrent et ils décidèrent d’un commun accord de faire le tour afin qu’ils puissent bloquer toute tentative de sortie. Les résistants allaient être bloqués d’un côté comme de l’autre. Roy posa sa baguette contre sa gorge. « Vous êtes cernés, il est inutile de tenter quoi que ce soit. Rendez-vous, c’est la meilleure solution qu’il soit. » Alecto était prête à intervenir si quelqu’un tentait quelque chose contre Roy. Sa baguette tendue droit devant elle et l’oreille attentive au moindre mouvement. « Vous ne pouvez pas sortir et des renforts arrivent. » Ce qui n’était pas totalement faux, il espérait que Devram avait pensé à envoyer quelque chose aux autres services. Les résistants étaient coincés. Par devant, il était impossible de passer et par l’arrière également. Ils allaient être cernés et attrapés. Ce n’était pas envisageable. La question était : comment allaient-ils sortir de là ?

Bonus points

Et parce que c'est plus amusant avec ça et que ça rajoute de la motivation, nous avons décidé de faire comme pour les grosses intrigues et de rajouter des bonus points en fonction du temps de réponse Noeils brillants (aa N'oubliez donc pas d'aller réclamer vos points ici !

— vous postez en moins de 2h = 150 points.
— vous postez en moins de 4h = 140 points.
— vous postez en moins de 6h = 120 points.
— vous postez en moins de 8h = 110 points.
— vous postez en moins de 10h = 100 points.
— vous postez en moins de 12h = 75 points.
— vous postez en moins de 14h = 50 points.
— vous postez en plus de 14h = 10 points.
Revenir en haut Aller en bas
Devram Ceallaigh
MINISTRY OF MAGIC
respect my authority
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 07/01/2014
⚡ Missives : 247

⚡ Fizwizbiz : 493
⚡ Âge du personnage : 39 ans
⚡ Nature du sang : Né moldu mais tout le monde le pense de sang pur
Quelques secondes s’écoulent sans qu’aucun de nous ne bouge ni ne fasse le moindre bruit. Qu’est ce qu’ils font ? Est ce qu’ils essaient de réfléchir à un échappatoire ?
Il reste toujours l’autre côté du couloir mais ils savent pertinemment que j’abattrai le premier qui tentera une sortie. J’adorerais qu’ils soient aussi stupides mais ils ne le feront. Blackadder est quelqu’un d’intelligent et il a forcément un plan pour faire sortir ses hommes d’ici.

Une voix fini par se faire entendre et je me surprends à sourire en reconnaissant celle de Sévan Blackadder. Alors leur chef en personne est venu participer ? Voilà qui est plutôt inattendu. Je m’attendais plus à quelqu’un comme Hayter mais bon… Je ne vais sûrement pas m’en plaindre, j’ai enfin l’occasion d’affronter le chef de la résistance en personne !
« Ceallaigh ! Je ne pensais pas qu’un homme comme vous s’abaisserait à travailler pour un assassin. Vous êtes pourtant bien placé pour savoir ce que les Mangemorts sont capables de faire ! » Je sens immédiatement mon sang commencer à bouillir dans mes veines et ma respiration s’accélérer mais parviens à garder mon calme. Mais c’est qu’il aurait presque réussi à me faire perdre mon sang froid ce petit con !

Je laisse passer quelques secondes et lui réponds, avec une pointe d’animosité dans la voix. « Je suis flatté que tu me connaisses Blackadder ! Vraiment ! Et j’ai presque failli me faire avoir par ta provocation ! C’était bien tenté ! Mais puisque tu sembles si bien me connaître, tu dois savoir ce que j’ai fait ! Et c’était à des alliés alors imagine ce que je pourrai vous faire à toi et ta frangine ! Parce qu’elle doit être là non ? » J’attends quelques secondes et reprends, toujours sur le même ton. « Je suis sûr que Wheland sera ravi de pouvoir à nouveau jouer avec elle ! » Tu veux jouer la provocation ? Très bien, on va jouer !

Puis soudainement la voix de Caldwell se fait entendre depuis l’autre bout du couloir et je me surprends à pousser un bref soupire de soulagement. Bien, mon Patronus est bien arrivé mais que Caldwell se soit déplacé en personne me surprend vraiment. « Vous êtes cernés, il est inutile de tenter quoi que ce soit. Rendez-vous, c’est la meilleure solution qu’il soit. » Ça je leur ai déjà dit crétin… Et ils ne sont pas prêts de le faire.
« Vous ne pouvez pas sortir et des renforts arrivent. »

J’attends un moment, le temps qu’ils comprennent que c’est bien Caldwell qui se tient de l’autre côté et prends à mon tour la parole. « T’as bien entendu Blackadder, c’est terminé ! » Si tu tiens vraiment à vivre ne fait pas le con...


"No world can be destroyed just because someone else enters into it. It just gets bigger, that's all! And if your world is ever, in the slightest way, threatened, I will protect it. I bet you wouldn't ordinarily believe anyone who talks like me. But then, I'm not ordinary."
Revenir en haut Aller en bas
Sévan Blackadder
WANTED
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 03/06/2011
⚡ Missives : 295

⚡ Fizwizbiz : 605
⚡ Âge du personnage : 25 ans.
⚡ Nature du sang : sang pur.
opération sauvetage
we'll free you from this hell


Sévan attendit mais n’obtint aucune réaction. Merde, il s’était abaissé à attaquer Ceallaigh sur sa fille et ça ne fonctionnait même pas ? Ce type avait plus de sang-froid que prévu, c’était assez frustrant. Il serra les dents et regarda autour de lui, le cœur battant. « Et maintenant ? » J’en sais rien, voulut-il répliquer, mais il se contenta de se taire. Il avait mûrement réfléchi cette attaque avant de la mettre en œuvre, refusant de foncer tête baissée et de perdre des hommes sur le terrain. Il avait tout fait pour que le Ministère soit vidé de la plupart de ses agents, jusqu’à présent ça avait plutôt bien fonctionné, mais il s’était également attendu à ce que des personnes telles que Devram reste ici. Il avait prévu cela, il n’avait tout simplement pas prévu un plan parfaitement ficelé, sachant très bien que rien ne se passait jamais comme il l’espérait. Il avait préféré réfléchir à plusieurs possibilités, pour être en mesure d’improviser dans ce genre de situation. S’il avait planifié la suite des évènements et s’était retrouvé dans l’incapacité de l’exécuter, il se serait retrouvé complètement perdu et il refusait qu’une telle chose se produise. « Je suis flatté que tu me connaisses Blackadder ! Vraiment ! Et j’ai presque failli me faire avoir par ta provocation ! C’était bien tenté ! Mais puisque tu sembles si bien me connaître, tu dois savoir ce que j’ai fait ! Et c’était à des alliés alors imagine ce que je pourrai vous faire à toi et ta frangine ! Parce qu’elle doit être là non ? » Sévan esquissa un sourire carnassier aux paroles de Ceallaigh.
S’il avait pris le temps de lui répondre et de rentrer dans son petit jeu, cela signifiait qu’il n’était pas en mesure de les mettre en danger dans l’immédiat. « Je suis sûr que Wheland sera ravi de pouvoir à nouveau jouer avec elle ! » Les épaules de Sévan semblèrent se tendre brusquement mais il inspira profondément pour garder son calme. Il n’aurait pas Lena. Ils n’auraient personne, plus aucun Résistant ne tomberait entre leurs mains.

« Je suis juste venu récupérer un des miens, Ceallaigh ! Dites-moi, Devram, c’est un truc de Mangemort de torturer des jeunes ? » grogna-t-il, incapable de digérer l’état dans lequel se trouvait Maxim. Il ignorait qui s’était chargé de lui, mais Sévan se promit de lui faire payer ça. « Vous êtes cernés, il est inutile de tenter quoi que ce soit. Rendez-vous, c’est la meilleure solution qu’il soit. » fit alors une voix qui fit frissonner le chef de la Résistance. Caldwell. « Vous ne pouvez pas sortir et des renforts arrivent. » Ils avaient tendance à beaucoup se répéter, non ? Insister à ce point sur des renforts supposés arriver était étrange aux yeux de Sévan. Les Mangemorts agissaient et massacraient sans scrupule, ils ne prenaient pas le temps de prévenir gentiment leurs ennemis. « Oh, Caldwell, c’est gentil de vous montrer ! » s’exclama le jeune homme. « On commençait à se demander si vous n’étiez pas mort ! » Si seulement.
Décidant d’arrêter de se chamailler avec eux, Sévan se tourna vers ses compagnons et baissa la voix pour qu’ils soient les seuls capables de l’entendre : « Ils bluffent. Je n’en suis pas certain, c’est un pari risqué, mais je les trouve trop gentils, s’ils avaient de quoi nous arrêter, ils l’auraient déjà fait. Je doute que Caldwell veuille des prisonniers. Ils sont peut-être aussi nombreux que nous, peut-être un peu plus. Vous vous sentez d’attaque ? » Il marqua une pause, les observa calmement. Puis il fouilla dans ses poches et en tira un sachet de Poudre d’Obscurité Instantanée du Pérou, gentiment fournie par George et Lee. Ils avaient déjà eu recours à ce qui n’était d’abord qu’une farce avant de devenir une arme efficace de la Résistance. « Hé, Ceallaigh ! Pourquoi tu sortirais pas ta sale tronche de Mandragore de ta cachette ? » appela-t-il à voix haute. Caldwell n’était pas venu seul, c’était une certitude, pas dans son état. Par contre Devram… Bordel il détestait parier leur vie sur son instinct, mais ils n’avaient pas le choix. D’un sortilège, Sévan fit littéralement exploser un pan de mur derrière lequel le Mangemort se tenait peut-être, s’il se fiait à la provenance de sa voix. Allez, attaque, songea-t-il, les dents serrées.


fade to black
Life it seems, will fade away, drifting further every day. Getting lost within myself, nothing matters no one else. I have lost the will to live, simply nothing more to give. There is nothing more for me, need the end to set me free. (⚡️) metallica.
Revenir en haut Aller en bas
Maxim Newton
WANTED
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t4314-maxim-improve-yourself-
Hominum revelio
⚡ Registration : 19/11/2011
⚡ Missives : 583

⚡ Fizwizbiz : 955
⚡ Âge du personnage : dix-neuf ans.
⚡ Nature du sang : pur
Cette situation était trop dangereuse, il se demandait pourquoi Sévan était venu lui et pas un autre. Il était leur chef, il ne pouvait pas se mettre en danger ainsi. Il sentait qu’il cédait peu à peu à la panique ses membres tremblant de peur et l’empêchant de rester cohérent avec ce que lui disait sa raison. « Sévan, laisse tomber. Risquez pas vos vies pour la mienne, ça n’en vaut pas la peine. » Il n’avait pas envie de retourner dans sa cellule, mais peut-être que cette fois ils allaient l’achever. Il ne dirait toujours rien, il était prêt. « Je suis flatté que tu me connaisses Blackadder ! Vraiment ! Et j’ai presque failli me faire avoir par ta provocation ! C’était bien tenté ! Mais puisque tu sembles si bien me connaître, tu dois savoir ce que j’ai fait ! Et c’était à des alliés alors imagine ce que je pourrai vous faire à toi et ta frangine ! Parce qu’elle doit être là non ? » La voix du mangemort n’apaisa en rien ses angoisses. C’était horrible de penser qu’il baissait les bras alors qu’il avait senti la liberté l’effleurer. Maxim avait peur. C’était pas son genre pourtant, mais la torture l’avait rendu à moitié fou. Dans le monde moldu, on l’aurait déjà coffré dans un hôpital psychiatrique. « Je suis sûr que Wheland sera ravi de pouvoir à nouveau jouer avec elle ! » Wheland. Il trouvait que ce n’était pas le pire au final. C’était un sacré psychopathe c’était vrai, mais il ne valait pas la femme avec qui il était enfermé. En pensant à elle, il eut un frisson de dégoût qui parcourut son corps. « Je suis juste venu récupérer un des miens, Ceallaigh ! Dites-moi, Devram, c’est un truc de Mangemort de torturer des jeunes ? » Fallait croire que oui. Il repensa à Aleks qui n’avait pas eu cette chance, lui. Enfin… Maxim ne savait plus si c’était une chance d’être encore en vie après tout ça. « Vous êtes cernés, il est inutile de tenter quoi que ce soit. Rendez-vous, c’est la meilleure solution qu’il soit. Vous ne pouvez pas sortir et des renforts arrivent. » Même Caldwell était là. Il pouvait presque sentir l’odeur de putréfaction qui émanait de l’homme. « Ils bluffent. Je n’en suis pas certain, c’est un pari risqué, mais je les trouve trop gentils, s’ils avaient de quoi nous arrêter, ils l’auraient déjà fait. Je doute que Caldwell veuille des prisonniers. Ils sont peut-être aussi nombreux que nous, peut-être un peu plus. Vous vous sentez d’attaque ? » Maxim ne savait pas si Sévan disait ça en étant sérieux ou s’il était aussi effrayé que lui. À en juger les autres, il devait être sérieux. Il vit le chef de la résistance sortir de la poudre d’obscurité et il ne put s’empêcher d’esquisser un sourire. C’était encore le meilleur moyen pour eux de partir de là. « Hé, Ceallaigh ! Pourquoi tu sortirais pas ta sale tronche de Mandragore de ta cachette ? » « Tronche de Mandragore ? Vraiment Sévan ? » Il avait l’impression que sa voix était pire que tout à l’heure. C’était une véritable torture. Il vit Sévan pointer sa baguette en direction de la voix de Ceallaigh et fit exploser tout un pan du mur. « Qu’est-ce qu’on fait pour Caldwell ? Vu son état, il a dû venir avec un des Carrow au moins… » Si Sévan avait raison, ils n’étaient que trois et eux quatre, ils avaient des chances de s’en sortir. Il suffisait que la potion que lui avait donnée le chef de la résistance tienne longtemps et il pouvait se battre. Il ne doutait pas un seul instant des entraînements de St James, il savait qu’ils pouvaient faire le poids face aux autres. Il fallait encore savoir comment s’y prendre. « Ta poudre, tu vas l’utiliser quand ? » Chuchota-t-il.


Spoiler:
 


refonte de la signature Heart
Revenir en haut Aller en bas
Aleksander C. Lindgren
MINISTRY OF MAGIC
respect my authority
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t4395-aleksander-forgive-me-f
Hominum revelio
⚡ Registration : 14/04/2015
⚡ Missives : 626

⚡ Fizwizbiz : 1464
⚡ Âge du personnage : twenty yo
⚡ Nature du sang : half-blood

 
opération sauvetage
Aleks jeta un dernier regard à Sylas. « Tu as bien compris ? » murmura-t-il. Il savait bien que ça faisait des semaines qu'ils planchaient sur cette stratégie, et il était déjà convaincu que le jeune homme avait compris. Mais Aleks jouait sa carrière, il jouait sa marque de mangemort et il se devait de réussir cette mission à la perfection. Pour Hadrian, pour Ehren, pour les convictions qu'il nourrissait maintenant depuis des mois. Il agrandit encore l'un des trous sur son tee-shirt – l'important était qu'ils aient l'air d'avoir été emprisonnés et torturés pendant longtemps. Ça tombait bien, puisque ç'avait été le cas. Les ecchymoses, les cicatrices et les crevasses faisaient témoignage de leur captivité. Mais Aleks n'était pas idiot ; il savait que beaucoup de ses blessures remontaient à six mois, déjà. Il y a deux semaines, il avait convaincu Sylas de s'auto-infliger quelques entailles. Ils s'étaient mutuellement roués de coup, pour avoir des traces fraîches et vendre leur histoire sans trop de souci. Cette mission n'était pas anodine, et Aleks ne comptait pas laisser passer sa chance.

Enfermés dans la cellule voisine à celle de Newton, ils attendaient que les festivités commencent. Hadrian avait eu vent de cette opération de sauvetage – ou bien c'était Ehren, ou Caldwell lui-même, qui sait ? On leur avait demandé d'attendre là, alors il attendait. Aleks était devenu un bon soldat, un élément obéissant, acharné. Il entendit les voix de certains vieux camarades, étouffées par les murs. Des voix qu'il n'avait pas entendu depuis plus d'un an. Étrangement, aucune émotion ne vint titiller sa petite tête. Il resta impassible, assis sur la couchette à regarder le vide. Il se concentrait, entendant la voix de Caldwell, celle de Ceallaigh répondant à Sévan. Bon dieu, qu'ils étaient longs. Les doigts de Sylas tapotèrent sa jambe d'impatience. Il y eut un silence, puis un boum. Le mur droit de la cellule explosa littéralement, des morceaux de pierre vinrent s'écraser au centre de la pièce. Le visage d'Aleks changea du tout au tout, alors qu'il se recroquevillait sur sa couchette, comme terrifié par l'intonation inattendue. Sylas, en bon nigaud, s'était pris une brique au coin du crâne, et gisait sur les gravas sans trop de réponse cérébrale. Aleks poussa un petit gémissement, et s'approcha de lui, tirant son corps pour le porter – difficilement, vu sa maigreur. Si tout le monde jouait bien son rôle au Ministère, personne n'attaquerait plus. Sylas et Aleks pourraient rentrer tranquillement avec Newton et le reste de la résistance, à St James. Pour infiltrer les gentils, et leur faire payer la monnaie de leur pièce.

Il s'extirpa de la cellule, croulant sous le poids de Sylas. Sa frêle silhouette se découpa dans le nuage de poussière soulevé par l'explosion. « S'il … s'il vous plait. Quelqu'un. » Sa voix toussota, il se mordit la lèvre et cracha un peu de sang. D'un pas mal assuré qu'il ne contrôlait pas – décidément, Sylas n'était pas un poids plume – il finit par lâcher son camarade, et tomber lui-même à genoux. Lorsqu'il releva la tête, son regard paumé rencontra le visage de Sévan.


FICHE ET CODES PAR ILMARË


and when the sun goes down, now come the freaks, shadows creeping out in the streets but they're all empty envelopes.
dirty minded
gif tumblr/code northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Devram Ceallaigh
MINISTRY OF MAGIC
respect my authority
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 07/01/2014
⚡ Missives : 247

⚡ Fizwizbiz : 493
⚡ Âge du personnage : 39 ans
⚡ Nature du sang : Né moldu mais tout le monde le pense de sang pur
Putain, mais qu’est ce que t’attends pour donner l’assaut Caldwell ? Me dis pas que t’es venu tout seul quand même ? Si tu es ici c’est que tu as reçu mon message, alors j’espère vraiment que tu as ramené des renforts…

La voix de Blackadder se fait une nouvelle fois entendre mais cette fois c’est au ministre qu’il s’adresse. « Oh, Caldwell, c’est gentil de vous montrer ! » Je n’aurais pas mieux dit... « On commençait à se demander si vous n’étiez pas mort ! » C’est vrai que nous aussi on commençait à se poser des questions. « Hé, Ceallaigh ! Pourquoi tu sortirais pas ta sale tronche de Mandragore de ta cachette ? » Je m’immobilise et fronce les sourcils en essayant de comprendre cette… Insulte ? Qu’est ce qu’il me fait là ?

Je pousse un bref éclat de rire et m'apprête à répliquer mais une explosion me projette au sol, me faisant pousser un juron.

Je me relève en grommelant et mon regard accroche brièvement Lindgren et Hoaxley-Young qui sortent d’une cellule adjacente. Je souris faiblement et me remets à couvert. Et bien on dirait que le plan d’Ehren est en marche. Bien, je n’ai plus qu’à laisser Lindgren faire son boulot et rester en retrait.

Je lance quelques sorts sans grande conviction et me recule de quelques mètres pour ne pas interférer avec les deux jeunes et en profite pour inspecter les quelques coupures que l’explosion m’a provoqué.
Magnez vous, c’est tout ce que je vous demande...


"No world can be destroyed just because someone else enters into it. It just gets bigger, that's all! And if your world is ever, in the slightest way, threatened, I will protect it. I bet you wouldn't ordinarily believe anyone who talks like me. But then, I'm not ordinary."
Revenir en haut Aller en bas
Lena Blackadder
THE WANTED
Like the wind
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t4190-lena-lately-i-ve-been-l
Hominum revelio
⚡ Registration : 15/03/2015
⚡ Missives : 457

⚡ Fizwizbiz : 2148
⚡ Âge du personnage : Vingt-Sept ans
⚡ Nature du sang : Sang Pur
Ouais elle est là la frangine et elle va te faire bouffer ta baguette ! A la provocation du Mangemort, la blonde serra les dents et leva un peu plus sa baguette au rappel du nom de l'un de ses tortionnaires ... Wheland ... Un jour elle l'aura sa vengeance et plus jamais personne n'osera mentionner la période pendant laquelle elle était tombée entre leur main ... jamais plus ... elle s'en faisait la promesse alors que leur plan si bien échaffaudé commençait à perdre de son ampleur.

Sevan leur suggéra que les forces ennemis bluffaient ... Lena n'en était pas si sûre mais au vu de ses explications, tout coincidait. « Hé, Ceallaigh ! Pourquoi tu sortirais pas ta sale TRONCHE DE MANDRAGORE de ta cachette ? » « Tronche de Mandragore ? Vraiment Sévan ? » Après tout, si ce fameux Ceallaigh parlait autant, c'était certainement pour gagner du temps, non ? Mais pour que Caldwell apparaisse soudainement comme un lutin au milieu d'un champs de trèfles à quatre feuilles, il fallait tout de même qu'il y ait un minimum d'assurance pour eux qu'ils ne se fassent pas avoir. Ils gagnaient du temps, c'était certain ... « Je suis prête, je ne demande qu'à planter ma baguette dans les yeux de ces foutus mangemorts, sortilèges ou pas ... et moi j'approuve pour la tronche de mandragore. » Elle leva son nez fin et eu vent de l'odeur nauséabonde émanant de Caldwell qui tenait debout par elle ne savait quel miracle au vu de son apparence pitoyable.« On pourrait aussi intensifier l'odeur de Caldwell, ça les ferait tous fuir ... »

Puis, Sevan passa à l'action et fit exploser un mur situé près du mangemort, une diversion idéale pour qu'ils puissent passer à l'attaque ou alors fuir et ensuite utiliser la poudre du Pérou qui leur serait d'une aide précieuse. Seulement, dans l'explosion, une autre cellule fut touchée et révéla à leurs yeux la présence de ... « Aleks ? » Lena se stoppa alors qu'elle lançait un nouveau sortilège et fit glisser son regard terrifié sur la vilaine apparence négligée d'Aleks qui, comme une fleur, venait d'émerger des débris causés par le sortilège de son aîné. Et dire qu'elle le croyait ... mort ... Stupéfaite, elle ne put réagir pendant cinq longues minutes et finit par paniquer. Qu'allaient-ils faire ? Ils ne pouvaient décemment pas laisser Aleks ici ni même Sylas bien que l'apparition soudaine de ce fantôme du passé ait des relents amers de piège. Cette opération libération prenait une tournure inattendue et risquait de leur faire perdre la boule. Au vu de son lien avec Aleks, Lena n'était prête pour rien au monde à le laisser tomber mais si son frère l'y obligeait, elle obtempérerait. Cependant, elle essaya quand même. Les gars, on peut pas les laisser là ... « Je sais qu'on est venus pour sauver Maxim mais ... autant faire d'une pierre deux coups, non ? » Son regard de chien battu et insistant remplaça celui de l'arrogance suprême qui lui allait le mieux au teint. Devram, quant à lui observait ses blessures mais ne semblait pas décider à faire quoique ce soit de plus. Rien n'allait plus. Lena était partagée entre ses émotions et sa volonté de mener à bien leur mission. Que faire ... ?
Revenir en haut Aller en bas
Maxim Newton
WANTED
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t4314-maxim-improve-yourself-
Hominum revelio
⚡ Registration : 19/11/2011
⚡ Missives : 583

⚡ Fizwizbiz : 955
⚡ Âge du personnage : dix-neuf ans.
⚡ Nature du sang : pur
Ni une ni deux, Sévan fit exploser le mur qui se trouvait juste en face d’eux. Maxim avait juste eu le temps de lever les bras pour se protéger avant qu’un nuage de poussière ne les enveloppe. Il se demandait pourquoi les mangemorts n’attaquaient toujours pas. Il prit un peu plus appui sur le résistant qui accompagnait Sévan et Lena sentant que la potion commençait à ne plus faire effet. Il se sentait fébrile à l’idée de pouvoir enfin sortir d’ici en vie. En vie. Peut-être pas complétement en vie au final, il aura laissé beaucoup de choses dans cette cellule derrière lui en commençant par la raison peut-être. « S'il … s'il vous plait. Quelqu'un. » Une voix que Maxim semblait connaître. Se découpant dans le nuage de poussières, deux silhouettes s’avançaient, l’une semblant pousser l’autre. L’inconnu lâcha la deuxième personne et tomba à genoux en faisant quelques pas en avant. Le cœur de Maxim manqua un battement. Non. C’était impossible. « Aleks ? » Le brun se redressa légèrement. « C’est pas vrai… t’es pas là… on a vu ton corps. » Les hommes ne revenaient pas à la vie, pas comme ça. Pourquoi est-ce que les mangemorts l’auraient gardé en vie depuis tout ce temps ? Lorsque l’écran de poussières se dégagea, le deuxième corps se révéla à eux : Sylas. Sylas Hoaxley-Young. Lui aussi avait été capturé ? Pourquoi au juste ? « Je sais qu'on est venus pour sauver Maxim mais ... autant faire d'une pierre deux coups, non ? » « Et il faut qu’on se décide vite, Caldwell ne va pas apprécier qu’on fasse des trous dans son ministère. » Ce bâtiment avait tout vécu et il allait devoir passer par la case reconstruction, encore une fois. Il essaya de rassembler ses pensées qui étaient de plus en plus décousues. La douleur recommençait à le submerger et il resserra sa prise sur l’épaule du résistant qui le soutenait. « Sévan, faut qu’on se dépêche… ta potion commence à ne plus faire effet. » Il eut juste le temps de finir sa phrase qu’il sentit un sort le frôler et venir s’exploser sur une pierre non loin d’eux. Caldwell semblait s’être décidé à attaquer. D’autres sortilèges fusèrent de son côté et toujours rien du côté de Caellaigh. L’explosion l’avait assommé ? Ce n’était peut-être pas plus mal, moins ils avaient d’ennemis à s’occuper mieux c’était.


Spoiler:
 


refonte de la signature Heart
Revenir en haut Aller en bas
Sévan Blackadder
WANTED
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 03/06/2011
⚡ Missives : 295

⚡ Fizwizbiz : 605
⚡ Âge du personnage : 25 ans.
⚡ Nature du sang : sang pur.
opération sauvetage
we'll free you from this hell


« Ta poudre, tu vas l’utiliser quand ? » lui chuchota Maxim et Sévan ouvrit la bouche pour lui répondre, mais il aperçut deux silhouettes dans la fumée provoquée par son explosion et s’interrompit. D’autres prisonniers ? Il n’était pas au courant, personne ne leur avait fait part de la présence d’autres captifs au Ministère. Le chef de la Résistance plissa les yeux et son cœur manqua un battement lorsqu’il reconnut les traits pâles et amaigris d’Aleksander. Impossible. Le jeune homme lâcha son fardeau qu’il ne connaissait pas et tomba à genoux avant de croiser son regard. « S'il … s'il vous plait. Quelqu'un. » C’était impossible. Le jeune Lindgren était mort, ils avaient été tellement sûrs de ça et surtout, aucun agent double n’avait jamais fait mention de lui, personne ne savait rien. On lui aurait caché cela ? Ils n’avaient pas pu être aussi discrets, pas alors qu’ils se trouvaient là, au Ministère, c’était impossible… « Je sais qu'on est venus pour sauver Maxim mais ... autant faire d'une pierre deux coups, non ? » fit alors Lena et Sévan fronça les sourcils.
Comme si il pouvait les laisser là. « Et il faut qu’on se décide vite, Caldwell ne va pas apprécier qu’on fasse des trous dans son ministère. » intervint Maxim, alors qu’il n’avait toujours pas bougé, incapable de faire le moindre mouvement. Ce n’est pas normal, Sévan. Pas normal, lui répétait une petite voix. Par Merlin, il ne pouvait pas partir sans eux. C’était prendre des risques supplémentaires, ça allait peut-être leur coûter la vie mais… Il n’était pas mort. Ils n’avaient pas perdu Aleks ce jour-là, il avait survécu. Ou alors, ce n’était pas lui. Qu’importe, ils le découvriraient après. « Sévan, faut qu’on se dépêche… ta potion commence à ne plus faire effet. » Le jeune homme sursauta presque et hocha la tête, prêt à agir, lorsqu’un sortilège fit exploser la pierre à côté d’eux, levant un nuage de fumée qui les fit suffoquer. Enfoiré de Caldwell.

Sévan serra les dents et ouvrit le sachet qui contenait la poudre pour la jeter du côté de Caldwell. C’était quitte ou double. Ceallaigh ne s’en était pas encore pris à Aleksander et au garçon avec lui, il n’était donc pas en état de le faire. Ou il attendait juste le bon moment et ils tombaient droit dans un piège, mais tant pis. Ils devaient agir maintenant, ou risquer de mourir ici, stupidement. « Kelyan, occupe-toi de Maxim et fonce ! » ordonna-t-il avant de se précipiter vers Aleks et son compagnon. Il fit signe à Lena d’attraper Aleksander, il était encore conscient et elle pouvait s’occuper de lui. Quant à Sévan, il se pencha et souleva l’autre garçon inconscient qui s’avéra incroyablement léger. Par Merlin, qu’avaient-ils fait à ces garçons ? La gorge nouée, il le fit basculer sur son épaule et se leva en essayant d’ignorer ce nouveau poids. Il serra sa baguette, dans son autre main, puis fit signe aux autres de le suivre.

Alors ils s’engouffrèrent dans le couloir où Ceallaigh était censé se trouver. L’homme était replié dans un coin et s’occupait de ses blessures. En les apercevant, il leva sa baguette mais à une vitesse affolante, Lena le désarma et ils s’enfuirent le plus rapidement possible. Sévan était devant, il avançait aussi bien qu’il le pouvait avec son fardeau sur l’épaule et s’immobilisa devant une salle dont la porte était entrouverte. Ici. Il s’engouffra dans la pièce qu’il éclaira d’un sortilège et la parcourut du regard, paniqué. Où c’est, merlin, où c… Alors il l’aperçut, la montre à gousset posée sur une table. A sa demande, Abygail avait créé ce Portoloin qu’elle avait laissé ici, juste avant que l’attaque ne commence. Rassuré, il esquissa un sourire et plongea sa main dans la poche de son pantalon, pour en tirer une pièce sur laquelle il lança un sortilège. Alors les mots « OK. Cassez-vous. » apparurent sur le métal et il le fourra dans sa poche avant d’avancer vers la montre. Sévan leva les yeux vers les autres, prêt à compter pour qu’ils touchent l’objet en même temps, mais la porte s’ouvrit brusquement sur Caldwell.

Oh Merlin. Il était… indescriptible. Mais surtout, ses yeux écarquillés reflétaient parfaitement la folie qui l’habitait à présent. Le Ministre leva sa baguette et Sévan eut à peine le temps d’agripper Kelyan pour le tirer vers le bas. Le sortilège frôla le jeune homme, lui cuisant les côtes et lui tirant une exclamation de douleur. Alors Sévan pointa sa baguette sur lui à son tour, prêt à lui lancer un sortilège qui les débarrasserait tous une bonne fois pour toute de ce semblant d’être humain.

Tue-le. C’est facile, deux mots. Tue-le, il ne signifie rien. Il n’est rien, il ne sera jamais rien. Une honte, une erreur. Tue-le et lave ton sang. Allez, Sévan, tu peux le faire.

Le chef de la Résistance avait pâli et sa main tremblait. « Fait chier, » siffla-t-il entre ses dents avant de lancer un sort qui désarma Caldwell. « Maintenant ! » s’écria-t-il et tous ensemble, ils touchèrent la montre à gousset et disparurent de la pièce.


fade to black
Life it seems, will fade away, drifting further every day. Getting lost within myself, nothing matters no one else. I have lost the will to live, simply nothing more to give. There is nothing more for me, need the end to set me free. (⚡️) metallica.
Revenir en haut Aller en bas
Hogwarts Chronicles
PNJ ⚡ the puppet master
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 26/12/2010
⚡ Missives : 1844

⚡ Fizwizbiz : 3613
⚡ Âge du personnage : plus vieux que le monde.
⚡ Nature du sang : rouge.


Opération Sauvetage
Groupe 2 : Maxim, Sévan, Lena, Kelyan & Devram.

Contexte
Les Résistants disparurent tous instantanément, laissant Roy seul, désemparé dans la pièce. Perdu, il resta planté là, les yeux écarquillés, tandis qu'une rage folle s'emparait de lui. Ils avaient réussi. A s'infiltrer au Ministère sous son nez, à récupérer Newton. Ils avaient réussi à accomplir cela avec une facilité déconcertante et ce n'était pas normal. C'était pathétique, honteux. Roy ne pouvait tolérer un tel échec, il ne pouvait pas. Tremblant de rage, il se baissa pour ramasser sa baguette et sortit de la pièce, pour voir qu'un groupe d'employés se massaient dans le couloir, paniqués.
C'en était trop. Ils finirent par reconnaître leur Ministre et une grimace de dégoût s'installa sur leurs traits en voyant l'homme qui se dressait devant eux. L'une d'eux posa même une main sur sa bouche, comme pour contenir un haut-le-cœur. C'en était trop, cela devait cesser.  « Avada Kedavra ! » siffla-t-il en pointant sa baguette sur la femme qui ouvrit de grands yeux avant de s'écrouler, morte. Les autres poussèrent des hurlements, certains voulurent lever leur baguette, mais Roy fut plus rapide. « Avada Kedavra ! » s'écria-t-il à nouveau avant de la pointer sur un autre. « Avada Kedavra ! » Encore et encore, jusqu'à ce cinq cadavres s'écroulent à ses pieds. Les cheveux en bataille, lui tombant sur son visage pâle et marqué par la fatigue et la folie, Roy inspira, profondément. Traitres. Tous des traitres. Il devait savoir qui c'était, on l'avait trahi à nouveau, il le savait, il le sentait. Ils lui mentaient, tous, ils cachaient quelque chose, ils avaient aidé Blackadder, c'était certain. Traitres. Il les tuerait tous. Tous.

Remerciements

Merci d'avoir participé les enfants ! Ça a un petit peu énervé Roy mais bon... Ça valait le coup, non ? What a Face On a bien avancé et ça va nous permettre d'aller plus loin dans le contexte du forum alors merci tout le monde et on se retrouve très vite pour de nouvelles aventures ! Love 01
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Portus
Hominum revelio
Revenir en haut Aller en bas
 

— INTRIGUE 5 : opération Sauvetage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HOGWARTS • CHRONICLES ` :: Intrigues & events :: Intrigue #5 ; opération sauvetage ; Cromwell ; Poudlard-