AccueilAccueil  TUMBLR D'HC  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM.

Partagez | 
 

 — INTRIGUE 5 : le Tournoi des 4 Maisons.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hogwarts Chronicles
PNJ ⚡ the puppet master
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 26/12/2010
⚡ Missives : 1844

⚡ Fizwizbiz : 3613
⚡ Âge du personnage : plus vieux que le monde.
⚡ Nature du sang : rouge.


Le Tournoi des 4 Maisons
Groupe 3 : Logan, Opale, Louisa, Violet & James.

Contexte
Les élèves de Poudlard se sont tous levés de très bonne heure, ce matin-là. Après un petit-déjeuner copieux, ils se sont dirigés vers le stade de Quidditch qui a été complètement transformé pour l'occasion. Ébahis, ils se sont tous retrouvés face à un immense dôme de verre disposant de plusieurs entrées différentes. Lorsque tous les élèves furent rassemblés, Johnathan Crow fit son apparition sur une estrade et à l'aide d'un Sonorus, s'adressa à ses étudiants. « Bonjour, jeunes gens. Comme vous pouvez le constater, le stade de Quidditch a momentanément été transformé en un immense bâtiment pour l'occasion. A l'intérieur, se trouvent de nombreuses pièces dans lesquelles vous serez enfermés par groupes de quatre élèves. Vous serez soumis à une épreuve et tant que vous n'aurez pas trouvé la solution, vous ne pourrez pas accéder à la suivante. Le premier groupe à accéder à la sortie remportera un prix spécial, » dit-il avec un petit sourire en coin. Des murmures enthousiastes s'élevèrent de la foule mais il poursuivit : « Cependant, le but de ce Tournoi n'est pas seulement de vous faire réviser vos cours. Les groupes seront tirés au sort et comporteront un représentant de chaque Maison. Entendez bien ceci : vous ne pourrez gagner si vous pensez pouvoir avancer seuls. » Certains se mirent à râler, d'autres à regarder autour d'eux avec un air inquiet. Mais Crow ne se laissa pas impressionner et commença à tirer les sorts au groupe. « Joy Fergusson, Poufsouffle. Violet Simons, Gryffondor. Louisa Rosebury, Serdaigle. Et enfin, Stanislas Eberhart, Serpentard, » annonça-t-il en ignorant les complaintes du jeune Serpentard qui s'avança en traînant des pieds. « Enora Grayson, Poufsouffle. Logan Parker, Gryffondor. Nausicaa Doherty, Serdaigle. Et enfin, Jolene Jacobs, Serpentard, » poursuivit-il en lisant ses fiches. « Oscar Smith, Poufsouffle. Opale White, Gryffondor. Cobain Jones, Serdaigle. Et enfin, Calixte Mason-Lockhart, Serpentard, » conclut-il joyeusement.

———————— ͼҨͽ ————————


James maudissait le directeur Crow. Cet homme avait de bonnes idées, mais vraiment, il avait sous-estimé la guerre que se livraient certains élèves et qui ne demandait qu'une occasion pour faire des victimes. Dans la petite infirmerie créée sous le dôme pour l'occasion, il se retrouvait avec une dizaine d'élèves blessés qui se débattaient et vomissaient des insultes aux autres.
La petite Fergusson était dans un lit, inconsciente. Violet se retrouvait avec des brûlures sur les avant-bras et Stanislas pestait contre la nullité de ses coéquipiers, ce à quoi Louisa, qui avait de nombreuses coupures au visage, répliqua qu'ils n'auraient peut-être pas été aussi nuls, s'il avait daigné coopérer.
Un peu plus loin, Calixte avait attrapé le petit Oscar par le col de sa chemise et le secouait dans tous les sens, pour une histoire de cheveux brûlés. James n'eut pas le temps d'intervenir que déjà, Opale tentait de les séparer tandis que Cobain se massait les tempes.
Alors les portes de l'infirmerie s'ouvrirent dans un grand fracas, sur Logan qui portait une Enora Grayson inconsciente dans ses bras, tout en insultant copieusement une Jolene qui souriait de toutes ses dents. Derrière eux, Nausicaa suivait en claudiquant, son pantalon déchiré et couvert de sang à certains endroits. Il alla déposer la Poufsouffle sur le lit le plus proche et aperçu alors Violet et ses avant-bras brûlés, ainsi qu'Eberhart qui se disputait avec Louisa et vit rouge. « Oh Merlin, » murmura James d'une voix rauque.

Explications
Vous l'aurez compris, c'est la merde. Disputes, insultes, blessures graves, élèves inconscients... James doit gérer tout cela seul, puisque sa supérieure est occupée à patrouiller dans les différentes salles. Logan, Opale, Violet et Louisa se retrouvent avec les personnes les plus détestables qui soient. Comment vont-ils gérer cette situation, sans faire exploser la pièce entière ?

Joy Fergusson & Oscar Smith sont des PNJ. Tous deux Poufsouffles de 5ème année, la jeune fille est d'un naturel timide et discret, tandis que le garçon, un véritable petit farceur. Enora Grayson est un scénario Poufsouffle, c'est une jeune fille agréable et bosseuse.
Stanislas Eberhart est un scénario, Serpentard, pro-mangemort fils d'Ehren Eberhart, il en fera sûrement voir de toutes les couleurs aux membres de son groupe. Jolene Jacobs et Calixte Mason Lockhart sont deux PVs de Serpentard, pro-mangemorts, attention, ce ne sont pas des tendres non plus ! Nausicaa Doherty et Cobain Jones sont deux PVs Serdaigles. Ils font tous deux partie de l'AD et sont d'excellents élèves. Le garçon est un loup-garou, veillez à ne pas trop l'agacer...

Souvenez-vous que ça doit aller vite, privilégiez donc les RPs courts et n'hésitez pas à vous amuser un peu, nous interviendrons avec le PNJ mais si vous avez des idées, c'est le moment de vous lâcher !

Pas d'ordre, vous pouvez poster autant de fois que vous voulez, tant que ça fait avancer le rp. Après tout ça, amusez-vous bien !

Bonus points

Et parce que c'est plus amusant avec ça et que ça rajoute de la motivation, nous avons décidé de faire comme pour les grosses intrigues et de rajouter des bonus points en fonction du temps de réponse Noeils brillants (aa N'oubliez donc pas d'aller réclamer vos points ici !

— vous postez en moins de 2h = 150 points.
— vous postez en moins de 4h = 140 points.
— vous postez en moins de 6h = 120 points.
— vous postez en moins de 8h = 110 points.
— vous postez en moins de 10h = 100 points.
— vous postez en moins de 12h = 75 points.
— vous postez en moins de 14h = 50 points.
— vous postez en plus de 14h = 10 points.
Revenir en haut Aller en bas
Opale R. White
GRYFFINDOR
the braves lay here
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t4203-opale-love-it-will-get-
Hominum revelio
⚡ Registration : 16/03/2015
⚡ Missives : 767

⚡ Fizwizbiz : 2758
⚡ Âge du personnage : 16 ans
⚡ Nature du sang : Moldu
C'était une idée de... merde...
Dire que lorsque le tout avait commencé, Opale aimait l’idée. Maintenant elle en était moins certaine ! Pourquoi ? Mais parce qu’elle se trouvait dans une équipe de… nous ne dirons rien… elle n’aimait plus du tout la situation. Tout avait pourtant si bien commencé ! Enfin, les trois premières secondes avant que tout le monde ne décident d’en faire qu’à sa tête. Et maintenant, le résultat était que son équipe entière se retrouvait à l’infirmerie. Comme si elle ne s’y retrouvait pas déjà assez souvent par ces propres moyens ! Pour une raison qu’il ignore et, elle en remerciait les grands sorciers, elle se retrouvait sans égratignures. Elle avait cependant suivi son équipe, non sans en traiter certains de surnoms moldus qui ne sont pas des plus jolie jolie, puisqu’elle ne pouvait pas continuer seule les épreuves. Les bras croisés, elle regardait James se fendre en quatre pour tenter de prodiguer des soins à tout le monde du mieux qu’il le pouvait. Elle commença à regarder ses coéquipiers en tapant du pied et en grognant. Elle détestait perdre et dépendre des autres… et cette compétition venait justement de la mettre devant le fait : Elle dépendait d’eux et ils allaient perdre comme des débutants.

Alors qu’elle secouait la tête de découragement, un bruit attira son regard. Calixte Mason Lockhart tenait le pauvre petit Poufsouffle par le col de sa chemise. « Espèce de brute épaisse ! » cria Opale en se jetant sur elle pour tenter de lui faire perdre sa poigne sur le petit. Dans un élan de folie, elle commença à lui donner des coups de pieds sur les tibias et lui mordit fortement la main jusqu’à ce quelle le lâche enfin. « Pouah ! Une douche de temps en temps, tu connais pas ! » Elle prit le petit par les épaules et l'amena en direction d'un lit et le fit s'asseoir, restant à ses côtés pour être bien certaine qu'il ne lui arrive rien. On ne pouvait même pas s'entendre penser dans cette pièce et elle commençait sincèrement à avoir un mal de crâne. Le pire dans tout ça, c'est qu'elle avait envie de cogner quelqu'un, n'importe qui. Parce que dans cette infirmerie, elle se sentait tout, sauf en sécurité.



i will follow you till the end of time

I will make you mine, until the end of time
I will capture you, I will follow you
I will watch you, when youre not aware
I will catch your eye, I will make you stare
I will make you fly, up into the sky
I will pull you down, I will make you drown, I will find you

I will love you


Dernière édition par Opale R. White le Lun 20 Avr - 20:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portus
Hominum revelio
par le caleçon de merlin..

James ne savait plus où donner de la tête. La vieille et douce infirmière en chef lui avait dit de ne pas s'inquiéter, que tout irait bien. Elle avait insisté sur le fait que les enfants étaient civilisés et que surtout, vu qu'elle patrouillait, il n'y aurait que très peu d'élèves dans les lits de l'infirmerie. Sottises. Le jeune Eagles commençait à se demander si elle ne s'était pas interrompue dans sa patrouille pour se prendre une bière-au-beurre avec son vieil ami et professeur de la section botanique. Il râlait, il râlait, il ne faisait que cela. S'il pouvait transplanner pour aller plus vite lors de ses acheminements de lits en lits, il le ferait. Le temps avançait trop vite. Depuis le début du tournois, James avait réussi à complètement guérir une dizaine d'élèves mais d'autres continuaient à arriver et arriver encore, à tel point qu'il était submergé. L'idée qu'avait eu le directeur lui avait plu lorsqu'il en avait entendu parler, il avait même été jaloux du fait que cela ne se soit pas fait durant sa propre scolarité. Puis, il avait comprit qu'il allait avoir un rôle majeur dedans et cela l'avait ravi. Malheureusement, il n'avait pas comprit l'envergure que comprenait le tournois et sa dangerosité à mélanger les maison et c'est lorsqu'il vit venir les premiers blessés à l'infirmerie qu'il se mit à s'inquiéter. Ceux-ci étaient à peine arrivés au bout de dix minutes suivant le début des épreuves. Alors qu'il se précipitait vers les nouveaux arrivants sous un immense vacarme, il donna une potion à Louisa. Elle était fumante et sentait la morue, l’œuf pourri et le gingembre mais elle aiderait à la reconstruction du visage de la jeune fille qui, avait beaucoup de coupures. Tiens, prends-ça. Pas plus de formalités,il n'en avait pas le temps. En arrivant vers le garçon portant l'inconsciente, il le fit taire lorsqu'il entendit les jouxtes verbales qu'il échangeait avec une Serpentard ricanante. Ca suffit les insultes, pas dans mon infirmerie ! Il se pencha vers la poufsouffle et commença son diagnostic.
Revenir en haut Aller en bas
Louisa Rosebury
RAVENCLAW
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t3947-louisa-the-beginning-of
Hominum revelio
⚡ Registration : 19/10/2014
⚡ Missives : 599

⚡ Fizwizbiz : 261
⚡ Âge du personnage : seize ans
⚡ Nature du sang : née-moldue
intrigue 5

Au début, Louisa n'avait pas été mécontente que quelque chose soit organisé pour les élèves. Avec tous les événements récents et les problèmes que tout le monde rencontrait... Il était temps que Crow fasse quelque chose pour les distraire, même si sa dernière tentative, le club de duel, avait été plus ou moins un échec. Ce jour-là, Louisa avait été le témoin des affrontements verbaux entre membres de l'armée de Dumbledore, groupe des neutres et élèves pro-mangemorts. Elle avait su prendre sur elle et s'était contentée d'observer et d'aller porter secours au professeur Lancaster qui avait reçu un sort. Aujourd'hui, elle avait espéré que des mesures de sécurité seraient prises pour que de telles choses ne se reproduisent pas. Elle avait eu bien tort, franchement. La jeune femme avait été plutôt heureuse de se retrouver avec Joy, qu'elle appréciait pour avoir été plusieurs fois sa voisine de classe, et Violet, qu'elle connaissait peu mais qui n'avait pas l'air d'être une méchante fille. Louisa se rappelait qu'elle faisait partie du groupe des pacifistes qui souhaitait mettre un terme aux affrontements parfois violents entre les élèves, et cela lui allait très bien. Mais quand Crow avait prononcé le dernier nom, celui de Stanislas Eberhart, la préfète avait su que les choses n'allaient pas se dérouler comme elle l'aurait souhaité.

Eberhart avait décidé de se la jouer perso dés le début de l'épreuve, comme pour montrer aux trois filles qu'ils valaient mieux qu'elle. Ça avait sûrement un lien avec le fait qu'il sache que Louisa était une née-moldue. Au bout de quelques minutes à peine, il avait causé leur échec dans l'épreuve de Soins aux Créatures magiques parce qu'il n'avait pas voulu écouter les autres. Louisa était vexée, même plus que ça. Elle était la meilleure de sa promo dans cette matière, et si Stanislas n'avait pas été si con, elle aurait pu leur faire passer cette épreuve en une minute top chrono, parce qu'elle connaissait les réponses qui leur aurait permis de passer à l'étape suivante. Au lieu de ça, Joy était dans étendue sur le lit, inconsciente, Violet avait la moitié du bras brûlé, et elle-même se retrouvait avec plusieurs coupures sur le visage, qui ne parvenaient pas à masquer son énervement. Ils n'étaient pas les seuls à finir à l'infirmerie. Il y avait déjà tout un petit groupe sur les brancards, et James ne savait plus où donner de la tête. Tiens, prends-ça. lui dit-il en lui tendant une potion qui avait une odeur absolument détestable. Louisa fit la moue mais attrapa le récipient. James ne s'attarda pas et fila vers la porte où Logan Parker arrivait avec quelqu'un dans les bras. Lou commençait clairement à s'inquiéter. Elle but la potion en grimaçant et en allant jusqu'au lit où se trouvait Violet. Faut que je me retienne de toutes mes forces pour pas aller cogner cette saleté d'Eberhart. lança-t-elle à sa coéquipière Gryffondor. Je vais voir si je peux aider pour quelque chose, tu me suis ? Elle n'attendit même pas la réponse de Violet et fila dans la même direction que James. Elle était arrivée à un mètre de Logan, Enora et James lorsqu'une voix moqueuse lui fit faire volte-face. Putain c'est pas vrai.. Toujours obligée de faire le lèche-cul, Rosebury. Si t'avais autant de motivation pour les cours, on en serait pas là. Louisa se mordit la lèvre presque jusqu'au sang, défiant le Serpentard du regard. Il ne fallait pas qu'elle laisse libre cours à ses émotions, pas en tant que préfète, pas en tant que fille sensée. Non. Il ne fallait pas. Trop tard. Le coup était parti sans qu'elle le commande vraiment. Elle frappa Eberhart en haut de la pommette, et regretta immédiatement son geste. Qu'était-il arrivé au profil bas, hein ? Et frapper le fils d'un éminent mangemort, en plus ? Le ras-le-bol avait eu raison d'elle. La connerie de Stanislas, additionnée aux insultes proférées par Calixte et Jolene plus loin dans la salle avaient mis ses nerfs à rude épreuve depuis tout à l'heure, et son impulsivité, qu'elle tentait de calmer depuis sa plus tendre enfance, avait pris le dessus. Maintenant, elle était dans la merde, et elle avait super mal au poing.




if loving you is wrong, i don't want to be right
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portus
Hominum revelio
par le caleçon de merlin..

En arrivant vers la jeune Grayson, James lui octroie aussitôt plusieurs tests de santé. Des petites perles bleues sortent du bout de sa baguette et viennent doucement flotter dans les airs avant de s’immiscer dans ses poignets, son cou, sa poitrine. Un petit descriptif explicatif de son état de santé vient s'écrire sur son calepin pendant que James surveille du coin de l’œil les altercations commençant dans son dos. Il lit les commentaires et rassure les camarades de la jeune fille. Son état n'est pas critique, elle a juste perdu connaissance et souffre de quelques contusions. Elle s'est prit un gros coup sur le crâne mais ce n'est pas méchant, elle se réveillera d'ici peu. Il lui faut du repos. Aussitôt dit, aussitôt fait, James tapotte le lit où la jeune Enora est allongée, de sa baguette et celui-ci file doucement dans les airs jusqu'à une aire réservée et calme au fond de l'infirmerie. En se retournant vers les autres élèves, il s'arrête alors, consterné. Il assiste au coup bien placé que décerne sa jeune amie à un autre étudiant. Un sourire hésite à s'afficher sur son visage, il aurait surement réagit de la même manière que Louisa face à ce jeune garçon. Mais celui-ci n'était pas n'importe qui et le geste de la Serdaigle était dangereux. Très vite, James remarqua la colère du Serpentard augmenter et son corps se tendre, prêt à répliquer. 30 points en moins pour la maison Serdaigle et une heure de colle pour vous, Miss Rosebury. Je n'accepte guère ce genre de comportement et d'accès de colère au sein de mon infirmerie. Son ton s'était fait sec et autoritaire et son regard se porta jusqu'au jeune Eberhart puis, sur une Gryffondor s'étant démené juste quelques instants plus tôt avec une autre Serpentard. Si vous souhaitez avoir le même genre de traitement, je serais ravi de vous l’octroyer si vous y tenez. Je peux même doubler, voir tripler la sentence. Alors je ne veux plus voir personne donner de coups, se mordre ou même s'insulter entre ces murs. Me suis-je bien fait comprendre ? En finissant ses paroles, James sort d'une de ses poches de sa tenue d'Infirmier un pot de pommade violette. Il s'approche d'une Serdaigle ayant les membres parsemés de brulures et autres contusions et commence à lui appliquer son baûme. Il tourne son regard sur les élèves présents dans la salle et en regardant de façon insistante Violet, il énonce à voix haute : Ceux ayant besoin de soigner des brûlures et de légères coupures, venez me voir si vous pouvez marcher. Si non, attendez. Il profite également d'un court instant pour relever ses yeux, inquiets, en direction de Louisa. Au moins, elle n'a pas eu de représailles. Se trouvant non-loin de lui, il lui fit signe de s'approcher et sans un mot, ses doigts vinrent lui dérober doucement sa main légèrement tremblante. Elle était un peu rouge et James se permit alors de lui passer lui-même délicatement, un léger gel magique sur le dessus de sa main. Grâce au bruit ambiant et aux ricanements des Serpentards plus loin à propos de la nouvelle coupe de cheveux de Calixte, James put alors lui dire de façon discrète : Tu pourrais t'occuper des bras de Nausicaa ? Elle a beaucoup trop de brulures, je ne peux pas m'en charger trop longtemps car j'ai beaucoup de monde qui attendent encore.. Il savait que c'était osé de lui demander cela alors qu'il venait de lui donner une heure de colle, mais il le faisait quand même. James s’arrangeait pour que personne n'entende ses paroles, son tutoiement. Si tu veux, je te laisse libre le choix de m'en vouloir, je ferais même un gage fou pour me faire racheter mais là, j'ai vraiment besoin d'aide. Il se dirigea ensuite vers une jeune fille à la chevelure de feu. Blessée ? lui demanda t'il précipitamment.
Revenir en haut Aller en bas
Opale R. White
GRYFFINDOR
the braves lay here
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t4203-opale-love-it-will-get-
Hominum revelio
⚡ Registration : 16/03/2015
⚡ Missives : 767

⚡ Fizwizbiz : 2758
⚡ Âge du personnage : 16 ans
⚡ Nature du sang : Moldu
C'était une idée de... merde...
Non, mais cet infirmier de remplacement se prenait pour qui ? La menacer de lui faire perdre plus de points que Louisa, qui avait étampé son poing dans le visage de quelqu'un, alors qu'elle avait mordu une élève dans le simple but de venir en aide à un autre qui semblait encore plus mal en point ? Et cette Serpentard, elle ne perdait pas de point pour s'en prendre à plus petit et plus fragile qu'elle. Si la fumée ne sortait pas des oreilles d'Opale, elle n'en était pas moins rouge de couleur. Elle croisa les bras sur son torse, lançant un regard remplie de haine à James alors que ce dernier prenait soin de ceux qui en avait le plus de besoin. Elle tourna la tête vers le Poufsouffle de 5ème année qu'elle avait aidée avant de pousser un grognement et de s'éloigner de lui. C'était sa faute, de toute façon, si on lui avait donné un avertissement.

La situation semblait se calmer, du moins, de son côté. Personne ne semblait vouloir lui chercher des noises. Le ton n'avait aucune diminuer et malgré tous les efforts d'Opale, elle n'arrivait pas à trouver une personne dans cette pièce avec qui passer un peu de temps. « Géniale ! Toute seule dans cette pièce remplie de... » Elle se retourna en entendant des pas qui se dirigeait dans sa direction. Sur la défensive, elle serra le poing afin d'être prêt à toute éventualité. L'infirmier se tenait devant elle, lui demandant si elle était blessée. « Non, mais merci de me le demande trois ans plus tard... » Elle déposa sa main contre son crâne. Ce qu'elle pouvait avoir mal à la tête. Avec un soupir, elle se résigna : « Je peux peut-être donné un coup de main... »


i will follow you till the end of time

I will make you mine, until the end of time
I will capture you, I will follow you
I will watch you, when youre not aware
I will catch your eye, I will make you stare
I will make you fly, up into the sky
I will pull you down, I will make you drown, I will find you

I will love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portus
Hominum revelio
par le caleçon de merlin..

James se trouvait actuellement dans l'une des situations les plus éprouvantes qu'il avait eu à vivre depuis bien, quelques mois. Il est vrai que les études en Médicomagie n'étaient pas de tout repos, surtout lorsque l'on balançait les étudiants au service des urgences où, toute une panoplie d’australopithèques se pressaient alors, effrayés d'avoir le virus de la mort ou non. Il était loin le temps, où James avait du s'occuper d'une vieille mamie ayant des hémorroïdes, expérience traumatisante pour lui qui, n'avait à l'époque qu'une vingtaine d'années. Présent dans cette pièce hétéroclite d'élèves dont la plupart ont à leur possession un cerveau se rapprochant bien plus de celui de l'ornithorynque, du kangourou ou même du salsifis, James se sentait pourtant à l'aise au château. Loin de la tonne de paperasse qu'il devait rendre chaque semaine à ses professeurs, loin de ces bouquins incunables et pleins de poussière, il était maintenant beaucoup plus libre de ses gestes, de tout mouvement. Il l'était, en effet, mais c'est dans ce genre de situation qu'il se rendait compte qu'il avait tout intérêt à ne pas posséder une hypégiaphobie. Avec tous ces élèves qui étaient prêts à se sauter dessus à tout moment, il se devait d'être attentif à tout problème surgissant, tout comme s'occuper au plus vite de chacun. Mais quand est-ce qu'elle va se ramener l'autre ? maugréa t'il en parlant de l'Infirmière en chef. Arrivant près d'une demoiselle à la chevelure de feu, il se prit alors une réflexion désagréable. Si c'est pour apporter de la mauvaise humeur et y aller avec de la mauvaise volonté, ça ne sert à rien Miss.. White. Il n'avait pas utilisé de ton méchant, James avait juste répondu de façon informative. Il n'avait pas le temps de gérer les humeurs des uns et des autres, notre planète tellurique ne s'arrêtait pas de tourner dès que quelqu'un exigeait de l'attention et en faisait un caprice. Mais si vous voulez réellement faire quelque chose, Miss Rosebury aura surement besoin de votre aide pour passer de la pommade à Miss Doherty. Déjà, il repartait à l'autre bout de la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Hogwarts Chronicles
PNJ ⚡ the puppet master
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 26/12/2010
⚡ Missives : 1844

⚡ Fizwizbiz : 3613
⚡ Âge du personnage : plus vieux que le monde.
⚡ Nature du sang : rouge.


Le Tournoi des 4 Maisons
Groupe 3 : Logan, Opale, Louisa, Violet & James.

Contexte
Elle venait de se faire mordre la main par une né-moldue de Gryffondor. Outre le fait que ça la répugnait totalement, elle avait été touchée par une sang-de-bourbe probablement membre de l’AD et ça c’était le pire. Comment avait-elle pu oser s’en prendre à elle ? Elle lâcha ce qu’elle était en train de faire pour franchir les derniers mètres la séparant de l’autre imbécile. Calixte empoigna violemment le bras de la rousse et la tourna face à elle, la giflant avec force. « De deux choses l’une, la prochaine fois que tu t’en prends à moi, ça sera pas une gifle. Excuse-toi pour la morsure ou je te jure que ça va vraiment mal se passer. » Elle ignorait totalement qu’elle se trouvait avec un membre du personnel de l’école. Il n’était qu’infirmier et à part lui lever des points, il ne pourra rien faire. Elle ne comprenait pas la folie soudaine de ces impurs. Elle ne rêvait que d’une chose : rentrer dans son dortoir et se prélasser devant le feu à refaire le monde en compagnie de Jolène. Elle en avait assez de côtoyer des péquenauds. Surtout cette rouquine, elle, à la fin de cette journée elle allait en voir de toutes les couleurs. Pas question que Calixte la laisse tranquille à l’avenir.

Eberhart quant à lui massait sa joue avec force. Il n’en revenait pas de s’être fait frapper par une fille. Il sentit monter en lui une vague de rage. Il n’avait pas l’habitude de s’en prendre physiquement aux filles, mais Rosebury avait été trop loin. Il passa à côté d’elle, la bousculant avec force et murmura à son oreille. « Toi, t’as d’la chance qu’il y ait un adulte, mais que j’te croise pas dans un couloir de Poudlard parce que ça va mal finir pour toi. » Il lui attrapa le poignet avec force, la fixant dans les yeux. « Refais ça encore une fois » Dit-il en désignant le bleu qui commençait à se former. « Et je t’assure que fille ou pas, tu vas avoir mal. » Il la lâcha, s’éloignant de tous et rejoignant Jolène. La situation devenait vite hors de contrôle entre les élèves qui continuaient d’arriver plus ou moins blessés et ceux qui commençaient sévèrement à se disputer.

Alors vous allez céder à la panique ou vous allez réussir à vous modérer ?

Explications
Vu que Calixte est pnjisée ici, HC interviendra en son nom. Le gif changera pour la tête de notre jolie Calixte à ce moment-là Noeils brillants (aa

Bonus points

Et parce que c'est plus amusant avec ça et que ça rajoute de la motivation, nous avons décidé de faire comme pour les grosses intrigues et de rajouter des bonus points en fonction du temps de réponse Noeils brillants (aa N'oubliez donc pas d'aller réclamer vos points ici !

— vous postez en moins de 2h = 150 points.
— vous postez en moins de 4h = 140 points.
— vous postez en moins de 6h = 120 points.
— vous postez en moins de 8h = 110 points.
— vous postez en moins de 10h = 100 points.
— vous postez en moins de 12h = 75 points.
— vous postez en moins de 14h = 50 points.
— vous postez en plus de 14h = 10 points.
Revenir en haut Aller en bas
Opale R. White
GRYFFINDOR
the braves lay here
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t4203-opale-love-it-will-get-
Hominum revelio
⚡ Registration : 16/03/2015
⚡ Missives : 767

⚡ Fizwizbiz : 2758
⚡ Âge du personnage : 16 ans
⚡ Nature du sang : Moldu
Ça va mal se finir, je le sens...
Mais si vous voulez réellement faire quelque chose, Miss Rosebury aura surement besoin de votre aide pour passer de la pommade à Miss Doherty. Opale n'arrivait pas à croire qu'elle avait proposé son aide à l'infirmier. Après tout, c'était son boulot à lui de faire en sorte que les choses se passent bien ici et il échouait, ne cachons pas la vérité, lamentablement à son rôle. Malgré une traite forte envie de le rétorquer Est-ce que j’ai l’air d’une infirmière ? elle soupira en se disant qu’elle ne pouvait pas être dans une situation pire qu’elle ne l’était déjà. Elle allait obtempérer quand, sans crier garde, une main entra solidement en contact avec son visage. La force du coup la fit vaciller et voir des étoiles. Elle avait déjà en sacré mal de tête et ça ne viendrait certainement pas lui régler son problème. « De deux choses l’une, la prochaine fois que tu t’en prends à moi, ça sera pas une gifle. Excuse-toi pour la morsure ou je te jure que ça va vraiment mal se passer. » Non… mais… je… rêve !? Cette effrontée voulait qu’elle s’excuse alors que c’était elle qui malmenait un pauvre petit bougre parce qu’il avait malencontreusement brûlé ses cheveux. Si elle ne se retenait pas elle... « Jolie coupe en passant… tu veux que je t’aide à avoir encore moins de cheveux sur ton crâne sans cervelle ? » Ah… finalement elle ne se retenait pas du tout.

Avant que la situation n’empire, elle poussa Calixte contre James et se dirigea vers Louisa. Elle n’avait pas l’intention de se battre maintenant, même si ses poings la démangeaient depuis un bon moment que cette blondasse ne méritait rien de mieux que de se faire remettre à sa place. Lorsqu’elle arrive à la hauteur de Louisa, elle se racla la gorge pour lui montrer qu’elle était présente. « L’infirmier veut que je t’aide... » Elle jeta un regard à Doherty avant de revenir à Louisa. « Tu l’immobilises et moi je m’occupe de la pommade. » Il était hors de question qu’elle se salisse les mains une fois de plus. Elle lui prit la pommade des mains et lança le couvercle sur la tête de Calixte. Elle l'avait prise pour cible, cette guenon. « Oups... je ne suis pas désolée du tout. »


i will follow you till the end of time

I will make you mine, until the end of time
I will capture you, I will follow you
I will watch you, when youre not aware
I will catch your eye, I will make you stare
I will make you fly, up into the sky
I will pull you down, I will make you drown, I will find you

I will love you
Revenir en haut Aller en bas
Louisa Rosebury
RAVENCLAW
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t3947-louisa-the-beginning-of
Hominum revelio
⚡ Registration : 19/10/2014
⚡ Missives : 599

⚡ Fizwizbiz : 261
⚡ Âge du personnage : seize ans
⚡ Nature du sang : née-moldue
intrigue 5

Franchement, elle ne savait pas ce qui lui avait pris. Mais le fait qu'elle soit obligée de se coltiner cette vermine depuis le début du tournoi y était sûrement pour quelque chose dans sa perte de contrôle. D'habitude, elle s'arrangeait pour éviter ce genre d'individu, mais là, elle n'avait pas eu le choix. Il l'avait mise sur les nerfs dés leur entrée dans leur première épreuve. Elle savait très bien qu'elle regretterait son geste un jour ou l'autre, mais tant pis, ça avait le mérite de la soulager un peu pour le moment. 30 points en moins pour la maison Serdaigle et une heure de colle pour vous, Miss Rosebury. Je n'accepte guère ce genre de comportement et d'accès de colère au sein de mon infirmerie. fit la voix de James, un peu plus loin, avant qu'Eberhart fasse quoi que ce soit pour répliquer. Louisa se fichait totalement d'avoir des heures de colle. Par contre, perdre des points, ça ne lui plaisait pas beaucoup. En tant que préfète, c'était quand même moyen de faire perdre des points à sa maison. Mais bon, James faisait son boulot, et elle, elle n'avait pas à agir de cette manière, c'était clair et net. Si vous souhaitez avoir le même genre de traitement, je serais ravi de vous l’octroyer si vous y tenez. Je peux même doubler, voir tripler la sentence. Alors je ne veux plus voir personne donner de coups, se mordre ou même s'insulter entre ces murs. Me suis-je bien fait comprendre ? ajouta l'infirmier, tandis que Louisa et Stanislas se défiaient toujours un peu du regard. La jeune Serdaigle décida de faire volte-face et de retourner auprès de Violet, avant que les choses ne dégénèrent de nouveau. Ils n'étaient pas les seuls à s'affronter dans cette salle, puisque aux quatre coins, des élèves se faisaient des reprochent ou se retenaient d'en venir aux mains. Décidément, Crow avait raté son coup. Elle fut heureuse que James lui offre une occasion de s'occuper en lui faisant signe de venir vers lui. Il attrapa son poing toujours fermé et déplia ses doigts, rouges et tremblants. Elle évita de le regarder dans les yeux, honteuse d'avoir perdu le contrôle devant lui, surtout maintenant qu'il était un membre du corps professoral. Elle avait de la chance qu'il ne lui ait pas donné une sanction plus grave. Il lui passa un peu de gel magique et elle sentit immédiatement la douleur qui irradiait sa main s'adoucir, puis disparaître. Elle pinça les lèvres, reconnaissante, mais toujours gênée qu'il l'ait vue s'énerver ainsi. Tu pourrais t'occuper des bras de Nausicaa ? Elle a beaucoup trop de brulures, je ne peux pas m'en charger trop longtemps car j'ai beaucoup de monde qui attendent encore.. fit-il d'une voix basse. Louisa releva des yeux surpris. Il lui demandait de l'aider après ce qu'elle venait de faire ? De manière informelle, bien sûr, mais tout de même. Cela prouvait qu'il lui faisait confiance malgré tout. Si tu veux, je te laisse libre le choix de m'en vouloir, je ferais même un gage fou pour me faire racheter mais là, j'ai vraiment besoin d'aide. Louisa ne put s'empêcher d'esquisser un sourire. C'était elle qui était en tort, et c'était lui qui proposait de se racheter pour l'avoir punie ? Décidément, les choses ne tournaient pas rond. La préfète pencha la tête et la balança à droite et à gauche pour lui faire comprendre qu'elle ne lui en voulait pas. Tu fais ton boulot. dit-elle doucement, sans pour autant être très chaleureuse. Elle était encore sous le choc de ce qu'elle venait de faire, et commençait à se dire qu'elle n'allait pas s'en sortir sans représailles de la part du fils de mangemort. Je m'occupe de Nausicaa. Et de ceux que je trouve que je suis en mesure de soigner. Occupe-toi de ceux qui s'en sortent moins bien. Il commença à partir dans une autre direction. Elle fit un pas vers lui, soucieuse de devoir s'excuser mais... Non. Et puis il valait mieux ne pas montrer de familiarité devant les autres. Alors qu'elle commença à s'occuper de Nausicaa, quelqu'un la bouscula violemment, et elle se raidit en voyant que c'était Eberhart. Toi, t’as d’la chance qu’il y ait un adulte, mais que j’te croise pas dans un couloir de Poudlard parce que ça va mal finir pour toi. Il tenait son poignet avec une telle force qu'elle en avait mal jusque dans l'avant-bras. Refais ça encore une fois Il montra le bleu de sa joue. Et je t’assure que fille ou pas, tu vas avoir mal. Avant qu'elle ait le temps de répondre, il s'éloigna, la laissant seule, mal à l'aise. Opale débarqua quelques secondes plus tard. L’infirmier veut que je t’aide... Tu l’immobilises et moi je m’occupe de la pommade. Louisa fronça les sourcils.. James avait sûrement voulu les occuper pour qu'elles ne se retrouvent pas dans le chemin des Serpentards. Mais Opale semblait déterminée à ne pas se laisser faire. Elle balança le couvercle de la pommade sur Calixte. Oups... je ne suis pas désolée du tout. Louisa leva les yeux au ciel. J'ai envie de dire bien joué mais... Arrête, faudrait pas que les choses tournent vraiment, vraiment mal. Calixte Mason-Lockhart porte la marque des mangemorts, je te rappelle. Elle, elle me fait pas peur. Mais elle doit avoir des relations, et ça, je pense qu'on veut toutes les deux s'en préserver. C'était juste un conseil, parce qu'il était idiot qu'à cause de leur comportement, elles perdent des choses précieuses à leurs yeux. Du moins c'était l'avis de Louisa, qui se faisait d'habitude une joie de rester neutre dans les conflits.




if loving you is wrong, i don't want to be right
Revenir en haut Aller en bas
Opale R. White
GRYFFINDOR
the braves lay here
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t4203-opale-love-it-will-get-
Hominum revelio
⚡ Registration : 16/03/2015
⚡ Missives : 767

⚡ Fizwizbiz : 2758
⚡ Âge du personnage : 16 ans
⚡ Nature du sang : Moldu
Ça va mal se finir, je le sens...
Opale n'allait certainement pas s'en cacher... le fait d'avoir lancé ce couvercle inoffensif à la tête de Calixte lui avait fait un bien fou, bien qu'elle ne l'avait très certainement pas blessé, ce qui était des plus dommages. Cette Serpentard l’avait tout simplement cherché et personne ne pouvait la chercher sans en subir les conséquences. C’est alors qu’elle se faisait cette réflexion, pleine de pommade sur les doigts, que la douce voix de Louisa se fit entendre. J'ai envie de dire bien joué mais... Arrête, faudrait pas que les choses tournent vraiment, vraiment mal. Calixte Mason-Lockhart porte la marque des mangemorts, je te rappelle. Elle, elle me fait pas peur. Mais elle doit avoir des relations, et ça, je pense qu'on veut toutes les deux s'en préserver. Opale n’était pas dupe et avait bien vu qu’elle avait levé les yeux au ciel. « Quoi ? Je vais me faire tuer pour avoir lancé un couvercle de pommade ? Elle a encore de la chance que je n’aie pas lancé tout le pot… » Opale garda le silence, son regard planté dans celui de Louisa. Elle était très sérieuse, tout comme sa compatriote Serdaigle. Elle poussa un soupir. « Très bien ! » dit-elle en gesticulant assez pour envoyer valser de la pommade à droite et à gauche. « Je vais me calmer. Mais pas parce que j’ai peur de ce mammouth préhistorique, mais bien parce que tu me le demande. » En vérité, Opale n'avait pas peur du tout de cette personne et de ses connaissances. Du moins, elle n'avait pas peur pour elle, puisqu'elle avait décidé de se battre. Mais elle ne pouvait pas oublier que, derrière elle, il y avait une famille et d'autre famille. La rouquine n'avait jamais été très consciente des gestes qu'elle posait et des répercussions que cela pouvait engendrer par la suite. Lorsque quelqu'un lui faisait remarquer, elle prenait souvent le temps d'y penser... du moins, lorsqu'elle semblait aussi adorable et sympathique que Louisa. Elle fit deux pas en avant et jeta un regard à Louisa. « Bah alors ? Tu l’immobilise tout de suite ou c’est pour demain ? » Opale utilisait un ton remplit de reproche, mais on pouvait voir qu’elle n’était aucunement sérieuse puisqu’un large sourire illuminait son visage. En fait, cette situation la faisait rigoler bien plus qu’autre chose. Elle reprit de la pommade et attendit patiemment que Louisa fasse sa part du travail « C’est aujourd’hui que je sais si je dois mettre un terme à ma carrière en tant que médicomage ». Avant même de commencer, elle jeta un regard noir à Doherty et lui dit d’un voix grave « Je t’interdis de bouger… sinon c’est dans la bouche que tu l’auras et pas sur le bras. » Bon… c’était très loin d’être intimidant et elle avait déjà trouvé mieux comme menace, mais avec tout le bruit ambiant, c’était à peine si l’on pouvait entendre un hippogriffe péter…


i will follow you till the end of time

I will make you mine, until the end of time
I will capture you, I will follow you
I will watch you, when youre not aware
I will catch your eye, I will make you stare
I will make you fly, up into the sky
I will pull you down, I will make you drown, I will find you

I will love you
Revenir en haut Aller en bas
Louisa Rosebury
RAVENCLAW
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t3947-louisa-the-beginning-of
Hominum revelio
⚡ Registration : 19/10/2014
⚡ Missives : 599

⚡ Fizwizbiz : 261
⚡ Âge du personnage : seize ans
⚡ Nature du sang : née-moldue
intrigue 5

Opale était vraiment très différente de Louisa. La préfète était pourtant du genre à ne pas se laisser faire, et n'hésitait pas à le dire quand quelque chose ne lui plaisait pas. On disait d'elle qu'elle avait du caractère, malgré son côté sociable et le fait qu'elle soit aussi quelqu'un de gentil. Elle s'était souvent fait des ennemis à cause de son envie de tout maîtriser, son envie de régler les conflits. Mais Opale devait avoir quatre fois plus d'ennemis qu'elle. Son franc parler était inégalable, jamais Louisa ne s'était retrouvé face à quelqu'un qui parlait de la sorte : comme si les mots ne passaient pas par son cerveau, mais sortaient directement de son cœur sans même réfléchir. Bien sûr, cela pouvait être une qualité, au moins les gens savaient ce qu'elle pensait d'eux, il n'y avait pas d'hypocrisie, ou de faux-semblants. Mais c'était aussi parfois un défaut, de ne pas avoir de filtre. Heureusement pour la jeune Serdaigle, elle suivit ses conseils, et décida de calmer le jeu, tout en parlant de Calixte tout haut en des termes peu agréables. Mais comme la tension était légèrement retombée, Lou sourit en entendant la Gryffondor comparer Calixte à un mammouth préhistorique. « Bah alors ? Tu l’immobilise tout de suite ou c’est pour demain ? » Un sourire en coin naquit sur le visage de la Serdaigle, et elle attrapa la main de Nausicaa pour l'immobiliser sur ses genoux. « Je t’interdis de bouger… sinon c’est dans la bouche que tu l’auras et pas sur le bras. » Décidément, cette fille n'avait peur de rien, et Louisa n'en sourit que de plus belle. Elle admirait ce courage qui était caractéristique des élèves de Gryffondor, et qui était plus présent chez Opale que chez n'importe qui des autres lions qu'elle côtoyait. T'inquiètes pas, Nausicaa, elle ne mord pas. dit-elle à la Serpentard qui souffrait. Nausicaa avait aussi horreur de Calixte et ses suiveurs qu'elles. Il s'est passé quoi dans votre groupe ? s'intéressa Louisa. Opale et son caractère de feu y étaient sûrement pour quelque chose dans leur présence ici.




if loving you is wrong, i don't want to be right
Revenir en haut Aller en bas
Opale R. White
GRYFFINDOR
the braves lay here
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t4203-opale-love-it-will-get-
Hominum revelio
⚡ Registration : 16/03/2015
⚡ Missives : 767

⚡ Fizwizbiz : 2758
⚡ Âge du personnage : 16 ans
⚡ Nature du sang : Moldu
Ça va mal se finir, je le sens...
Opale tenta de rester tranquille alors que Louisa s’adressait à Doherty. Cependant, malgré tous les efforts surhumains qu’elle pouvait mettre, elle tapait du pied pour montrer son impatience, elle voulait sortir de cette infirmerie au plus vite et aller dans sa salle commune, se prélasser près du feu en lisant un bon bouquin moldu. C’était trop demandé ? C’est alors qu’elle entendit des paroles qui la firent doucement ricaner : T'inquiètes pas, Nausicaa, elle ne mord pas. Un large sourire s’afficha sur ses lèvres, alors qu’elle déposait sa main contre sa hanche, badigeonnant par la même occasion sa robe de sorcier. « Disons plutôt que c’est optionnel… tu peux demander à ta copine de maison. » Étrangement, puisque Louisa semblait plus amicale avec cette Serpentard, la rousse baissa sa garde vis-à-vis de celle-ci et se concentra plutôt sur tous les autres qui les entouraient. Graduellement, le ton commençait à descendre et elle en remercia le ciel, puisque la douleur de son crâne semblait la quitter aussi. Elle s’approcha de Nausicaa alors que Louisa maintenait son bras et badigeonna amplement la blessure de cette dernière le plus doucement possible. Elle ne tentait pas ici de soulager uniquement sa camarade, mais aussi de se protéger elle-même. Si elle devait lui faire mal sans le vouloir, elle pouvait très bien se prendre un poing en pleine figure. Une fois par jour, c’est assez merci. Il s'est passé quoi dans votre groupe ? Opale cessa le mouvement circulaire qu’elle faisait pour bien appliquer la pommade et regarda Louisa dans les yeux. Elle jeta un regard à Calixte avant de chuchoter : « J’étais avec la harpie… ça suffit à expliquer ? ». Elle continua d’appliquer en se concentrant sur sa tâche, mais elle prit tout de même la peine de répondre : « J’ai tourné la tête un moment, mais Oscar avait déjà pris une petit boite dans sa main. Elle a explosé, en plein tête et Calixte. Oscar devrait penser à devenir coiffeur. » Opale eut un petit sourire amusé en faisant allusion à la nouvelle coupe de la blonde. Elle se racla la gorge. « Du moins, c’est ce que j’ai compris. J’ai suivi pour éviter qu’elle ne tue le garçon. Et vous ? Votre malheureuse expérience c’est terminé comment ? » Avec un petit regard de côté, Opale remarqua que Louisa avait le visage quelque peu… différent.


i will follow you till the end of time

I will make you mine, until the end of time
I will capture you, I will follow you
I will watch you, when youre not aware
I will catch your eye, I will make you stare
I will make you fly, up into the sky
I will pull you down, I will make you drown, I will find you

I will love you
Revenir en haut Aller en bas
Hogwarts Chronicles
PNJ ⚡ the puppet master
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 26/12/2010
⚡ Missives : 1844

⚡ Fizwizbiz : 3613
⚡ Âge du personnage : plus vieux que le monde.
⚡ Nature du sang : rouge.


Le Tournoi des 4 Maisons
Groupe 3 : Logan, Opale, Louisa, Violet & James.

Contexte
Louisa s'apprêtait à répondre à la jeune Opale lorsqu'elles sursautèrent. Un énorme bruit d'explosion fit vibrer tout le sol de l'infirmerie de fortune installée pour l’évènement. Les deux jeunes filles échangèrent un regard inquiet. Une seconde explosion les secoua, et quelques élèves, notamment les plus jeunes, commencèrent à crier. James regarda tout autour de lui, puis comprit. Laissant l'élève qu'il était en train de soigner, il courut vers la porte de la tente et se figea en voyant la fumée s'élever des différents labyrinthes du tournoi. Ce n'était pas normal. La fin ne devait pas être annoncée par une explosion. Louisa et Opale arrivèrent derrière lui et la Serdaigle se couvrit la bouche, incrédule. De tous les labyrinthes sortaient des élèves, plus ou moins blessés, certains portaient leurs camarades. Comme si... C'était comme si quelqu'un avait prévu tout ça. C'était un vrai carnage.

Explications

Les pro-mangemorts ont en réalité coordonné tout cela. Pour montrer leur mécontentement, ils ont saboté les épreuves, créant à nouveau la panique. Tous les élèves sont réunis par les professeurs et rassemblés dans l'infirmerie de fortune, où James va avoir du travail, et sûrement besoin d'aide. Pour la suite des évènements, rendez-vous ici

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Portus
Hominum revelio
Revenir en haut Aller en bas
 

— INTRIGUE 5 : le Tournoi des 4 Maisons.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HOGWARTS • CHRONICLES ` :: Intrigues & events :: Intrigue #5 ; opération sauvetage ; Cromwell ; Poudlard-