AccueilAccueil  TUMBLR D'HC  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM.

Partagez | 
 

 — INTRIGUE 5 : irish horror story.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Hogwarts Chronicles
PNJ ⚡ the puppet master
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 26/12/2010
⚡ Missives : 1844

⚡ Fizwizbiz : 3613
⚡ Âge du personnage : plus vieux que le monde.
⚡ Nature du sang : rouge.


Irish Horror Story
Groupe 2 : Piotr, Rayleigh, Sephora, Rose, Arya, Allison & Orphelda.
Contexte
Allison laissa un soupir franchir la barrière de ses lèvres. Devant elle, Rose était pâle et parlait peu. La Marque l'affaiblissait énormément mais la Gryffondor sentait que ce n'était pas le seul problème. Elle ouvrit la bouche pour questionner sa meilleure amie mais dans de petites explosions, toutes les ampoules de la salle des visites claquèrent en même temps. Les deux jeunes filles se retrouvèrent dans l'obscurité la plus totale et des cris de panique résonnèrent dans la pièce.
Rayleigh glapit lorsque les ténèbres envahirent la salle des visites et tâtonna devant elle jusqu'à saisir la main de son frère, posée sur la table. Ses doigts se crispèrent autour de ceux d'Arcturus.
Orphelda se trouvait devant la salle des visites, lorsque tout devint noir. Jeremiah vint immédiatement se presser contre elle et la Médicomage posa une main rassurante sur son épaule. Elle voulut lui murmurer des paroles de réconfort, mais elle sentit l'épaule de son fils se dérober sous ses doigts. « Jeremiah ? » appela-t-elle, inquiète. « Jeremiah, où tu vas ? » s'enquit-elle en tâtonna devant elle pour le rattraper, mais elle ne rencontra que du vide. Sa gorge se serra douloureusement. « Jeremiah ? » fit-elle d'une voix tremblante mais seul le silence lui répondit. La lumière se ralluma brusquement dans le couloir et elle réalisa qu'elle était seule. Entièrement seule. « JEREMIAH ?! » hurla-t-elle, désespérée.
Une odeur infâme agressa alors son nez sensible. Elle plaqua une main contre sa bouche pour retenir un haut-le-cœur. C'était comme si plusieurs corps avaient été laissés là, pour pourrir, pendant plusieurs jours. L'odeur était insoutenable. Alors seulement, Orphelda réalisa que l'endroit avait changé. Les murs étaient recouverts d'une vieille tapisserie abîmée par le temps, humide, pourrissante. Le carrelage au sol était fissuré, éclaté par endroits. De la saleté, des tâches d'un liquide qu'Orphelda ne voulait pas identifier recouvraient le sol. Des bruits de pas se firent alors entendre derrière elle et la Médicomage sursauta avant de découvrir les visages paniqués de Piotr, Sephora et Arya.
Dans la salle des visites, les lumières se rallumèrent brusquement, aveuglant les personnes qui s'y trouvaient. Allison et Rose regardèrent autour d'elle, pour constater que la pièce avait considérablement changé. Les murs semblaient sur le point de s'effondrer. Des inscriptions les recouvraient, dans une langue qu'elles étaient incapables de comprendre. A certains endroits, la tapisserie avait été déchirée par ce qui devait être des ongles.
Alors un hurlement retentit dans la pièce et elles firent volte-face en direction de Rayleigh qui s'était levée d'un bond. Devant elle, à la place d'Arcturus, se tenait un être informe. Seuls quelques cheveux, longs et sales recouvraient son crâne translucide et couvert de cicatrices. Sa mâchoire avait été fracassée, ne laissant apparaître que quelques dents, en haut, et une langue rouge, sanguinolente, qui dépassait de ce qu'il restait de sa gueule. Ses vêtements étaient en lambeaux, des restes d'un uniforme d'hôpital. A certains endroits, sa peau semblait presque verte et son corps dégageait une horrible odeur de pourriture.

Explications
Rayleigh, Allison et Rose sont pour le moment prisonnières dans la salle des visites. Face à elles se tient une créature infâme, terrifiante. S'agit-il d'une vision envoyée par la Mort ? Pourtant, Allison n'est pas Marquée et la voit très clairement, elle aussi...
Quant à Orphelda, son fils a disparu, sans prévenir, sans laisser de traces. Piotr, Sephora et Arya l'ont entendue hurler et se sont précipités vers elle pour voir ce qu'il se passe. Ils ne peuvent que constater les étranges phénomènes qui se produisent dans ce couloir, sans comprendre de quoi il s'agit, puisque Orphelda semble capable de les voir, elle aussi...

Souvenez-vous que ça doit aller vite, privilégiez donc les RPs courts et n'hésitez pas à vous amuser un peu, nous interviendrons avec le PNJ mais si vous avez des idées, c'est le moment de vous lâcher !

Pas d'ordre, vous pouvez poster autant de fois que vous voulez, tant que ça fait avancer le rp. Après tout ça, amusez-vous bien !

Bonus points

Et parce que c'est plus amusant avec ça et que ça rajoute de la motivation, nous avons décidé de faire comme pour les grosses intrigues et de rajouter des bonus points en fonction du temps de réponse Noeils brillants (aa N'oubliez donc pas d'aller réclamer vos points ici !

— vous postez en moins de 2h = 150 points.
— vous postez en moins de 4h = 140 points.
— vous postez en moins de 6h = 120 points.
— vous postez en moins de 8h = 110 points.
— vous postez en moins de 10h = 100 points.
— vous postez en moins de 12h = 75 points.
— vous postez en moins de 14h = 50 points.
— vous postez en plus de 14h = 10 points.
Revenir en haut Aller en bas
Allison Steadworthy
GRYFFINDOR
the braves lay here
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t3040-we-are-young-so-let-s-s
Hominum revelio
⚡ Registration : 23/11/2013
⚡ Missives : 438
Britt Robertson
⚡ Fizwizbiz : 766
⚡ Âge du personnage : 16 ans
⚡ Nature du sang : Sang-mêlée
Oh non. Oh non oh non oh non oh non.

Le cœur battant à tout rompre, Allison avait laissé son regard courir sur les murs, qui quelques minutes auparavant, étaient encore peints dans un blanc crème. A présent, une immonde tapisserie recouvrait tout, abîmée, usée par le temps et l'humidité, avec des taches suspectes par endroits. Il y avait des pans entiers recouverts d'une écriture tordue, dans une langue qu'elle n'avait jamais vue. Des incantations ? Des menaces ? De funestes présages ?
Mais le pire, c'était ces marques, fines et à hauteur de bras. Des marques laissées par des ongles. Quelqu'un avait tenté d'arracher la tapisserie. Quelqu'un avait essayé de sortir. Allison s'était levée, à la fois stupéfaite, et horrifiée, par ce qui était en train de se passer. La lumière ne s'était éteinte que quelques minutes, et c'est comme si elle avait été transporté ailleurs.
Une fois encore.

Alors un horrible hurlement l'avait fait sursauté, manquant la faire crier également, et l'horreur avait pris forme. Rayleigh hurlait à s'en déchirer les cordes vocales, et il y avait de quoi. Comme si c'était possible, le cœur d'Allison se mit à battre encore plus fort.

La Mort devait avoir cette apparence.

Oh non non non non non.

Elle ne devait que passer en coup de vent. Une petite visite à Rose, une parmi tant d'autres. Le personnel s'était même habituée à la voir, et elle s'était habituée à ignorer les regards compatissants qu'ils lui jetaient. Rose avait besoin d'elle, elle avait besoin de Rose. Alors elle était venue. Elle s'était plongée dans l'horreur, dans un cauchemar qui avait l'air bien trop réel. Le cœur au bord des lèvres, Allison lutta pour ne pas pleurer, pour ne pas hurler.
Au lieu de ça, elle courut vers Rayleigh, l’entraîna à sa suite, loin de... loin de la chose. Revenue près de Rose, elle saisit sa baguette, prête à s'enfuir.

Mais il n'y avait pas de sortie. Une terreur sans nom lui étreignait la poitrine. Pourquoi, pourquoi cette année ne pouvait-elle pas s'écouler tranquillement ? Les fantômes et les disparitions, la maladie de Rose et Piotr, tout ça la rendait déjà à moitié folle. Prête à crier sa peur à tout instant, Allison refoula ses larmes, terrifiée, persuadée qu'elle allait mourir.
Ou souffrir le martyr.


Things will get better
I promise
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Sephora Crow
HUFFLEPUFF
most loyals folks around here
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t4807-sephora-spirit-in-the-s
Hominum revelio
⚡ Registration : 03/01/2015
⚡ Missives : 736

⚡ Fizwizbiz : 2414
⚡ Âge du personnage : 16 ans
⚡ Nature du sang : Pur
Orphelda resta interdite alors qu’elle découvrait le nouveau décor, digne d’un film d’horreur moldu, où elle se trouvait maintenant. Elle laissa échapper un juron alors qu’elle tournait sur elle-même, dans une recherche désespéré d’une petite chose qui n’aurait pas changé dans ce couloir.
Mais non, tout ce qu’elle voyait datait d’un autre temps et était englobé d’un aspect glauque sans limites. Si l’étonnement avait été évident, si elle avait la gerbe à sentir cette odeur putride, l’ancienne serpentarde reprit cependant rapidement ses esprits. Jeremiah avait disparu et elle n’avait qu’une idée en tête : le retrouver.
Lorsqu’elle se retourna une nouvelle fois, la médicomage vit Piotr, Sephora et Arya qui l’avaient rejoint. Elle se précipita vers eux pour leur demander sans prendre d’autres nouvelles aucunes.

« Vous avez vu Jeremiah ?! Vous l’avez vu ? »

Elle aurait presque secoué Piotr pour que l’un d’eux lui réponde plus vite. Désemparée, Orphelda le lâcha pour regarder à nouveau dans tous les sens dans l’espoir de voir son fils. Elle se sentit con alors qu’elle regagnait un peu de sang-froid. Bien entendu que Jeremiah n’était pas parti comme ça en la laissant toute seule, sans rien dire. L’ancienne serpentarde ne trouva donc rien de mieux à faire que de prendre sa tête entre ses mains, démunie de réponses ou d'idées, pour se retourner une nouvelle fois vers le petit groupe de marqués qui l’avait rejoint. Elle était bien lotie maintenant. Tout ce qu’elle voulait c’était de partir à la recherche de son fils et franchement elle n’était pas loin de le faire. Mais elle ne pouvait pas les laisser là. C’était vraiment tout moisi d’être la seule adulte du lot dans une situation aussi merdique.
Revenir en haut Aller en bas
Rayleigh Meiffert
HUFFLEPUFF
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 31/10/2012
⚡ Missives : 482

⚡ Fizwizbiz : 767
⚡ Âge du personnage : 17 ans.
⚡ Nature du sang : sang mêlée.
Rayleigh poussa un hurlement et se jeta en arrière, lâchant la main putréfiée de l’être qui se tenait désormais à la place d’Arcturus. Une odeur infâme lui agressa immédiatement les narines et elle se retint de vomir en plaquant son autre main sur sa bouche. Les yeux écarquillés, remplis de larmes, elle se mit à secouer la tête comme une hystérique. « Arcturus, sanglota-t-elle d’une voix rauque, Arcturus, où est-il, où… » Elle fut interrompue par une main qui agrippa son bras avant de la tirer en arrière, loin de l’être immonde qui se tenait devant elle. Parvenant enfin à détourner le regard de la créature, elle observa la pièce et sentit sa gorge se serrer. Elles étaient prises au piège. Ce n’était pas qu’elle, Allison était là et voyait la même chose alors qu’elle n’était pas Marquée, il s’agissait d’autre chose. Elle ne faisait pas qu’halluciner et ce constat la terrifia encore plus. Tremblante, elle se rapprocha de Rose et de la Gryffondor.
« Qu’est-ce que c’est encore que ça ? » murmura-t-elle d’une toute petite voix. Allison avait sa baguette et Rayleigh regretta plus que jamais que la sienne lui ait été confisquée. Elle se sentait nue, inutile et surtout, vulnérable sans elle. Devant elle, le cadavre émit un borborygme immonde et un frisson de dégoût parcourut l’échine de la Poufsouffle, tandis qu’il tentait de se lever, se cognant contre la table et la chaise. Ne tenant plus, la jeune fille se précipita vers la porte de la salle des visites et tenta de l’ouvrir, sans succès. Alors elle se mit à tambouriner contre le bâtant en bois. « Il y a quelqu’un ?  hurla-t-elle, des sanglots dans la voix. Aidez-nous, s’il vous plaît aidez-nous ! »  Elle pouvait résister à beaucoup de choses, encaisser la douleur et les menaces. Mais ce cadavre putréfié qui avait pris la place de son grand frère ? Rayleigh perdait pied, totalement…


breath of life
A little touch of heavenly light. But all the choirs in my head sang, No oh oh. To get a dream of life again A little vision of the start at the end But all the choirs in my head sang, No oh oh. (⚡️) f+themachine.
Revenir en haut Aller en bas
Rose Barckley
HUFFLEPUFF
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t3432-rose-barckley-the-sun-a
Hominum revelio
⚡ Registration : 05/05/2014
⚡ Missives : 766

⚡ Fizwizbiz : 2142
⚡ Âge du personnage : seize ans
⚡ Nature du sang : sang-mêlé
intrigue 5


Aujourd'hui, Rose se sentait bien. Cette phrase aurait peut-être été tout à fait normale dans n'importe quel autre contexte. Mais quand on savait qu'elle était en stade 4 de la maladie, et incapable de se déplacer autrement qu'en fauteuil roulant... On pouvait dire que c'était quand même sacrément bien, de savoir qu'elle se sentait bien. Ça avait peut-être à voir avec ce qui s'était récemment passé avec Piotr. Depuis leur discussion dans le jardin, elle se sentait légère, elle se sentait mieux. Même le fait qu'Allison vienne lui rendre visite lui avait fait extrêmement plaisir alors qu'en temps normal, la maladie l'aurait rendue exécrable. Depuis qu'elle et sa meilleure amie avaient eu un petit accrochage, Rose avait du mal à contenir le mauvais côté qui s'emparait d'elle à cause de la maladie. La mort s'infiltrait dans toutes les failles, et le moindre conflit était parfait pour déstabiliser la jeune Poufsouffle. Mais aujourd'hui, elle allait bien. Alors elle avait souri à son amie de toujours en arrivant dans la salle des visites, heureuse de ne pas avoir à rester dans sa chambre pour une fois. D'habitude, les médicomages avaient trop peur qu'elle perde les pédales pour la mettre dans la salle de visite. Elle avait été surprise de voir sa vieille amie Rayleigh elle aussi dans la salle des visites, il se murmurait qu'elle avait une chambre spéciale, et qu'on la laissait peu sortir. Rose n'avait pas pu s'empêcher d'aller lui faire un gros câlin avant de rejoindre Allison.

Et puis, alors que tout semblait bien se dérouler, la scène avait tourné au cauchemar. Les murs, jusqu'alors blancs, s'étaient transformés en l'espace d'une seconde. Ils étaient devenus sales, couverts d'une substance dont Rose ne parvenait pas à identifier les caractéristiques. Elle plissa les yeux pour essayer de lire les inscriptions aux murs, et s'apprêta à appeler une médicomage pour dire que les hallucinations reprenaient lorsqu'Allison frémit en face d'elle. Estomaquée, Rose comprit que cette hallucination n'était pas seulement le fruit de son esprit, et que la Gryffondor pouvait elle aussi bel et bien voir ce qu'elle voyait. Le coeur de la jeune Poufsouffle se serra de peur, et quand Rayleigh poussa un cri, elle sursauta comme jamais, ce qui épuisa d'un coup son corps déjà beaucoup trop malade. Ce qui se tenait devant sa camarade des jaunes n'était pas humain. Rose ferma les yeux, persuadée qu'elle devait être en train de cauchemarder. Quelques secondes plus tôt, elle avait vu le frère de Rayleigh en face d'elle, et pas cet être immonde. Mais lorsqu'elle rouvrit les yeux, la créature était toujours bel et bien là. Merde. Allison semblait au bord de l'évanouissement tant tout en elle était tendu. Elle courut vers Ray pour la rapprocher de leur table et l'éloigner de la créature, dégoûtante. Mais au fond, Rose n'était pas non plus complètement terrifiée. Elle s'était tellement habituée à ces visions terribles qu'elle n'en avait presque plus rien à faire. Elle ne pouvait s'empêcher, pourtant, d'être anxieuse, après la disparition du frère de Ray et en comprenant qu'Allison était elle aussi témoin de tout. Avait-elle été marquée ? Impossible. Rayleigh fila jusqu'à la porte et tambourina de toutes ses forces en appelant à l'aide. « PUTAIN MAIS QU'EST-CE QUI SE PASSE ? » cria Rose de son fauteuil roulant. « Allison, calme-toi. » Elle prit la main de la blonde dans la sienne. « Il faut que tu me dises. Est-ce que tu vois ce que nous voyons ? Est-ce que tu as été marquée toi aussi ? Dis moi que non. » Son stoïcisme face à l'horreur de la situation la surprit elle-même. « Ray, la porte est bloquée ? » Elle prit en main les roues du fauteuil et rejoignit la jeune Meiffert en entraînant Allison avec elle. La créature émit un nouveau grognement. « Allison, essaie de le stupéfixer ! »




are you strong enough ?


Dernière édition par Rose Barckley le Sam 28 Mar - 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Allison Steadworthy
GRYFFINDOR
the braves lay here
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t3040-we-are-young-so-let-s-s
Hominum revelio
⚡ Registration : 23/11/2013
⚡ Missives : 438
Britt Robertson
⚡ Fizwizbiz : 766
⚡ Âge du personnage : 16 ans
⚡ Nature du sang : Sang-mêlée
« Qu’est-ce que c’est encore que ça ? »

Question pertinente, à laquelle malheureusement Allison n'avait pas de réponses. Elle haletait tant sa respiration était saccadée. A nouveau, son esprit se divisait en deux, comme à chaque fois qu'elle était envahie par la peur. Une part d'elle était pétrifiée, incapable d'agir ou même de réfléchir correctement. Cette part voulait qu'elle se roule en boule dans un coin de la pièce, en fermant les yeux très fort, et en priant pour que ce ne soit qu'un horrible cauchemar. Cette part ne méritait pas d'être chez les Gryffondor. Et puis il y avait cet aspect de sa personnalité, qui peinait à se faire entendre, et qui était digne de la réputation des Rouge et Or. Cette part d'elle-même analysait la situation avec calme et sang-froid, passant en revue les sortilèges qu'elle connaissait, afin de trouver un moyen de se sortir de cette situation.

Le gargouillement de la... chose la fit frissonner. L'odeur lui parvenait, rendant la scène encore plus réelle. Elle serra les dents, en sentant la nausée affluer. Il essayait d'approcher.

« Il y a quelqu’un ? Aidez-nous, s’il vous plaît aidez-nous ! » « PUTAIN MAIS QU'EST-CE QUI SE PASSE ? » Les hurlements de Rayleigh se mêlaient à ceux de Rose, résonnant dans la salle vide, couvrant les gargouillis de la créature, étouffant presque les battements du cœur d'Allison, qui tambourinait dans sa poitrine avec force. Allison la trouillarde était à deux doigts de céder à la panique. Allison la courageuse trépignait d'impatience. Remue-toi!
« Allison, calme-toi. » Les doigts de Rose se nouèrent à ceux d'Allison, qui baissa les yeux vers son amie. Rose la regardait, une lueur de lucidité au fond des yeux, l'air alerte mais pas paniqué. « Il faut que tu me dises. Est-ce que tu vois ce que nous voyons ? » L'incompréhension se lut dans les yeux clairs d'Allison, avant qu'elle ne se souvienne que Rose pouvait parfois, à l'instar des autres malades de l'Institut, avoir des hallucinations. Malheureusement, il ne s'agissait pas là d'une vision. Allison voyait bel et bien ce monstre qui grognait. « Est-ce que tu as été marquée toi aussi ? Dis moi que non. » Allison secoua la tête, mais elle ne comprenait pas. Marquée par quoi ? De quoi s'agissait-il, à quoi Rose faisait-elle allusion ? De quelle marque parlait-elle ?

Une chaise qui tombait lui fit tourner la tête. « Allison, essaie de le stupéfixer ! » La créature contournait une table, avec des gestes lents, maladroits, et fort heureusement, particulièrement lents. Remue-toi ! Allison leva le bras. « Confringo ! » récita-t-elle farouchement. Une explosion retentit à l'endroit où se trouvait la créature, provoquant un intense nuage de fumée qui envahit toute la pièce.


Things will get better
I promise
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Piotr E. Newgate
GRYFFINDOR
the braves lay here
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t3423-newgate-jr-i-got-a-pock
Hominum revelio
⚡ Registration : 02/05/2014
⚡ Missives : 1564
Everything is actually a mess
⚡ Fizwizbiz : 2651
⚡ Âge du personnage : Seize Ans
⚡ Nature du sang : Sang-Pur, tremblez mortels !
Je m'étais précipité dès que j'avais entendu ce cri strident. Rien ne semblait être normal au sein de l'institut ... D'habitude, rien ne tournait rond, je ne dis pas le contraire, mais à ce moment précis, une odeur, une sensation, un remue-ménage parcourait les couloirs de la sombre bâtisse me prouvait que quelque chose n'allait pas. Dans ma course folle me séparant de mon point de chute, j'avais croisé le chemin de Sephora et d'Arya qui elles aussi semblaient se diriger vers la source du cri. Nous n'échangions qu'un bref regard, je les attrapais par la main et nous courions ensemble. Le couloir dans lequel se trouvait Orphelda était infâme ...

En levant mes yeux aux murs, je ne pus que constater le changement subtil de la tapisserie et ces vilaines odeurs encore pire que celles humées précédemment attaquer mes naseaux. Le sol fissuré manqua d'avoir raison de ma course effrenée. Je vis leurs fissures dangereuses et synonymes d'une décrépitude indéniable et commençai à m'inquiéter. Depuis quand le bâtiment changeait-il d'apparence ? Je lâchais les mains de mes camarades de course et levais les yeux vers la médicomage que j'avais déjà maintes fois supplié de me prendre pour cobaye. Elle m'agrippais au même moment par les épaules, paniquée et criait presque hystériquement sur place. J'appuyais mes mains sur ses avant-bras pour essayer de la calmer et limiter l'étau qu'elle resserrait sur mes os.

« Vous avez vu Jeremiah ?! Vous l’avez vu ? »

Je répondais d'un signe de tête négatif et m'apprêtais à lui répondre lorsque cette odeur infâme m'empoigna à son tour. Orphelda m'avait lâchée mais je me retins de vomir en hissant immédiatement ma main droite à ma bouche et en plissant les yeux et le nez.

« C'est quoi cette odeur ... »


a call to arms
Drums are calling A red sky, a warning No sense in hiding from the front line It's been here the whole time I sleep to keep my mind at ease I wander through a dream Of what I once believed @ ALASKA.


Revenir en haut Aller en bas
Rose Barckley
HUFFLEPUFF
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t3432-rose-barckley-the-sun-a
Hominum revelio
⚡ Registration : 05/05/2014
⚡ Missives : 766

⚡ Fizwizbiz : 2142
⚡ Âge du personnage : seize ans
⚡ Nature du sang : sang-mêlé
intrigue 5


La créature approchait, mais heureusement pour les trois filles, son allure était trop lente. Allison parvint enfin à sortir de sa torpeur, après avoir parut totalement incrédule et perplexe quand Rose lui avait demandé si elle avait été marquée. Avait-elle perdu ses moyens, ou n'était-elle pas au courant que tous les malades portaient cette étrange marque sur l'épaule ? Rose laissa la question retomber, après tout, elles n'avaient pas que cela à faire, il fallait d'abord régler cette situation. Les ongles enfoncés dans les accoudoirs de son fauteuil roulant, la jeune Poufsouffle vit Allison pointer sa baguette sur la créature dégoûtante. « Confringo ! » Leurs regards se fixèrent sur le nuage de fumée qu'avait créé le sortilège, et alors que Rose commençait à penser qu'elles avaient réussi à se débarrasser de la... chose, elle apparut de nouveau, le visage plus déformé encore, au milieu du nuage de fumée. « Merde, Merde, Merde ! » Elle roula en un rien de temps jusqu'à la porte, puisant dans ses maigres forces, et rejoint Rayleigh devant la porte en bois, qu'elle essaya elle aussi d'enfoncer. « Il faut qu'on trouve un moyen de sortir. » Elle baissa son regard jusqu'à la serrure, dans l'espoir de voir une faille qu'elle aurait pu louper, mais rien. La créature se rapprochait. « Alli attention ! Ne le laisse pas te toucher ! » Elle savait qu'elle avait été marquée le jour où elle avait vu ces fantômes dans la bibliothèque de Poudlard, avec Dante et Judikaël. Elle ne laisserait certainement pas les morts lui prendre Allison aussi. La créature laissa échapper un nouveau cri qui cette fois, glaça le sang de Rose. Finalement, elle commençait à avoir peur. Son regard faisait des allers-retours entre Allison, Rayleigh, la porte et le monstre, et elle se rendait compte qu'il était plus horrible encore qu'elle n'avait cru le voir. Il portait ce qui ressemblait à un uniforme d'hôpital. En temps normal, cela n'aurait pas surpris Rose mais.. Comment Allison pouvait-elle voir ce qui était sans aucun doute possible un fantôme du passé ? « AIDEZ-NOUS ! » cria-t-elle dans le trou de la serrure, sa voix teinté cette fois de peur.




are you strong enough ?


Dernière édition par Rose Barckley le Sam 28 Mar - 17:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sephora Crow
HUFFLEPUFF
most loyals folks around here
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t4807-sephora-spirit-in-the-s
Hominum revelio
⚡ Registration : 03/01/2015
⚡ Missives : 736

⚡ Fizwizbiz : 2414
⚡ Âge du personnage : 16 ans
⚡ Nature du sang : Pur
« C'est quoi cette odeur ... »
« Je sais pas Piotr… »

Orphelda ne savait même pas quoi faire concrètement. Elle était prise entre deux feux ; d’un côté elle avait une pulsion viscérale de partir à la recherche de son fils, mais de l’autre ses responsabilités la poussaient à mettre ces gosses à l’abri. En espérant qu’ils arrivent à sortir d’ici… La médicomage regardait le trio de malades qui lui faisait face, mais sa réflexion fut coupée court par une voix.

« Aidez-nous. »

C’était vraiment glauque. Non seulement ils se trouvaient dans le couloir le plus flippant de l’histoire des couloirs, mais en plus y’avait des filles qui leur demandaient d’une voix étouffée de les aider. Cherchant la source de la complainte, Orphelda s’arrêta sur une porte qui devait être celle menant à la salle des visites. Elle comprit alors que la voix qu’ils venaient d’entendre n’était pas une simple voix venue tout droit d’outre-tombe, mais bel et bien celle d’une personne prisonnière.

« Et merde ! »

La médicomage se précipita sur la porte et elle tenta de l’ouvrir sans succès. Alors la jeune femme ne tarda pas à pointer sa baguette sur la serrure pour tenter de la déverrouiller.

« Alohomora. »

Oui bien entendu… cela aurait été étonnant que ça marche. Blasée, Orphelda ne savait pas vraiment quoi faire. Comme pour mieux réfléchir elle jura. Ca l’avait toujours aidé dans les situations difficiles et ils avaient définitivement à faire à une situation difficile.

« Merde merde merde merde. »

Elle finit par se décider sur la marche à suivre. Un bon gros sort de destruction, voilà ce qu’elle allait faire. Parce qu’elle n’avait pas non plus que ça à faire et les hurlements des filles derrière cette porte laissait à croire qu’elles étaient dans la merde. Avant de lancer son sort, Orphelda les prévint tout de même.

« Eloignez-vous de la porte ! »

Elle attendit quelques secondes en espérant qu’elles se soient mises à l’abri, et elle lança son sort sans trop savoir si ça allait marcher.
Revenir en haut Aller en bas
Allison Steadworthy
GRYFFINDOR
the braves lay here
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t3040-we-are-young-so-let-s-s
Hominum revelio
⚡ Registration : 23/11/2013
⚡ Missives : 438
Britt Robertson
⚡ Fizwizbiz : 766
⚡ Âge du personnage : 16 ans
⚡ Nature du sang : Sang-mêlée
« Merde, Merde, Merde ! »

Voilà qui résumait parfaitement la situation. Le nuage finit par se dissiper, mais au lieu d’avoir fait disparaitre l’immonde créature, le sortilège d’Allison était inefficace. La jeune fille resta un moment interdite, choquée par son échec. Elle se souvint du club de duel, et de son incapacité à jeter le moindre sort. Est-ce que cela recommençait ? Est-ce que c’était comme son Patronus, qu’elle ne parvenait toujours pas à jeter, même après un entrainement acharné ? Ses angoisses lui revinrent en pleine figure.

« Il faut qu’on trouve un moyen de sortir. » Rose s’écarta en direction de la porte, qu’elle tambourina avec ses petits poings, dans une vaine tentative pour se faire entendre, pour qu’on vienne les secourir. Malgré son état, elle parvenait encore à trouver la force de se battre, de vouloir s’en sortir. Et Rayleigh, que tout le monde traitait de folle depuis que les Carrow avaient fait d’elle leur petit jouet, s’acharnait à secouer la poignée de la porte elle aussi.
Allison serra sa baguette dans sa main. Rose et Rayleigh appelaient à l’aide, elles hurlaient à s’en casser la voix. Elle seule pouvait les protéger.

D’un pas elle se déplaça sur le côté, s’éloignant de Rose et de Rayleigh, vers lesquelles elle pointa sa baguette. « Protego totalum. » Une bulle dorée recouvrit les deux adolescentes. Sans réaliser que son sortilège de protection était impeccablement lancé, Allison fit un nouveau pas sur le côté, et du pied elle fit tomber une chaise. Le bruit attira l’attention de la créature, qui tourna son immonde tête vers elle. Mais deux jeunes filles faibles et malades semblaient être de meilleures proies qu’une blonde capable de se défendre. « Waddiwasi ! » La chaise qu’elle pointait avec sa baguette s’envola avec force, se brisant sur la nuque de la créature. Cette fois, elle avait toute son attention. « Ramène-toi ! » hurla Allison en s’éloignant. « Petrificus Totalus ! Locomotor Mortis ! Impedimenta ! » D’un mouvement sec du poignet, elle refit voler une chaise vers le monstre. Les sorts d’immobilisation restaient sans effet, à son grand effroi. « Incendio ! » cria-t-elle en dernier recours. Une gerbe de flammes jaillit de sa baguette, recouvrant la créature.


Things will get better
I promise
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Piotr E. Newgate
GRYFFINDOR
the braves lay here
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t3423-newgate-jr-i-got-a-pock
Hominum revelio
⚡ Registration : 02/05/2014
⚡ Missives : 1564
Everything is actually a mess
⚡ Fizwizbiz : 2651
⚡ Âge du personnage : Seize Ans
⚡ Nature du sang : Sang-Pur, tremblez mortels !
Pourquoi nous on a pas de baguettes ...

Je grognais dans ma barbe inexistante alors que mes dents se serraient face à cette injustice et la montée d'effroi qui se glissait le long de mes membres alors que je reconnaissais les voix de l'autre côté du mur. Je regardais Orphelda. J'aurais aimé lui faire confiance mais qui nous dit que lancer un sort contre ces murs aux parois dégoutantes et rances serait efficace, ne blesserait personne et ne constituaient pas un piège ? Cependant, je n'avais aucune autre solution alors, je clignais des yeux et m'éloignais en protégeant mes deux autres camarades de mes bras alors que nous nous accroupissions au sol. Mes mains se levèrent à mes oreilles alors que je fermais les yeux. Je croisais les doigts de mes mains comme ceux des pieds en espérant que cela fonctionne. Auquel cas, nous étions dans la bouse de dragon ...

Vas-y Orphé, je t'aurais bien couverte mais je n'ai rien pour ça ...

Lançais-je avant de me recroqueviller de nouveau. Les odeurs répugnantes et les visions commençaient à s'engouffrer de nouveau dans mes narines et mon esprit embrumé qui craignait le pire. Qui sait ce qui nous attendait ... De mémoire de vivant -ou plutôt de patient à l'institut- je ne me rappelais pas avoir vécu un tel remue-ménage ... et souvent, ce genre de situation était rarement de bonne augure ... Je fermais de nouveau les yeux lorsque le sort toucha sa cible.


a call to arms
Drums are calling A red sky, a warning No sense in hiding from the front line It's been here the whole time I sleep to keep my mind at ease I wander through a dream Of what I once believed @ ALASKA.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portus
Hominum revelio
Une journée de plus à être enfermée dans cet institut. Une journée de plus à devoir souffrir de cette marque ou malédiction ou quoi que ce soit d’autre. Personne ne comprend ce qui nous arrive, alors des médicomages tentent de nous aider, en vain. J’essaie de penser à autre chose, mais c’est assez difficile étant donné qu’au stade où j’en suis, je n’ai presque plus le droit de recevoir des visiteurs. Alors les seules personnes à qui je parle, et ce seulement lorsque je suis dans un état normal, sont les médicomages et les autres qui sont sur le même étage que moi.

Justement, je suis rapidement sortie de mes pensées par un bruit sourd qui semble provenir d’en bas. Puis, j’entends des cris. Il se passe quelque chose. Ce n’est pas seulement un patient qui fait une crise, ça ne ressemble pas à ça. Un peu inquiète et en même temps curieuse de savoir ce qui se passe, je décide d’aller voir. Par chance, je me porte assez bien aujourd’hui donc j’arrive à courir. Plus je me rapproche de la salle des visiteurs, là où le bruit semblait provenir, plus je sens une odeur absolument ignoble. C’est plus fort que moi, je commence à paniquer. Est-ce une de mes nombreuses hallucinations? Ou est-ce la réalité? Je n’arrive désormais plus à voir la différence entre les deux. Les lumières, qui étaient éteintes, se rallument d’un coup, m’aveuglant un certain moment. Puis, je réalise que le couloir est totalement différente que ce à quoi elle ressemble habituellement. J’entends un autre hurlement, c’est Rayleigh. Tout près de moi se trouve Piotr et Arya, qui sont arrivés en même temps que moi. Il y a Orphelda qui arrive à toute vitesse, nous demandant si l’un de nous a vu Jeremiah. Elle a l’air paniquée. « Quoi ? Non… Qu’est-ce qui se passe ? »

On pouvait entendre des cris provenant de la salle des visiteurs. Des gens qui appelaient à l’aide. Orphelda tentait d’ouvrir la porte, mais elle restait fermée, emprisonnant les autres à l’intérieur de la salle. On l’aurait bien aidée, mais ils nous ont enlevé nos baguettes à l’arrivée dans l’institut. Ils disent que nous sommes trop dangereux pour en avoir… Pourtant, ma baguette m’aurait été plutôt utile en ce moment! Orphelda nous fait reculer de la porte, tentant plusieurs sortilèges pour arriver à l’ouvrir. Tout ce que je peux faire, c’est espérer que ça fonctionne. Par contre, je dois quand même avouer que la peur me ronge, qu’est-ce qu’il peut bien y avoir à l’intérieur de la salle?
Revenir en haut Aller en bas
Hogwarts Chronicles
PNJ ⚡ the puppet master
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 26/12/2010
⚡ Missives : 1844

⚡ Fizwizbiz : 3613
⚡ Âge du personnage : plus vieux que le monde.
⚡ Nature du sang : rouge.


Irish Horror Story
Groupe 2 : Piotr, Rayleigh, Sephora, Rose, Arya, Allison & Orphelda.
 
Contexte
Cromwell, ce lieu si étrange envahit de souvenirs peu commun et qui ferait peur à la plus courageuse des personnes. Les habitants du village n’arrêtaient pas de raconter ce qu’il s’y était passé et avaient vu d’un très mauvais œil la rénovation de cette sinistre bâtisse. Il n’est pas bon de déranger les esprits. Ils voyaient cet ancien hôpital comme un cimetière indien : il ne vaut mieux pas le toucher sous peine de réveiller les morts et de faire arriver de terribles choses. Que les habitants se rassurent, les choses horribles allaient surtout se passer à l’intérieur, pas à l’extérieur. Du côté d’Orphelda, Piotr, Sephora et Arya il manquait d’animation. Un bruit terrible retentit comme une craie qu’on fait crisser sur un tableau noir. Sur les murs, des griffures firent leur apparition s’arrêtant à l’endroit où se tenait Arya. Celle-ci vola à travers le couloir pour s’écraser contre un mur assommée. Ça s’était passé très rapidement à tel point que personne n’avait rien vu venir. Le bruit recommença de nouveau et les griffures firent de nouveau leur apparition. La lumière s’éteignit de nouveau et se ralluma quelques secondes après. Là où il y avait les griffures se tenaient un corps difformes. Diverses blessures déchiraient sa peau, on pouvait voir ses côtes par endroit et ses mains possédaient des ongles tellement longs que ça ne paraissait pas humain.

Un souffle chaud caressa la nuque de Sephora et lorsque tous se retournèrent, ils virent des corps qui déambulaient dans le couloir. Titubant. Trébuchant. Cherchant. Ils avançaient lentement, se rapprochant des êtres vivants pour pouvoir sentir leur chaleur encore plus. Eux qui avaient perdu la leur il y a longtemps, celle-ci leur manquait atrocement.

De l’autre côté de la porte, rien avait changé. La créature était toujours là essayant d’attraper les trois filles coincées dans la pièce. Les sorts ne pouvaient rien contre lui, il était une malédiction de Cromwell, personne n’y pouvait rien. La seule issue pour les jeunes filles est bel et bien la porte. Il faut simplement qu’elles trouvent un moyen pour sortir de là.

Bonus points

Et parce que c'est plus amusant avec ça et que ça rajoute de la motivation, nous avons décidé de faire comme pour les grosses intrigues et de rajouter des bonus points en fonction du temps de réponse Noeils brillants (aa N'oubliez donc pas d'aller réclamer vos points ici !

— vous postez en moins de 2h = 150 points.
— vous postez en moins de 4h = 140 points.
— vous postez en moins de 6h = 120 points.
— vous postez en moins de 8h = 110 points.
— vous postez en moins de 10h = 100 points.
— vous postez en moins de 12h = 75 points.
— vous postez en moins de 14h = 50 points.
— vous postez en plus de 14h = 10 points.
Revenir en haut Aller en bas
Piotr E. Newgate
GRYFFINDOR
the braves lay here
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t3423-newgate-jr-i-got-a-pock
Hominum revelio
⚡ Registration : 02/05/2014
⚡ Missives : 1564
Everything is actually a mess
⚡ Fizwizbiz : 2651
⚡ Âge du personnage : Seize Ans
⚡ Nature du sang : Sang-Pur, tremblez mortels !
Tout ce qui se déroulait devant mes yeux était passé de l'état de slow-motion sous le coup du stress à un film accéléré qui défilait sans que je ne puisse rien faire pour le ralentir. J'étais dépourvu de tout pouvoir, de tout jugement rationnel et tout ce que j'avais à mes côtés était ma cousine et Orphelda puisqu'Arya venait de voler à l'autre bout du couloir, faisant jaillir un cri de protestation tardif d'entre mes lèvres grandes ouvertes. Ce cri ressemblait plus à un râle puisque les odeurs putrides émanant des murs tout comme ces ... qu'était-ce donc ? Je n'osais m'approcher et attirait Sephora en arrière alors que des corps émanent des parois de ces derniers ... Etait-ce une illusion ou étions-nous toujours plongé en plein cauchemar ? Sans quitter des yeux les corps déambulant et menaçant d'attenter à notre vie, je m'apprêtais à aller à la rescousse d'Arya mais souhaitait avant tout m'assurer de la réalité des faits.

Est-ce que tu vois ce qu'on voit Orphelda ? C'est du papier toilette usagé qui entoure leur corps ou c'est moi qui délire ?

Plissant les yeux, j'imaginais ces CMNI -créatures marchantes non identifiées- prendre l'apparence de momies au souffle chaud jaillissant d'un sol de sable glissant en un même point, un gouffre sans fond qui nous séparait d'Arya. Mais là, j'ignorais qu'il s'agissait seulement de mon esprit tourmenté qui faisait des siennes ...


a call to arms
Drums are calling A red sky, a warning No sense in hiding from the front line It's been here the whole time I sleep to keep my mind at ease I wander through a dream Of what I once believed @ ALASKA.


Revenir en haut Aller en bas
Allison Steadworthy
GRYFFINDOR
the braves lay here
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t3040-we-are-young-so-let-s-s
Hominum revelio
⚡ Registration : 23/11/2013
⚡ Missives : 438
Britt Robertson
⚡ Fizwizbiz : 766
⚡ Âge du personnage : 16 ans
⚡ Nature du sang : Sang-mêlée
Le premier sort avait été le plus difficile à lancer. Celui qui nous fait douter, celui qu'on n'est pas sûr de réussir, ce moment où on se dit qu'il n'y a, de toutes façons, rien à faire, que la situation est déjà catastrophique et qu'il n'y a plus qu'à attendre la mort en espérant qu'elle frappe vite, et que ce soit sans douleur. Ce moment lui avait semblé durer des heures, alors qu'en réalité, il ne s'agissait que de quelques secondes, certes longues, mais pendant lesquelles Allison avait douté, pendant lesquelles elle avait été certaine que tout était vain. Qu'elle allait mourir et qu'il n'y avait rien à faire.
Et puis elle avait levé sa baguette. Le reste s'était mis en place presque tout seul. Elle faisait pleuvoir les sortilèges, toute la magie qu'elle connaissait, sur la créature. Des jets d'étincelles rouges, bleues, blanches, volaient à travers la pièce, s'écrasant sur le monstre, illuminant parfois la pièce. De la fumée flottait encore dans les airs, conséquence des flammes qu'elle avait fait apparaître.

Malheureusement, rien ne semblait fonctionner. Malgré tout ce qu'elle déversait sur l'apparition, cela restait sans effet. Pourtant, Allison voyait bien que ses sortilèges avaient la puissance nécessaire. Tout autour du monstre, des cercles noircies, des chaises consumées et des tables renversées, prouvaient que sa magie fonctionnait.
Mais pas sur le monstre, qui continuait d'avancer dans sa direction, sans même s'arrêter, tout juste ralenti par les tables en travers de son chemin. Pointant les jambes cadavériques, Allison agita sa baguette : « Diffindo ! » dans l'espoir que les muscles se déchireraient. Le jet de lumière s'écrasa sur les membres inférieurs de la créature, sans causer le moindre dégât. « Merde ! »

Coincée contre le mur, Allison vit le moment où le monstre allait se saisir d'elle. Elle pouvait encore entendre la voix de Rose, la suppliant de ne surtout pas se laisser toucher, et au dernier moment, elle plongea sous les bras tendus de la créature, profitant de sa maladresse pour traverser la salle des visites et rejoindre Rayleigh et Rose, qui tambourinaient encore contre la porte. Après avoir traversé son propre bouclier, et fait volte-face, elle balaya la pièce avec la pointe de sa baguette, projetant tout le mobilier sur la créature, la coinçant à son tour contre le mur. La violence de ses sortilèges était suffisante pour que les pieds d'une chaise se plantent dans les briques. Piégée dans cette prison de meubles, le monstre rugit sa frustration. « Ecartez-vous. » exigea alors Allison en se tournant vers la porte. Son prochain sortilège ne devait pas seulement être parfait. Il devait être aussi puissant que possible.


Things will get better
I promise
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Sephora Crow
HUFFLEPUFF
most loyals folks around here
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t4807-sephora-spirit-in-the-s
Hominum revelio
⚡ Registration : 03/01/2015
⚡ Missives : 736

⚡ Fizwizbiz : 2414
⚡ Âge du personnage : 16 ans
⚡ Nature du sang : Pur
Alors qu’Orphelda constatait que son sort n’avait servi strictement à rien, elle n’eut même pas le temps d’en être déçue. Un bruit qui lui donna des frissons d’horreur vint lui percer les tympans mais ce n’était pas le pire tant que seuls des décibels l’attaquait. Ils étaient accompagnés d’une énorme trace de…griffes qui avaient transpercé le mur moisi puis du vol plané de la petite Arya qui traversa littéralement le couloir la pauvre. Orphelda, bouche bée, regardait cette gamine inconsciente, et au lieu de penser à la sauver, elle dû prendre sur elle-même pour ne pas partir en courant. La médicomage resserra son emprise sur sa baguette alors que la lumière les quittait pour quelques secondes ce qui lui glaça encore plus le sang que le vol plané de la petite brune. Le bruit et les griffures avaient refait leur cinéma. Sephora, Piotr et Orphé avaient alors eut l’incroyable plaisir de tomber nez à nez avec… ce qui ressemblait à des morts vivants.

« Est-ce que tu vois ce qu'on voit Orphelda ? C'est du papier toilette usagé qui entoure leur corps ou c'est moi qui délire ? »
« Ouais je le…les vois… Ça pue ça. »

Au propre comme au figuré, toute cette histoire puait. Ils ne risquaient pas de retrouver Jeremiah s’ils se faisaient bouffer par ces trucs. Et bien entendu, Orphé était la seule avec une baguette, elle qui n’était pas franchement douée dans ce genre de situation la panique prenant bien trop le dessus sur elle. Elle eut cependant pour réflexe de lever sa baguette pour tenter de cramer les zombies. Mais devant le nouvel échec de son sort, la médicomage ne put que lancer un juron.

« Fais chier ! »

Cédant à sa fidèle panique, la médicomage avait enchainé avec une ribambelle de sortilèges : Diffindo, Impedimenta, Petrificus Totalus, Stupefix… Tous inefficaces, tous suivis d’un juron.

« Putain putain putain PUTAIN ! »

Et alors elle se trouva devant la dur réalité : Ils étaient vraiment mais alors vraiment dans la merde. Et comme toute personne dans la merde qui n’avait plus aucune solution, Orphelda fit quelques pas en arrière alors qu’elle lançait à Sephora et à Piotr.

« Faut qu’on s’en aille ! »

A ce moment-là, elle ne pensait pas à Arya, ni à ces filles coincées dans la salle des visites. Elle pensait à ses fesses et au fait que si elles se faisaient bouffer elle ne pourrait plus sauver personne, ni son fils, ni ces pauvres gamins.
Revenir en haut Aller en bas
Piotr E. Newgate
GRYFFINDOR
the braves lay here
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t3423-newgate-jr-i-got-a-pock
Hominum revelio
⚡ Registration : 02/05/2014
⚡ Missives : 1564
Everything is actually a mess
⚡ Fizwizbiz : 2651
⚡ Âge du personnage : Seize Ans
⚡ Nature du sang : Sang-Pur, tremblez mortels !
La tête commençait à me tourner sévèrement alors que la décoration environnante n'avait rien d'un salon suédois à la sauce ikea. Je me perdais moi-même. Et pourtant, habituellement, mon cerveau se perdait lui même avant que je ne me perde moi-même. Enfin c'est comme ça que je voyais les choses. Sauf qu'habituellement, ça puait moins, il n'y avait pas autant d'êtres faits de ... j'étais pas sûr que ce soit de la chair alors continuons avec cette théorie PQienne et puis j'étais seul ou alors en présence de médicomage ou dans ma chambre à me taper la tête contre les murs pour faire cesser les illusions.

« Ouais je le…les vois… Ça pue ça. »

Je clignais des yeux comme une ampoule défectueuse aurait clignoté plusieurs fois avant de se stabiliser pour de nouveau passer du côté obscur de la force. Mes yeux perdaient de leur vie alors que ma poigne s'allégeait sur le bras de Sephora qui représentait la seule source de chaleur à laquelle je me raccrochais pour le moment. La chaleur ... Qu'elle était agréable ... attirante ... « Fais chier ! » je m'y serais bien perdu comme j'aimais me perdre dans mes pensées lorsque je plongeais dans un bain bien chaud « Putain putain putain PUTAIN ! » et que mon cerveau se déconnectait du monde réel ... [color=#008080« Faut qu’on s’en aille ! »[/color] Les yeux fixés sur les créatures étranges, je commençais à les voir changer d'apparence. Des visages se dessinaient sur ce que j'imaginais être leur boite cranienne et m'attiraient à eux. Je n'avais plus peur. J'étais plongé dans le froid saisissant d'un lac couvert de glace sur lequel j'aurais pu patiner des heures durant si je n'avais pas été si mauvais en patin à glace. Tout le couloir changeait d'apparence et pour une fois je n'étais pas piégé entre quatre parois de cauchemars ambulant ...

Au fond de ce lac au sein duquel j'évoluais, je voyais Arya, complètement sonnée et sûrement en train de se noyer. J'entreprenais quelques brasses vers elle -notez vers les zombies de l'apocalypse- et assénait des coups à ce que je voyais comme un poulpe répugnant -à savoir Orphelda- tout en criant -parce que oui, dans mon illusion je pouvais crier, suer sous le coup de l'émotion, donner des coups et marcher normalement dans l'eau sans toucher le sol et rien de cela ne me paraissait étrange.

« Va-t-en sale poulpe ! »


a call to arms
Drums are calling A red sky, a warning No sense in hiding from the front line It's been here the whole time I sleep to keep my mind at ease I wander through a dream Of what I once believed @ ALASKA.


Revenir en haut Aller en bas
Rose Barckley
HUFFLEPUFF
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t3432-rose-barckley-the-sun-a
Hominum revelio
⚡ Registration : 05/05/2014
⚡ Missives : 766

⚡ Fizwizbiz : 2142
⚡ Âge du personnage : seize ans
⚡ Nature du sang : sang-mêlé
intrigue 5


Dans d'autres circonstances, Rose aurait peut-être été du genre à se lancer vers la créature et à essayer de la faire basculer en arrière, ce genre de trucs. Mais elle était en fauteuil roulant, alors ce n'était même pas la peine d'essayer d'y penser. Un éclat d'espoir la revigora quand elle entendit le bruit de sorts qui explosaient contre la porte, de l'autre côté. Malheureusement, sa joie retomba bien vite quand elle comprit que rien ne permettait d'ouvrir, pas même les sorts les plus géniaux. Elle resta tendue dans son fauteuil. C'est à ce moment là qu'Allison lança un sortilège de protection dans leur direction. Rose ne put s'empêcher d'avoir un mouvement dans sa direction. Elle était là, sa meilleure amie, seule contre cette créature des enfers, plus courageuse que jamais. Elle avait pensé à les protéger elles, avant de se lancer dans la gueule du loup. Rose sentit sa gorge se serrer en réalisant à quel point Allison était une sorcière brillante, mais aussi une personne formidable. Une chose était certaine : s'il lui arrivait la moindre chose, la Poufsouffle ne se le pardonnerait jamais. Tout en martelant la porte, et en continuant d'appeler à l'aide, elle jeta des regards derrière elle pour trouver une autre issue, et veiller à ce qu'Alli ne soit pas en mauvaise posture. Si jamais les choses tournaient mal, elle irait sans hésiter au devant de la créature en fauteuil roulant et l'empêcherait d'accéder à son amie d'enfance. Les personnes qui se trouvaient derrière la porte quelques secondes plus tôt semblaient ne plus essayer de les aider, et cela vexa beaucoup la jeune femme, qui commença tout de même à se demander si la situation n'était pas pire dehors. Après tout, pourquoi cela n'arriverait-il qu'à elles ? Allison tentait tous les sortilèges qu'elle connaissait sur la créature, mais celle-ci semblait ne pas réagir, même aux plus puissants d'entre eux. Comme les fantômes de Poudlard, que les sorts traversaient sans conséquences. Cette créature semblait bien vivante mais.. Et si c'était un fantôme, mais un fantôme capable de reprendre sa forme normale ? Rose avait déjà entendu parler de ça. C'était étrange, cet endroit était pourtant neuf. Ils avaient refait toutes les pièces et même les sous-sols avant d'y enfermer les malades, non ? Comment des fantômes tels que celui-ci pouvaient survivre dans un environnement pareil ?

Allison finit par réussir à emprisonner la créature des ténèbres entre des tables et chaises de la salle des visites. « Putain, Allison Steadworthy, je t'aime. » lâcha Rose, heureuse d'avoir quelques secondes de répit depuis le début de ce cauchemar. « On a pas beaucoup de temps. » Mais la Gryffondor semblait déjà avoir de la suite dans les idées, puisqu'elle leur demanda de s'écarter, et brandit sa baguette vers la porte. Ce fut comme un déclic pour Rose. Elle posa la main sur l'avant-bras d'Allison pour la stopper dans son élan. « Attends. » Les yeux de la brune remontèrent vers les cheveux de son amie. « Les sortilèges ne marchent pas. Pourquoi on n'essaierait pas une technique moldue ? » Elle tendit la main près de l'oreille d'Allison. « File moi ta barrette, je sais comment faire ! » Son père lui avait appris à ouvrir des portes verrouillées à l'aide de cartes bancaires, au cas où elle se ferait séquestrer un jour. Il était du genre paranoïaque, Mr. Barckley. Ça ne devait pas être si compliqué avec une barrette, Rose en était certaine. Elle se devait d'essayer. Jusqu'à aujourd'hui, elle s'était servie de cet apprentissage qu'elle trouvait bête uniquement pour impressionner les garçons. Aujourd'hui, ça allait peut-être leur sauver la vie.




are you strong enough ?
Revenir en haut Aller en bas
Rayleigh Meiffert
HUFFLEPUFF
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 31/10/2012
⚡ Missives : 482

⚡ Fizwizbiz : 767
⚡ Âge du personnage : 17 ans.
⚡ Nature du sang : sang mêlée.
irish horror story
you never get used to this shit


Allison s’acharnait, encore et encore. Sortilèges après sortilèges, elle essayait de détruire la créature qui avait pris la place d’Arcturus, mais ça ne servait à rien. Cet être n’était pas humain, il n’était même pas vivant alors comment pourrait-elle le tuer ? Finalement, elle la vit coincer le monstre entre des tables et des chaises et un soupir de soulagement lui échappa. Bon, d’accord, maintenant, la porte. Par Merlin, sa baguette lui manquait tellement. Elle s’écarta légèrement lorsqu’Allison leva la sienne, prête à tout faire pour transformer cette maudite porte en petit bois, mais Rose l’arrêta brusquement. « Attends. » Rayleigh fronça les sourcils en se retenant de demander à Rose si elle pensait vraiment qu’elles avaient le temps de discuter. « Les sortilèges ne marchent pas. Pourquoi on n'essaierait pas une technique moldue ? » Une technique moldue ? Comme quoi, dynamiter la porte ? Tenter de l’enfoncer ? Rayleigh ne voulait pas passer pour une mauviette, mais elle doutait sincèrement d’avoir la force nécessaire pour briser une telle porte ! Puis elle vit Rose lever la main vers les cheveux d’Allison et son visage s’éclaira. « File-moi ta barrette, je sais comment faire ! » Elle la regarda se rapprocher de la serrure et s’avança à son tour.
« Merlin, Rose, tu es merveilleuse. Tu as appris ça où ? » souffla-t-elle, clairement impressionnée. Elle observa son amie se battre avec la serrure, tandis que derrière elles, la créature faisait un véritable remue-ménage en butant contre les chaises et les tables qui lui barraient le chemin. Ne pas lui dire de se dépêcher, ne pas lui dire de se dépêcher. Rayleigh savait que ça n’aidait personne, mais en cet instant, elle avait vraiment envie de supplier Rose de faire plus vite. La gorge nouée, elle vit l’immonde créature se dégager de sa prison de chaises et de tables pour s’avancer de nouveau vers elles. Sans réfléchir, Rayleigh se glissa immédiatement devant Allison. Elle ne devait pas être touchée. Quoi qu’il arrive, cette monstruosité ne devait pas la toucher.

La Poufsouffle était déjà marquée, que pourrait-il bien lui arriver de pire ? Elle se sentait si inutile ici, à Cromwell, alors qu’elle aurait dû être à Poudlard, avec les autres membres de l’AD, avec Dakota. Si elle pouvait faire quelque chose d’utile ici en empêchant sa camarade d’être marquée à son tour… La créature s’avançait, lentement, les bras tendus en avant, comme si son seul objectif était d’entraîner une des filles avec elle. « Rose, » appela enfin Rayleigh d’une voix rauque, incapable de tenir plus longtemps sans la presser un peu. L’angoisse s’emparant petit à petit d’elle, la jeune fille avança une main vers une chaise qui se trouvait non loin de là, prête à la saisir pour la jeter sur le monstre, qu’importe tant que ça pourrait le ralentir ne serait-ce qu’un tout petit peu. Enfin, un clic sonore retentit et les trois filles échangèrent un regard, le souffle coupé.


breath of life
A little touch of heavenly light. But all the choirs in my head sang, No oh oh. To get a dream of life again A little vision of the start at the end But all the choirs in my head sang, No oh oh. (⚡️) f+themachine.
Revenir en haut Aller en bas
Allison Steadworthy
GRYFFINDOR
the braves lay here
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t3040-we-are-young-so-let-s-s
Hominum revelio
⚡ Registration : 23/11/2013
⚡ Missives : 438
Britt Robertson
⚡ Fizwizbiz : 766
⚡ Âge du personnage : 16 ans
⚡ Nature du sang : Sang-mêlée
Allison prit une grande inspiration, laissant l'air remplir ses poumons. Elle devait faire abstraction des murs décrépis, de l'ambiance glauque et terrifiante, et surtout, elle devait oublier les grognements de l'immonde créature qui les menaçait toutes les trois. Elle devait se concentrer, elle devait réussir son sortilège. Elle devait faire voler en éclat cette porte. « On a pas beaucoup de temps. » lui confirma Rose, qui jetait de fréquents coups d’œil vers l'autre bout de la salle, là où le monstre s'efforçait de se libérer de sa prison de chaises et de tables.

Alors, Allison sentit une pression sur son bras, et elle se détourna de la porte. « Attends. » Avec un regard de franche incompréhension, la Gryffondor leva un sourcil. « Les sortilèges ne marchent pas. Pourquoi on n'essaierait pas une technique moldue ? » Les yeux bruns de Rose s'étaient levés vers les boucles blondes de son amie, avec un regard évocateur, et sur son ordre, Allison n'hésita qu'une fraction de seconde, avant de tirer sur la barrette qui maintenait ses cheveux en place, et de la tendre à Rose. Une mèche blonde glissa le long de sa joue, elle la repoussa distraitement.
Elle ne comptait plus les fois où elle avait pu voir Rose déverrouiller une porte à l'aide d'une vieille carte bancaire moldue. Face à des sang-purs, elle était certaine de susciter en eux de l'admiration. Fille de moldus, capable d'ouvrir une porte fermée sans utiliser la magie. « Merlin, Rose, tu es merveilleuse. »

Rayleigh qui, subitement, se glissa dans son dos, pour faire face au monstre qui s'était libéré et se dirigeait vers elle. Allison se détourna elle aussi de la porte, fixant par dessus l'épaule de Rayleigh la créature. Pourquoi, par Merlin, Rayleigh et Rose semblaient aussi déterminées à la protéger du moindre contact avec cette créature ? Les yeux bleus d'Allison fixèrent le visage concentré de Rose, qui s'acharnait sur la serrure, et revinrent sur la nuque de Rayleigh. Pourquoi ?

Clic.

Le bruit salvateur de la serrure sembla retentir dans la pièce et sans attendre, Allison se jeta sur le panneau en bois, le poussant d'un coup de pied pour libérer le passage. Les mains sur le fauteuil de Rose, elle la fit avancer vers le couloir, avant de refermer la porte derrière Rayleigh. D'un mouvement de baguette, Allison scella ensuite la pièce. Serait-ce suffisant ?


Things will get better
I promise
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Rose Barckley
HUFFLEPUFF
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t3432-rose-barckley-the-sun-a
Hominum revelio
⚡ Registration : 05/05/2014
⚡ Missives : 766

⚡ Fizwizbiz : 2142
⚡ Âge du personnage : seize ans
⚡ Nature du sang : sang-mêlé
intrigue 5


Il fallait se dépêcher. La créature n'allait pas tarder à les rattraper, alors bien que ses bras fatiguent déjà, Rose était prête à donner le meilleur d'elle-même pour ouvrir cette porte en un temps record. « Merlin, Rose, tu es merveilleuse. Tu as appris ça où ? » lâcha Rayleigh, dont le ton laissait deviner que la réplique de la jeune Barckley avait fait sa petite impression, même dans un moment aussi désespéré que celui-là. La barrette dans la main, la Poufsouffle commença à étirer le fer et à le planter dans la serrure. Derrière elle, elle entendit un nouveau remue-ménage qui ne présageait rien de bon. Un coup d’œil derrière son épaule lui apprit que la créature était en train de se défaire de sa prison, et donc qu'elle devait se concentrer deux fois plus sur sa tâche pour les faire sortir toutes les trois au plus vite. Rayleigh devait être complètement déboussolée, mais elle se posta devant Allison pour la protéger. Son frère avait-il était remplacé pour de bon par cette créature immonde ? Rose ne voulait pas y croire, Rayleigh avait déjà assez perdu comme ça, assez vécu ces dernières années. Elle était l'une de ses amies, et aussi l'une des seules à savoir ce que c'était, de devoir grandir un peu trop vite. Arcturus ne devait être bien loin, cela devait être un cauchemar, seulement un cauchemar. Cet endroit était magique après tout, et le marquage des filles était si avancé que leurs pires visions puisaient peut-être la magie qu'il leur restait pour prendre vie, visibles même aux yeux de ceux qui n'avaient pas reçu la marque.

La brune était penchée sur la serrure à nouveau, fronçait les sourcils, plissait les yeux, pour éviter que sa vue baissant à cause de la marque ne la mette en échec. Elle savait ce qu'il fallait faire. Un petit tour sur la gauche, un quart de tour sur la droite… Mais ce n'était pas si facile, la porte ne céda pas immédiatement, ce qui arracha un juron à la jeune fille qui entendant la créature approcher derrière elle. Il fallait qu'elle les sorte de là, il fallait qu'elle les sorte de là. Clic. Un cri de joie échappa à Rose. En moins de temps qu'il faut pour le dire, Allison s'était lancée sur la porte, l'avait fait rouler de l'autre côté, accompagnée de Rayleigh, et elles avaient scellé la porte derrière elles. Dans le couloir, il faisait sombre, mais les choses étaient moins désagréables. « Il y a quelqu'un ? » Elle plissa une nouvelle fois les yeux et aperçut des silhouettes, au loin.




are you strong enough ?
Revenir en haut Aller en bas
Piotr E. Newgate
GRYFFINDOR
the braves lay here
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t3423-newgate-jr-i-got-a-pock
Hominum revelio
⚡ Registration : 02/05/2014
⚡ Missives : 1564
Everything is actually a mess
⚡ Fizwizbiz : 2651
⚡ Âge du personnage : Seize Ans
⚡ Nature du sang : Sang-Pur, tremblez mortels !
clic

Ce fut ce bruit sourd et sec qui te tiras de tes pensées alors que tu avançais à l'image d'un zombie, les bras bel et bien tendus en avant vers la silhouette d'Arya qui se débattait au loin, commençant à te plonger dans la foule des mains et des membres visqueux et répugnants qui apparaissaient et disparaissaient à mesure que tes paupières battaient contre tes globes oculaires ne gênant en aucun cas ta progression aux allures de nage maladroite. Ta silhouette cessa de se mouvoir dans ce chaos de ténèbres incertains et tentateurs au cœur desquels tu ne voyais que la jeune fille. Les tentacules de poulpes continuaient à se mouvoir autour de toi mais après tout, n'était-ce pas normal ? N'étais-tu pas dans un lac ? Ce couloir n'avait rien de clair et limpide ni même d'inquiétant. Une main venait de t'attraper le poignet et toi, au lieu de regarder par dessus ton épaule pour apercevoir les créatures ou personnes à l'origine de ce remue-ménage qui auraient pu te porter secours, tu te laissais attirer vers les bas-fond par ce que tu imaginais être une sirène de la même trempe que celles habitant le lac de Poudlard. J'arrive Arya ... ne bouge pas ... Ta voix était faible mais tu essayais de la faire se projeter un maximum en milieu aquatique alors que les "zombies" essayaient de masquer les sons qui s'échappaient de ta gorge sans que tu ne t'en rendes compte. Tu ne pouvais te résoudre à faire demi-tour pour reprendre ta respiration qui n'était d'ailleurs pas un problème alors que tu avais l'impression d'approcher du but, d'évoluer à travers cette haie d'honneur de bras jaillissant du mur et prenant peu à peu forme à tes côtés.

« Il y a quelqu'un ? »

Cette intervention était faible mais tes oreilles l'avait interceptées. Le décor changea à nouveau. La marque te lançait, tes poumons brûlaient et les profondeurs rassurantes que tu t'était figurées rendaient leur place à ce couloir effrayant et à ces créatures à l'apparence indéfinissable. NOM D'UN SOMBRAL crias-tu en te rendant compte que ça n'était non pas une sirène qui te tenait fermement par la main mais bel et bien une espèce de créature squelettique incapable de parler de façon claire et concise. Ni une ni deux, tu assénas un coup de pied qui alla frapper le machin-chose humanoïde qui répondit par un raclement de gorge qui te fit mal à la glotte. Non mais tu vas me lâcher ? HE HO VENEZ ON EST LA ... enfin là ... tout droit quoi ! Une aide supplémentaire ne sera pas malvenue, surtout si les autres personnes présentes avaient des baguettes ...


a call to arms
Drums are calling A red sky, a warning No sense in hiding from the front line It's been here the whole time I sleep to keep my mind at ease I wander through a dream Of what I once believed @ ALASKA.


Revenir en haut Aller en bas
Sephora Crow
HUFFLEPUFF
most loyals folks around here
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t4807-sephora-spirit-in-the-s
Hominum revelio
⚡ Registration : 03/01/2015
⚡ Missives : 736

⚡ Fizwizbiz : 2414
⚡ Âge du personnage : 16 ans
⚡ Nature du sang : Pur
« Va-t-en sale poulpe ! »

Orphelda n’avait rien compris lorsque Piotr s’était mis à la frapper sans retenu. Merci la marque c’était vraiment VRAIMENT le moment rêvé pour faire des siennes. Déjà paniquée, Orphelda en avait perdu sa patience de médicomage mais aussi sa logique parce que tout ce qu’elle trouva à lui dire était l’inutilité même dans ce genre de situation.

« Piotr c’est pas le moment ! »

Comme si il pouvait comprendre ce qu’elle disait et encore plus le prendre en compte pour lutter contre une force bien trop grande pour lui. Si Orphelda en avait eu la présence d’esprit, elle lui aurait balancé un sort de ligotage et l’aurait fait léviter au bout du couloir en « sécurité ». Il n’y avait que cela pour gérer une crise dans une telle situation. Mais au lieu de cela elle se liquéfia (FONDUE :D) sur place lorsqu’elle vit l’une de ces créatures attraper Piotr. Elle allait devoir des comptes à Jules et Edgar en plus qu’à Nathan quand elle devra leur expliquer pourquoi un membre de leurs familles était mort sous sa surveillance à elle. Super. A partir de ce moment-là tout s’était enchainé encore plus vite.

« Il y a quelqu'un ? »

Orphelda ne prit pas la peine de voir qui avait parlé, elle avait encore les yeux rivés sur Piotr en proie à ce… zombie. Il reprit cependant ses esprits et réagit ensuite au quart de tour.

« NOM D'UN SOMBRAL ! Non mais tu vas me lâcher ? HE HO VENEZ ON EST LA ... enfin là ... tout droit quoi ! »

Orphelda, si tu veux sauver tes fesses, tu les abandonnes tous ici et tu t’en vas ni une ni deux.
Au lieu de cela, la médicomage, qui n’avait pas bougé d’un poil, lança un lumos car la lumière faisait clairement des siennes. Quitte à agir… Elle pouvait jouer le phare. La créature semblait toujours tenir fermement Piotr… Manquait vraiment plus que ça. La magie ne faisait rien sur ces trucs alors soit elle partait en courant pour le laisser là soit elle devait se rapprocher et agir avec ses poings. Heureusement pour Piotr, la médicomage, qui n’avait absolument aucun courage, avait le sens des responsabilités. Et à l’heure actuelle, ils étaient son fardeau. Elle se rua donc vers Piotr pour l’aider à se débarrasser de l’emprise du zombie qui essaya au passage de la croquer.

« Sérieusement !? SERIEUSEMENT !? Ils mordent ! »
Revenir en haut Aller en bas
Allison Steadworthy
GRYFFINDOR
the braves lay here
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t3040-we-are-young-so-let-s-s
Hominum revelio
⚡ Registration : 23/11/2013
⚡ Missives : 438
Britt Robertson
⚡ Fizwizbiz : 766
⚡ Âge du personnage : 16 ans
⚡ Nature du sang : Sang-mêlée
Ce n'était pas du tout le bon moment pour cela, mais une fois qu'Allison eut jetée son sortilège pour sceller la porte, elle prit deux secondes pour reprendre son souffle, se calmer, retrouver un peu de sang-froid. Elle sentait son cœur qui cognait dans sa poitrine, mais ses mains ne tremblaient pas, signe qu'elle était toujours en mesure d'utiliser la magie. Elle ferma les yeux brièvement, et se força à déglutir. Respire. Respire. La bouffée d’oxygène qu'elle avala la calma un peu, et elle rouvrit les yeux.
Elle se sentait prête à affronter de nouvelles épreuves, mais priait pour que tout s'arrange à présent qu'elles étaient sortis de la salle des visites. Allison se traita de naïve dès que ses paupières se soulevèrent, et que l'obscurité ne disparut pas. Le couloir était plongé dans le noir, il n'y avait pas d'autres sons que celui de la créature qui protestait faiblement derrière la porte. Le côté positif, c'est qu'elles étaient débarrassées, pour un temps du moins, de ce monstre. Le côté négatif... c'est qu'elles n'y voyaient rien, et que pour autant qu'elles le sachent, d'autres monstres les attendaient peut-être dans ce couloir. Allison fouilla dans sa mémoire pour essayer de se souvenir de la direction à prendre pour rejoindre la sortie. « Lumos. » récita-t-elle à voix basse. La pointe de sa baguette s'illumina, dévoilant des murs décrépis, dans le même état que ceux de la salle de visite. En d'autres termes, la situation n'était pas forcément meilleure ici.

« NOM D'UN SOMBRAL ! » Une voix masculine la fit sursauter, suivie par des bruits de lutte et de faibles grognements. « Non mais tu vas me lâcher ? HE HO VENEZ ON EST LA ... enfin là ... tout droit quoi ! » Une seconde lumière jaillit au fond du couloir, mais déjà Allison se précipitait en avant. La voix, c'était celle de Piotr, et elle n'hésita pas une seconde, fonçant vers la lumière, celle que renvoyait sa baguette sursautant à chacun de ses pas. « Sérieusement !? SERIEUSEMENT !? Ils mordent ! » « Piotr ! » cria-t-elle en se jetant dans les bras du jeune homme, le cœur au bord des lèvres tant elle était soulagée. Elle s'agrippa à son t-shirt, faillit fondre en larmes, mais s'écarta finalement et dégagea ses boucles blondes de son visage. « Rose est avec moi. » l'informa-t-elle en allant chercher sa meilleure amie et Rayleigh.
Elle aperçut Orphelda qui tenait à distance une seconde créature squelettique. « Il y a le même dans la salle des visites. On l'a enfermé, mais... » La jeune fille eut un mouvement d'épaules fataliste. « Où est la sortie ? Est-ce que votre magie arrive à les blesser ? Comment peut-on sortir ? » Dos aux patients qui, sans baguette, étaient des cibles faciles, Allison fit face à l'autre bout du couloir, sa baguette éclairant aussi loin que possible, afin de voir l'approche d'un éventuel nouveau monstre.


Things will get better
I promise
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Piotr E. Newgate
GRYFFINDOR
the braves lay here
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t3423-newgate-jr-i-got-a-pock
Hominum revelio
⚡ Registration : 02/05/2014
⚡ Missives : 1564
Everything is actually a mess
⚡ Fizwizbiz : 2651
⚡ Âge du personnage : Seize Ans
⚡ Nature du sang : Sang-Pur, tremblez mortels !

« Sérieusement !? SERIEUSEMENT !? Ils mordent ! »

Apeuré, tu évitas une nouvelle attaque jugée éclair bien qu'elle ait été réalisée au ralenti par ton adversaire et manquait de trébucher sur tes lacets en bougeant trop vite. Si Orphelda avait raison, il se pourrait qu'il encourt un grave danger et que la même morsure de ce monstre risque de le contaminer ... Et si lui aussi devenait un zombie ? En parlant de lui, ce dernier revenait déjà à la charge mais tu ne le laisserais pas gagner du terrain aussi vite que ça. Armant ton pied, appréciant l'aide qui avait tardé à arriver de la médicomage, tu t'apprêtais à le frapper une nouvelle fois en ce que tu imaginais être sa cage thoracique mais un cri venant de derrière vous vous fit tous deux tourner la tête. Et oui, même les zombies ont des réactions aux hurlements féminins même si celui-ci était loin d'atteindre des sommets vertigineux. Il était plus emprunt d'une inquiétude palpable et d'une peur certaine bien que lorsqu'il vit son visage lumineux mais inquiet éclairé par cette baguette qui venait de s'allumer, t'aveuglant au passage, nulle terreur ne semblait altérer ces traits doux dont le regard plongea une nouvelle dague en plein dans ton coeur. « Allison ...» Ce murmure lui fut adressé avec tendresse alors que tu l'agrippais franchement entre tes bras tremblants, ignorant le zombie, et faisait glisser une de tes mains le long de son crâne pour mieux la serrer contre toi et sentir son souffle dans ton cou. Son corps était chaud en comparaison du tien et tu appréciais la revoir bien que vous n'ayez toujours pas résolu votre problème majeur et que tu ne lui aies toujours pas avoué la raison de ta rupture ... En y réfléchissant, peut-être qu'elle avait elle-même deviné en apprenant que tu avais été toi aussi exilé à Cromwell ... Elle était intelligente, elle aurait compris et, avec chance, elle ne t'en voudrait pas. A en juger son attitude envers toi, elle était même loin de vouloir te guillotiner sur la place publique !

« Rose est avec moi. »
«Mais qu'est-ce que tu ... qu'est-ce que vous ... Rose ? »

Ton sang ne fit qu'un tour dans tes veines. Tu en avais presque oublié que vous n'étiez pas que quatre à sûrement connaître un tel enfer et que les autres patients et visiteurs allaient sûrement vivre la même chose que vous à quelques exceptions près comme le décor ou la localisation. Écarquillant les yeux, tu mis fin à ton étreinte et apprécia la présence de la baguette d'Allison. "Il faut qu'on fasse quelque chose ... Il est hors de question que ces trucs prennent le dessus, surtout s'ils sont plusieurs !  « Il y a le même dans la salle des visites. On l'a enfermé, mais... » Tu l'agrippas par les épaules en attendant la réponse fatidique qui tarda à arriver. Avaient-elles réussi à s'en débarrasser en plaçant des sortilèges destinés à l'annihiler une fois qu'elles seraient hors de portée ou l'avaient-elles simplement piégé ? « Où est la sortie ? Est-ce que votre magie arrive à les blesser ? Comment peut-on sortir ? » Magie ? Est-ce qu'Orphelda avait réellement essayé ? Il lui adressa un regard interrogateur puisque lui et ses camarades n'avaient guère eu le loisir de tester. Entre temps, tu jetas un coup d’œil par dessus l'épaule d'Allison pour croiser les prunelles brillantes et fatiguées de Rose et le visage émacié de Rayleigh. Ils étaient tous dans la même galère à présent mais au moins, ils étaient ensemble ... Il se retint de se ruer vers Rose mais ne la quittait pas du regard, les yeux fous et les lèvres pincées.


a call to arms
Drums are calling A red sky, a warning No sense in hiding from the front line It's been here the whole time I sleep to keep my mind at ease I wander through a dream Of what I once believed @ ALASKA.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Portus
Hominum revelio
Revenir en haut Aller en bas
 

— INTRIGUE 5 : irish horror story.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HOGWARTS • CHRONICLES ` :: Intrigues & events :: Intrigue #5 ; opération sauvetage ; Cromwell ; Poudlard-