AccueilAccueil  TUMBLR D'HC  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM.

Partagez | 
 

 → THE WIZARDS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hogwarts Chronicles
PNJ ⚡ the puppet master
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 26/12/2010
⚡ Missives : 1844

⚡ Fizwizbiz : 3613
⚡ Âge du personnage : plus vieux que le monde.
⚡ Nature du sang : rouge.
MessageSujet: → THE WIZARDS   Mer 11 Mar - 17:51


Postes Vacants
Les Sorciers

Hugh Jackman
Lena Headey
Teresa Palmer
Aaron Johnson
Candice Accola
Douglas Booth
Phoebe Tonkin
Adelaide Kane
Fenrir Greyback
Orphelda Lockhart
Jules Newgate
Marcus Flint
Abbey-Lee Lawford
Shawn Simpson
Katie Bell
Pansy Parkinson
LIBRE
LIBRE
PRISE
PRIS
PRISE
LIBRE
PRISE
PRISE


Dernière édition par Hogwarts Chronicles le Dim 9 Aoû - 17:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hogwarts Chronicles
PNJ ⚡ the puppet master
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 26/12/2010
⚡ Missives : 1844

⚡ Fizwizbiz : 3613
⚡ Âge du personnage : plus vieux que le monde.
⚡ Nature du sang : rouge.
MessageSujet: Re: → THE WIZARDS   Mer 11 Mar - 22:34
Fenrir Greyback
Hugh Jackman by shiya
Hominum Revelio
› Négociable ›vous pouvez proposer, on ne sait jamais, mais Hugh est quand même génial.
Groupe ›à définir.
Âge ›Quarante neuf ans.
Naissance ›Dans la campagne anglaise.
Sang ›Mêlé.
Particularités ›C'est un loup-garou, le chef d'une immense meute.
Orientation ›Hétérosexuel.
Baguette › trente et un centimètres, bois de chêne, poils de loup-garou.
Patronus ›Il n'en possède pas, Fenrir est la peur, il n'a pas besoin de s'en protéger.
Epouvantard › Fenrir vous répondra qu'il n'a peur de rien, mais au fond, la solitude est une chose qu'il supporte difficilement.
Métier ›Chef de meute, il est également au service de Roy Caldwell.
Camp ›Techniquement, mangemort, même s'il n'a jamais adhéré à cette cause, elle lui permet simplement de tuer tout en mettant sa meute en sécurité.
Caractère › calculateur, bestial, sauvage, protecteur avec les siens, fort, têtu, malsain.

Story of my Life
Père moldu, mère sorcière, Fenrir avait une enfance plutôt heureuse, jusqu'à ce qu'il se fasse mordre à l'âge de 8 ou 9 ans. Les pouvoirs de sa mère et les siens, c'était supportable, mais la lycanthropie, ce fut trop pour son père qui quitta le navire. Sa mère se retrouva donc toute seule, avec de faibles revenus, pour gérer un petit garçon atteint de lycanthropie qui venait de perdre son père. La Potion Tue-Loup n'existait pas à l'époque et Fenrir subit de terribles transformations, il lutta longtemps contre la bête qui l'habitait désormais, mais ça finit par devenir insupportable et il craqua. L'accepter était plus simple. Il n'eut pas accès à Poudlard, ni même le droit d'utiliser une baguette magique, à cause de ce qu'il était devenu. Sa mère mourut alors qu'il était très jeune, seulement âgé de quatorze ans et Fenrir se retrouva tout seul. Il s'abandonna complètement au loup en lui, préférant se réfugier dans les émotions primaires de la bête plutôt que de faire face à sa tristesse, sa colère.
C'est là que Fenrir commença à mal tourner. Jeune loup solitaire, ses pas le menèrent jusqu'à la forêt interdite où se trouvait déjà une meute, dirigée par un être sanguinaire et bien plus fort que lui. Fenrir ne parvint pas à se faire accepter et frôla la mort à de nombreuses reprises. C'est certainement à ce moment-là que Greyback décida de créer sa propre meute.Alors il se rapprocha des humains et commença son massacre. Au début, il tua plus qu'il ne transforma ses victimes, incapable de se contrôler. Et il prit goût à cette sensation grisante d'être libre de faire ce qu'il voulait, sans se rendre compte que ces émotions appartenaient plus au monstre qui l'habitait qu'à l'humain qu'il avait été. Fenrir perdit peu à peu ce qui faisait de lui un être doté d'un cœur.

Il transforma Lupin, peu de temps après avoir rejoint les rangs de Voldemort en espérant y trouver un moyen d'agrandir un peu plus encore sa meute. Mais Lupin refusa d'être à ses côtés, ainsi que Cobain Jones, des années plus tard. Fenrir prit très mal ces créations qui refusaient sa présence et lorsque l'occasion se présenta avec Orion Jünger, d'en faire un membre fidèle de sa meute, il n'hésita pas.
Monstrueux envers les êtres humains, sans cœur ni pitié, il fit néanmoins preuve d'un instinct paternel incroyable avec chacune de ses "créations". Il leur apprit tout ce qu'il savait, agrandissant sa meute jusqu'à ce qu'elle constitue une véritable armée. La défaite de Voldemort ne l'attrista pas plus que ça, après tout, il ne croyait pas une seule seconde en sa cause.

Lorsque Roy lui proposa de continuer de tuer pour lui, Fenrir n'hésita pas longtemps avant d'accepter. Cela lui permettait de continuer de faire ce qu'il aimait le plus, tout en mettant sa meute à l'abris, suite aux nouvelles lois concernant les loups-garous qu'Amycus Carrow et Ehren Eberhart mirent en place.

Felix Felicis
Cobain Jones
Fenrir est le créateur de Cobain. Théoriquement, il est son deuxième père, son sang et sa chair, et les deux devraient partager un lien plus fort que n'importe quoi d'autre. Seulement, Fenrir n'a pas choisi Cobain, il ne l'a pas transformé pour l'intégrer à sa meute, l'a rejeté tout simplement. Une trahison que Cobain ressent encore aujourd'hui, des années plus tard. Il a trouvé un créateur de substitution, des amis lycans qui le comprennent et l'épaulent, mais le manque de son créateur ne sera jamais comblé. Fenrir lui manque, sans qu'il ne se l'avoue - Fenrir lui fait peur, aussi. Beaucoup. C'est son épouvantard, son pire cauchemar. Le monstre caché sous son lit.
Orion W-G Jünger
Orion... son petit protégé, son préféré, parmi tous ces adolescents et jeunes adultes qu'il a transformés. Pourquoi avoir demandé au Seigneur des Ténèbres de l'épargner ? Peut-être parce qu'il s'est revu, enfant, dans ce regard terrifié et peiné fixé sur les cadavres de ses parents. Peut-être parce qu'il n'y a vu qu'un moyen d'agrandir sa meute d'un membre fidèle, en manipulant l'esprit d'un adolescent. Orion l'ignore, Fenrir lui-même ne le sait sûrement pas.
Le fait est qu'il a transformé Orion et qu'il lui a tout enseigné. De la vie de loup-garou, à ce qu'il devait savoir concernant la magie, pour manipuler et tuer. Il l'a élevé comme un fils, du moins, ce qui s'en rapproche le plus pour quelqu'un comme Fenrir. Alors lorsque Orion est retourné à Poudlard, il a d'abord eu un léger pincement au cœur, attristé de voir ce garçon à qui il avait tout appris s'en aller loin de lui. Mais lorsqu'il a appris qu'il fréquentait Judikaël Lawford et d'autres personnes qui cherchent à le faire changer, Greyback a vu rouge. Il a façonné Orion, a fait de lui un Loup et un Homme, il lui a tout donné et que reçoit-il en échange ? Le Jünger lui tourne le dos. Fenrir est en colère, déçu, et il compte bien remettre la main sur Orion pour avoir une petite explication avec lui.
Judikaël Lawford - lien présent
Lawford... Fenrir n'a jamais apprécié cette famille, trop coincés, à toujours plisser le nez en sa présence, comme s'il sentait mauvais. Alors lorsque Bellatrix Lestrange est venue le trouver pour partir à la recherche de leur rejeton qui avait trahi la cause, il n'a pas hésité à prendre avec lui quelques membres de sa meute avant de partir en chasse. Libérés en pleine forêt, la pleine lune les a transformés et ils n'ont pas tardé à mettre la patte sur le fuyard. Orion était ami avec Judikaël, se sentant encore plus trahi, il s'est lancé le premier, plongeant ses crocs dans la chair fragile de l'adolescent. Les autres n'ont pas tardé à suivre et ils ont tailladé le Lawford, jusqu'à ce que des sortilèges brulants ne les atteignent violemment. Le frère aîné du gamin, Declan, a tué deux de ses meilleurs loups, gravement blessé Orion avant de manquer de lui faire perdre un œil. Greyback a été forcé de fuir avec le jeune Jünger, d'abandonner les cadavres de ses pairs. Cette expérience est encore gravée dans la mémoire de Fenrir qui a décidé que ces deux garçons périraient de sa main, un jour. Il a été surpris d'apprendre que Judikaël avait survécu à ses plaies, puis à la douleur de ses premières transformations. Il a tout de suite compris qu'Orion était son créateur mais ne lui a jamais rien dit.
Depuis quelques temps, Greyback a senti que sa création s'était rapprochée du jeune Lawford et il n'aime pas ça. Dans d'autres circonstances, il aurait été fier d'Orion, de savoir qu'il s'occupait, comme il lui avait enseigné, des loups-garous qu'il a créés, mais Judikaël le détourne du droit chemin et Fenrir ne peut pas tolérer une chose pareille. Il mettra la main sur ce gamin, et lui fera payer son insolence, c'est certain.
Drago Malefoy - lien présent
Drago ne connaît Fenrir que parce qu'au temps où son père était encore en vie, il venait très souvent au Manoir Malefoy. Ce type faisait froid dans le dos et Drago l'évitait toujours soigneusement. Il ne l'a côtoyé que pour sa mission quand il était chez les Mangemorts sinon le reste du temps il évite de se trouver avec lui dans la même pièce. Pour Fenrir, Drago a été trop gâté, il n'est devenu intéressant que le jour où il s'est rebellé contre son père. La situation l'avait alors beaucoup amusé puis quand il l'a vu à Windsor œuvrer pour la résistance en sauvant la sang-de-bourbe de Granger, il a enragé. Selon lui ce petit gâche ses capacités. Il aurait presque envie de le mordre pour le faire entrer dans sa meute.
ehren eberhart - lien présent
Ehren et Fenrir... Le premier est issus d'une antique famille de chasseurs de loups-garou, le second est l'une de ces créatures depuis près de quarante ans. L'Eberhart n'a rien contre les loups-garous qui prennent leur potion et restent dans leur coin, sans faire de mal à qui que ce soit. Mais Fenrir est tout l'opposé, un monstre qui tue des innocents et transforme des gamins en autres créatures infâmes. Ils sont dans le même camp et pourtant, Ehren a toujours clairement fait comprendre à Fenrir que s'il venait à le croiser sous forme lupine un jour, il n'hésiterait pas une seule seconde à l'abattre d'un carreau en argent en plein cœur. Des créations de Greyback, il en a tué des dizaines, ces monstres incapables de se contrôler, il n'a jamais hésité. Mais Fenrir les voit comme ses enfants et pour cela, il a juré à Ehren que s'il mettait la main sur un de ses gosses un jour, il se délecterait de leur chair.




Dernière édition par Hogwarts Chronicles le Jeu 12 Mar - 16:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hogwarts Chronicles
PNJ ⚡ the puppet master
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 26/12/2010
⚡ Missives : 1844

⚡ Fizwizbiz : 3613
⚡ Âge du personnage : plus vieux que le monde.
⚡ Nature du sang : rouge.
MessageSujet: Re: → THE WIZARDS   Mer 11 Mar - 22:34
Orphelda Serena Lockhart
Lena Headey by pigfarts is real
Hominum Revelio
› Négociable ›proposez toujours.
Groupe ›The Wizards.
Âge ›Trente et un ans.
Naissance › Le Manoir Lockhart.
Sang ›Pur.
Particularités ›Aucune.
Orientation ›Hétérosexuelle.
Baguette › 27cm, bois de frêne, cheveu de vélane.
Patronus ›Un tigre.
Epouvantard ›Son ex-mari et son fils, tous deux baignant dans leur sang.
Métier › Guérisseuse-en-chef du service de pathologies des sortilèges, elle a néanmoins confié la plus grosse partie de son travail à ses subordonnés pour aller travailler au Centre Cromwell en Irlande, en tant que Représentante des médicomages anglais.  
Camp › Neutre, même si elle penche pour le camp des Mangemorts.
Caractère › Têtue ; sûre d'elle ; égocentrique ; cynique ; bosseuse.

Story of my Life
Orphelda est le troisième enfant d'Abraham et Linda Lockhart et accessoirement, leur première fille. Cette nouveauté ravit la jeune mère de famille qu'était alors Mrs Lockhart puisque malgré tout l'amour qu'elle avait pour ses fils, enfin avoir une petite fille avec laquelle elle pourrait partager beaucoup de choses la rendit très heureuse. Peut-être se mit-elle à favoriser Orphelda, cette dernière vous dirait que non et qu'elle a toujours traité ses enfants avec équités mais James n'hésiterait pas à dire qu'Orphelda a longtemps été l'enfant chérie. Elle connut une enfance plutôt douce malgré les disputes avec ses frères et lorsque sa jeune soeur, Isobel, vint au monde, les deux filles commencèrent à former un véritable duo de choc. A Poudlard, Orphelda se retrouva à Serpentard et sa soeur à Serdaigle et toutes deux ne tardèrent pas à se faire connaître. Elles ne l'étaient pas, mais on aurait pu les prendre pour des jumelles tant elles se ressemblaient.
C'est pendant ses études qu'Orphelda fit la rencontre de Nathan, qu'elle admira bien vite pour son incroyable talent pour dire et faire tout un tas de conneries. Elle tomba alors amoureuse de lui, éperdument. C'est après leurs études à Poudlard, l'année de ses vingt ans, qu'ils se marièrent enfin, après que Nathan soit rentré de son tour du monde.
Orphelda étudia les sciences de la médicomagie et obtint son diplôme quelques temps plus tard avant de donner naissance à leur fils, Jeremiah. Cette arrivée changea la jeune femme, la rendit plus responsable. Peu à peu, elle se détacha de sa famille, qu'elle aimait énormément mais qui, elle le savait, débordait d'étrangetés. Entre son aîné, Henry, qui ne pouvait s'empêcher de tromper sa femme à tout va et James qui lui faisait froid dans le dos depuis son mariage, il n'y a bien que d'Isobel qu'Orphelda accepta d'être proche. Puis les années passèrent et son couple commença à se détruire peu à peu. Nathan était peut-être trop absent, ou bien peut-être était-ce elle qui n'était jamais à la maison. Ils devinrent des étrangers l'un pour l'autre, les disputes survinrent rapidement et c'est neuf ans après la naissance de Jeremiah qu'ils décidèrent de divorcer. Orphelda obtint sans mal la garde de son fils et rentra un temps au manoir Lockhart, auprès de sa mère. Les années s'écoulèrent et la jeune femme eut le temps de se refaire avant de s'offrir un magnifique appartement dans Londres pour y vivre avec son fils. Durant la terrible guerre qui opposa Voldemort à Harry Potter, Orphelda ne prit pas parti, jugeant que ces conflits ne la regardaient pas. Elle était une Lockhart et leur empire avait été préservé durant tous ces siècles parce qu'ils avaient su ne jamais s'embarquer dans tel ou tel conflit.
Puis tout s'acheva pour recommencer et maintenant que son fils est à Poudlard, Orphelda commence à penser différemment. Elle se demande ce qui serait le mieux pour lui. Alors elle hésite à rejoindre un des camps, celui des plus puissants, surtout depuis que sa petite sœur, Isobel, a disparu après la mort de son neveu Aaron et qu'elle sait que Nightingale est, elle est en sûre, responsable de cela.

ÉVOLUTION DU PERSONNAGE.
Jeremiah, son fils, son tout petit garçon, la prunelle de ses yeux, a été marqué par la Mort, comme tant d'autres personnes en Angleterre. Cette histoire ne touchait pas Orphelda, en tant que Médicomage, elle travaillait pour trouver une solution, mais ne se sentait pas plus concernée que cela. A présent, tout a changé. Son fils est concerné. Si aucun remède n'est trouvé, il mourra, comme tous ces patients qu'elle a déjà perdus et elle ne peut le tolérer. C'est sans hésiter qu'elle a abandonné son poste à Ste Mangouste pour rejoindre le Centre Cromwell, entourée des meilleurs médecins du monde, pour être auprès de son fils. Les rumeurs disent que tout ceci est de la faute de Caldwell, est-ce qu'elle les croit, c'est difficile à dire. Orphelda ne sait plus qui croire et pour la première fois depuis bien longtemps, Nathan lui manque, terriblement. Pour la première fois depuis bien longtemps, elle le voudrait à ses côtés, pour la soutenir, parce qu'elle se sent seule, terriblement seule.    

Felix Felicis
Nathan Hayter - lien présent
Nathan et Orphelda se sont rencontrés à Poudlard, alors qu'ils n'étaient que des adolescents. Mais c'est très rapidement que le jeune homme est tombé sous le charme de la jolie demoiselle qu'elle était et tout aussi rapidement qu'elle a aimé le caractère bien trempé de Nate. Ils se sont aimés passionnément et à l'âge de vingt ans, se sont mariés. Leur histoire s'annonçait vraiment belle puisque quelques mois plus tard, la naissance de leur fils Jeremiah vint couronner ce bonheur. Malheureusement, le travail, les préoccupations de chacun, tout cela contribua à éloigner Nathan et Orphelda l'un de l'autre, jusqu'à ce qu'ils finissent par ne plus se reconnaître, devenir de véritables étrangers. Alors ils ont décidé de divorcer mais aujourd'hui encore, malgré les disputes, malgré ce qu'Adamska lui murmure à l'oreille, Orphelda ne peut s'empêcher d'avoir peur pour Nathan, d'espérer le recroiser en bonne santé et avec ce sourire qu'elle aime toujours aux lèvres...
Leur fils a été marqué par la Mort et Nathan ne peut pas aller le voir, parce qu'il est un fugitif, parce qu'il fait partie de la Résistance. Orphelda lui en veut, terriblement, et pourtant lorsqu'elle s'enferme dans son bureau le soir au Centre, elle fond en larmes, épuisée par son travail, épuisée d'espérer qu'un remède soit trouvé tout en voyant son petit garçon s'affaiblir et souffrir. Et en cet instant, Orphelda ne souhaite plus qu'une chose, sentir les bras forts de Nathan, son ami de toujours, son ancien époux, son premier amour, se refermer autour d'elle pour la consoler. Entendre sa douce et chaude lui murmurer que tout ira bien, même si elle sait que c'est faux.
Jules Newgate - lien présent
Orphelda n'est autre que la supérieure de Jules. Dés son premier jour à Ste Mangouste, la Lockhart s'est montrée dure avec la jeune fille mais toujours très juste. Même si c'est parfois un peu galère, Jules sait qu'Orphelda pour son bien, pour l'endurcir. Les deux femmes mènent une relation purement professionnelle mais la plus âgée n'a pas tardé à repérer le potentiel de Jules et est bien décidée à en faire une excellente médicomage. Pour cela, elle sera intransigeante mais c'est comme ça qu'elle-même a été formée. (icon by gentle heart)
Prénom P² Nom
Horum dictorum rationem cogitanti mihi non satis illa faciebant, quae multa de humanae naturae praestantia afferuntur a multis: esse hominem creaturarum internuntium, superis familiarem, regem inferiorum; sensuum perspicacia, rationis indagine, intelligentiae lumine, naturae interpretem; stabilis aevi. Horum dictorum rationem cogitanti mihi non satis illa faciebant, quae multa de humanae naturae praestantia afferuntur a multis: esse hominem creaturarum internuntium, superis familiarem, regem inferiorum; sensuum perspicacia, rationis indagine, intelligentiae lumine, naturae interpretem; stabilis aevi. (icon by hollow bastion)
Prénom P² Nom
Horum dictorum rationem cogitanti mihi non satis illa faciebant, quae multa de humanae naturae praestantia afferuntur a multis: esse hominem creaturarum internuntium, superis familiarem, regem inferiorum; sensuum perspicacia, rationis indagine, intelligentiae lumine, naturae interpretem; stabilis aevi. Horum dictorum rationem cogitanti mihi non satis illa faciebant, quae multa de humanae naturae praestantia afferuntur a multis: esse hominem creaturarum internuntium, superis familiarem, regem inferiorum; sensuum perspicacia, rationis indagine, intelligentiae lumine, naturae interpretem; stabilis aevi. (icon by hollowbastion)




Dernière édition par Hogwarts Chronicles le Jeu 12 Mar - 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hogwarts Chronicles
PNJ ⚡ the puppet master
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 26/12/2010
⚡ Missives : 1844

⚡ Fizwizbiz : 3613
⚡ Âge du personnage : plus vieux que le monde.
⚡ Nature du sang : rouge.
MessageSujet: Re: → THE WIZARDS   Mer 11 Mar - 22:34
Jules Eden Newgate
teresa palmer by moonbeams
Hominum Revelio
› Négociable ›proposez toujours.
Groupe ›The Wizards.
Âge ›Vingt et un ans.
Naissance › Le Manoir Lockhart.
Sang ›Pur.
Particularités ›Aucune.
Orientation ›Hétérosexuelle.
Baguette › 29cm, bois de frêne, cheveu de vélane.
Patronus ›Un tatou.
Epouvantard ›Elle-même, enceinte ou avec un enfant dans les bras.
Métier › Étudiante pour devenir médicomage à Ste Mangouste au service de pathologie des sortilèges.  
Camp › Neutre.
Caractère › Douce ; attentionnée ; drôle ; lâche ; peureuse ; irresponsable.

Story of my Life
Jules est la seule enfant d'Edgard et January à avoir eu la chance d'être élevée par une mère sobre. Durant les trois premières années, elle a pris soin de sa fille comme si elle était la prunelle de ses yeux. Jules était une petite fille choyée, peut-être même trop gâtée par une mère qui la traita comme une princesse. Cela fit de Jules une enfant rêveuse et c'est peut-être ce qui lui permis de survivre à l'absence de son père et à l'alcoolisme de sa mère. C'est à partir de la naissance de Laserian que tout se détériora, January supportant de moins en moins les frasques de son époux, ses infidélités, elle sombra dans l'alcool et cessa d'être une mère exemplaire.
C'est le petit monde que Jules s'était créé qui lui permis de s'en sortir. Enfant rêveuse, douce mais solitaire, elle grandit dans son coin et se retrouva brusquement obligée de s'occuper de ses petits frères. Ces soudaines responsabilités, trop lourdes pour une petite fille comme elle, la traumatisèrent si bien qu'aujourd'hui, elle se retrouve incapable de prendre la moindre décision, de décider pour les autres ou même prendre soin d'une autre personne qu'elle. Ce n'est pas de l'égoïsme, c'est juste une peur terrible de mal faire. Son entrée à Poudlard fut comme une libération. Elle se retrouva livrée à elle-même, comme elle l'avait toujours été. Envoyée à Poufsouffle, elle y fit une brillante scolarité. Ses diplômes en poche, elle quitta Poudlard pour se lancer dans une carrière d'infirmière. Elle préféra ne pas prendre part au conflit entre Voldemort et Harry Potter et aujourd'hui encore, la demoiselle reste neutre, encore à cause de sa phobie des responsabilités.
La disparition de sa mère, Jules la vécut... étrangement. Même si elle demeure sans nouvelles de sa mère, même si personne ne sait si elle est encore en vie, la jeune fille ne semble pas particulièrement affectée. Au fond, elle est mortifiée, c'est certain, mais elle ne montre jamais rien, ne préfère pas penser à quoi que ce soit, en espérant qu'ainsi, les choses reviendront à la normale, tout naturellement.
Hélas, la Mort fut libérée et marqua son petit frère Piotr, ainsi que sa cousine. Jules ne sait plus quoi faire, elle leur rend visite chaque jour et fait de son mieux pour les soutenir, mais ce n'est pas suffisant, elle le sait. A chaque visite, c'est Piotr qui se retrouve à la faire sourire et non l'inverse. Elle n'a jamais été douée pour cela et Jules s'en veut de se sentir si inutile. Pourtant, dans la Gazette, à Cromwell, ils parlent tous d'un virus, d'une maladie. Jules n'est peut-être pas certaine et ne peut rien affirmer, surtout qu'elle se doute que tout ceci la dépasse et est très dangereux, mais ça n'a rien à voir avec un virus. Ça ressemble plus à une malédiction, à ce que les membres de sa famille subissent depuis des siècles. A ce qui a tué sa tante et torture sa cousine chaque jour depuis qu'elle est enfant. Elle ignore s'il y a un remède à tout cela, mais elle est sûre d'une chose : seuls les Newgate savent de quoi il s'agit réellement et peuvent faire quelque chose.  

Felix Felicis
Piotr Newgate - lien présent
Jules et Piotr n'ont jamais été proches. Ils partagent le même sang, ont grandi sous le même toit et pourtant, c'est comme s'ils n'étaient que des étrangers. Ils ne savent pas quoi se dire, blâment l'autre sans parvenir  vraiment lui en vouloir. Ils n'ont rien en commun, n'ont pas vécu les mêmes choses et cela les oppose totalement. Alors ils ne se voient quasiment plus, ne se parlent pas quand ils ne sont pas obligés de le faire. De toute manière, ils ne sont pas assez naïfs pour croire qu'un jour, leur famille sera un unie. Mais les choses changeront sûrement avec la maladie de Piotr, enfermé à l'institut Cromwell, dans le couloir de la mort...
laserian newgate - lien présent
Jules est la sœur aînée de Laserian. Ils se sont souvent disputés alors qu'ils étaient enfants, comme un frère et une soeur tout à fait normaux, mais ils ont tout de même toujours été beaucoup plus proches que de leur petit frère. C'est la disparition de leur mère qui a énormément contribué à ce qu'ils se serrent les coudes mais aussi et surtout, c'est de devoir supporter les faveurs de leur père pour Piotr alors qu'eux semblaient ne pas exister. Ils sont très différents mais Jules tient énormément à son petit frère et inversement. Après tout, elle s'est beaucoup occupée de lui quand leur mère avait trop bu pour même tenir debout...
Edgard Newgate
Jules étant la toute première de la famille, elle eut la chance de connaître sa mère sobre mais aussi de voir son père plus que son frère cadet par exemple. Fasciné par les grands yeux bleus, les blonds cheveux et le grand sourire de sa fille, Edgard a longtemps été là pour elle. Ce que Jules ignore, c'est que c'est sa mère qui a repoussé Ed loin de sa fille, déjà jalouse à l'idée qu'en plus de la tromper dés qu'il en avait l'occasion, il puisse lui voler sa précieuse petite fille. Sachant qu'il faisait déjà suffisamment souffrir sa femme et n'étant pas totalement un monstre, Edgard capitula et Jules demeure encore aujourd'hui ignorante à ce sujet. Il ne le montre pas car ce n'est pas son genre mais il s'inquiète beaucoup pour sa fille. Il l'observe, veille sur elle de loin, parce qu'elle est belle et intelligente et il ne voudrait pas qu'elle se fane comme sa mère avant elle.
Orphelda Lockhart - lien présent
Orphelda n'est autre que la supérieude de Jules. Dés son premier jour à Ste Mangouste, la Lockhart s'est montrée dure avec la jeune fille mais toujours très juste. Même si c'est parfois un peu galère, Jules sait qu'Orphelda pour son bien, pour l'endurcir. Les deux femmes mènent une relation purement professionnelle mais la plus âgée n'a pas tardé à repérer le potentiel de Jules et est bien décidée à en faire une excellente médicomage. Pour cela, elle sera intransigeante mais c'est comme ça qu'elle-même a été formée.
Depuis que l'Institut Cromwell a ouvert, Orphelda y passe tout son temps. Après tout, elle fait partie des meilleurs et a été convoquée pour cela, de plus, son fils s'y trouve. Jules l'accompagne souvent là-bas, pour continuer d'apprendre mais surtout, pour aider, enquêter, elle espère trouver une solution. Orphelda est contente d'avoir la jeune fille à ses côtés, parce qu'elle possède de réelles capacités (peut-être même plus grandes que les siennes) et elle sait ce que c'est que d'avoir un proche touché par ce maudit virus.
Arcturus Meiffert
Jules et Arcturus ont un an d'écart et ne se sont donc jamais trop côtoyés à Poudlard mais ils travaillent au même endroit et avec les mêmes personnes alors forcément, ça tisse des liens. Ils n'ont rien de semblable, Jules est discrète et veut bosser tranquillement, Arcturus est un jeune homme frivole et tout sauf discret. Au début, il lui a littéralement tapé sur le système avec ses conneries, sa sale habitude de toujours parler, sans arrêt. Puis l'année dernière, elle l'a vu au chevet de sa petite sœur, cette jolie blonde au visage tuméfié et elle a lu l'inquiétude, la peur sur son visage. Elle l'a vu mortellement calme et elle a réalisé que finalement, elle le préférait quand il souriait tout le temps. Alors elle a cessé de le repousser sans cesse, de l'insulter. Ils ont commencé à se rapprocher, pour devenir des amis, une chose dont tous deux avaient profondément besoin. Après tout, tous deux ont un frère ou une sœur marqué par la Mort et ont besoin de soutien dans cette épreuve. Pour être tout à fait honnête, Jules se sent plus dépendante d'Arcturus qu'elle ne l'aurait souhaité. Elle l'attend chaque matin - cet imbécile est toujours en retard après tout - un café à la main, prête à prendre sa dose de sourire et de bonne humeur pour affronter la journée.
Mais depuis quelques temps, Arcturus n'est plus le même. Lui d'habitude si patient, si compréhensif, si doux, semble s'énerver très rapidement. Son humeur est changeante et un jour, Jules l'a même vu s'en prendre à un patient qui l'avait visiblement cherché d'un peu trop près. Il n'aurait jamais fait ça avant, qu'importe ce qu'on lui dise. Jules a peur de reconnaître les signes de l'influence d'un Cavalier de l'Apocalypse, elle sait que le père d'Arcturus est possédé par la Guerre et a bien trop vu ses proches souffrir de la Mort, pour ne pas comprendre ce qui arrive à Arcturus. Jules n'est pas courageuse, Jules ne se bat pas pour les autres. Mais elle ne peut pas laisser un garçon si doux, si tendre, elle ne peut pas laisser cet ami qui la pousse à se lever chaque matin depuis des mois, sombrer ainsi. Alors elle se battra, pour lui, même s'il ne réalise pas ce qu'il se passe.




Dernière édition par Hogwarts Chronicles le Jeu 12 Mar - 17:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hogwarts Chronicles
PNJ ⚡ the puppet master
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 26/12/2010
⚡ Missives : 1844

⚡ Fizwizbiz : 3613
⚡ Âge du personnage : plus vieux que le monde.
⚡ Nature du sang : rouge.
MessageSujet: Re: → THE WIZARDS   Mer 11 Mar - 22:34
Marcus Flint
aaron johnson by okinnel
Hominum Revelio
› Négociable ›proposez toujours.
Groupe ›Wizards.
Âge ›Vingt cinq ans.
Naissance › Ste Mangouste.
Sang ›Pur.
Particularités ›Aucune.
Orientation ›Hétérosexuel.
Baguette ›29cm, bois de houx, ventricule de dragon.
Patronus ›Il n'arrive pas à en former un.
Epouvantard ›Son propre père.
Métier › Joueur de Quidditch Professionnel.
Camp › Il a longtemps été chez les Mangemorts et en porte encore la marque. Si on venait à lui demander, Marcus dirait que ça n'a pas changé, mais au fond, il se considère comme neutre et ne veut plus se battre pour une cause, peu importe laquelle. .
Caractère › débrouillard - talentueux - têtu - mauvaise langue - violent - perdu - téméraire - impétueux.

Story of my Life
Les Flint sont apparentés aux Black depuis de nombreuses années et c'est une chose dont ils ont toujours été extrêmement fiers. Être dignes de cette grande famille a toujours été le seul but des Flint et c'est ainsi que Marcus a été élevé. Fils unique, il a très vite été formaté pour devenir un parfait petit garçon de sang pur. C'est ainsi qu'il fit sa rentrée à Poudlard. Malheureusement, l'adolescence ne fut pas clémente avec Marcus, qui eut la joie de traverser ce que l'on appelle "l'âge ingrat" de la pire manière qui soit : en ayant tous les défauts que l'adolescence peut apporter. Trop grand, trop mince, des traits grossiers, des dents trop longues. Les moqueries ne tardèrent pas à devenir son lot quotidien et Marcus réalisa bien vite qu'il ne serait jamais le sang pur idéal à marier, pas comme les Malefoy, par exemple. Cette constatation fut douloureuse, mais il ne se démonta pas. Puisqu'il ne pourrait attirer les faveurs de la foule, alors il deviendrait un tyran. C'est la décision que Marcus prit et il mit un point d'honneur à l'appliquer durant toute sa scolarité. Il n'était peut-être pas beau, mais son talent pour le Quidditch le rendit tout de même populaire. Sa facilité à cogner sur ceux qui l'emmerdaient était également un plus pour lui. Il n'était pas fait pour les études et s'il obtint ses ASPICs après avoir redoublé une année, il n'eut pas les meilleures notes mais qu'importe, tout cela ne l'intéressait pas. Il n'y avait que sur un balai que Marcus se sentait bien et si ses parents auraient souhaité qu'il s'engage dans une autre voie, ce fut la seule fois qu'il leur désobéit. Il fut bien vite remarqué par une équipe de Quidditch, les Pies de Montorse et devint poursuiveur, aux côtés du talentueux Nicholas Nightingale. Marcus s'améliora et devint l'un des meilleurs joueurs de sa génération, ce qui lui valut d'être sélectionné pour l'équipe nationale, sa plus grande fierté. Enfin, Marcus cessa d'être le mouton noir. Ses nombreux entraînements musclèrent son corps et il devint un jeune homme attirant au fil des années, laissant derrière l'adolescent au physique grotesque.
Puis la guerre eut lieu, et Marcus perdit ses deux parents, abattus par des membres de l'Ordre du Phénix. Si tout le monde s'attendit à ce qu'il devienne un monstre assoiffé de vengeance, ce ne fut pas ce qui se produisit. Le jeune homme s'enferma chez lui, dans son appartement tout neuf, et n'en sortit pas avant plusieurs semaines. Durant ce laps de temps, il but beaucoup, pleura encore plus. Ses parents n'avaient jamais été tendres et pourtant, ils étaient tout ce qu'il possédait, ses modèles, ceux pour qui il avait toujours tout fait. Il détruisit bien la moitié de ce qu'il possédait, dans un élan de rage désespéré, en réalisant que finalement, il se retrouvait complètement seul. Il ne s'était jamais vraiment fait d'amis à Poudlard et maintenant que ses parents n'étaient plus là, il n'y avait plus personne pour le soutenir. Lorsqu'il réalisa cela, Marcus se prit une grande claque dans la gueule. Toute sa vie, il avait repoussé les autres en devenant le pire des salopards, en espérant satisfaire ses parents qui attendaient de lui qu'il soit quelqu'un de brutal et de fort. Mais à présent, il se retrouvait seul et ça faisait un mal de chien. Il mit un moment à s'en remettre, son entraîneur dut même venir le chercher par la peau des fesses pour qu'il retourne sur le terrain. Les mois passèrent et Marcus prit sur lui, décidant que puisque suivre les pas de ses parents ne lui avait apporté que de la tristesse et de la solitude, il avancerait seul en prenant ses propres décisions. Cela lui demanda beaucoup d'efforts et se retrouver dans la même équipe que Katie Bell l'aida sûrement beaucoup, même s'il ne le dira jamais. Bien évidemment, cela ne l'empêche pas d'être toujours le même qu'avant, violent et tête brûlée, mais depuis quelques temps, Marcus peut enfin affirmer qu'il est fier de ce qu'il est devenu.

Felix Felicis
Katie Bell - lien présent
Ce qu'ils pouvaient se détester, à Poudlard. Marcus était plus vieux que Katie et pourtant, cela ne l'a jamais empêché d'être une véritable pourriture avec elle, sur et en dehors du terrain de Quidditch. La jeune fille en est même venue à l'éviter comme la peste, alors quand ils se sont retrouvés à jouer dans la même équipe, après l'école, ils ont d'abord cru à une mauvaise blague. Leurs débuts furent difficiles, ils étaient incapables de jouer ensemble et seule la menace de leur entraîner de les renvoyer tous les deux les poussa à faire un effort. Ils cessèrent d'abord de s'insulter sur le terrain, puis apprirent à jouer côte à côte et étrangement, l'ancienne Gryffondor et l'ancien Serpentard commencèrent à former un duo incroyable. Lui batteur, elle poursuiveuse. Sans même s'en rendre compte, Marcus se mit à surveiller les arrières de la redoutable jeune femme, lui permettant ainsi de filer jusqu'aux buts adverses sans rencontrer le moindre problème. De fil en aiguille, ils en vinrent même à se féliciter, d'abord timidement, de temps en temps, des paroles marmonnées vites suivies d'une remarque cinglante. Puis ils se croisèrent en dehors du terrain, se mirent à discuter, à parler de Poudlard, d'abord. Puis ils abordèrent des sujets plus délicats et un jour, Katie balança ses quatre vérités à Marcus. Comme elle l'avait haï, d'ainsi la traiter alors qu'elle n'était qu'une gamine bien plus jeune que lui, comme elle était incapable de comprendre que l'on puisse soutenir Voldemort, puis Caldwell. Marcus fut tenté de s'emporter, voulut défendre ses choix, mais il se rendit bien vite compte qu'il n'avait rien à dire. Il ne pouvait rien défendre, rien expliquer. Comprenant que Marcus était comme tous les autres anciens Serpentards issus de grandes familles, Katie lui adressa un sourire et lui paya un verre. Poudlard était derrière eux, ils devaient passer à autre chose, n'est-ce pas ? C'est ainsi qu'ils se rapprochèrent, jusqu'au jour où Katie se retrouva marquée par la Mort. Obligée de quitter l'équipe de Quidditch et de se rendre à l'Institut Cromwell, elle laissa un grand vide derrière elle. Non, pire, un véritable gouffre et Marcus ne s'était absolument pas attendu à cela. Mais il doit bien admettre la vérité, elle lui manque, et pas seulement sur le terrain. Alors il lui rend visite, presque une fois par semaine, il lui raconte ce qu'il se passe dans l'équipe, hésite à chaque fois à lui ramener des fleurs, avant de se raviser pour se traiter d'abruti, les joues rouges.
Drago Malefoy - lien présent
Pour Marcus, Drago était le petit con prétentieux quand ils étaient à Poudlard. Lorsque Harry Potter entra à l'école de Quidditch, il fallait impérativement que l'héritier Malefoy en fasse de même. Et ça a agacé Marcus. Même si son père était Lucius Malefoy. Même s'il avait permis à l'équipe de s'équiper avec de meilleurs balais. Drago restait pour lui un parfait crétin. Et aux yeux du blondinet, Flint n'était pas mieux. Avec Blaise, ils le surnommaient "Face de troll" et tout comme lui, il se laissait avoir par les beaux discours du paternel. Hypocritement, Drago le traitait de suiveur. Plus tard, quand le blond ouvrit les yeux, il se rendit compte à quel point c'était une grave insulte qu'il avait faite au jeune homme et il s'est toujours promis que s'il le recroisait, il lui demanderait pardon.
Sévan Blackadder - lien présent
Sévan et Marcus étaient ensemble à Poudlard, l'un à Serdaigle, l'autre à Serpentard. En voyant les notes catastrophiques d'un de ses élèves, une chose que Severus Snape ne pouvait pas supporter, il décida de le faire aider par Sévan Blackadder qui était un de ses meilleurs élèves. Autant dire que les choses ne se passèrent pas bien du tout. Marcus provenait d'une famille de sang pur pro-mangemorts, tandis que Sévan venait du même genre de famille, mais du côté de l'Ordre du Phénix. Ils se sont détesté dés le premier regard. A l'époque, Sévan était un garçon timide, réservé, peu sûr de lui. Marcus en a profité pour lui faire vivre un enfer, durant ces séances de rattrapage. Bien vite, le Blackadder a fini par dire à Severus que le cas du Serpentard était désespéré et qu'il laissait tomber, ce que le professeur ne put contredire. Mais cela n'empêcha pas Marcus de continuer à pourrir la vie de Sévan. Heureusement, ce dernier a fini diplômé, tandis que l'autre se retrouvait coincé à Poudlard pour redoubler. Durant cette année, le Blackadder s'est endurcis et est devenu une toute autre personne. Lorsqu'ils se sont recroisés, plus tard, à la bataille de Poudlard, Sévan ne lui a fait aucun cadeau et leur affrontement a bien failli coûter la vie de Marcus. Depuis, ils ne se sont plus revus, tout ce que l'ancien Serpentard sait, c'est que son ancien ennemi est désormais à la tête de la Résistance, une chose qu'il n'aurait jamais pu deviner à Poudlard, lorsque Sévan n'était qu'un rat de bibliothèque maigrichon. (icon by gentle heart)
Prénom P² Nom
Horum dictorum rationem cogitanti mihi non satis illa faciebant, quae multa de humanae naturae praestantia afferuntur a multis: esse hominem creaturarum internuntium, superis familiarem, regem inferiorum; sensuum perspicacia, rationis indagine, intelligentiae lumine, naturae interpretem; stabilis aevi. Horum dictorum rationem cogitanti mihi non satis illa faciebant, quae multa de humanae naturae praestantia afferuntur a multis: esse hominem creaturarum internuntium, superis familiarem, regem inferiorum; sensuum perspicacia, rationis indagine, intelligentiae lumine, naturae interpretem; stabilis aevi. (icon by hollowbastion)




Dernière édition par Hogwarts Chronicles le Jeu 12 Mar - 17:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hogwarts Chronicles
PNJ ⚡ the puppet master
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 26/12/2010
⚡ Missives : 1844

⚡ Fizwizbiz : 3613
⚡ Âge du personnage : plus vieux que le monde.
⚡ Nature du sang : rouge.
MessageSujet: Re: → THE WIZARDS   Mer 11 Mar - 23:01
Abbey-Lee Lawford
candice accola by .sparkle
Hominum Revelio
› Négociable ›proposez.
Groupe ›wizards.
Âge ›vingt ans.
Métier ›stagiaire en médicomagie.
Naissance ›londres sorcier, sainte mangouste.
Sang ›pur de chez pur
Particularités ›aucune.
Orientation ›hétérosexuelle.
Baguette ›libre.
Patronus ›libre.
Epouvantard ›elle-même, se tenant devant un miroir avec le ventre rond, enceinte.
Caractère ›maligne - observatrice - drôle - froide quand elle n'aime pas quelqu'un - sait parfaitement mentir - intelligente - discrète.

Story of my Life
Aînée de la famille Selwyn, Abbey-Lee n’a presque jamais vu ses parents. Élevée principalement par sa nourrice, elle n’a connu que Beth jusqu’à ses huit ans. Beth est une femme en qui la mère d’Abbey-Lee a une entière confiance depuis toujours et c’est une femme d’une douceur incomparable. Elle lui a tout appris : comment bien se comporter, lire, écrire et les rudiments de la magie. Des bases qui sont vite devenues une passion pour la petite blonde. Elle adore la magie et encore plus Beth qu’elle considère plus comme une mère que comme une nourrice. De ce fait, comme toute aînée, elle a eu du mal avec l’arrivée de son frère, Kurt Selwyn et de sa jeune cousine, Dante Rosewood. Elle n’a jamais eu envie de partager Beth. Seulement la jalousie a laissé place rapidement à un amour inconditionnel pour les deux petits, même si les conflits sont plus nombreux avec sa cousine qu’avec son frère. Elle a toujours trouvé que Dante a un sale caractère.

Lorsqu’Abbey-Lee arrive à Poudlard, elle a du mal à quitter Beth, Dante et Kurt et se promet de leur envoyer des lettres très régulièrement. Elle est comme ça Abbey-Lee, elle ne porte pas vraiment ses parents dans son cœur, mais ferait tout pour ces trois personnes. La scolarité de la jeune fille se passe sans encombre. Répartie à Serpentard pour le bonheur de ses parents, elle arrive rapidement à y faire sa place. Elle a connu un premier malheur lors de sa quatrième année à l'annonce du décès de son petit frère qui l'affecte énormément, l'éloignant encore de sa cousine.

Belle, souriante et gracieuse, elle suscite vite l’intérêt d’un jeune garçon de bonne famille, Terrence Newton. Il sera son premier amour. Il était plus jeune qu’elle d’un an et entre eux, c’était l’alchimie parfaite. Malheureusement, lorsque les clans ont commencé à se former à Poudlard, elle a bien vu que les élèves défendant Caldwell et les autres mangemorts ont suscité l’intérêt de son petit ami. Elle a bien essayé de le garder dans le droit chemin, sans grand succès. Elle a été anéantie en apprenant la mort de Terrence, la rapprochant ainsi de son frère aîné se trouvant en même année qu’elle dans la maison Gryffondor. Il l’a aidée à reprendre pied. Bien que profondément touchée par la mort de son amour, elle a réussi à passer ses examens, validant son année et lui permettant de partir du château.

C’est en rentrant chez elle cet été-là qu’elle apprend que ses parents ont promis sa main à un sang-pur de la famille Lawford. Un mariage arrangé dont elle n’a jamais été mise au courant. Contrainte et forcée à dire oui, elle sait d’ores et déjà que quoi qu’il arrive, elle ne donnerait pas d’enfants ni n’aimerait cet homme qu’elle ne connaissait pas. Son cœur avait bien trop souffert avec la perte de Terrence pour oser s’ouvrir à quelqu’un d’autre. De plus, connaissant ses parents, ils lui ont trouvé un mari appartenant à une grande famille de mangemorts. Elle est donc passée de Selwyn à Lawford non sans une grande tristesse. En dehors de ce mariage, elle commence un formation pour devenir médicomage et décide de faire son stage à Cromwell en apprenant que sa cousine y est ayant contracté le virus. Cela lui permet d’être loin de Wayland et de pouvoir se fournir en contraception moldue pour éviter de tomber enceinte.

Felix Felicis
Wayland Lawford
Lorsqu'on lui a présenté la jeune et jolie Abbey-Lee Selwyn, Wayland est immédiatement tombé sous son charme. Autant dire qu'il n'a pas hésité bien longtemps avant d'accepter de l'épouser et pour être tout à fait honnête, ils auraient peut-être pu être heureux, tous les deux. Si Abbey-Lee n'avait pas aimé un autre avant lui et eu le cœur brisé à sa mort. Si Abbey-Lee n'avait pas haï les mangemorts de tout son être. Wayland a bien tenté de la séduire, de lui faire comprendre qu'ils feraient mieux de s'entendre. Mais elle refusa de l'écouter et si Wayland déteste une chose, c'est bien la désobéissance.
Alors il a changé, du tout au tout. Il a cessé d'être tendre, patient, souriant. Il s'est mis à aboyer des ordres et même à lever la main sur elle, lorsqu'elle ne l'écoutait toujours pas. Pourtant, il voudrait tant qu'elle l'accepte, car même s'il ne le montre pas, il est attaché à elle. Alors parfois, il tente encore de la pousser à l'accepter, en lui offrant de jolies choses, en lui montrant qu'il pourrait être quelqu'un de bien, pour elle. Hélas, cela ne semble pas fonctionner et ça l'énerve profondément. Surtout qu'ayant déjà trente ans, Wayland n'attend qu'une chose : avoir enfin des héritiers. Cela fait maintenant plusieurs mois qu'il tente et que rien ne se passe. Il n'est pas d'un naturel patient et même s'il sait que ça peut prendre du temps, se dire qu'il n'aura peut-être jamais d'enfants ne fait qu'ajouter à sa colère. Il ignore bien évidemment que sa jeune et intelligente femme utilise un moyen de contraception moldu, pour ne pas tomber enceinte de lui. S'il venait à le découvrir, nul doute que son courroux serait terrible.
Dante Rosewood - lien présent
Dante et Abbey-Lee sont liés par le sang. Cousines élevées ensemble par la même nourrice, elles sont vite devenues rivales avant de ressentir un quelconque bon sentiment. Bien trop différente et bien trop de sujets où elles n'ont jamais trouvé un chemin d’entente. Non, à la base, Dante s’entendait bien avec Kurt. Elle l’aimait bien son cousin, elle le trouvait plus intéressant que sa sœur. Même à Poudlard, rien n'a pu les rapprocher, pas même le fait qu'elles étaient dans la même maison, pas même la mort tragique de Kurt. Bien au contraire, cette dernière les éloigne complètement. Il n'y a que lorsque la blonde perd Terrence Newton que Dante a su se montrer présente. Elle n'a pas supporté les larmes de sa cousine, comprenant que trop bien cette peine d'avoir perdu l'être aimé. Elles se rapprochent, se confient l'une à l'autre jusqu'à ce qu'Abbey-Lee annonce à la brune que ses parents lui ont trouvé un époux. Dante ne comprend pas et n'accepte pas ce mariage forcé.

Puis Dante tombe malade, gravement malade. Elle se retrouve à Cromwell et Abbey-Lee décide de demander à faire son stage dans l'institut pour être à ses côtés. Elle apprend également que les parents Rosewood souhaite marier leur fille à un Edelstein et elle comprend à quel point elles sont similaires. Dante lui a avoué qu'elle avait accepté : elle aussi elle avait perdu un homme qu'elle aimait, elle aussi ne croyait plus en l'amour. Abbey-Lee se jure alors de toujours la protéger, quoi qu'il arrive.
Maxim Newton - lien présent
Elle voit en Maxim le grand frère que toute fille rêverait d'avoir. Suite à la disparition de Terrence il a été plus présent que n'importe qui. C'est un peu grâce à lui qu'elle a réussi à passer ses examens et sortir de Poudlard. C'est grâce à lui qu'elle n'est pas devenue folle puisqu'à chaque fois qu'elle avait l'impression de voir le corps de Terrence, elle allait le voir. Maxim a fait beaucoup pour elle et elle lui rend bien. Elle a été d'un précieux soutien lorsque le jeune homme a décidé vouloir devenir agent double pour la résistance ayant le désir secret de retrouver le meurtrier de Terrence et lui faire payer. C'était une promesse qu'il avait fait à Abbey-Lee du temps de Poudlard. Le jeune homme a eu également beaucoup de mal à accepter le mariage de la jeune femme. Il l'appelle toujours Selwyn d'ailleurs. Il n'aime pas son mari et le surveille de près. Maxim interviendra s'il le doit et n'hésitera pas un seul instant si jamais Wayland Lawford essaie de lui faire du mal.

(update à venir - après la capture de Maxim)
Abygail Chase - lien présent
Abygail et Abbey-Lee se connaissent depuis de nombreuses années. En réalité, elle se connaissent même depuis qu'elles portent des couche-culottes. Leurs parents étaient très amis, et elles se retrouvaient toujours toutes les deux à jouer ensemble lors des dîners mondains des sang-purs... Elles ont été réparties à Serpentard dans la même année, et bien qu'elles aient évolué très différemment, elles ont toujours été très, très proche. Abygail était une sorte de Drago Malefoy au féminin, elle cachait ses blessures en jouant la reine capricieuse, parfaite illustration de la Serpentard... Les gens l'admiraient et la craignaient à la fois. En temps normal, Abbey-Lee aurait eu horreur d'une fille comme ça. Mais elle connaissait la vraie Abygail, celle que personne ne voyait, et dont personne ne connaissait les blessures. Il n'y a qu'avec elle que la jeune Chase était elle-même, sûrement parce qu'elle considère la blonde comme sa meilleure amie. C'est la raison pour laquelle elle a été là quand Abbey-Lee a perdu Terrence.
Pendant la bataille de Poudlard, les parents Chase ont été tués, et Abygail s'est retrouvée orpheline, avec toute la réputation des Chase sur les épaules. Elle a cessé de jouer les gamines capricieuses pour devenir plus responsable. A devenir elle-même. Quand Abbey-Lee a été mariée plus ou moins de force, Abygail était là, à soutenir son amie. Elles sont sorties de Poudlard et ont commencé leur vie adulte, mais le relation est toujours aussi forte aujourd'hui, voire même plus qu'avant. Pourquoi ? Parce qu'officiellement, elles sont deux descendantes de sang-purs respectables qui passent leur temps ensemble. Mais qu'officieusement, elles travaillent toutes les deux pour la résistance. Abygail est devenue agent-double au sein du ministère, et est en train de tomber amoureuse d'un résistant. Abbey-Lee de son côté est informatrice et fournit des médicaments aux résistants. Elles sont plus amies que jamais, presque des sœurs, même.


Revenir en haut Aller en bas
Hogwarts Chronicles
PNJ ⚡ the puppet master
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 26/12/2010
⚡ Missives : 1844

⚡ Fizwizbiz : 3613
⚡ Âge du personnage : plus vieux que le monde.
⚡ Nature du sang : rouge.
MessageSujet: Re: → THE WIZARDS   Mer 29 Juil - 23:34
Shawn Dave Simpson
douglas booth by sweet nothing
Hominum Revelio
› Négociable ›proposez toujours.
Groupe ›wizards.
Âge ›vingt-trois ans.
Naissance › Londres.
Sang ›Mêlé.
Particularités ›Aucune.
Orientation ›Homosexuel.
Baguette ›26cm, aubépine, cheveux de vélane
Patronus ›Un chat.
Epouvantard › Une immense étendue d'eau noire et profonde.
Métier ›Serveur aux Trois Balais.
Camp ›La Résistance.
Caractère › protecteur avec les siens, têtu, intelligent, malin, débrouillard, boute-en-train, agréable.

Story of my Life
Shawn s'est toujours senti à l'écart, à part. D'abord dans sa famille. L'extrême vitalité de sa petite sœur, de six ans sa cadette, a très vite éclipsé sa discrétion et son calme olympien. Certes, ses parents lui ont toujours donné tendresse et affection mais ce n'est pas lui qu'on regardait, juste Tallulah, qu'on surnommait Cocaïne. Étrangement, il ne lui en a jamais voulu, bien au contraire. C'était reposant de ne pas être le centre de l'attention alors il l'a laissé faire. Jusqu'au jour où ils ont commencé à se disputer. Pour des broutilles, des bagatelles. La violence de leurs conflits leur a fait comprendre, bien qu'ils n'étaient à l'époque que des gamins, qu'ils ne pouvaient pas se permettre de se donner en spectacle ainsi. Alors ils ont commencé à s'éloigner, tout d'abord lorsqu'il est entré à Poudlard et que Coke est restée à Londres. Puis Cocaïne est arrivée et les disputes ont recommencé. C'est elle qui a pris l'initiative de s'éloigner, même si ils faisaient partie de la même maison. Elle s'est tenue loin de lui, ne lui adressant que très rarement la parole pour lui permettre d'avoir un peu de tranquillité. Des années ont passé, sans qu'aucun incident grave ne se produise. Puis la magie noire a obscurci leur avenir à tous. Avec la mort de Dumbledore, Shawn a deviné que les premiers à souffrir seraient les nés-moldus et les sang-mêlés. Il n'a pas hésité une seule seconde à fuir en compagnie de deux amies d'enfance : Siane et Amy Callaghan, ainsi que sa petite soeur. Cette année passée à fuir les rafleurs et à se cacher, leur permit de se rapprocher. A vrai dire, pour la première fois, ils se parlèrent vraiment, apprirent à se connaître, pour découvrir qu'ils n'étaient pas si différents que ça. Une fois Voldemort vaincu, ils ont tous repris le cours normal de leur vie : Shawn dans la discrétion, Cocaïne dans l'exubérance. Lorsque la Résistance a été créée, Shawn a quelque peu hésité avant de signer. Les semaines ont passé et l'ont conforté dans l'idée qu'il avait fait le bon choix. C'est pourquoi il a décidé de se faire employer aux Trois Balais, pour garder un œil sur sa petite sœur mais également pour être en mesure d'obtenir des informations pour la Résistance, ainsi que pour servir d'intermédiaire entre eux et l'Armée de Dumbledore.
Mais récemment, il a été marqué par la mort, et sa vie a été bouleversée. Enfermé en quarantaine à l'institut Cromwell, il se retrouva loin de sa sœur, et écarté des combats.

Heureusement, il y a quelques semaines, un remède fut trouvé et Shawn put retourner à une vie normale. Du moins, autant que possible, puisqu'il est évident que cette expérience l'a changé à jamais.

Felix Felicis
TALLULAH "COKE" SIMPSON
Trop d'années d'écart, trop de différences, trop de disputes. C'était ce qui caractérisait le plus le frère et la soeur, à une époque. Incapables de s'entendre, ils ne se virent pas pendant des années, jusqu'à ce qu'ils passent une année ensemble, lors de la prise de pouvoir de Voldemort. Ils apprirent qu'ils n'étaient pas si différents que cela, ne serait-ce que pour leur homosexualité, tout d'abord. Mais la vie n'a pas épargné Tallulah et Shawn n'a pu que voir sa petite soeur enchaîner les souffrances. Il a bien tenté d'être là pour elle, de la remettre sur le droit chemin, mais une fois marqué par la Mort, il n'a plus été capable de quoi que ce soit.
Désormais, c'est un peu comme si les choses s'étaient inversées. C'est Tallulah qui prend soin de Shawn, qui tente de lui redonner espoir, qui fait en sorte qu'il ne se laisse pas complètement aller. A chaque fois qu'elle le peut, la jeune fille lui rend visite et elle est bien la seule chose qui lui donne envie de se battre à l'heure actuelle. Parce qu'elle a terriblement besoin de lui, même si elle fait tout pour le cacher. (icon by ecstatic ruby)
SIANE CALLAGHAN - lien présent
Shawn et Siane ont grandit dans le même quartier. Voisins, ils ont très vite appris à faire connaissance puisque leurs parents étaient les seuls sorciers du quartier. Ils ont profité de la même éducation, à la fois sorcière et moldue, et cela les a grandement rapprochés. Ils sont allés à Poudlard et y ont rencontré les mêmes personnes, ont fait face aux mêmes difficultés. Cela a fait d'eux de très bons amis, de véritables alliés face à l’adversité. Siane et son sale caractère, son humour et sa vivacité, Shawn et son calme, sa discrétion. Ils avaient tendance à se compléter, à parfaitement se comprendre. Quand Siane a quitté Poudlard avec sa petite sœur, Shawn les a suivies, prenant Tallulah avec lui. Il a été là pour la consoler, la soutenir, lorsque la cadette de Siane est morte. Ces deux-là, c'est une belle amitié, une amitié qui dure malgré les ravages du temps et les épreuves. Aujourd'hui, Siane est fugitive, et Shawn marqué par la mort. Arriveront-ils à se voir malgré ce contexte terrible qui semble prêt à tout pour les séparer ? (icon by acid lemon)
ROSE BARCKLEY - lien présent
L'institut Cromwell a mis en place un système de binômes, qui lie chaque malade de stade 1 à un malade de stade plus avancé. Le but est d'avoir quelqu'un à qui parler, quelqu'un pour nous aider. Shawn a été attribué à Rose, une jeune élève de Poudlard de sixième année qui en est déjà au Stade 5. Au début, il ne savait pas vraiment s'il allait pouvoir supporter ça, d'abord parce qu'il n'avait pas envie de s'occuper de quelqu'un d'autre quand sa situation était assez merdique comme ça, mais aussi parce que Rose était déjà dans un état franchement flippant. En fauteuil roulant, elle ne peut plus se déplacer, et ses moments de lucidité se font de plus en plus rare. Mais il s'est un peu forcé, sur les conseils d'une médicomage, et il a commencé à emmener Rose faire des balades dans le jardin, comme prévu, et il a totalement changé d'avis. Rose est quelqu'un qui a beaucoup souffert, mais aussi une gamine très drôle, qui tourne tout en dérision, et qui ne semble pas avoir peur de la mort. En apprenant son histoire, et en apprenant à la connaître, Shawn lui a trouvé beaucoup de points communs avec Tallulah. Ils sont devenus de très bons amis, ils se confient beaucoup l'un à l'autre. Rose connaît d'ailleurs Tallulah un peu. Ils s'épaulent, même dans les moments difficiles, comme des frères et soeurs le feraient. Pour Rose, c'est appréciable de trouver une figure masculine à laquelle s'identifier, ça lui rappelle ce que ça fait d'avoir une famille, deux ans après que la sienne ait été décimée.
Judikaël Lawford - lien présent
Ils ont trois ans d'écart et pourtant, ça n'a pas empêché Judikaël de faire vivre un enfer à Shawn. D'abord pour ses origines moldues, puis pour son homosexualité. Le Serpentard n'a pas cessé de se moquer de lui et de tout faire pour l'humilier en public, dés qu'il en avait l'occasion. Autant dire que Shawn détestait ce gamin et ils se battaient souvent, jusqu'à finir en retenue. Quand il a appris, à travers la Gazette du Sorcier, que le jeune Lawford avait perdu sa soeur jumelle et qu'il avait été transformé en loup-garou, il n'a peut-être pas pensé que c'était bien fait, parce qu'il n'est pas capable d'en vouloir à ce point à quelqu'un, mais il n'a pas su éprouver de la compassion pour autant. Il n'a plus revu le Lawford, jusqu'à ce qu'ils se retrouvent tous deux à l'Institut Cromwell, marqués par la Mort. Alors Shawn a entendu des rumeurs un peu étranges, sur la relation que Judikaël entretiendrait avec Orion Jünger, un serdaigle. Des rumeurs qui les décrivent comme proches, incroyablement proches. Shawn ne sait pas si tout cela est vrai, mais si le Lawford s'avérait vraiment être amoureux d'un autre garçon alors vraiment, tout ceci serait un comble, un magnifique, fabuleux comble.




Dernière édition par Hogwarts Chronicles le Mer 29 Juil - 23:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hogwarts Chronicles
PNJ ⚡ the puppet master
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 26/12/2010
⚡ Missives : 1844

⚡ Fizwizbiz : 3613
⚡ Âge du personnage : plus vieux que le monde.
⚡ Nature du sang : rouge.
MessageSujet: Re: → THE WIZARDS   Mer 29 Juil - 23:35
Katie Alexandra Bell
phoebe tonkin by tearsflight
Hominum Revelio
› Négociable ›proposez toujours
Groupe ›wizards.
Âge ›vingt-deux ans.
Naissance ›londres.
Sang ›sang-mêlée.
Particularités ›aucune.
Orientation ›hétérosexuelle
Baguette ›libre
Patronus ›libre.
Epouvantard ›le collier d'opale, à nouveau autour de son cou, l'étouffant sans qu'elle puisse le retirer.
Camp ›la résistance
Caractère ›volontaire - déterminée - courageuse - intelligente - vive - délicate.

Story of my Life
Katie est venue au monde dans une petite famille simple et aimante. Fille unique, elle a toujours été choyée par ses parents et a connu une enfance heureuse. Répartie à Gryffondor lors de sa rentrée à Poudlard, elle y a fait des rencontres très précieuses dans les personnes d'Angelina Johnson et Alicia Spinnet, qui sont très vite devenues ses meilleures amies. Bonne élève, elle se révéla particulièrement douée pour le quidditch et ne tarda pas à rejoindre l'équipe de Gryffondor, en tant que poursuiveuse. Les choses se compliquèrent néanmoins pour la jeune fille durant sa septième année. En effet, elle se vit offrir un cadeau qui manqua de la tuer, un collier d'opale qui avait déjà fait de nombreuses victimes. Cette expérience traumatisante demeura ancrée dans l'esprit de la jeune femme qui eut peur de prendre véritablement parti durant la guerre, à cause de cela. Mais elle réalisa bien vite qu'elle n'avait pas le choix et elle aida donc ses camarades du mieux qu'elle pouvait. Lorsqu'enfin, les choses se calmèrent, la jeune femme refit sa septième année et obtint ses ASPICs. Elle obtint des notes tout à fait respectables qui lui ouvrirent plusieurs portes mais c'est sans hésiter qu'elle choisit de devenir joueuse de Quidditch professionnelle. Elle se fit remarquer par l'équipe des Pies de Montrose et l'intégra pour se retrouver, à son plus grand damn, coéquipière de Marcus Flint, qui n'avait pas hésité à lui faire vivre un enfer à Poudlard, durant les matchs qui opposèrent Gryffondor à Serpentard. Leurs débuts fut difficile, il était inconcevable pour la jeune fille de faire confiance à un type comme Flint, mais lorsque leur entraîneur les menaça de les virer s'ils ne coopéraient pas, les deux jeunes gens firent des efforts. Ils en vinrent un former un duo redoutable, même s'il faudrait du véritasérum pour leur tirer les vers du nez à ce sujet. Malheureusement, alors que sa carrière était en plein essor, Katie fut touchée par la marque de la mort... Elle dut partir, s'éloigner de son équipe de Quidditch et aller en quarantaine à l'institut Cromwell, en Irlande. Après plusieurs mois passés à imaginer qu'elle allait mourir là-bas, Katie fut soulagée d'apprendre qu'un remède avait finalement été trouvé. Elle put donc quitter l'Institut et reprendre une vie normale, même si elle n'est pas encore en état de reprendre une carrière professionnelle de Quidditch.

Felix Felicis
MARCUS FLINT
Ce qu'ils pouvaient se détester, à Poudlard. Marcus était plus vieux que Katie et pourtant, cela ne l'a jamais empêché d'être une véritable pourriture avec elle, sur et en dehors du terrain de Quidditch. La jeune fille en est même venue à l'éviter comme la peste, alors quand ils se sont retrouvés à jouer dans la même équipe, après l'école, ils ont d'abord cru à une mauvaise blague. Leurs débuts furent difficiles, ils étaient incapables de jouer ensemble et seule la menace de leur entraîner de les renvoyer tous les deux les poussa à faire un effort. Ils cessèrent d'abord de s'insulter sur le terrain, puis apprirent à jouer côte à côte et étrangement, l'ancienne Gryffondor et l'ancien Serpentard commencèrent à former un duo incroyable. Lui batteur, elle poursuiveuse. Sans même s'en rendre compte, Marcus se mit à surveiller les arrières de la redoutable jeune femme, lui permettant ainsi de filer jusqu'aux buts adverses sans rencontrer le moindre problème. De fil en aiguille, ils en vinrent même à se féliciter, d'abord timidement, de temps en temps, des paroles marmonnées vites suivies d'une remarque cinglante. Puis ils se croisèrent en dehors du terrain, se mirent à discuter, à parler de Poudlard, d'abord. Puis ils abordèrent des sujets plus délicats et un jour, Katie balança ses quatre vérités à Marcus. Comme elle l'avait haï, d'ainsi la traiter alors qu'elle n'était qu'une gamine bien plus jeune que lui, comme elle était incapable de comprendre que l'on puisse soutenir Voldemort, puis Caldwell. Marcus fut tenté de s'emporter, voulut défendre ses choix, mais il se rendit bien vite compte qu'il n'avait rien à dire. Il ne pouvait rien défendre, rien expliquer. Comprenant que Marcus était comme tous les autres anciens Serpentards issus de grandes familles, Katie lui adressa un sourire et lui paya un verre. Poudlard était derrière eux, ils devaient passer à autre chose, n'est-ce pas ? C'est ainsi qu'ils se rapprochèrent, jusqu'au jour où Katie se retrouva marquée par la Mort. Obligée de quitter l'équipe de Quidditch et de se rendre à l'Institut Cromwell, elle laissa un grand vide derrière elle. Non, pire, un véritable gouffre et Marcus ne s'était absolument pas attendu à cela. Mais il doit bien admettre la vérité, elle lui manque, et pas seulement sur le terrain. Alors il lui rend visite, presque une fois par semaine, il lui raconte ce qu'il se passe dans l'équipe, hésite à chaque fois à lui ramener des fleurs, avant de se raviser pour se traiter d'abruti, les joues rouges. (icon by gentle heart)
HARRY POTTER - lien présent
Harry et Katie se connaissent depuis longtemps, pour avoir été longtemps dans la même maison et la même équipe de Quidditch. Katie a aussi été l'une des premières à rejoindre l'armée de Dumbledore, et a toujours soutenu l'élu dans ce qu'il entreprenait, même si certains doutaient de lui. Il a souvent été la voir après l'épisode du collier, quand elle était en septième année, et même s'ils ne sont pas non plus les meilleurs amis du monde, ils sont de très bons copains. Harry, aujourd'hui en fuite, a été ravie d'apprendre que katie était dans une bonne équipe de Quidditch... Ils ne se sont pas revus depuis longtemps.. Mais rien n'est perdu.
HERMIONE GRANGER - lien présent
Au début, il faut le dire, les deux jeunes femmes ne s'appréciaient pas trop, et c'était plus ou moins à cause d'Hermione. La Granger s'est toujours montrée un peu froide avec Katie, même quand elle était à l'AD avec elle et qu'elle a fait ses preuves. Hermione ne sait elle-même pas pourquoi, mais elle trouvait Katie parfois un peu bête, à tort. Le fait qu'elle ai touché au collier d'opale l'avait encore plus conforté dans cette idée... Pourtant, les deux jeunes femmes ne sont pas si différentes... Elles ont même beaucoup de points communs, mais elle ne les ont tout simplement jamais vus. Mais les choses vont changer. Elles vont se retrouver toutes les deux à l'institut Cromwell, en quarantaine, toutes les deux marquées par la mort. Elles seront des repères l'une pour l'autre, aussi fou que cela puisse paraître. On se rapproche toujours des gens qu'on connaît. Hermione va littéralement changer son regard sur Katie, et elles vont devenir de très, très bonnes amies. Dans cette expérience dans le couloir de la mort, elles vont gagner une amie précieuse. (note d'Hermione : j'aimerais que Katie et Hermione deviennent vraiment très proches, au même titre qu'Hermione peut l'être avec Ginny par exemple.)




Dernière édition par Hogwarts Chronicles le Mer 29 Juil - 23:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hogwarts Chronicles
PNJ ⚡ the puppet master
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 26/12/2010
⚡ Missives : 1844

⚡ Fizwizbiz : 3613
⚡ Âge du personnage : plus vieux que le monde.
⚡ Nature du sang : rouge.
MessageSujet: Re: → THE WIZARDS   Mer 29 Juil - 23:35
Pansy Parkinson
adelaide kane by sweet nothing
Hominum Revelio
› Négociable ›proposez toujours.
Groupe ›wizards.
Âge ›dix-neuf ans.
Naissance ›Londres Sorcier, Sainte Mangouste
Sang ›pur.
Particularités ›aucune.
Orientation ›hétérosexuelle.
Baguette ›libre.
Patronus ›un coq.
Epouvantard ›libre.
Caractère › intelligente, exubérante, lunatique, rancunière, influencée par les préjugés, sensible mais d'apparence forte et snob. .

Story of my Life
Pansy est la fille de deux sorciers très connus dans le Londres moldu, et très populaires chez la population riche des sorciers du monde entier. En effet, ils sont les propriétaires du plus grand hôtel sorcier de la capitale anglaise, et y accueillent ministres et ambassadeurs depuis plus de vingt-cinq ans. La jeune fille a donc grandi aux milieu des sorciers les plus riches de ce monde, et surtout au milieu de ceux dont l'idéologie était proche de celle de Voldemort et de ses mangemorts. Même si ses parents n'ont jamais sauté le pas de devenir les sbires du maître des ténèbres, ils ont toujours été de son côté, et ont élevée la petite dans les valeurs de la supériorité des sang-purs. Bien que Pansy passe son temps à l'hôtel, enfant, à courir dans les couloirs, elle ne voyait pas vraiment ses parents. Toujours occupés, ils ne lui accordaient pas beaucoup de temps et d'affection, et c'est sûrement à cause de ça que dés le début, la petite fille a développé le besoin constant d'être regardée et intéressante aux yeux des autres.

Elle a fait son entrée à Poudlard dans la maison Serpentard, la maison de ses rêves, celle qui correspondait totalement à son caractère et à ses espoirs. Là, elle a fait la connaissance de Drago Malefoy, qu'elle a tout de suite imaginé comme un double d'elle-même au masculin. Dés lors, elle l'a suivi dans toutes ses initiatives et bêtises. Elle détestait elle aussi Harry Potter, et se faisait un plaisir d'insulter tous les nés-moldus qui se trouvaient sur son chemin. Elle jouait les reines de serpentard, certaine qu'elle avait tous les droits. Tout le monde faisait semblant de l'apprécier parce qu'ils n'avaient pas envie d'être contre elle, mais au fond, on ne peut pas dire qu'elle était franchement aimée. Beaucoup la trouvaient opportuniste et suiveuse, alors qu'elle faisait tout de son plein gré. Elle vouait une admiration sans bornes à Drago, était complètement fasciné par son camarade. Elle était aux anges, c'était tout ce dont elle avait toujours rêvé : elle se sentait importante et populaire.

Puis la guerre leur est tombé dessus, et Pansy en a beaucoup voulu à Drago de ne pas l'avoir mise dans la confidence concernant ses projets avec les mangemorts. Ses parents l'ont rapatriée à Londres, loin des combats, et elle est revenue refaire une septième année à Poudlard quand l'école a été reconstruite. Bien que son camp ait été mis à mal et que Drago soit devenu bien plus discret, elle n'en démordait pas : les nés-moldus n'ont pas leur place, et un jour, tout le monde se rangerait de ce côté. Elle a continué dans les valeurs qu'on lui avait inculquées... Elle a obtenu ses ASPIC et travaillait auprès de ses parents quand la marque de la mort l'a touchée, à sa plus grande surprise. Elle se retrouve donc en quarantaine, exaspérée, en Irlande, à l'institut Cromwell, avec tous ces gens qu'elle connaît pour être des résistants. Il faut qu'elle sorte d'ici. Mais le destin lui réserve des surprises... Voisine de chambre d'Hermione Granger, elle va apprendre à connaître tous ces pro-résistance qu'on lui a diabolisé pendant des années. Et si au fond, elle s'était voilée la face ? Si pour être aimée, elle s'était laissée aller trop loin dans son idéologie, celle qu'on lui a inculquée depuis sa plus petite enfance ? Elle va découvrir des gens qu'elle n'aurait jamais soupçonnés être bons ou intelligents... Et si la marque de la mort l'avait transformée à jamais ?

Felix Felicis
DRAGO MALEFOY - lien présent
Dans la liste des gens à qui il doit des excuses, Pansy est en tête. Pendant leurs années à Poudlard et même avant, il l'a maltraitée. Pansy était loin d'être un canon de beauté et loin d'être une fille qui appréciait alors qu'elle, elle ne pouvait s'empêcher de le suivre. Lui et toute la bande de Serpentard. Mais comprenez bien, elle était moins jolie, moins drôle et beaucoup moins intéressante que Daphnée Greengrass. Un peu comme Astoria, elle a vécu dans son ombre. Quand vint leur seconde septième année et que le blond a décidé de se détacher de tous ces anciens camarades, Pansy a tenté de rester à ses côtés, mais il lui a fait bien comprendre qu'il n'en était pas question. Au fond c'était idiot puisqu'en se détachant des autres, il s'était rapproché de Théodore alors pourquoi pas plus de Pansy ? Depuis qu'il est enfermé à St James, Drago a eu beaucoup de temps pour repenser à ses années à Poudlard et à son comportement face à cette fille qui l'avait toujours apprécié alors qu'il était horrible avec tout le monde. Il commence à regretter son comportement et espère pouvoir arranger ça un jour.
HERMIONE GRANGER - lien présent
C'est de notoriété publique : les deux jeunes femmes se détestent, et ce depuis qu'elles ont toutes les deux franchi le seuil de Poudlard. Les insultes ont fusé durant leurs longues années à l'école, et Hermione avoue sans détour que Pansy est la pire de ses ennemies. Même à travers la guerre, même si elles ont changé, la haine est toujours la même. Aujourd'hui pourtant, alors qu'elles pensaient être débarrassées l'une de l'autre pour toujours... Le destin les remet sur le même chemin. Marquées toutes les deux par la mort, les voilà voisines de chambre à l'institut Cromwell, comme si en plus de la maladie, elles avaient besoin de se croiser tous les matins quand elles vont prendre leur douche ou leur petit-déjeuner. Mais alors que tout les sépare, les jeunes femmes vont se rapprocher. D'abord en voulant faire taire l'autre pendant les cauchemars nocturnes... Elles vont apprendre à se parler, et comprendre qu'au fond, elles ne sont pas si différentes. Pansy fera de son mieux pour détester Hermione, mais il est trop tard.. Maintenant qu'elles sont changées à jamais, leur haine s'effrite.
Narcissa Malefoy
Narcissa connaît Pansy depuis qu'elle est toute petite. Combien de fois l'avait-elle vu courir à la poursuite des garçons dans le manoir Malefoy ? Elle n'ose même plus compter. Elle a souvent trouvé la petite fille en larmes à essayer de convaincre Drago de la laisser entrer dans sa chambre alors Narcissa la prenait avec elle en disant qu'il fallait laisser les brutes s'amuser entre elles. Elle l'amenait à la cuisine et toutes les deux buvaient du thé en grignotant des petits gâteaux. C'était une relation toute simple qui permettait à Pansy de se remettre de ses émotions. En grandissant, Drago devint un peu plus prétentieux et n'acceptait que très peu de filles dans son entourage, Narcissa vit Pansy grandir et devenir une belle jeune fille. Au fond d'elle, elle aurait souhaité que son fils finisse avec elle. Narcissa appréciait beaucoup Pansy. Avec la guerre et les changements, elle la perdit de vue puis surtout, elles ne partageaient plus les mêmes centres d'intérêts ni les mêmes idées alors... Quand Narcissa a été acceptée à l'Institut Cromwell, elle a pu la revoir très diminuée. Pansy quant à elle est à la fois surprise et triste de voir Madame Malefoy dans cet endroit. Elle qui la pensait si invincible... elle se trompait.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Portus
Hominum revelio
Revenir en haut Aller en bas
 

→ THE WIZARDS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HOGWARTS • CHRONICLES ` :: Les indésirables recherchés-