AccueilAccueil  TUMBLR D'HC  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM.

Partagez | 
 

 — INTRIGUE 4 : dante, abbey-lee & arya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hogwarts Chronicles
PNJ ⚡ the puppet master
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 26/12/2010
⚡ Missives : 1844

⚡ Fizwizbiz : 3613
⚡ Âge du personnage : plus vieux que le monde.
⚡ Nature du sang : rouge.
Dante, Abbey-Lee & Arya

L'intro.

C’était les vacances de février, pendant que Poudlard se vidait de ses occupants d’autres avaient décidé de rester : pas de famille, pas envie de retourner chez soi, bref n’importe quelle excuse était acceptée tant que vous respectiez les règles de l’école après tout, ce n’était pas bon de sortir, bien des rumeurs circulaient au sujet de la santé mentale du nouveau ministre. Les professeurs ne disaient rien, mais les enfants de personne travaillant au ministère étaient tenus au courant. Parfois, c’était même les parents qui souhaitaient que les enfants restent à Poudlard. Des murmures disaient que Caldwell avait interrogé un gamin pour savoir dans quel camp se situait ses parents et qu’au final, toute la famille avait mal fini. Les sorciers voulaient éviter le même sort à sa propre famille en laissant leurs progénitures dans l’endroit le mieux protégé de toute l’Angleterre.

Mais qui a dit que c’était sûr ? Qui a dit que le château de Poudlard était à l’abri du pire ? N’était-ce pas là-bas qu’une étrange épidémie s’était déclarée ?

La mise en situation.


C'était souvent le lieu de rendez-vous de toutes les filles de l'école. C'était là-bas qu'elles échangeaient les potins, là-bas qu'elles parlaient de tel ou tel garçon devenu bien mignon avec le temps. C'était également là-bas qu'elles embêtaient la pauvre Mimi Geignarde en lui lançant des sorts : c'était pas grave, elle ne sentait rien puisqu'elle était morte. Les toilettes du deuxième avaient été témoins de bien des choses, pourtant aujourd'hui... elles allaient être le théâtre de bien des horreurs.

Dante Rosewood poussa la porte, elle avait le visage fatigué et elle se traînait littéralement. Elle passa devant un miroir sans voir qu'une petite fille se trouvait juste derrière elle. Elle avait de longs cheveux blonds et un visage si blanc qu'on aurait dit de la porcelaine. Dante ne la vit pas, mais elle sentit un horrible frisson parcourir son dos. Lorsqu'elle se retourna, elle fit face à Arya Trace une petite Gryffondor. Elle allait ouvrir la bouche pour lui dire quelque chose lorsque la porte s'ouvrit sur une troisième personne : Abbey-Lee Kniteburry. La porte claqua derrière la Serpentard et un courant d'air glacial envahit la pièce.

Dante, Arya, Abbey-Lee l'une de vous doit commencer le sujet.

Les conditions.


Comme toujours, le minimum de mots est de 200 et le maximum de 1 000.

Si parmi vous, il y a déjà un marqué, vous allez ressentir des choses étranges et ça a commencé dès le matin pour vous. Depuis quelques jours vous vous sentez moins bien et surtout, vous avez sans arrêt des visions d'enfants et ça vous inquiète.

Le premier tour dure jusqu'au 28 avril 2014 inclus. Toute personne n'ayant pas posté aura son personnage éliminé de la course. Il est fortement recommandé de poster plusieurs fois dans le même tour histoire de rendre l'intrigue beaucoup plus intéressante.

Il n'y a pas d'ordre pour l'intrigue, vous postez quand vous en avez envie. Pour rendre le rp plus amusant, nous avons décidé de faire un nouveau barème.

— vous postez en 2h, vos points sont multipliés par 14.
— vous postez en 4h, vos points sont multipliés par 12.
— vous postez en 6h, vos points sont multipliés par 10.
— vous postez en 8h, vos points sont multipliés par 8.
— vous postez en 10h, vos points sont multipliés par 6.
— vous postez en 12h, vos points sont multipliés par 4.
— vous postez en 14h, vos points sont multipliés par 2.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portus
Hominum revelio

Nombreuses étaient les raisons qui avaient poussées Abbey-Lee à rester au château durant les vacances hivernales. Les rumeurs au sujet du ministère bien entendu, mais on ne pouvait pas non plus dire que grand chose l'attendait en dehors de ses murs de pierre réconfortants. Car s'il y avait un endroit où la jeune femme pouvait encore se sentir en sécurité, c'était bien au sein de l'école de sorcellerie. Et pourtant, ces vacances-ci détonnaient par rapport aux précédentes. Cette fois-ci, ils étaient nombreux à être restés au sein de l'établissement, que cela soit par choix personnels, ou bien que cela soit imposé par leur entourage. Tous pensaient que Poudlard était l'endroit le plus sûr de Grande Bretagne pour les jeunes sorciers, à tord ou à raison...
Pendant ses vacances, Abbey ne faisait pas grand chose à part passer son temps à la bibliothèque. Elle en venait justement, mais ayant les yeux lassés par des heures de lecture, les mains endolories d'avoir pris des notes sur un morceau de parchemin et des tâches d'encre plein les doigts, elle avait décidé de faire un petit tour. Ce la ne lui ferait que le plus grand bien que de sortir de cette atmosphère un peu poussiéreuse ou l'odeur de vieux livres régnait en maîtresse en ce lieu empli de savoir. Abbey voulait prendre l'air, mais prise d'une envie pressante, elle prit la direction des toilettes des filles, de plus, se laver les mains ne serait pas une commodité de trop si elle voulait avoir l'air à peu près présentable. Mais elle ne s'attendait pas vraiment à tomber nez à nez avec sa cousine qui avait une tête épouvantable, et elle ne s'attendait vraiment pas à ce qu'une fois passée la porte des toilettes, que cette dernière se ferme brusquement, manquant de la faire tomber. La Serpentard regarda autour d'elle s'attendant à voir le fantôme de Mimi Geignarde, elle devait leur faire une farce...

« Très drôle Mimi...Hilarant... »

Saluant sa cousine d'un léger sourire, cette dernière ne semblait pas au mieux de sa forme, mais elles n'étaient pas seules, et Abbey n'allait pas lui poser des questions peut être embarassantes devant témoins. Elle avança vers les lavabo, et senti alors un vague de froid s'emparer d'elle. Ok, peut être pas Mimi tout compte fait. Peeves, cela devait être lui, n'est ce pas ? Regardant d'un air interrogateur ses deux comparses, Abbey oublia ses mains tachées et son envie de prendre l'air, tout d'un coup, ce n'était plus aussi important.

409 mots, en mois de 6heures + 200 points à Serpentard
Revenir en haut Aller en bas
Dante Rosewood
SLYTHERIN
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t4315-dante-i-m-a-reckless-mi
Hominum revelio
⚡ Registration : 23/03/2011
⚡ Missives : 6226

⚡ Fizwizbiz : 5814
⚡ Âge du personnage : dix-sept ans.
⚡ Nature du sang : pur.
Dante soupira, ça allait être une journée avec. Avec quoi ? Avec la douleur, avec l’impression que son corps était en train de pourrir de l’intérieur et avec un mal de tête lancinant. Elle avait décidé de rester à Poudlard pour les vacances évitant l’atmosphère plus que tendu qu’il y avait au manoir Rosewood. Son père lui en voulait et il était prêt à la marier à un sang pur mangemort comme ça avait été toujours prévu pour elle. La jeune fille frissonna à cette idée, elle n’était pas faite pour le mariage, elle n’était pas faite pour grand-chose non plus. Elle savait qu’à la fin de l’année elle devait passer les ASPIC, mais elle n’avait aucune idée vers quoi se diriger. Si elle n’était pas morte avant. Après avoir passé sa matinée enroulée dans une couverture et sur un canapé de la salle commune des Serpentards, elle s’était dit qu’une petite promenade dans le château lui ferait le plus grand bien.

Dernièrement, elle avait l’impression que tout s’était aggravé. Elle ne mangeait presque plus et des migraines abominables lui transperçaient le crâne, le moindre mouvement lui faisait mal. Elle justifiait sa mine désastreuse par une peine de cœur pour éviter de montrer que Dante Rosewood allait sûrement mourir très prochainement. Ça ferait trop plaisir à certain. De plus, elle sentait qu’elle virait de plus en plus folle puisqu’elle avait la désagréable impression d’être observée. Il lui arrivait de voir une ombre derrière, mais quand elle se retournait plus rien et dans sa tête, des rires d’enfant rebondissaient contre les parois de son crâne. C’était dérangeant. Arrivée au deuxième étage, elle dut se poser un instant contre le mur en pierre, elle crachait limite ses poumons. Elle passa une main sur son front qu’elle trouva bien chaud pour l’heure qu’il était. Elle avisa la porte des toilettes des filles et la poussa dans l’optique de se rafraîchir un peu. Dante s’avança dans la pièce, laissant la porte se fermer derrière elle et se dirigea vers les lavabos. C’était elle ou il faisait étrangement froid ? Elle se retourna et sursauta en voyant une jeune élève de Gryffondor plantée au beau milieu de la pièce. Elle ne l’avait pas entendu entrer. « Euh… salut. » Fit-elle à la jeune fille qui continuait à la fixer comme si c’était un fantôme. Vu sa tête, c’était probablement ce qu’elle devait croire. La porte s’ouvrit de nouveau et laissa entrer Abbey-Lee. Sa cousine. Elle la salua d’un mouvement de tête. Derrière elle, le panneau de bois se referma violemment. « Très drôle Mimi...Hilarant... » Dante haussa les épaules, il n’était pas rare qu’elle se la joue à la Peeves de temps en temps. La Serpentard réduisit les centimètres entre elle et le premier lavabo qu’elle voyait. Elle ouvrit le robinet et s’aspergea de l’eau sur le visage. En se redressant, elle vit dans le miroir une silhouette enfantine, un index posé sur la bouche. Dante se retourna brusquement. « Vous l’avez vu ? » Demanda-t-elle aux deux autres. « Là-bas ! » Désigna-t-elle du doigt. L’atmosphère s’était refroidie soudainement. Beaucoup trop refroidie.

518 mots ; + 30 points à Serpentard.



RECKLESS MISTAKE. BROKEN GIRL.
in the eyes of a teenage crystallized. oh the prettiest of lights that hang the hallways of the home and the cries from the strangers out at night. they don’t keep us up at night, we have the curtains drawn and closed©️.mad love
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portus
Hominum revelio
Depuis qu'elle était arrivée au deuxième étage, Arya avait le ventre noué. C'était une sensation qui l'envahissait lorsque au fond d'elle elle sentait que quelque chose allait mal se passer. C'était pourtant la première fois que cela lui arrivait alors qu'elle était simplement en train de marcher dans un couloir de l'école. Elle qui s'était toujours fiée à son instinct, elle commençait à se dire qu'il ne s'agissait peut-être que de vulgaire crampes d'estomac qu'elle surinterprétait. Pourtant plus elle avançait dans ce long couloir, plus cette sensation s'intensifiait. Comme si elle allait au devant de quelque chose d'extrêmement sombre. Elle se frotta les yeux du dos de la main. Ça devait être la fatigue voilà tout. Devant elle une Serpentard bifurqua vers les toilettes, celle qui étaient hantées par mimi geignarde. Sans pourvoir détacher son regard d'elle, son estomac fit un bond lorsqu'elle la vit pousser la porte en bois. Sans même réfléchir à ce quelle faisait elle la suivit, et ce ne fut qu'une fois dans les toilettes qu'elle se rendit compte de la stupidité de cette action.

Une sensation de froid intense s'empara d'elle.

Alors qu'Arya essayait de reprendre son souffle, la grande brune se retourna et après une hésitation la salua. Avait-elle sentit quelque chose elle aussi ? Ou bien se demandait-elle simplement ce que cette jeune Griffondor faisait à la suivre jusque dans les toilettes ? Arya était trop occupée à gérer la frayeur que lui avait causé ce froid soudain pour ne serait-ce qu'envisager d'inventer une excuse. Une troisième personne était entrée, derrière laquelle la porte se ferma brusquement. Elle commençait à se dire que son pressentiment n'était pas tout à fait infondé après tout. « Très drôle Mimi...Hilarant... » Mimi ? Non... elle était presque sure que le fantôme de l'ancienne élève n'y était pour rien.  « Vous l’avez vu ? Là-bas ! » Cria l'autre en pointant l'un des miroirs. Elle ne l'avait pas vu, mais le froid s'intensifia. Sans rien dire, Arya sortit sa baguette. Il valait mieux être trop prudent. Du coin de l'oeil, il lui sembla apercevoir quelque chose dans un miroir... Un visage blême. Mais quand elle tourna la tête, pointant sa baguette vers le miroir, il n'y avait rien. Le souffle entrecoupé, Arya chercha le regard des deux autres. Aucune n'avait la moindre idée de ce qui se passait, mais une chose était sure : ça se passait.

400 mots en plus de 14h ; + 20 points à Gryffondor
Revenir en haut Aller en bas
Hogwarts Chronicles
PNJ ⚡ the puppet master
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 26/12/2010
⚡ Missives : 1844

⚡ Fizwizbiz : 3613
⚡ Âge du personnage : plus vieux que le monde.
⚡ Nature du sang : rouge.
Dante, Abbey-Lee & Arya

Second tour.

Un miroir se brise. Celui que vous êtes en train de regarder. Vous l’avez vue, il ne fallait pas. Elle ne veut pas apparaître, pas tout de suite et pourtant vous l’avez remarquée. Elle se venge, elle vous fend le crâne en deux avec une migraine. Il faut la comprendre, vous ne l’avez pas laissée jouer avec vous. Elle n’a pas pu savourer votre peur et ça l’agace alors elle se venge. Vous tombez à genoux à cause de la douleur. Si elle veut, elle peut continuer ainsi et vous faire sauter quelques veines. Elle pourrait, mais ça n’est pas les ordres. Lorsque la douleur disparaît, elle vous laisse un moment sans défense. Vous ne savez pas ce qu’il se passe et ça vous fait paniquer.

Une fois que vous avez suffisamment récupéré et que vous pouvez tenir debout sans vous effondrer, l’une de vous se dirige vers la porte et tente de l’ouvrir par tous les moyens. La force. La magie. La ruse. Rien. Rien ne semble pouvoir l’ouvrir et pendant ce temps, la petite fille blonde sourit de toutes ses dents – il lui en manque trois, les deux de devant et une sur le côté, elle devait être mignonne avant. La panique vous saisit encore plus lorsque vous comprenez que vous êtes prisonnières d’un espèce de fantôme.

Que faites-vous ?

Les conditions.


Comme toujours, le minimum de mots est de 200 et le maximum de 1 000.

Chers marqués, ça va faire mal pour vous. Les symptômes vous rendent bien faibles tout d'un coup. Les enfants sont là, vous pouvez les voir. Vous pouvez en faire apparaître autant que vous voulez, mais ils ne peuvent pas vous toucher. Pas encore :jule:

Le second tour dure jusqu'au 10 mai 2014 inclus. Toute personne n'ayant pas posté aura son personnage éliminé de la course. Il est fortement recommandé de poster plusieurs fois dans le même tour histoire de rendre l'intrigue beaucoup plus intéressante.

Il n'y a pas d'ordre pour l'intrigue, vous postez quand vous en avez envie. Pour rendre le rp plus amusant, nous avons décidé de faire un nouveau barème.

— vous postez en 2h, vos points sont multipliés par 14.
— vous postez en 4h, vos points sont multipliés par 12.
— vous postez en 6h, vos points sont multipliés par 10.
— vous postez en 8h, vos points sont multipliés par 8.
— vous postez en 10h, vos points sont multipliés par 6.
— vous postez en 12h, vos points sont multipliés par 4.
— vous postez en 14h, vos points sont multipliés par 2.
Revenir en haut Aller en bas
Dante Rosewood
SLYTHERIN
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t4315-dante-i-m-a-reckless-mi
Hominum revelio
⚡ Registration : 23/03/2011
⚡ Missives : 6226

⚡ Fizwizbiz : 5814
⚡ Âge du personnage : dix-sept ans.
⚡ Nature du sang : pur.
Le miroir qui se brise. La douleur qui envahit son crâne. Dante tomba à genoux les deux mains plaquées sur sa tête, sa mâchoire serrée allant jusqu’à lui faire mal et les paupières closes. Elle tenta d’ouvrir les yeux quelques secondes pour intercepter la gamine et lui faire comprendre qu’elle devait les laisser – comme si elle allait l’écouter – mais c’était comme si la lumière lui brûlait la rétine. Elle poussa un gémissement de douleur avant de se mettre en position fœtale en espérant que la douleur cesse enfin. La gamine lâcha prise au bout de cinq minutes. Soit ça ne l’amusait plus, soit elle n’avait pas la possibilité de faire beaucoup plus. Dante resta un petit moment allongée au sol, les yeux fermés et les mains toujours plaquées sur sa tête. Elle avait encore un peu mal et la marque sur son épaule recommençait à remuer elle avait l’impression. Comme si elle s’étendait un peu plus sur sa peau. Elle se demanda pendant un court instant s’il n’y avait que cette gamine fantôme ou si ça s’étendait à tout Poudlard. Si c’était le cas, ça voulait dire que ce qui les avait attaqués la dernière fois était devenu bien plus fort. La gamine présente dans les toilettes faisait partie des enfants moldus enlevés il y a quelques mois de ça. Ou du moins, elle ressemblait à cette petite fille dont le portrait avait été diffusé dans tout le pays. Elle et des dizaines d’autres. Sentant son cœur se calmait la terreur prendre place, Dante se décida enfin à bouger. Elle avait peur que cette chose ne la touche. Elle n’avait pas envie de mourir ici, dans les toilettes. Il y avait plus glorieux comme endroit. La jeune fille roula sur le côté et se redressa avec tout le mal du monde. Elle avisa ces deux compagnes d’infortune et se traîna jusqu’à elles.

Sa cousine et une petite Gryffondor. Elle espérait que tout se finisse bien pour les deux. « Elle va pas nous laisser partir. » Souffla-t-elle en grimaçant de douleur. Elle avait l’impression de sentir une main à la fois brûlante et glacée sur son épaule et la sensation ne lui plaisait absolument pas. « Vous vous souvenez de ce qu’il s’est passé y a quelques mois de ça à Poudlard ? » Elle faisait allusion à l’attaque de ces mystérieux fantômes. « J’crois qu’ils sont de retour. Surtout, ne la laissez pas vous toucher. » Elle s’agrippait au bras d’Abbey-Lee. Elle se sentait très fatiguée soudainement.

418 mots en moins de deux heures (à quelques minutes près haha) ; + 280 points à Serpentard.



RECKLESS MISTAKE. BROKEN GIRL.
in the eyes of a teenage crystallized. oh the prettiest of lights that hang the hallways of the home and the cries from the strangers out at night. they don’t keep us up at night, we have the curtains drawn and closed©️.mad love
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portus
Hominum revelio
Le miroir vola en mille éclat. C'est alors qu'une douleur violente envahit son crâne. Elle avait l'impression d'être dans un micro-ondes, que tout cerveau était en train de bouillir et que son crâne allait finir par exploser. Lorsque la douleur finit par la quitter elle se rendit compte qu'elle était par terre, appuyée contre un mur, se tenant la tête dans les mains. Elle était essoufflée et son cœur continuait de battre de plus en plus fort sous l'effet de la peur. « Mais qu'est-ce qui est en train de se passer bordel ? » Sa voix fut plus stridente qu'elle l'aurait souhaité. Exposer sa peur ce n'était pas dans ses habitudes, mais des situations comme ça on n'en vit pas tous les jours. La fille brune se traîna jusqu'à elles.  « Elle va pas nous laisser partir.  Vous vous souvenez de ce qu’il s’est passé y a quelques mois de ça à Poudlard ?J’crois qu’ils sont de retour. Surtout, ne la laissez pas vous toucher. » Elle semblait en savoir plus qu'elle sur ce qui était en train de se passer, mais elle ne voulait pas baisser les bras. Le fantôme ne voulait pas les laisser partir ? Qui a dit qu'elles devaient se laisser faire. Elle se leva d'un bnd, sentant que sa tête allait mieux, et fonça vers la porte. Elle agrippa la poignée et s'efforça de tirer de toutes ses forces, mais ça n'y faisait rien. La porte était bloquée. Elle sortit alors sa baguette. « Alohomora ! » Nouvelle tentative, mais la porte ne s'ouvrit pas. « Pourquoi ça ne marche pas ? « Diffindo ! Evanesco ! Incendium !! » Rien ne marcha, pas même le sort de flammes qui était l'un de ses préférés. C'était comme si leur magie était bloquée. Arya recula jusqu'au autres, regardant autour d'elle avec des yeux exorbités qui trahissaient sa panique. « Mais qu'est-ce qu'elle nous veux ? »

[321] + 20 points à Gryffondor

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dante Rosewood
SLYTHERIN
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t4315-dante-i-m-a-reckless-mi
Hominum revelio
⚡ Registration : 23/03/2011
⚡ Missives : 6226

⚡ Fizwizbiz : 5814
⚡ Âge du personnage : dix-sept ans.
⚡ Nature du sang : pur.
Dante laissa la Gryffondor faire. Elle se rua sur la porte et tenta vainement de lancer des sortilèges dans l’espoir que celle-ci s’ouvre. Peine perdue. Il semblerait qu’elles soient bloquées ici jusqu’à ce que la gamine en ait fini avec elles. C’était un peu ce qui faisait peur à Dante, elle ne savait pas les desseins de ces choses cette fois-ci. Etait-ce pour faire de nouvelles proies ou était-ce pour achever ceux qui possédaient la marque ? Si c’était la seconde option, ça allait être quoi le grand final ? Un massacre général ? La Serpentard frissonna d’horreur à l’idée de devoir tuer quelqu’un. Elle tourna sa tête vers sa cousine. Quelqu’un de sa famille, ça serait le pire. « Mais qu'est-ce qu'elle nous veux ? » Elle toisa la petite Gryffondor avec beaucoup de peine. « Jouer ? Nous tuer ? On sait pas la finalité de tout ça, mais j’pense pas que ça soit glorieux. » Dante tourna la tête dans la direction de la petite fille, elle n’avait pas bougé d’un pouce, elle se contentait de les observer avec un grand sourire. Probablement qu’elle attendait qu’elles fassent quelque chose de plus. Dante lui fit face et serra les poings. « Ça suffit maintenant ! » Elle s’avança vers elle. « Laisse-nous partir maintenant ! Tu as… vous avez… enfin peu importe mais qui que tu sois réellement, t’as déjà fait assez de dégât comme ça. Laisse-nous partir ! » Le visage de la petite fille changea, elle se mit à bouder comme si Dante venait de la gronder pour une bêtise qu’elle avait faite. Non. Entendit-elle dans sa tête. La brune tomba à genoux, la marque devenait de plus en plus douloureuse. Elle faillit vomir à plusieurs reprises se tenant le ventre pour éviter de tout recracher. Elle se sentait tellement mal.

305 mots en moins de 4h ; + 240 points à serpentard.

Spoiler:
 



RECKLESS MISTAKE. BROKEN GIRL.
in the eyes of a teenage crystallized. oh the prettiest of lights that hang the hallways of the home and the cries from the strangers out at night. they don’t keep us up at night, we have the curtains drawn and closed©️.mad love
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portus
Hominum revelio
L’élève de serpentard fut stupéfaite de voir le miroir se briser, des éclats volant dans tous les sens, se fracassant sur le sol. Sept ans de malheur…A peine avait-elle formulé cette pensée qu’une douleur vint lui étreindre le crâne. La douleur était insoutenable, elle avait l’impression qu’un troll était en train de compresser sa tête, lui donnant l’impression que son crâne allait exploser. S’agrippant le crâne de ses deux mains, elle en tomba à genoux, ne pouvant supporter pareil supplice. Après des minutes qui lui parurent des heures, la douleur s’estompa doucement, le calvaire prit fin doucement, la laissa sonné et fatiguée. Abbey-Lee posa son regard sur ses deux compagnes d’infortune, elles étaient toutes au sol, Dante fixant la gamine qui était sans nul doute à l’origine de leur migraine. Sa cousine finit par se trainer jusqu’à elle et Arya, pouvait-elle faire autrement ? Non, Abbey avait elle-même quelques difficultés pour se redresser, et Dante semblait dans un état bien pire que le sien.

« Elle ne va pas nous laisser partir ». Ce n’était qu’un souffle, mais Abbey ne l’entendit que trop bien, faisant naitre un boule de peur qui lui serrait la gorge, et elle esquissa un sourire triste. C’était bien ce dont elle avait peur.

« J’crois qu’ils sont de retour. Surtout, ne la laissez pas vous toucher. » Attrapant sa cousine, elle la retient dans ses bras. Elle avait l’air si faible que cela lui fit mal au cœur.

« Il n’y a pas de risques… » Abbey tentait de soutenir Dante, espérant de tout son cœur que cette dernière ne s’évanouisse pas.

Arya finit par se lever d’un coup, s’acharnant sur la seule issue possible. Mais rien ne se produisit. Chassant la vague de panique qui commençait à naitre, elle regarda la gryffondor multiplier ses tentatives, en vain.

« Mais qu'est-ce qu'elle nous veux ? » Bonne question, à laquelle Abbey n’avait pas de réponse, juste quelques suppositions toutes plus déprimantes les unes que les autres. Et les conclusions de Dante n’étaient pas plus optimistes que les siennes.

« Ça suffit maintenant ! » Voyant sa cousine s’approcher du fantôme, Abbey prit peur pour elle. Etait-ce vraiment une bonne idée que de la provoquer de la sorte ?  « Laisse-nous partir maintenant ! Tu as… vous avez… enfin peu importe mais qui que tu sois réellement, t’as déjà fait assez de dégât comme ça. Laisse-nous partir ! » Et évidemment, il avait fallu qu’elle se rapproche d’elle. Et comme Abbey s’en doutait, cela ne plut pas au fantôme. Son visage devînt boudeur alors que Dante tombait au sol en criant.

« Dante ! » ne réfléchissant pas à deux fois, Abbey se jeta sur sa cousine, l’attrapant pas les épaules pour l’éloigner un peu de la petite fille. Elle tira sa cousine sur un mètre ou deux avant de se mettre à genoux devant elle, prenant son visage entre ses mains pour tenter de voir sa cousine et son état.

« Dante ! Tu m’entends ? Restes avec nous ! »

506 mots + 30 points à Serpentard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portus
Hominum revelio
La petite fille se contentait de les regarder sans changer d'expression. Elles étaient prises au piège, coincée dans les toilettes du deuxième étage. Quelles étaient les chances pour qu'un truc pareil leur arrive dans les toilettes ? Dans les film d'horreur ce genre de choses n'arrivait que aux imprudents qui s'aventuraient dans des endroits glauques ou hantés. Mais des toilettes ? Jusqu'à maintenant le seul fantôme qui les hantait c'était mimi geignarde, mais cette petite fille n'avait rien à voir avec le fantôme de la jeune étudiante. Ce fantôme là lui faisait froid dans le dos. Elle les avait enfermé et pouvait agir sur elles. Elle était certaine que la puissante migraine survenue plus tôt était son œuvre. Mais pourquoi ? Ses deux camarades ne semblaient pas en savoir plus. Aucune d'elle ne semblait savoir comment réagir. Elles étaient sans défense, prises au piège, attendant que celle qui les maintenait captive choisisse le sort qu'elle leur infligerait. Arya était paralysée par la peur, mais Dante, elle, se leva et marcha vers la petite fille. « Ça suffit maintenant ! Laisse-nous partir maintenant ! Tu as… vous avez… enfin peu importe mais qui que tu sois réellement, t’as déjà fait assez de dégât comme ça. Laisse-nous partir ! » Mais qu'est-ce que tu fais ?? Tu va nous faire tuer ! Aucun son ne franchit le pas de ses lèvres. Elle attendait désormais, fixant le changement d'expression de la petite fille qui virait à la colère enfantine. Elle sut en regardant ce visage que quelque chose de mauvais allais leur arriver.

261 mots ; + 20 points à Gryffondor
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Portus
Hominum revelio
Revenir en haut Aller en bas
 

— INTRIGUE 4 : dante, abbey-lee & arya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HOGWARTS • CHRONICLES ` :: Intrigues & events :: Intrigue #4 ; Truth & Death-