AccueilAccueil  TUMBLR D'HC  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM.

Partagez | 
 

 — INTRIGUE 4 : orion, mikjall & rayleigh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hogwarts Chronicles
PNJ ⚡ the puppet master
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 26/12/2010
⚡ Missives : 1844

⚡ Fizwizbiz : 3613
⚡ Âge du personnage : plus vieux que le monde.
⚡ Nature du sang : rouge.
Orion, Mikjall & Rayleigh

L'intro.

C’était les vacances de février, pendant que Poudlard se vidait de ses occupants d’autres avaient décidé de rester : pas de famille, pas envie de retourner chez soi, bref n’importe quelle excuse était acceptée tant que vous respectiez les règles de l’école après tout, ce n’était pas bon de sortir, bien des rumeurs circulaient au sujet de la santé mentale du nouveau ministre. Les professeurs ne disaient rien, mais les enfants de personne travaillant au ministère étaient tenus au courant. Parfois, c’était même les parents qui souhaitaient que les enfants restent à Poudlard. Des murmures disaient que Caldwell avait interrogé un gamin pour savoir dans quel camp se situait ses parents et qu’au final, toute la famille avait mal fini. Les sorciers voulaient éviter le même sort à sa propre famille en laissant leurs progénitures dans l’endroit le mieux protégé de toute l’Angleterre.

Mais qui a dit que c’était sûr ? Qui a dit que le château de Poudlard était à l’abri du pire ? N’était-ce pas là-bas qu’une étrange épidémie s’était déclarée ?

La mise en situation.


S'occuper de son hibou ou simplement passer un moment assis dans les escaliers de la volière pour profiter de la vue, c'était souvent ce qui poussaient les étudiants à se rendre dans cet endroit (ou tout simplement pour envoyer une lettre à sa famille aussi, ne soyons pas barbare). Les rencontres étaient diverses parfois synonyme de conflit, parfois des rendez-vous amoureux, tout était bon à prendre et il n'y avait que pour seuls spectateurs des oiseaux. Vous pouviez être sûrs d'être tranquille. Pourtant, aujourd'hui, lorsque vous avez posé le pied dans la volière, vous avez trouvé les oiseaux terrifiés, volant partout et le sol encore plus dégoûtant qu'avant. Quelque chose n'allait vraiment pas.

Orion, Mikjall, Rayleigh l'un de vous doit commencer le sujet.

Les conditions.


Comme toujours, le minimum de mots est de 200 et le maximum de 1 000.

Si parmi vous, il y a déjà un marqué, vous allez ressentir des choses étranges et ça a commencé dès le matin pour vous. Depuis quelques jours vous vous sentez moins bien et surtout, vous avez sans arrêt des visions d'enfants et ça vous inquiète.

Le premier tour dure jusqu'au 28 avril 2014 inclus. Toute personne n'ayant pas posté aura son personnage éliminé de la course. Il est fortement recommandé de poster plusieurs fois dans le même tour histoire de rendre l'intrigue beaucoup plus intéressante.

Il n'y a pas d'ordre pour l'intrigue, vous postez quand vous en avez envie. Pour rendre le rp plus amusant, nous avons décidé de faire un nouveau barème.

— vous postez en 2h, vos points sont multipliés par 14.
— vous postez en 4h, vos points sont multipliés par 12.
— vous postez en 6h, vos points sont multipliés par 10.
— vous postez en 8h, vos points sont multipliés par 8.
— vous postez en 10h, vos points sont multipliés par 6.
— vous postez en 12h, vos points sont multipliés par 4.
— vous postez en 14h, vos points sont multipliés par 2.
Revenir en haut Aller en bas
Rayleigh Meiffert
HUFFLEPUFF
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 31/10/2012
⚡ Missives : 482

⚡ Fizwizbiz : 767
⚡ Âge du personnage : 17 ans.
⚡ Nature du sang : sang mêlée.
stay away from me

Sa lettre précieusement serrée entre ses doigts, Rayleigh montait les escaliers qui menaient à la volière. Sid était niché dans son cou, comme à son habitude, calme et endormi. La jeune fille n'avait pas donné de nouvelles à son frère aîné depuis un petit moment et se sentait coupable. De plus, elle avait choisi de rester à Poudlard plutôt que de rentrer chez Arcturus pour les vacances, une chose qu'il avait eu du mal de comprendre. Mais elle avait encore beaucoup de choses à rattraper et elle savait qu'elle ne le ferait pas si elle retournait auprès de son frère aîné. Alors elle avait préféré rester ici, une chose qu'elle lui expliquait dans sa lettre, en espérant qu'il cesse de s'inquiéter et de se demander pourquoi elle ne préférait pas être avec lui. Bien sûr qu'elle aurait préféré être à ses côtés, il parvenait à lui changer les idées, à la faire rire malgré tout et cela lui manquait. Mais elle ne voulait pas redoubler une autre année. Elle en avait assez d'échouer. La mine attristée, la Poufsouffle gravit les escaliers, jusqu'à entendre des piaillements paniqués qui la firent s'arrêter. Il y avait régulièrement du bruit dans la volière, il arrivait que les hiboux se chamaillent un peu, mais elle n'avait jamais entendu un tel vacarme. Pressant le pas, la jeune fille arriva au sommet des escaliers pour se retrouver face à un spectacle des plus chaotique. Les hiboux volaient dans tous les sens, danse terrifiante de serres et de plumes. Le sol était encore plus dégoûtant qu'à l'accoutumée et tous ces cris cassaient les oreilles de la jeune fille. Elle aperçut un jeune homme de Gryffondor qu'elle connaissait de vue seulement et un autre de Serdaigle, Orion. Ils semblaient aussi perdu qu'elle face à la panique des oiseaux.
Rayleigh ouvrit la bouche pour leur demander ce qu'il se passait ici, lorsque Sid s'agita dans son cou. Le rat se débattit même furieusement pour s'extirper de l'écharpe de la Poufsouffle. Ses griffes entamèrent sa peau au passage et elle grimaça, tandis qu'il descendait le long de son manteau avant de s'enfuir en couinant le plus loin possible. La jeune fille porta une main à son cou tandis qu'un mauvais pressentiment s'emparait d'elle. Les animaux semblaient terrifiés, par quoi, elle n'en savait rien, mais à ses yeux ça ne signifiait rien de bon. Les chouettes et les hiboux se précipitaient vers les sorties les plus proches, s'envolant loin de la tour, se bousculant au passage. Bien vite, il ne resta d'eux que l'odeur de fiente et des plumes sur le sol. Le silence s'empara de la volière et Rayleigh sentit ses entrailles se nouer. « Je... on ferait mieux... de descendre, non ? » suggéra-t-elle d'une petite voix mal assurée. Un rire résonna alors près d'eux et lorsque Rayleigh se retourna pour faire face aux escaliers, elle poussa un cri en voyant ce qui s'y trouvait. L'enfant était pâle, moribonde. Un large sourire déformait ses traits et une lueur mauvaise dansait dans ses yeux noirs. Un autre rire s'échappa de la gorge du petit être et Rayleigh recula de plusieurs pas, ses doigts tremblants cherchant sa baguette dans les plis de sa cape.

532 mots en moins de 2h • + 420 points à Poufsouffle


breath of life
A little touch of heavenly light. But all the choirs in my head sang, No oh oh. To get a dream of life again A little vision of the start at the end But all the choirs in my head sang, No oh oh. (⚡️) f+themachine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portus
Hominum revelio
intrigue 4 :
orion, mikjall & rayleigh
Les vacances de Février étaient arrivées et pourtant, Orion n’était pas plus heureux. Les vacances devraient être synonymes de joie, mais ce n’était pas le cas. Il n’avait pas de nouvelles d’Hailey et il ne lui en avait pas demandé non plus. Tout ce temps, il avait réussi à se retenir quand il croisait Cobain dans les couloirs. Il savait que Cobain et Hailey se parlaient toujours. Orion tenait une lettre dans ses mains. Elle aurait très bien pu être adressée à Hailey, mais elle ne l’était pas. Elle était destinée à Heather. C’était une lettre pour s’excuser de lui avoir fait de la peine et pour s’expliquer. Il n’aimait pas le malaise qui s’était installé entre eux, mais en même temps, il ne pouvait pas retourner vers elle. Il ne voulait pas gâcher sa relation avec Judikaël et il avait besoin de mettre de la distance entre lui-même et la Gryffondor. Mais il voulait qu’elle le pardonne. C’était typiquement lui. Toutefois, en arrivant dans la volière, il vit tout de suite que quelque chose n’allait pas. Les oiseaux étaient agités. Il aperçut Mikjall, un Gryffondor de son âge, qu’il ne connaissait pas plus que ça car ils n’étaient pas en même année. Puis il se baissa à temps pour éviter un hibou et une autre élève fit son entrée. Orion laissa tomber sa lettre. Le sol était si sale qu’il ne pensa pas un instant à la récupérer. Tant pis. Il n’écrirait pas à Heather, c’était peut-être mieux. Les chouettes et hiboux quittèrent tous la volière. Il y avait de quoi s’inquiéter. Orion avait un mauvais pressentiment. Un silence envahit la pièce. « Je... on ferait mieux... de descendre, non ? » Le Serdaigle n’aurait pas pu dire mieux que la Poufsouffle, qui s’appelait Rayleigh, d’après ses souvenirs. Quand soudain, un rire retentit. Orion fit volte-face et son sang se glaça quand il aperçut la petite fille. Elle n’était pas sans lui rappeler celle qu’il avait vue à Pré-au-Lard quelques mois plus tôt. Il se passait vraiment des choses étranges ces derniers temps. Il avait été tellement mal ce jour-là qu’il se dit que ça ne pouvait pas arriver à nouveau. « Laisse tomber, c’est sûrement une mauvaise blague… » Il n’en était vraiment pas certain, mais il ne pouvait pas se laisser consommer par la peur. Pour appuyer ses propos, il fit quelques pas vers la petite fille, s’attendant à la voir disparaître. C’est du moins ce qu’il espérait. Il était même prêt à passer à travers… à moins que.

422 mots

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hogwarts Chronicles
PNJ ⚡ the puppet master
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 26/12/2010
⚡ Missives : 1844

⚡ Fizwizbiz : 3613
⚡ Âge du personnage : plus vieux que le monde.
⚡ Nature du sang : rouge.
Orion & Rayleigh

Second tour.

Vous êtes trop proches d’elle. Elle n’aime pas. Elle vous lance un regard à glacer le sang et lève un bras vous projetant à l’intérieur de la volière. Elle ne veut pas que vous quittiez la tour. Elle ne veut pas que vous la laissiez seule comme elle l’a été ces derniers mois. Vous vous écrasez contre les cages, Mikjall se retrouve assommé et vous n’êtes pas mieux que lui. Des fientes de hiboux vous tombent sur l’épaule et des plumes se retrouvent accrocher à vos cheveux. Les oiseaux s’affolent encore plus, certains viennent sur vous toutes griffes sorties. Coups de bec, coups de griffes, vous vous protégez comme vous pouvez. Utiliser votre baguette peut encore plus les affoler alors il vaut peut-être mieux éviter. Ce qui est certain, c’est que le spectacle plaît énormément à la chose qui était dans l’escalier puisque vous l’entendez rire.

Jouez avec moi. Qu’elle dit. Jouer avec une chose dont vous ignorez la nature c’est un peu risqué. Surtout quand on voit à quel point la vue du sang la met en joie. Elle claque des mains à plusieurs reprises et son rire devient plus clair à présent. Vous la sentez proche de vous et ça vous rend malade. Si la nausée vous serre l’estomac, ce n’est rien comparé à ce qui vous attend. Vous commencez à voir devant vous vos plus grandes craintes se réaliser. Est-ce que vous serez suffisamment fort pour remarquer l’illusion et vous sortir de là ?

Les conditions.


Comme toujours, le minimum de mots est de 200 et le maximum de 1 000.

Chers marqués, ça va faire mal pour vous. Les symptômes vous rendent bien faibles tout d'un coup. Les enfants sont là, vous pouvez les voir. Vous pouvez en faire apparaître autant que vous voulez, mais ils ne peuvent pas vous toucher. Pas encore :jule:

Le second tour dure jusqu'au 10 mai 2014 inclus. Toute personne n'ayant pas posté aura son personnage éliminé de la course. Il est fortement recommandé de poster plusieurs fois dans le même tour histoire de rendre l'intrigue beaucoup plus intéressante.

Il n'y a pas d'ordre pour l'intrigue, vous postez quand vous en avez envie. Pour rendre le rp plus amusant, nous avons décidé de faire un nouveau barème.

— vous postez en 2h, vos points sont multipliés par 14.
— vous postez en 4h, vos points sont multipliés par 12.
— vous postez en 6h, vos points sont multipliés par 10.
— vous postez en 8h, vos points sont multipliés par 8.
— vous postez en 10h, vos points sont multipliés par 6.
— vous postez en 12h, vos points sont multipliés par 4.
— vous postez en 14h, vos points sont multipliés par 2.
Revenir en haut Aller en bas
Rayleigh Meiffert
HUFFLEPUFF
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 31/10/2012
⚡ Missives : 482

⚡ Fizwizbiz : 767
⚡ Âge du personnage : 17 ans.
⚡ Nature du sang : sang mêlée.
stay away from me

« Laisse tomber, c’est sûrement une mauvaise blague… » fit l'élève de Serdaigle sans avoir l'air totalement convaincu par ce qu'il disait. Un frisson parcourut l'échine de Rayleigh qui secoua la tête. Elle n'était pas d'accord avec lui, tout ceci n'était pas normal, elle le sentait. Ses doigts crispés sur sa baguette, la jeune fille fit un pas en avant mais aussitôt, une onde de choc terrible la projeta en arrière, en même temps qu'Orion et l'élève de Gryffondor. Son crâne se cogna violemment contre le mur contre lequel elle se retrouva jetée et elle laissa échapper une exclamation de douleur, lâchant sa baguette pour saisir sa tête entre ses mains, espérant ainsi atténuer sa souffrance. Les larmes lui montèrent aux yeux, réflexe naturel suite à un tel choc et elle ferma les yeux, serrant les dents pour ne rien laisser échapper. Un rire résonna à nouveau tandis que les quelques oiseaux restés dans la volière commençaient à paniquer, piaillant et voletant dans tous les sens. Une serre passa trop près du visage de Rayleigh, lui entamant profondément la joue et elle se recroquevilla sur elle-même, terrifiée. Jouez avec moi. fit la voix cristalline de la gamine terrifiante et Rayleigh sentit un haut-le-cœur la secouer. Elle était trop proche, beaucoup trop proche, et les oiseaux ne cessaient de faire un véritable carnage. Alors elle sortir sa tête de ses mains et attrapa sa baguette avant de lancer un sortilège qui figea les chouettes et les hiboux en plein vol. Elle n'aimait pas vraiment l'idée de lancer des sorts sur des animaux, mais la panique les rendait dangereux.
« O... Orion, c'est ça ? Tu vas bien ?» appela-t-elle d'une toute petite voix en le cherchant du regard. Elle aperçut l'élève de Gryffondor étendu non loin d'elle, visiblement inconscient. Ou pire, songea-t-elle avant de secouer la tête. Non, il allait bien, ils iraient tous bien, n'est-ce pas ? Elle croisa enfin le regard du Serdaigle qui ne semblait pas dans un meilleur état qu'elle. Un autre rire résonna dans la pièce et Rayleigh tourna la tête vers la gamine au visage effrayant, qui continuait de les fixer d'un air malsain. « Tu... qu'est-ce que tu veux ? Demanda-t-elle d'une voix douce, bien que tremblante. Nous... Comment tu t'appelles ? » Etait-elle en mesure de comprendre ce qu'elle lui disait ? La Poufsouffle n'en savait rien, mais peut-être que la faire parler leur permettrait de gagner un peu de temps, en attendant que quelqu'un vienne les aider. Parce qu'on allait venir les aider, n'est-ce pas ?

424 mots • + 20 points Poufsouffle


breath of life
A little touch of heavenly light. But all the choirs in my head sang, No oh oh. To get a dream of life again A little vision of the start at the end But all the choirs in my head sang, No oh oh. (⚡️) f+themachine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Portus
Hominum revelio
intrigue 4 :
orion, mikjall & rayleigh
Malheureusement, ce n’était pas une mauvaise blague. Orion s’était approché d’un peu trop près de cette chose. Elle leva un bras et il fut instantanément projeté en arrière par une force inconnue. Son dos claqua contre le mur, mais il eut le réflexe de protéger sa tête. Les hiboux se mirent à paniquer et commencèrent à l’attaquer. Avec ses bras, le Serdaigle essaya de les éloigner, mais fut mordu et griffé à plusieurs reprises. Il était trop occupé à se défendre pour pouvoir tenter quoique ce soit d’autre. Il jeta un coup d’œil vers la petite fille et la vie s’amuser profondément. Il jeta un coup d’œil autour de lui et vit le corps inanimé du Gryffondor. Il n’aperçut pas tout de suite la Poufsouffle car une chouette revint à la charge. « Jouez avec moi » Mais, bien sûr. Tout ceci ne le faisait pas rire du tout et la peur commença à le consumer. Qu’est-ce que signifiait toute cette histoire ? Et d’un coup, le temps sembla se figer autour de lui. Il baissa ses bras, qui lui servaient de protection et ses yeux tombèrent sur ses bras abimés et ses vêtements déchirés. Il saignait à plusieurs endroits, bien que les blessures restaient superficielles. « O... Orion, c'est ça ? Tu vas bien ? » Le brun tourna la tête vers la source de la voix. Rayleigh était toujours là. Non, il n’allait pas bien. Il la vit observer le Gryffondor et leurs regards se croisèrent. Orion se releva un peu, s’aidant du mur qui se trouvait derrière lui. Alors que la Poufsouffle tenta de parler à la petite fille, Orion mit la main sur sa baguette. « Tu... qu'est-ce que tu veux ? Nous... Comment tu t'appelles ? » Un sourire apparut brièvement sur les lèvres du garçon. Il ne souhaitait pas savoir le nom de cette créature. Il voulait juste partir. Rien de bon ne les attendait ici. Rayleigh était naïve d’engager la conversation avec cette chose. Orion se leva, essayant de ne pas poser les yeux sur la petite fille. Et son visage se liquéfia. Le Serdaigle se précipita vers le corps inanimé. « Judikaël ? Judikaël ? » Sous ses yeux, Judikaël semblait très mal en point. Il ne se réveillait pas, il avait perdu connaissance… il était… mort ? C’était tout simplement impossible. Orion s’était agenouillé à côté et avait posé sa tête sur ses genoux. Les mains tremblantes, il caressa son visage. Il n’était pas froid. Il respirait encore. Ses yeux ne quittèrent pas le Serpentard. Et pourtant, rien de tout ça n’était logique. Judikaël n’était même pas là au moment où tout avait commencé. Les rires de la petite fille l’empêchaient de se concentrer. Il ne voulait pas quitter Judikaël des yeux. S’il l’avait fait, il aurait remarqué que le Gryffondor n’était plus là et il aurait compris que son esprit, ou plutôt ce démon, lui jouait des tours.

488 mots en 4h + 240 points à Serdaigle
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Portus
Hominum revelio
Revenir en haut Aller en bas
 

— INTRIGUE 4 : orion, mikjall & rayleigh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HOGWARTS • CHRONICLES ` :: Intrigues & events :: Intrigue #4 ; Truth & Death-