AccueilAccueil  TUMBLR D'HC  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM.

Partagez | 
 

 08 — INTRIGUE 3 : alexis, siane, drago.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hogwarts Chronicles
PNJ ⚡ the puppet master
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 26/12/2010
⚡ Missives : 1844

⚡ Fizwizbiz : 3613
⚡ Âge du personnage : plus vieux que le monde.
⚡ Nature du sang : rouge.
Alexis, Siane & Drago.

Noël approche à grands pas et pourtant, l'humeur des membres de la résistance est loin d'être à la fête et au partage. Leur leader, Gabriel Etherington est décédé il y a peu de temps et plus rien ne va. Pourtant, Blackadder fait de son mieux mais rien ne semble s'arranger. C'est dans cet esprit que les deux amies de longue date, Alexis et Siane, toutes deux à peine sorties de Poudlard et déjà obligées de rester à St James, décident de quand même fêter Noël. Tout le monde est triste, séparé de sa famille et parfois de ses amis, mais pour les deux jeunes filles, ce n'est pas le moment de déprimer et d'abandonner ! Ils ont perdu des proches certes, mais la Résistance est leur nouvelle famille ! C'est donc un matin qu'elles décident toutes deux de décorer entièrement le Manoir St James et de réfléchir aux cadeaux qu'elles pourraient offrir aux autres habitants.

Alexis ou Siane, l'une de vous deux doit donc poster à la suite afin d'apporter un vent de légèreté et de tendresse sur les esprits abattus du Manoir !

———————— ͼҨͽ ————————


Vous avez l'habitude maintenant (sauf si vous êtes tout nouveau ♥) pour les intrigues, on vous autorise à écrire des rps de 500 mots minimum et 1000 grand maximum afin que ça tourne vite, que ça vous prenne pas un temps fou et que ça devienne une grosse contrainte. Pour cette intrigue, le système des points se retrouve également légèrement modifié :

— vous postez en moins de 2h, vos points sont multipliés par 12.
— vous postez en moins de 12h, vos points sont multipliés par 6.
— vous potez en moins de 24h, vos points sont multipliés par 2.



Dernière édition par Hogwarts Chronicles le Jeu 2 Jan - 12:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Siane Callaghan
WANTED
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 01/04/2011
⚡ Missives : 384

⚡ Fizwizbiz : 615
⚡ Âge du personnage : 20 ans.
⚡ Nature du sang : sang mêlée.

christmas spirit



Lorsque Siane ouvrit les yeux et que son réveil afficha à peine huit heures du matin, elle eut envie de s’assomer la tête contre un mur en espérant se rendormir. Malheureusement, cela eut été trop facile et elle se retrouva contrainte de se lever. Traînant des pieds jusqu’à sa salle de bain, elle prit une douche et s’habilla chaudement. Le manoir était grand et toutes les pièces n’étaient pas forcément chauffée, aussi opta-t-elle pour un jean et un pull assez épais. Une fois prête, elle sortit de sa chambre et descendit les escaliers. Surprise d’apercevoir de la lumière dans la cuisine, Siane pénétra dans la pièce pour se retrouver face à Alexis, les traits tirés, assise devant une tasse fumante. « Sale nuit ? » lui demanda-t-elle doucement. « J’ai fait la même. » Elle adressa un sourire à son amie et alla se servir un café avant de s’installer à côté de l’ancienne Serdaigle. Soufflant sur son café pour qu’il refroidisse, la jeune femme regarda autour d’elle. Autant dire qu’elle ne savait pas vraiment quoi dire. Ce n’était pas la peine de demander à Alexis si elle faisait toujours autant de cauchemar qu’après l’enterrement de Gabriel, ses cernes en étaient la preuve. Elle ne parvenait pas à trouver la paix et Siane ne savait que trop ce que c’était. Ces derniers temps, elle ne cessait d’avoir l’impression qu’Amy ou même ses parents n’étaient jamais loin. Un soir, elle avait même cru apercevoir sa petite sœur, dans un couloir de St James. Elle avait mis ça sur le compte de la fatigue.
Un soupir franchit la barrière des lèvres de Siane. Il fallait dire que cet endroit n’arrangeait rien. Tout le monde tirait la gueule, c’était vieux et morose. La Gryffondor en avait marre de vivre ici. Et dire qu’elles allaient devoir passer Noël ici… Elle but une gorgée de café et se surprit à avoir une idée. Après tout, pourquoi pas ? Ce n’était pas forcément le moment de jouer à l’insouciance ni de faire la fête, mais est-ce que ça ne ferait pas du bien à tout le monde ? Il fallait changer les idées des habitants de ce manoir qui semblaient tous s’enfoncer de plus en plus dans la déprime. Un sourire aux lèvres, Siane se tourna brusquement vers son amie. « J’ai une idée ! C’est bientôt Noël, n’est-ce pas ? Je sais pas à quoi ressemblait le tiens l’année dernière, mais le mien s’est soldé par moi sirotant des bières dans le salon d’Hayter, y a plus festif… et c’es exactement ce qui nous manque ! » Elle se redressa, désormais totalement convaincue que son idée allait tout changer.

« Fêtons Noël comme il se doit, Alexis. En famille, tous ensemble. On décore ce manoir qui me sort par les trous de nez tellement il me fait déprimer et puis on n’aura qu’à déterminer une liste de cadeaux pour chacun. Même une babiole, ce serait suffisant ! Qu’est-ce que tu en dis ? » Elle abandonna sa tasse de café sur la table, s’approcha d’Alexis et posa une main sur son épaule : « Ça te fera du bien de faire un truc léger et inutile, dis oui je t’en prie ! » s’exclama-t-elle en utilisant une de ses attaques favorites ; les grands yeux brillants made by Callaghan.


554 mots en moins de 24h ; +60pts aux gentils


i'm up to no good
I cheated myself like I knew I would, I told ya, I was trouble. You know that I'm no good. Upstairs in bed, with my ex boy, he's in the place, but I can't get joy, thinking of you in the final throes, this is when my buzzer goes.  (⚡️) AWinehouse.
Revenir en haut Aller en bas
D. Alexis Hoover
WANTED
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t347-alexis-i-wanna-dance
Hominum revelio
⚡ Registration : 28/04/2011
⚡ Missives : 1533

⚡ Fizwizbiz : 2585
⚡ Âge du personnage : vingt ans
⚡ Nature du sang : née-moldue officiellement, mais elle a été adoptée à la naissance, donc rien n'est sûr.
“ christmas must be something more


Après avoir jeté un nouveau coup d'oeil furtif au réveil dans ma chambre, je poussai un cri de rage, et ne me retint plus d'envoyer des coups de poings dans les oreillers. Depuis combien de temps n'avais-je pas fait de vraie bonne nuit complète ? Depuis mon escapade au manoir de mes grands-parents avec Sylas, quelques mois plus tôt, sans aucun doute. J'avais l'impression qu'une vie entière s'était écoulée depuis. Une vie d'ennui, de lectures, d'attente, et d'insomnies. Les cauchemars étaient toujours là, mais je m'étais presque habituée. Je les avais presque apprivoisés. J'étais enfermée avec les autres résistants depuis près de six mois désormais, et même si quelques missions m'avaient permis de sortir, même si Maxim m'apportait régulièrement des livres via d'autres personnes, et même si je m'accordais des petites sorties clandestine avec Azriël.. J'étouffais. Littéralement.

Je décidai finalement de me lever, et presque d'instinct, me dirigeai vers la cuisine, encore emmitoufflée dans un pyjama écossais et un gros gilet de laine. J'avais les yeux à demi-ouverts, mais ce chemin m'était si familier que je n'avais pas franchement besoin de me concentrer. Machinalement, je me préparai un thé vert à la menthe, et faillis ne pas remarquer l'entrée de ma très chère Siane. « Sale nuit ? » fit-elle doucement. Pas besoin de lui répondre, la réponse se lisait sur mon visage et dans mes cheveux en pagaille. « J’ai fait la même. » ajouta-t-elle. Je lui souris légèrement, en baîllant une énième fois. Je perdis le fil de la réalité quelques instants, et me fit réveiller par la voix de mon amie, dont le visage avait repris des couleurs. Je vis une petite lueur dans ses yeux et haussai les sourcils. « J’ai une idée ! C’est bientôt Noël, n’est-ce pas ? Je sais pas à quoi ressemblait le tiens l’année dernière, mais le mien s’est soldé par moi sirotant des bières dans le salon d’Hayter, y a plus festif… et c’es exactement ce qui nous manque ! » Je secouai la tête, acquiesçant avec un enthousiasme certain. C'était bientôt Noël. Déjà. J'avais passé huit Noëls à Poudlard, le fait de ne plus y être cette année m'avait sûrement fait perdre la notion du temps, et surtout, des fêtes. Je remis mes cheveux en arrière et Siane s'approcha de moi, pour poser finalement une main sur mon épaule. « Fêtons Noël comme il se doit, Alexis. En famille, tous ensemble. On décore ce manoir qui me sort par les trous de nez tellement il me fait déprimer et puis on n’aura qu’à déterminer une liste de cadeaux pour chacun. Même une babiole, ce serait suffisant ! Qu’est-ce que tu en dis ? » Je ne pus réprimer le rire qui naquit dans ma gorge. Le manoir me sortait par les trous de nez, à moi aussi. Je levai les yeux vers la belle ex-Gryffondor. « Ça te fera du bien de faire un truc léger et inutile, dis oui je t’en prie ! » finit-elle par ajouter, assénant un dernier coup à la flemme et au nuage qui embrumait mon esprit.

Je fronçai les lèvres, puis tapai du poing sur la table : « Tu sais quoi ? Je pense que tu as tout à fait raison. I think we need a little Christmas. » Je me levai et la pris par les épaules à mon tour. « Je ne sais pas où on va pouvoir trouver des décorations de Noël ici, mais tu as raison. Et puis pour les cadeaux, je suis sûre qu'il y a moyen de s'arranger avec les personnes à l'extérieur. » Je lui lançai un regard aguicheur et continuai : « En plus, je sais déjà ce que je vais t'offrir... » J'avalai ma tasse en vitesse, et la reposai d'un geste sec sur la table avant de m'attacher les cheveux avec l'élastique qui traînait sur mes poignets. Puis je pris un air déterminé, presque félin « Mission Noël, saison un, épisode un. Lieutenant Callaghan, veuillez me retrouver en tenue de combat dans une demi-heure. Faisons le tour du propriétaire pour dénicher des trésors. » Sur ce, je filai en courant dans ma chambre pour enfiler quelque chose de plus agréable à porter pour une journée pleine d'aventure. Je ne savais pas pourquoi une si petite perspective me faisait autant d'effet, mais l'idée de s'amuser un peu.. ça n'avait pas de prix. Puis je me mis en quête de décorations, arpentant le manoir en long, large, et travers. C'est avec un carton plein de babioles que je redescendis dans le salon principal. Je le posai à terre et mis les mains sur les hanches, un grand sourire sur les lèvres. C'était parti, il ne manquait plus que Siane.

793 mots +60pts aux gentils

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Drago Malefoy
WANTED
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t4202-drago-you-ll-never-be-l
Hominum revelio
⚡ Registration : 20/02/2011
⚡ Missives : 642

⚡ Fizwizbiz : 1113
⚡ Âge du personnage : il va sur ses vingt ans.
⚡ Nature du sang : pur.


Drago dormait bien. Du sommeil du juste comme on dit. Cela faisait un petit moment qu’il n’avait plus aussi bien dormi. À Poudlard, la dernière année, il n’osait pas réellement s’endormir à cause de ses camarades de Serpentard. Il savait qu’il était considéré comme un traître et un incapable, mais lorsqu’on l’avait vu sauver la vie de Granger à Windsor, il était devenu l’ennemi des Serpentards. Plus beaucoup de personnes ne l’appréciaient à cette époque et connaissant l’esprit vicieux des verts et argents, il ne dormait généralement que d’un œil. Maintenant, il était recherché par le Ministère. On lui avait collé une sombre affaire sur le dos et il se retrouvait comme ses camarades : obligé de se cacher au manoir St-James. La cohabitation fut dure pour lui. Il se retrouvait avec des gens qu’il avait martyrisés, mais il avait fait ses preuves au sein de l’AD. Même si beaucoup ne l’aimaient toujours pas, ils avaient une certaine reconnaissance à son égard. Il avait même noué des liens d’amitié avec des gens que lui-même avait détestés, comme Callaghan par exemple. Il rigolait bien avec lui. Récemment, il l’avait soutenu lorsqu’ils avaient appris la traîtrise de l’un des leurs : Maxim Newton. Elle semblait proche de lui et la voir aussi abattue et en colère ne lui avait pas plu. Oui, c’était étrange qu’un Malefoy éprouve de la peine pour quelqu’un. Ce manoir commençait à le rendre faible. Faible ou plus humain ?

Encore ensommeillé, il fut tiré violemment de son sommeil par des bruits de course. Il grogna sous sa couette et s’enfonça un peu plus dans son oreiller dans l’espoir de se rendormir vite. C’était peine perdue lorsqu’il entendit un énorme bruit qui le fit sursauter. On aurait dit qu’une bombe avait explosé dans tout le Manoir. « Mais qu’est-ce qu’ils foutent, bordel ?! » Jura-t-il. Drago avait la fâcheuse manie de se montrer grossier lorsqu’on le réveillait. Il tendit l’oreille dans l’attente d’un cri qui sonnerait comme un appel au secours, mais rien ne vint. Il en conclut qu’un habitant du manoir avait dû faire tomber quelque chose. Drago tenta de se rendormir une seconde fois, mais après cinq minutes à tourner dans son lit, il s’aperçut qu’il avait les yeux grands ouverts. Il poussa un grognement et tourna sa tête vers son réveil. Lorsqu’il vit l’heure, il écarquilla largement les yeux « Non, mais… vraiment ? » L’ancien Serpentard se redressa passa une main dans ses cheveux et enfila une robe de chambre ainsi que des grosses chaussettes. Il allait toucher deux mots à ceux qui avaient osé troubler son sommeil.

Lorsqu’il arriva dans le salon principal, il y vit Alexis et des cartons débordants de décorations de Noël. Le jeune homme se pinça le nez. Ah oui ! Noël. C’était déjà Noël. Il ne devait pas oublier de demander à quelqu’un de l’extérieur d’acheter des chocolats qu’il enverrait à sa mère par la suite. Drago poussa un soupir « Dis-moi que l’énorme bruit qu’il y a eu ne venait pas de toi ? Puis qu’est-ce que tu fais avec toutes ces décorations ? » Le blond fronça le nez. Pas qu’il n’aimait pas Noël, c’était juste une journée comme les autres, mais il ne trouvait pas ça nécessaire de décorer toute une maison.

547 mots en moins de deux heures ; +360 pts aux gentils


surnom résistant and you, you'd lay awake at night and scheme of all the things that you would change but it was just a dream.
Revenir en haut Aller en bas
Hogwarts Chronicles
PNJ ⚡ the puppet master
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 26/12/2010
⚡ Missives : 1844

⚡ Fizwizbiz : 3613
⚡ Âge du personnage : plus vieux que le monde.
⚡ Nature du sang : rouge.
greetings from the past.

Siane et Alexis se séparent, chacune à la recherche de quoi décorer ce sinistre manoir. Hélas, elles sont loin de se douter que quelque chose d'encore plus sinistre est en route pour St James. Mais lorsque la Gryffondor sent un vent glacé frôler sa nuque alors qu'elle fouille dans le grenier, elle se retourne et dans un réflexe, lance un sortilège qui ricoche contre une pile de cartons et fait un bruit de tous les diables. Elle se sent stupide, se dit qu'elle ne réfléchit vraiment pas avant d'agir. Alors elle s’empare de ce qu'elle a trouvé et redescend afin de rejoindre Alexis. Elle n'est pas seule, cela surprend Siane qui répond au jeune Malefoy avant qu'à nouveau, une sensation désagréable ne s'empare de sa nuque et ses épaules.
Elle se dit que c'est son imagination, qu'elle est vraiment trop bête. Mais elle n'est pas la seule à avoir cette impression et Alexis s'apprête à faire part de ce q'elle ressent lorsque Drago pâlit brusquement. De toute évidence il n'est pas bien et cela se comprend puisque face à lui se dresse la silhouette imposante et froide de Lucius Malefoy qui le fixe de ses yeux d'acier. « Intéressante réunion, » fait la voix glaciale de Malefoy père.

———————— ͼҨͽ ————————


A vous les enfants. Si Drago perçoit très clairement son géniteur, c'est un peu plus flou pour les deux jeunes filles mais heureusement, elles ne sont pas stupides et comprennent vite. Elles se sentent toujours aussi mal mais qu'elles se rassurent, leur tour viendra.
Revenir en haut Aller en bas
Siane Callaghan
WANTED
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 01/04/2011
⚡ Missives : 384

⚡ Fizwizbiz : 615
⚡ Âge du personnage : 20 ans.
⚡ Nature du sang : sang mêlée.

christmas spirit


« Mission Noël, saison un, épisode un. Lieutenant Callaghan, veuillez me retrouver en tenue de combat dans une demi-heure. Faisons le tour du propriétaire pour dénicher des trésors. » Siane ne parvint pas à retenir un léger rire et elle hocha vivement la tête. Heureuse que son amie accepte sa proposition, elle se dépêcha de se rendre à l’étage. Là-haut, elle recommença à se sentir étrange et lorsqu’une brise fraîche passa dans sa nuque, elle ne parvint pas à se retenir et ses vieux réflexes furent plus rapides, elle balança un sort et fit exploser un malheureux carton. La respiration haletante et surtout morte de honte, Siane s’empara de ce qu’elle avait pu trouver et préféra redescendre pour rejoindre Alexis plutôt que de continuer à se faire peur toute seule. Lorsqu’elle pénétra dans le salon, elle reconnut la silhouette de son amie mais également un Malefoy en robe de chambre, ébouriffé et bougon. L’ancienne Gryffondor ne put retenir un sourire en coin. « Dis-moi que l’énorme bruit qu’il y a eu ne venait pas de toi ? Puis qu’est-ce que tu fais avec toutes ces décorations ? » Siane laissa échapper un léger rire et s’avança vers son ancien ennemi. Elle déposa son carton sur un vieux fauteuil et passa une main dans ses cheveux bruns. « C’est Noël, Mal-Drago ! » se rattrapa-t-elle. Les vieilles habitudes étaient difficiles à perdre mais elle souhaitait vraiment que Drago se sente à l’aise ici, à St James. « Et je suis désolée, l’énorme bruit, c’était moi, » fit-elle avec un air contrit.
Se tournant vers Alexis, elle lui adressa un large sourire. « Alors, t’as trouvé quoi ? » demanda-t-elle avec l’air d’être en train de comploter un truc top secret. Voyant l’air blasé, voire agacé de Drago, elle plongea son regard dans le sien et le taquina : « Allez, je suis sûre que même toi tu aimes Noël. Je sais qu’on n’est plus des gamins mais ça peut pas nous faire du mal, si ? » Elle s’interrompit lorsqu’une nouvelle fois, cette impression qu’un étau glacial se refermait autour de ses épaules se fit sentir. Siane fronça les sourcils, voulut grimacer mais les yeux écarquillés et la soudaine pâleur de Drago l’empêchèrent de faire quoi que ce soit. Intriguée, l’ancienne Gryffondor se tourna vers l’endroit que le blond fixait avec autant d’effroi mais n’y vit rien du tout. « Drago ? » appela-t-elle doucement. « Ça ne va pas ? »

Et c’est à ce moment qu’elle le perçut, le froid glacial dans son dos. Un frisson parcourut l’échine de Siane qui commença à se sentir effrayée sans même savoir pourquoi. Elle se retourna de nouveau et cette fois-ci, parvint à percevoir une présence qu’elle ne connaissait pas. C’était quoi, ce bordel ? Qu’est-ce qui pouvait bien effrayer Drago ainsi, elle n’était pas stupide, elle sentait bien qu’il se passait quelque chose, mais quoi exactement ? Siane ne supportait pas l’inconnu, ce qu’elle ne pouvait identifier, c’était plus effrayant que n’importe quoi d’autre. Se rapprochant de l’ancien Serpentard, elle posa une main sur son épaule dans le but de le secouer, parce qu’il commençait vraiment à lui foutre les jetons. « Hé, Malefoy, réveille-toi ! » s’exclama-t-elle durement.

538 mots en moins de 2h ; +360pts aux gentils


i'm up to no good
I cheated myself like I knew I would, I told ya, I was trouble. You know that I'm no good. Upstairs in bed, with my ex boy, he's in the place, but I can't get joy, thinking of you in the final throes, this is when my buzzer goes.  (⚡️) AWinehouse.
Revenir en haut Aller en bas
Drago Malefoy
WANTED
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t4202-drago-you-ll-never-be-l
Hominum revelio
⚡ Registration : 20/02/2011
⚡ Missives : 642

⚡ Fizwizbiz : 1113
⚡ Âge du personnage : il va sur ses vingt ans.
⚡ Nature du sang : pur.


« Et je suis désolée, l’énorme bruit, c’était moi, » Drago leva les yeux au ciel. Pourquoi cela ne l’étonnait absolument pas ? Il n’en revenait pas que les deux jeunes filles avaient parcouru l’entièreté du manoir pour trouver des décorations de Noël. Surtout à l’heure qu’il était. « Allez, je suis sûre que même toi tu aimes Noël. Je sais qu’on n’est plus des gamins mais ça peut pas nous faire du mal, si ? » Elle avait raison. Il n’aimait pas Noël plus que cela, mais depuis qu’il était enfermé ici, il avait tendance à reconsidérer pas mal de choses. Il ouvrit la bouche pour parler lorsqu’il sentit comme un malaise l’envahir. Un froid glacial le fit suffoquer comme si… comme si un détraqueur était entré dans la pièce. Par reflexe, il mit la main à la poche de son pantalon, mais il se souvint trop tard qu’il n’avait pas sa baguette sur lui. Il sentit un goût âcre envahir sa bouche et une nausée terrible l’envahir. « Intéressante réunion, » Drago redressa la tête instantanément. Il sentit les couleurs de son visage le déserter totalement. Il se figea sur place en voyant devant lui, son père. Son père mort il y a deux ans de cela. Son père qui s’était lui-même empoisonné avec sa maîtresse. Le blond dut cligner des yeux plusieurs fois croyant à un mauvais rêve avant de se rendre compte que Lucius ne disparaissait pas.

Il sentit à peine la main de Siane sur son épaule, il ne l’entendit même pas. Il continuait de fixer son père en se demandant comment c’était possible. « Qu’est-ce que tu fous là ? T’es pas censé être là ! DÉGAGE ! » En la présence de son père, Drago devenait complètement hystérique. C’était le cas lorsque ce dernier était vivant, mais en le voyant devant ses yeux, Drago paniquait totalement. Il était mort. Il se doit d’être mort. Il fit un pas en arrière lorsque Lucius en fit un en avant, un rictus au coin des lèvres. « Ne m’approche pas ! » Le spectacle qu’offrait l’ancien Serpentard était pathétique. Il semblait parler dans le vide et paniquer pour un rien. Il buta contre un carton qu’avait ramené Alexis et manqua de tomber en arrière. Drago tenta de le repousser et s’aperçut qu’il passait au travers. Un fantôme ? Réellement ? Le visage du blond se décomposa un peu plus, il lança des regards paniqués aux deux filles. Elles semblaient inquiètes. « Vous le voyez ? Vous le voyez n’est-ce pas ? Je ne deviens pas fou ! » Lucius semblait prendre un certain plaisir à voir son fils céder à la panique. Il l’avait toujours trouvé faible, mais aujourd’hui encore c’était pire. « Regarde-toi, tu es devenu tellement pathétique, mon fils. » Drago sentit la nausée l’envahir à ces mots. Il sentit son estomac se tordre, il gémit un instant de douleur avant de répliquer. « Ferme-la ! BON SANG MAIS FERME-LA ! » Il entendit le rire sinistre de son père. Drago céda. Il se recroquevilla sur lui-même et plaqua ses mains sur ses oreilles. Ça ne pouvait pas être vrai, c’était un cauchemar. Un horrible cauchemar.

532 mots en moins de 2h ; +360pts aux gentils


surnom résistant and you, you'd lay awake at night and scheme of all the things that you would change but it was just a dream.
Revenir en haut Aller en bas
D. Alexis Hoover
WANTED
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t347-alexis-i-wanna-dance
Hominum revelio
⚡ Registration : 28/04/2011
⚡ Missives : 1533

⚡ Fizwizbiz : 2585
⚡ Âge du personnage : vingt ans
⚡ Nature du sang : née-moldue officiellement, mais elle a été adoptée à la naissance, donc rien n'est sûr.
“ christmas must be something more


Lorsque je relevai les yeux, je me retrouvai face à Malefoy dans une robe de chambre, et de grosses chaussettes. Vision quelque peu.. étrange après toutes les années que nous avions passés à nous éviter comme la peste. C'était peut-être un peu ça, aussi, la magie du manoir st james : il nous protégeait, mais il nous rassemblait aussi, quelque part. Je me retins cependant de ne pas rire. Il y avait quelque chose d'un peu trop intime à le voir dans cet accoutrement, et je crois que je n'étais pas encore prête. « Dis-moi que l’énorme bruit qu’il y a eu ne venait pas de toi ? Puis qu’est-ce que tu fais avec toutes ces décorations ? » Je m'apprêtais à répondre en souriant mais fus doublée par mon amie Siane qui redescendait elle aussi les bras chargés. J'ouvris de grands yeux enthousiastes devant le carton qu'elle tenait et réprima un petit cri hystérique, m'accordant seulement un petit applaudissement joyeux. Siane s'excusa auprès de Drago et l'intima de se mettre un peu plus dans l'ambiance de Noël, ce que j'appuyai d'un regard déterminé. « Alors, t’as trouvé quoi ? » me demanda-t-elle. Je balayai du regard mes trouvailles et sautillai sur place « des milliers de trucs trop géniaaaaaaaaux ». J'en chantonnais presque. « Allez, je suis sûre que même toi tu aimes Noël. Je sais qu’on n’est plus des gamins mais ça peut pas nous faire du mal, si ? » fit-elle ensuite, s'adressant au blond, toujours emmitoufflé dans sa robe de chambre. J'acquesçai du regard. Après tout, Drago n'était plus le même depuis un moment, qui savait ? Peut-être arriverions nous à l'enrôler dans la mission Noël ? C'était peut-être étrange mais.. encore une fois, ça ne pouvait nous faire du mal. Et puis nous ne savions pas combien de temps nous allions rester au manoir st james, il était temps d'essayer d'avoir de vraie relations, pour de bon. Je m'étais très longtemps méfiée de l'ex-Serpentard mais je revoyais mon jugement à mesure que les semaines passaient. J'avais peut-être tort, mais chacun mérite une deuxième chance, dit-on.

Siane s'interrompit brusquement et je sentis que quelque chose n'allait pas sur son visage. Je n'eus pas besoin de lui demander pourquoi elle semblait si glacée, tout à coup. Une brise fraîche s'introduit dans la pièce, devenant de plus en plus mordante à chaque seconde qui passait. Je me retournai vers la porte et les fenêtres, mais tout était bien fermé. Ce petit coup de vent n'en était pas un, je le compris bien vite. J'avais l'impression que chaque partie de mon corps se contractait, comme en situation de peur extrême. J'avais froid, partout, et je sentis une boule se former dans ma gorge. Ce sentiment était si désagréable qu'il me rappela à quelque chose près le cours de Lupin sur les épouvantards, et les questions que je lui avais posé ensuite sur les détraqueurs en troisième année. Sans que je sache expliquer pourquoi, il y avait quelque chose de familier dans tout ça, et certainement pas quelque chose de bon. Je m'apprêta à faire part de mes sentiments à Siane et Drago mais tous deux semblaient tétanisés, et je devais sûrement leur ressembler un peu. Siane sortit de sa torpeur uniquement pour demander à un Drago immobile s'il allait bien. Je restai moi aussi immobile face à cette scène pour le moins étrange. Il n'y avait pas de mots pour exprimer les émotions sur le visage du Malefoy. C'était comme si.. Il était dans un autre monde, un vrai black-out. Il semblait ne pas nous voir, et ses yeux étaient fixés quelque part, sans que nous puissions dire avec certitude où étant donné qu'il n'y avait que le vague. Le blond cligna des yeux à plusieurs reprises, et je commençai vraiment à m'inquiéter pour son état de santé. Il ne sentit même pas Siane sur son épaule, visiblement, puisqu'il ne tresaillit même pas. Et puis sa voix brisa. « Qu’est-ce que tu fous là ? T’es pas censé être là ! DÉGAGE ! » cria-t-il. Je me sentis concernée pendant quelques secondes, et ce retournement de situation me glaça le sang encore davantage. J'avais l'impression qu'une bulle glaciale s'étendait autour de nous. Mais je compris qu'il ne me parlait pas à moi très vite. « Ne m’approche pas ! »

J'envoyai un regard complètement paniqué à Siane. J'avais envie de croire qu'ils 'agissait d'une stupide blague mais les sentiments étaient si réels, si intenses.. Et ce visage qu'arborait Drago.. Il ne pouvait pas simuler un tel désarroi, une telle appréhension, ce n'était pas possible. « à qui parles-tu Drago ? » criai-je presque, sentant ma voix chevroter un peu. Je ne savais même pas pourquoi j'avais peur, c'était insensé. Ses yeux croisèrent les miens, jamais il ne m'avait semblé aussi vulnérable. « Vous le voyez ? Vous le voyez n’est-ce pas ? Je ne deviens pas fou ! » Je levai les mains en l'air en signe d'impuissance et regardai autour de moi. « Je.. Je suis désolée Drago mais.. De quoi parles-tu ? Je ne vois rien ni personne. Tu vois quelque chose, Siane ? » interrogeai-je mon amie du regard, totalement perdue dans cette histoire qui prenait une tournure un peu plus paniquante à chaque seconde. Je décidai de poser les mains sur mes hanches « Si c'est une blague, ce n'est vraiment, mais alors vraiment pas drôle, tu sais ça ?! » envoyai-je à Malefoy, comme pour me rassurer. J'avais le profond espoir qu'il reprenne son visage normal et se moque de moi, pour une fois. Mais il n'en fit rien. Une fois de plus, il cria dans le vide : « Ferme-la ! BON SANG MAIS FERME-LA ! »

Il se recroquevilla comme un enfant, et mis ses mains sur ses oreilles, comme si ce qui se passait le rendait fou. Je passai les mains sur mon visage et me décidai à l'approcher, mais alors que j'avançai vers lui, je fus stoppée net. Je traversai une zone encore plus froide, plus effrayante. Il n'y avait pas d'explication rationnelle. Il n'existait pas un seul sortilège capable de faire ressentir ce genre de choses, du moins pas à ma connaissance et.. Une nouvelle vague glaciale me traversa et je décidai de faire un pas en arrière. « Drago ? Drago, tu m'entends ? » Je tournai le regard vers Siane et lui cria : « As-tu une idée de ce qui est en train de se passer ? » J'entourai mon corps de mes bras pour calmer les quelques frissons qui me parcouraient. « Il fait si froid.. » Drago restait là, dans son coin, complètement isolé du monde. Je fouillai mon pull à la recherche de ma baguette et la pris finalement dans la main, sans savoir vraiment pourquoi je ressentais le besoin de me défendre, ou même d'avoir cet objet sécurisant dans la main. Je fermai les yeux en priant que je venais de rêver.

1157 mots dans les 2h (a) +480pts aux gentils



Revenir en haut Aller en bas
Hogwarts Chronicles
PNJ ⚡ the puppet master
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 26/12/2010
⚡ Missives : 1844

⚡ Fizwizbiz : 3613
⚡ Âge du personnage : plus vieux que le monde.
⚡ Nature du sang : rouge.
greetings from the past.

Drago panique complètement, les deux demoiselles l'ont bien compris. Face à lui se tient son propre père, cet homme qui s'est suicidé, qui devrait être mort depuis longtemps déjà. Bien évidemment, lui qui n'a jamais été satisfait de son propre fils, le voir en compagnie de ces deux filles ne fait que le décevoir encore plus et les remarques cinglantes fusent. Callaghan ne résiste pas plus longtemps face au désarroi du Serpentard et va pour l'aider mais bien vite, le froid se fait de plus en plus insoutenable dans le salon du manoir. C'est alors que les deux filles discernent enfin la haute stature de Lucius Malefoy, qu'elles comprennent que quelque chose ne va pas. Malheureusement, le mangemort n'est pas seul puisque derrière Alexis, la voix de Caleb Kniteburry s'élève, glaciale et implacable : « Tiens, Hoover, comme on se retrouve. »

———————— ͼҨͽ ————————


Et oui Alexis, Drago n'est pas le seul à avoir des liens avec les morts, alors, surprise ?

Revenir en haut Aller en bas
Siane Callaghan
WANTED
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 01/04/2011
⚡ Missives : 384

⚡ Fizwizbiz : 615
⚡ Âge du personnage : 20 ans.
⚡ Nature du sang : sang mêlée.

christmas spirit


Drago semblait complètement paniqué et très franchement, Siane n’avait aucune idée de ce qui pouvait bien se passer. Il faisait de plus en plus froid et malgré le pull qu’elle avait enfilé, la jeune femme commençait à se les geler, mais de là à être aussi effrayée que son camarade… certes, elle sentait bien que quelque chose n’allait pas, mais elle ne parvenait pas à percevoir la réelle menace. « Qu’est-ce que tu fous là ? T’es pas censé être là ! DÉGAGE ! » s’exclama alors l’ancien Serpentard et Siane sentit sa gorge se nouer. A qui parlait-il pour être autant en colère ? Fronçant les sourcils, la jeune femme s’avança d’un pas en espérant l’aider à reprendre ses esprits, mais le blond recula et manqua de trébucher sur un des cartons. « Ne m’approche pas ! » s’écria Drago et l’ancienne Gryffondor le prit clairement pour elle. Siane faillit s’énerver et lui dire qu’elle voulait simplement l’aider, mais la terreur était telle dans le regard de son ancien ennemi qu’elle ne tarda pas à comprendre qu’il s’adressait à quelqu’un d’autre. « Vous le voyez ? Vous le voyez n’est-ce pas ? Je ne deviens pas fou ! » La jeune femme se retourna, regarda autour d’elle mais ne vit rien du tout. Ses dents vinrent meurtrir sa lèvre inférieure tandis qu’elle ne se sentait pas d’avouer à Drago que non, elle ne voyait rien du tout. Elle entendit Alexis lui parler mais ne répondit pas, trop préoccupée par l’état du jeune homme en face d’elle. Il se passait quelque chose, ce n’était pas parce qu’elle ne voyait rien qu’il n’y avait rien, elle avait fini par l’apprendre à force. Elle sentit la serdaigle s’avancer, comme pour aller aider Drago mais Alexis se figea bien vite, comme si quelque chose l’avait littéralement stoppée dans son élan. « As-tu une idée de ce qui est en train de se passer ? »
Siane secoua négativement la tête mais elle refusa d’abandonner le Serpentard. Ils s’étaient insultés haïs pendant des années mais désormais, les choses étaient différentes. Elle aimait croire que peut-être, Drago et elle avaient su nouer une complicité importante. Oh ils n’étaient pas les meilleurs amis du monde, ils ne le deviendraient jamais, mais ils se respectaient et puisqu’ils se trouvaient dans le même camp, ils devaient être là l’un pour l’autre. Inspirant profondément, Siane décida alors de s’avancer vers le jeune homme et le froid se fit encore plus mordant. Serrant les dents et faisant de son mieux pour ignorer sa peur, la jeune femme continua de s’avancer. Elle commença à se sentir clairement terrifiée et le froid qui la traversa lui donna l’impression d’être malsain, un concentré de mauvaises choses. Mais elle tint bon et une fois à la hauteur du Serpentard, elle referma ses bras autour de lui, ne sachant pas vraiment quoi faire de mieux à part lui donner un peu de sa chaleur, s’il lui en restait. Elle le serra contre elle de toutes ses forces, pour qu’il sente qu’il n’était pas seul, pour qu’il comprenne qu’on ne l’avait pas abandonné. Elle voulut prendre la parole, le rassurer du mieux qu’elle pouvait, mais une voix dure s’éleva derrière elle, la figeant sur place : « Je ne pensais pas que tu pourrais me décevoir plus que tu ne l’as déjà fait, Drago. » Ecarquillant les yeux, Siane se détacha légèrement de Drago pour tourner la tête et un hoquet s’échappa de ses lèvres entrouvertes lorsqu’elle reconnut le visage et les longs cheveux platine de Lucius Malefoy.

Comment était-ce possible ? Il s’était suicidé avec sa maîtresse, ça faisait longtemps maintenant, elle l’avait lu dans la Gazette. Il était mort et pourtant, il se tenait en face de Drago et trouvait encore le moyen de lui faire du mal, de l’humilier comme il l’avait toujours fait en ne voyant jamais que les défauts de son fils et jamais ses constants efforts pour lui plaire. Se plaçant aux côtés du Serpentard, Siane défia le fantôme du regard. Elle l’avait aperçu plusieurs fois mais ne s’était jamais vraiment retrouvée face à lui. Il était impressionnant, il fallait bien l’admettre, mais elle avait échappé à pire que Lucius Malefoy. Alors ses doigts vinrent se refermer autour du poignet de Drago qu’elle serra doucement. « Ne l’écoute pas. C’est lui, l’éternelle déception. Pas toi, » murmura-t-elle à l’attention de l’ancien Serpentard. Elle chercha son regard, pour le soutenir, mais à quelques pas d’eux, Alexis laissa échapper un cri qui glaça le sang de Siane.


755 mots en moins de 2h ; +360 pts aux gentils


i'm up to no good
I cheated myself like I knew I would, I told ya, I was trouble. You know that I'm no good. Upstairs in bed, with my ex boy, he's in the place, but I can't get joy, thinking of you in the final throes, this is when my buzzer goes.  (⚡️) AWinehouse.
Revenir en haut Aller en bas
Drago Malefoy
WANTED
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t4202-drago-you-ll-never-be-l
Hominum revelio
⚡ Registration : 20/02/2011
⚡ Missives : 642

⚡ Fizwizbiz : 1113
⚡ Âge du personnage : il va sur ses vingt ans.
⚡ Nature du sang : pur.


« Je ne pensais pas que tu pourrais me décevoir plus que tu ne l’as déjà fait, Drago. » Qu’il se taise. Merlin, qu’il se taise ! Il n’était pas une déception, c’était lui la déception de toute une vie, lui avait raté toutes les missions qu’avait pu lui donner Voldemort. Lui et seulement lui. Lui. LUI ! Drago n’avait rien demandé, il n’avait pas demandé à recevoir la marque qui noircissait son avant-bras depuis deux ans maintenant. On l’avait obligé sinon sa mère risquait de passer sous les nombreux sortilèges de torture que le Serpent pouvait connaître. À l’époque, il n’avait pas pu dire non. Il tenait bien trop à sa mère pour oser dire non. Drago se balançait d’avant en arrière recevant les diverses remarques de son père comme un coup de poignard en plein cœur. Il sentait sa volonté s’éteindre, son envie de se battre mourir à petit feu. Et s’il se rendait directement à Caldwell ? Avec un peu de chance, il ne le torturera pas trop et le tuera rapidement. « Tu n’es même pas capable de rejoindre les plus forts. Et pire encore, tu as sauvé cette satané sang-de-bourbe. Non, vraiment, tu me déçois de jour en jour. Tu n’es qu’un petit imbécile qui ne mérite pas de vivre. Tu es faible, Drago, faible et pathétique. » Le blond plaqua ses mains sur ses oreilles, il ne voulait pas entendre ce qu’il avait à dire. Il ne voulait pas et ne pouvait pas le supporter.

Drago se renfermait petit à petit dans sa tête, continuant de se balancer d’avant en arrière. Son père le toisant d’un air méprisant. Le jeune homme semblait déconnecter et ne remarqua pas que le salon était gelé à présent. Lorsqu’ils respiraient, leur souffle se matérialisait devant eux. Il ne remarqua pas non plus le malaise qui avait pris Alexis. Pourtant, il sentit une présence rassurante, quelqu’un le touchait. Au loin, il entendit la voix de Siane : « Ne l’écoute pas. C’est lui, l’éternelle déception. Pas toi, » Drago redressa la tête, ses lèvres étaient violettes par le froid et il claquait violemment des dents. Il voulut dire quelque chose lorsqu’ils entendirent Alexis hurler. Son cri le réveilla. Difficilement, il réussit à se lever écartant Siane auparavant et balançant un coussin à son père – chose inutile puisque le coussin se contenta de traverser Lucius Malefoy. « Ouille, j’ai presque eu mal. » Fit-il pour le narguer. Drago se contenta de lui lancer un regard noir avant de tendre son majeur. « J’aurai tendance à dire que je t’emmerde, papa. » Il n’eut pas le temps de rajouter quelque chose qu’il se mit à vomir ses tripes. Lucius se contentait de le fixer, une rage non dissimulée dessinait ses traits fantomatiques. Drago tomba à genoux, gémissant sous la douleur. « Connard… » Murmura-t-il à l’attention de son père. Il savait que ça venait de lui. Il tourna son regard vers Alexis, elle semblait en proie à une terreur pareille à la sienne. « Siane ! Occupe-toi… occupe-toi d’Alexis. J’arrive. » Du moins, il essaierait d’arriver. Pour le moment ce n’était pas gagné, son père semblait avoir décidé de lui faire payer son insolence. C’est à ce moment que Drago comprit que quelque chose n’allait vraiment pas et que les évènements qui se passaient un peu partout en Angleterre étaient peut-être liés entre eux. Si les morts revenaient sur terre, ce n’était pas bon signe. À quand Voldemort ?

578 mots en moins de 24h ; +60pts aux gentils


surnom résistant and you, you'd lay awake at night and scheme of all the things that you would change but it was just a dream.
Revenir en haut Aller en bas
D. Alexis Hoover
WANTED
admin
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hogwarts-chronicles.net/t347-alexis-i-wanna-dance
Hominum revelio
⚡ Registration : 28/04/2011
⚡ Missives : 1533

⚡ Fizwizbiz : 2585
⚡ Âge du personnage : vingt ans
⚡ Nature du sang : née-moldue officiellement, mais elle a été adoptée à la naissance, donc rien n'est sûr.
“ christmas must be something more


Je ne pus m'empêcher de toiser la silhouette de monsieur Malefoy, maintenant qu'elle nous apparaissait claire. C'était donc ce ça dont Drago avait eu si peur. Le spectre de son père. Je ne l'avais vu que dans les journaux, jamais en vrai, et le côté imposant de Lucius se faisait ressentir immédiatement, quand bien même il était mort. Les choses n'avaient absolument aucun sens. J'avais lu dans mes livres que de nombreuses malédictions, ou dons, permettaient aux vivants de voir les morts. Mais nous étions tous les trois capables d'apercevoir le fantôme du père de Drago, ce matin, ce qui était totalement dénué de logique. Aucun d'entre nous (du moins à ma connaissance) n'avait la possibilité de voir les morts, et ce n'était certainement pas Drago étant donné la réaction qu'il avait eu en voyant son père. S'il avait voulu nous faire une blague, ou un truc de ce genre, il n'aurait pas choisi de se rendre vulnérable lui-même. Il avait beau avoir eu une vie de mangemort avant tout ça, je ne pouvais pas le croire si cruel. J'avais appris à connaître un peu plus l'ex-serpentard, et ce genre d'idiotie ne serait jamais entré dans ses plans. Au fond, il était quelqu'un de bien, et j'en étais persuadée. Je ne savais pas vraiment quoi faire, sûrement parce que j'étais impuissante devant cette situation. J'avais appris des milliers de choses durant ma scolarité, mais jamais on ne m'avait appris à contrer une situation pareille. Mais le froid, soudain, se fit encore plus glacial, si bien que je me rendis compte que je perdais toute sensation aux extrémités de mes pieds et mains.

Le froid s'était emparé de moi au point que je n'arrivais même plus à rassembler mes idées. Je sentis mon esprit s'embrumer, perdre toute cohérence. Je me passai une main sur le visage et me massai les tempes pour essayer de retrouver un tant soit peu de logique et de réflexion mais un murmure prenait le pas sur les mots que je tentai de me réciter à moi même. Un murmure qui bientôt, se transforma en voix. Une voix aussi oppressante et glaçante que celle de Malefoy. « Tiens, Hoover, comme on se retrouve. » Je me retournai légèrement, pour voir au coin de l’œil celui qui toutes les nuits, hantait mes cauchemars. Caleb Kniteburry.

J'avais rarement tué durant les batailles dans lesquelles j'avais été embarquée. A vrai dire, je m'étais longtemps contentée de blesser, ou de rendre les gens inconscient. Les autres personnes se chargeaient d'achever les personnes que je piégeais. Infliger la mort était quelque chose que je haïssais par-dessus tout. J'en avais peur, parce que ça faisait de moi quelqu'un d'aussi mauvais que ces mangemorts qui traversaient le pays sans un seul scrupule. Je ne voulais pas être une meurtrière, je voulais être une résistance active. Malheureusement ces deux caractéristiques étaient indissociables. Caleb Kniteburry était la première personne que j'avais tuée, et c'était peut-être la raison pour laquelle son visage et son cadavre accompagnaient mon esprit tout le temps, partout. C'était à Windsor que j'étais passée de l'autre côté : celui des gens qui ont déjà tué. J'avais mis du temps à l'accepter, et personne n'en savait rien. Personne ne connaissait le combat intérieur qui m'avait incendiée. Vivre avec la culpabilité d'avoir tué quelqu'un était une souffrance encore plus terrible que la perte d'un être cher. J'avais essayé de me trouver des excuses : il m'aurait abattu froidement si je n'avais pas eu ce réflexe d'envoyer un sortilège de mort, et je le savais, mais je n'arrivais pas à m'y faire. Son visage si clair, si net, me tordit les entrailles. Je ne pus retenir le cri qui était né au fond de ma gorge lorsque je l'avais aperçu. Les bras entourés autour de la poitrine, je tentai de récupérer mon souffle mais le monde entier avait disparu. Je ne voyais que Kniteburry. Lui et son regard froid, vicieux. Il semblait se délecter de mon malaise, de ma culpabilité. Tout mangemort comme lui aurait agi de la mêem façon. Mais je n'arrivais pas à me remettre de l'émotion de ses prunelles. Elles me terrassaient, littéralement. Je sentis mes genoux heurter le sol. Je ne m'étais même pas sentie tomber. « Tu n'es pas là. » Je murmurai, tentant de le regarder dans les yeux. Mais c'était trop dur, je baissai les yeux, me recroquevillai sur moi-même, comme Drago avant moi, et posait les mains sur mes oreilles. Peut-être que si je fermais les yeux, il disparaîtrait. Peut-être que si mes oreilles étaient cachées, je ne l'entendrais plus. Mais sa voix se frayait un chemin dans mon esprit, sans que je sache comment. J'avais mal partout, si mal.

780 mots ; + 30 points aux gentils.



Revenir en haut Aller en bas
Hogwarts Chronicles
PNJ ⚡ the puppet master
avatar
Portus
Voir le profil de l'utilisateur
Hominum revelio
⚡ Registration : 26/12/2010
⚡ Missives : 1844

⚡ Fizwizbiz : 3613
⚡ Âge du personnage : plus vieux que le monde.
⚡ Nature du sang : rouge.
greetings from the past.

La jeune Hoover panique, se retrouver face à l'homme qu'elle a tué la remplit d'une immense culpabilité. Mais elle n'est pas seule, Callaghan et l'héritier des Malfoys ne semblent pas vouloir laisser la Mort triompher. L'ancienne Gryffondor s'avance vers son ami et l prend dans ses bras, lui communique sa chaleur, pour lui rappeler qu'elle est bien vivante, qu'elle ne doit pas abandonner. Les fantômes semblent alors brusquement se brouiller, les forces de la Mort s'amenuisent et cela se ressent dans le froid qui se fait de moins en moins présent. La Mort est en colère, sa rage transparait subitement sur les traits de Caleb et de Lucius dont les visages se déforment, laissant place à des faces monstrueuses et effrayantes. La silhouette de Lucius se met alors à appeler désespérément Drago et Caleb s'approche d'Alexis mais Siane ne le laisse pas faire.
La Mort est à bout de forces, elle ne peut pas tenir aussi loin de son réceptacle, elle ne peut pas lutter. Cette faiblesse la rend folle mais elle ne peut rien faire pour le moment, sinon se replier. Le froid et les fantômes effrayants disparaissent, laissant les trois jeunes gens dans le désarroi le plus total. Comme s'il ne s'était jamais rien passé.

———————— ͼҨͽ ————————


On dirait que vous avez de la chance. Pour le moment. Merci d'avoir joué.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Portus
Hominum revelio
Revenir en haut Aller en bas
 

08 — INTRIGUE 3 : alexis, siane, drago.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HOGWARTS • CHRONICLES ` :: Intrigues & events :: Intrigue #3 ; Bloody Christmas-